Pourquoi les garçons aiment-ils la bagarre plus que les petites filles ?

Photographie d'une bagarre d'enfants

CC-BY-NC-SA 2.0

(les études les plus récentes sur ce thème) ? 

notre réponse du 8/02/17

Suite à votre question sur  » Pourquoi les garçons aiment la bagarre plus que les petites filles » la BMVR de l’Alcazar de Marseille vous répond :

La psychologue Geneviève Henry sur le site propose des réponses pour aider l’enfant à s’exprimer autrement qu’avec des coups !
Comportement de l’enfant : pourquoi cherche-t-il toujours la bagarre à l’école ?
Les bagarres concernent majoritairement les garçons. Comme si leurs inquiétudes se transformaient plus facilement en coup de poing à la récré (alors que les filles ont plutôt tendance à parler). Les jeunes garçons expriment de l’agressivité, de la colère ou du manque de respect, avec moins de violence toutefois qu’à l’adolescence.

Quoi qu’il en soit, chercher la bagarre est un signe de détresse. “Cela cache une souffrance, un malaise que l’enfant n’arrive pas à dire. Il n’a pas trouvé d’autre moyen que la bagarre pour l’exprimer”, explique Geneviève Henry. La cause du mal-être se niche souvent dans la sphère familiale selon la psychologue : un conflit à la maison, une grand-mère hospitalisée, une angoisse de mort, des jalousies dans la fratrie…
Des livres pour les enfants sur le thème de la bagarre :
Max se bagarre (dans la série des Max et Lili), de Dominique de Saint Mars et Serge Bloch. Ed. Calligram, 1997.

Gustave Taloche, roi de la bagarre / Béatrice Fontanel et Marc Boutavant. Ed. Actes Sud Junior, 2005

Grosse colère / Mireille d’Allancé. Ed. L’école des loisirs, 2000.

Des bibliographies

Filles et garçons dans la littérature jeunesse : À bas les stéréotypes ? / Anne Cordier, Janvier 2012.

Masculin / Féminin. Au-delà du genre Masculin / Féminin / CRDP Grenoble, Janvier 2013
Bibliographie réalisée par Catherine Arnaud, documentaliste au CDDP de la Savoie, pour le numéro 69 de la revue Lire au lycée professionnel (automne 2012). Site web de la revue

Nous vous proposons ces articles de revues spécialisées dans le domaine de la socialisation, genres et différences garçons/filles :
La socialisation de genre et l’émergence des inégalités à l’école maternelle : le rôle de l’identité sexuée dans l’expérience scolaire des filles et des garçons / Yoan Mieyaa, Véronique Rouyer, and Alexis le Blanc dans L’orientation scolaire et professionnelle, 2012, no 41/1.

La socialisation sexuée au stade de la prime enfance : des rapports de force ? / Cécile Albert dans Éducation et socialisation. Les Cahiers du CERFEE n°32 et bibliographie
annexes

Jeux de filles, jeux de garçons / Claude Zaidman. p. 283-292. Les cahiers du CEDREF [En ligne], n°15, 2007.

Les jeunes et la violence : quelles sont les évidences ? / Marie Choquet, Directeur de recherche, Institut national de la santé et de la recherche médicale. Actual Doss Santé Publique 2001, n° 37 : 11, 2001, vol. 2.

Aux sources de la violence / Françoise Héritier dans Psychologie clinique n°2, 7-13, (2010)

Genre et harcèlement entre pairs à l’école primaire : analyse quantitative et qualitative des résultats d’une enquête de prévalence du harcèlement au prisme des études de genre / Carole Barby ; Philip D. Jaffé (Dir.). 2013. Thèse de doctorat. Institut universitaire Kurt Bösch.

Education non-sexiste / Adéquations
« On ne naît ni fille, ni garçon : on le devient » : l’ambition de ce centre de ressources en ligne est de rassembler des outils pratiques et des informations pour contribuer à ce que chaque jour, davantage de petites filles et de petits garçons deviennent ce qu’ils ont envie d’être. De sorte, aussi, que ces adultes de demain participent à la construction de relations de genre plus égalitaires.
Pour tout contact sur les projets « Education non sexiste » d’Adéquations : Bénédicte Fiquet, bfiquet@adequations.org

Association Adéquations (Centre de documentation à contacter)
Son objectif général est l’information, la réflexion et l’action autour des thèmes suivants : développement humain durable, solidarité internationale, droits humains, égalité des femmes et des hommes, diversité et création culturelles…

Nous avions répondu à une question sur l’égalité garçons/filles sur Eurekoi.org nous vous en faisons profiter, vous trouverez des réponses en complément

Cordialement,
EurêkoiBMVR Marseille vous remercie.

Date de création: 23/02/2017 11:51     Mis à jour: 23/02/2017 17:59
 
Cette question-réponse a été vue 142 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je recherche un livre de sociologie et ou de psychologie qui aurait pour sujet les conséquences à long terme du harcèlement scolaire

photo de lunettes cassées

CC0 Public Domain, via Pixabay

Notre réponse du 13/01/2017
Il semble difficile en effet de trouver des références sur les conséquences pour les adultes du harcèlement scolaire comme le souligne la référence suivante :

Harcèlements en milieu scolaire Nicole Catheline Dans Enfances & Psy 2009/4 (n° 45)

« Le harcèlement en milieu scolaire n’a fait l’objet d’une étude que depuis une dizaine d’années. »

C’est-à-dire 2000 vu la date de parution, il semble donc logique qu’il n’y ait pas encore beaucoup d’études sur les sujets adultes.
La plupart des références trouvées sont en anglais, j’espère que vous le lisez…

Le harcèlement scolaire Nicole Catheline, Chapitre VI – Les conséquences, Presses Universitaires de France « Le harcèlement scolaire », 2015, p. 81 voir aussi page 86-88

« À long terme (après cinq ans et la vie durant). Un jeune enfant harcelé en primaire court quatre fois plus de risque de faire une tentative de suicide à l’adolescence. Être harcelé au cours de son enfance ou de son adolescence augmente le danger de développer une dépression à l’âge adulte 3) Indépendamment de toute psychopathologie, de leur situation sociale ou familiale et de leur QI, les individus qui ont été victimes de mauvais traitements par leurs pairs entre huit et dix ans courent un risque de présenter des symptômes psychotiques par incapacité à agir socialement et par dégradation de l’image de soi »

note 3. Ttofi M.M., Farrington D.P., Lösel F., Loeber R., « Do the victims of school bullies tend to become depressed later in life ? A systematic review and metaanalysis of longitudinal », Journal of Aggression, Conflict and Peace Research, vol. 3, no 2, 2011, p. 6373.
Article accessible en ligne : http://njbullying.org/documents/Ttofi2011.pdf

Autre article du même auteur repéré dans la bibliographie :
Ttofi, M.M. and Farrington, D.P. (2008), ‘‘Bullying: short-term and long-term effects and the importance of defiance theory in explanation and prevention’’, Victims and Offenders, Vol. 3, pp. 289-312.
pour voir le résumé, l’article n’est pas gratuitement en ligne https://www.ncjrs.gov/App/Publications/abstract.aspx?ID=254596

Debarbieux Éric, « Les enquêtes de victimation en milieu scolaire : leçons critiques et innovations méthodologiques », Déviance et Société, 3/2004 (Vol. 28), p. 317-333.
URL : http://www.cairn.info/revue-deviance-et-societe-2004-3-page-317.htm

« Il faut bien le dire, les sources officielles restent relativement rares, peu suivies et le plus souvent peu fiables. Peu de pays ont en effet tenté un recensement statistique du problème. En outre quand il y a eu recensement, celui-ci n’a souvent été qu’une enquête ponctuelle, précieuse sans doute mais non répétée, ce qui ne permet pas aux États de suivre l’évolution du phénomène. Les États-Unis font ici figure d’exception avec deux types d’enquêtes larges menées régulièrement : le Safe School Study, par le National Institute of Education, depuis 1976, et le National Crime Victimization Survey(NCVS), annuel depuis plus de 30 ans, qui comporte désormais une partie spécifiquement scolaire. On notera aussi l’effort de diffusion de ces enquêtes, d’abord sur support papier largement distribué, ensuite sur un site électronique accessible à tous. »

Sur Google scholar avec l’expression « bullying long-term effects »

International Journal of Education and Research Vol. 1 No. 8 August 2013 1 The impact that bullying at school has on an individual’s self-esteem during yong adulthood http://www.ijern.com/journal/August-2013/02.pdf
Bibliographie très fournie

How Bullying during Adolescence Affects Personality.
Source: Journal of Experiential Psychotherapy / Revista de PSIHOterapie Experientiala . Sep2012, Vol. 15 Issue 3, p62-66. 5p.
Author(s): Jones, Melissa Renee; Vasilescu, Ilie Puiu
Abstract : Bullying is defined as the exposure of an individual, repeatedly and over time, to negative actions on behalf of one person or more people (Coolidge, DenBoer, & Segal, 2004). Taking many different forms, bullying can be associated with meaningful levels of psychological problems. Victims of bullying during adolescence share some of the same characteristics, e.g. passive or submissive, small in stature, weak or frail (Fleisher & Schwartz, 2003). Bullies also share some features among them, such as: overly aggressive, having a low tolerance for frustration, impulsive, hot-tempered, destructive and tendency to process social information in a dysfunctional manner (Coolidge et al., 2004). The victims also share some of the long term effects on personalities due to the memories of being bullied (Roth, Coles, & Heimberg, 2002). Victims often see themselves as failures, insignificant, unintelligent or unattractive and because of these cognitions; victims blame themselves for being bullied (Fleisher & Schwartz, 2003). Long term effects on personality of bullying during adolescence include: depression, low self-esteem and lower satisfaction in adult relationships (Roth, Coles, & Heimberg, 2002). Due to the victimization during adolescence, males may have difficulty with their relationships with women, as well as alcohol and drug abuse, while females may suffer from eating disorders (Wilkins-Shurmer, O’Callahan, Najman, Bor, Williams, & Anderson, 2003). In a nutshell, the physical wounds from bullying will heal, but it is far more difficult to overcome years of psychological and emotional abuse (Eliot, Cornell, Gregory, & Fan, 2010).

Interrogation de la base Pascal et Francis en accès libre , archive des bases de données bibliographiques PASCAL et FRANCIS en sciences exactes, humaines et sociales, produites par l’Inist-CNRS entre 1972 et 2015 et jusqu’alors accessibles par abonnement. http://pascal-francis.inist.fr/vibad/index.php?action=advancedSearch Mode recherche avancée avec en mot clé Bullying et termes libres : long-terms effects = 269 réponses dont voici un exemple :

Associations between adults’ recalled childhood bullying victimization, current social anxiety, coping, and self-blame: evidence for moderation and indirect effects BOULTON, Michael J1
[1] Department of Psychology, University of Chester, Parkgate Road, Chester CHI 4BJ, United Kingdom
Anxiety, stress, and coping. sd, Vol 26, Num 3, pp 270-292, 23 p ; ref : 6 p
ISSN 1061-5806
Domaine scientifique Psychology, psychopathology, psychiatry; Cognition
Taylor & Francis, Abingdon
Pays de publication United Kingdom
Article
Langue English
Prior studies have shown that bullying victimization is common during childhood and may have negative effects over the short term. Evidence is also emerging that childhood bullying victimization in the form of teasing may precipitate social anxiety in adulthood. The present study extended the field by testing for associations between adults’ recall of four common subtypes of childhood bullying victimization and their current social anxiety. It also provided the first test of whether coping moderated those associations, if they were indirect effects through self-blame, and if sex differences existed. Data were collected from 582 students aged 23 + years at two universities in the UK. Collectively, and for social exclusion and relational victimization uniquely, the subtypes of bullying victimization did predict social anxiety. Evidence for hypothesized moderation and indirect effects was obtained but these varied by subtype of victimization (but not sex). The theoretical and practical implications of these results were discussed.

Cordialement,

EurêkoiBibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 30 fois dont 1 fois aujourd'hui

j’aimerais savoir quelles étaient les différentes conceptions de l’inconscient qui existaient avant Freud et comment le concept d’inconscient a évolué après Freud.

 

couverture du livre Biographie de l'inconscient J’aimerais savoir quelles étaient les différentes conceptions de l’inconscient qui existaient avant Freud et comment le concept d’inconscient a évolué après Freud. J’aimerais également avoir des références d’ouvrages qui traitent de ce concept .Merci beaucoup d’avance.

Notre réponse du 27/09/2016 

En consultant le catalogue de la bibliothèque publique d’information, je vous propose les références suivantes pour vous aider à traiter votre sujet :
Des ouvrages :
Biographie de l’inconscient
Salomon Resnik Dunod 2006
Une approche par l’un des plus grands psychanalystes de la notion d’inconscient avec une mise en lumière de l’expérience psychanalytique comme recherche
sur la visibilité de l’inconscient.
Niveau 2 – Philo, psycho, religions 153 RES

Inconscient et philosophie : avant Freud, après Freud
Jean-Marie Vaysse Bordas 2004
Niveau 2 – Philo, psycho, religions 14 VAY

Histoire de la découverte de l’inconscient
Henri-Frédéric Ellenberger Fayard 2001
Niveau 2 – Philo, psycho, religions 153 ELL

Le problème de l’inconscient et le cartésianisme
Geneviève Rodis-Lewis Presses universitaires de France 1985
Niveau 2 – Philo, psycho, religions 1″3″ DESC 2

Jean-Claude Filloux, L’inconscient, 21e éd., Paris, Presses Universitaires de France, « Que sais-je ? », 2009, 128 pages.
ISBN : 9782130575283 http://www.cairn.info/l-inconscient–9782130575283.htm
(la première partie consacrée à l’inconscient avant Freud).

Des articles :
Amer Karima, « Contribution de Théodore Flournoy à la découverte de l’inconscient », Le Coq-héron 3/2014 (n° 218) , p. 46-61
URL : http://www.cairn.info/revue-le-coq-heron-2014-3-page-46.htm.
DOI : 10.3917/cohe.218.0046.

Emmanuel Petit, « L’économie du comportement à la lumière des Maximes du Duc de La Rochefoucauld », Œconomia [En ligne], 5-4 | 2015, mis en ligne le 01
décembre 2015, consulté le 27 septembre 2016. URL : http://oeconomia.revues.org/2206
DOI : 10.4000/oeconomia.2206
Au sein des moralistes français du 17siècle, François de La Rochefoucauld offre, dans ses célèbres Maximes, une réelle théorie des motivations humaines : il dépeint les effets du hasard et des humeurs sur le jugement et met au centre de l’étude du comportement une conception étendue de l’intérêt individuel. Dans cet article, nous dessinons les contours possibles d’un rapprochement entre le moraliste français et les économistes du comportement. Ces derniers ont pour principal objectif d‘améliorer le pouvoir explicatif des modèles de la science économique en partant de fondations psychologiques réalistes. Nous montrons comment les Maximes préfigurent le rôle des mécanismes inconscients (émotions, humeurs, aléas) au sein de l’économie comportementale contemporaine. Nous regardons également dans quelle mesure la vision plus étendue de l’intérêt sous-tendue par les Maximes peut être associée à la description des conduites « vertueuses » (les « préférences sociales ») mises en avant aujourd’hui par les économistes du comportement.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 40 fois dont 1 fois aujourd'hui

j’aimerais en savoir plus sur la PNL (programmation neuro-linguistique), merci!

 
schéma de la PNL

By Ath200 [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 09/08/2016

Pour une présentation concise voir l’article du magazine Psychologies, la PNL ou Programmation Neuro-Linguistique, je cite  : « un ensemble de techniques de communication et de transformation de soi qui s’intéresse à nos réactions plutôt qu’aux origines de nos comportements »

Sur le site Passeport santé
Programmation neurolinguistique (PNL) – La programmation neurolinguistique, qu’est-ce que c’est ? Sans oublier la liste des sites conseillés .

Vous trouverez les deux articles de la revue Sciences humaines via le portail Cairn :

Weinberg Achille, « Que vaut vraiment la PNL ? », Sciences humaines 9/2015 (N° 274) , p. 29-29
URL : http://www.cairn.info/magazine-sciences-humaines-2015-9-page-29.htm.

 
Chiche Sarah, « À quoi sert la PNL ? », Sciences humaines 9/2015 (N° 274) , p. 28-28
URL : http://www.cairn.info/magazine-sciences-humaines-2015-9-page-28.htm.

Voir aussi l’article de Wikipedia Programmation neuro-linguistique mais attention il est sujet à discussion, vous trouverez la bibliographie critique y compris cet article accessible sur le net sur le site Pseudo sciences : La programmation neurolinguistique ou l’art de manipuler ses semblables par Christian Balicco – SPS n° 243, août 2000

Sur le catalogue de la Bpi, avec PNL en sujet , on obtient 21 résultats répartis entre la psychologie comme :
Changer les systèmes de croyances avec la PNL
Dilts, Robert
InterEditions, 2006
Un manuel qui propose une synthèse des connaissances sur la PNL. Il explique comment cette technique permet de remplacer les croyances limitantes par des croyances aidantes.
153.5 DIL Niveau 2 – Philo, psycho, religions


orientés entreprise comme :
S’initier à la PNL : les fondements de la programmation neurolinguistique
Sarazin, Marion (19..-….) psychothérapeute ,préface de Robert Dilts. ESF éditeur, 2014
Bibliogr. Index Une introduction à la programmation neurolinguistique de 3e génération, technologie de communication et de changement qui occupe une place reconnue dans les pratiques de formation et de développement, et à ses applications pratiques. Son approche repose sur deux axes : reproduire les compétences et créer de nouveaux modèles d’intervention en s’appuyant sur les sciences cognitives. ©Electre 2014
658.1 SAR Niveau 2 – Sciences, techniques, médecine


En pédagogie :
La pédagogie PNL : lecture comparée avec différentes approches en pédagogie et en sciences cognitives
Thiry, Alain, Autre(s) auteur(s)préface Marie-Pascale Noël
De Boeck, 2014
Résumé PNL = Programmation neurolinguistique Présentation de la pédagogie PNL au regard d’autres théories sur l’apprentissage.
37.015 PED Niveau 2 – Droit, économie, sc. Sociales


Un guide pratique :
La PNL avec les mots de tous les jours
Duluc, Alain – Muller, Jean-Louis – Pina, Antoine-Vendeuvre, Frédéric
ESF éditeur, 2015
RésuméBibliogr. ; PNL = Programmation neurolinguistique Présentation de cinq compétences relationnelles utiles dans les entreprises : être clair dans ses buts, intentions et objectifs, observer et être à l’écoute, faire preuve d’adaptabilité, être cohérent et pertinent, ainsi que créer rapidement des relations durables. Avec des tests corrigés. ©Electre


Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 106 fois dont 1 fois aujourd'hui

Pouvez me diriger vers des œuvres traitant du thème de la peur ? (je connais déjà les oeuvres de Jean Delumeau)

couverture de Psychologie de la peurRéponse apportée par Eurekoi Strasbourg le 5 juillet 2016

En effectuant une recherche dans le catalogue en ligne des médiathèques de Strasbourg avec les mots clés « Peur » et « angoisse », vous trouverez un certains nombres d’ouvrages documentaires sur le sujet. Voici quelques références susceptibles de vous intéresser.
Pour chaque document cité ci dessous, vous pouvez cliquer sur le titre (lien hypertexte) et vous tomberez ainsi sur la notice complète du document. Vous pourrez ainsi voir dans quelle bibliothèque le livre est disponible.

  • Ouvrage sur la peur en général :

Dictionnaire divertissant et culturel des phobies . – Grancher, 2010

  • Documentaires sur la psychologie de la peur :

Psychologie de la peur : craintes, angoisses et phobies / Christophe André . – Paris : O. Jacob, 2004

Je dépasse mes peurs et mes angoisses / Christophe André . – Paris : Points, 2010

J’arrête d’avoir peur ! : 21 jours pour renouer avec son enfant intérieur / Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont . – Paris : Eyrolles, 2014

L’enfant et ses peurs / Ania Beaumatin, Colette Laterrasse . – Toulouse : Milan, 1998

Comment on fait peur aux enfants Les croquemitaines, une mythologie de l’enfance ? Mains honteuses / par Nicole Belmont et Sandor Ferenczi . – Paris : Mercure de France, 1999

La peur et l’angoisse : phénomène central de la vie et de son évolution / Paul Diel . – Paris : Éd. Payot & Rivages, 2004

La peur de tout : comprendre et surmonter l’anxiété / Évelyne Mollard . – Paris : O. Jacob, 2003

Transformer ses peurs / Anthony Gunn . – Paris : Éd. Payot & Rivages, 2009

  • ouvrages sur l’histoire de la peur : (Mots clés utilisés : Peur : Aspect religieux ; Peur collective : Histoire : Europe de l’Ouest )

La peur en Occident : XIVe-XVIIIe siècles / Jean Delumeau . – Paris : Hachette littératures, 1999

An 1000, an 2000, sur les traces de nos peurs / Georges Duby . – Paris : Textuel, 2001

Les peurs collectives / Virginie Bonnot, Gérald Bronner, Ewa Drozda-Senkowska,… [et al.] . – Toulouse : Érès éd., 2013

  • Ouvrages sur la manipulation par la peur (Mots clés : Peur- aspect politique ; Peur collectives)

La politique de la peur / Serge Quadruppani . – Paris : Seuil, 2011

Les marchands de peur : la bande à Bauer et l’idéologie sécuritaire / Mathieu Rigouste . – Paris : Libertalia, 2011

La peur : histoire d’une idée politique / Corey Robin . – Paris : Hachette littératures, DL 2008

La culture de la peur. 2 / Marc Crépon . – Paris : Galilée, 2010

Pour davantage de résultats sur ce sujet, vous pouvez effectuer une recherche similaire dans le catalogue de la Bibliothèque Nationale Universitaire de Strasbourg où vous trouverez des ouvrages de type universitaire.

Pour trouver des oeuvres de fiction (romans, nouvelles, poésie) sur le thème de la peur, vous pouvez effectuer une recherche dans notre catalogue en ligne avec les mots clés Peur : dans la littérature

Date de création: 25/10/2016 05:07     Mis à jour: 27/10/2016 09:53
 
Cette question-réponse a été vue 55 fois dont 1 fois aujourd'hui

Pourquoi n’arrive-je pas à établir des contacts amicaux avec les personnes lorsque je me trouve dans un groupe d’inconnus

 
dans une situation de convivialité pour les autres ? Merci de votre aide

Notre réponse du 25/06/2016

groupe d'amis

CC0 Domaine public, via Pixabay

Il est difficile de vous donner des conseils sans vous connaitre et vous avoir vu évoluer dans un groupe, mais nous pouvons vous recommander plusieurs livres qui vous donneront des éléments de réflexion ce sujet : des ouvrages sur la socialisation et l’amitié, d’une part ; des livres sur la timidité, d’autre part.
Je n’ai pas trouvé d’ouvrage consacré uniquement à la socialisation dans les groupes, mais ces livres offriront des pistes également valables dans le cadre d’un groupe.
Sur la socialisation :
Comment parler à tout le monde : devenir un as de la communication pour réussir dans la vie et se faire des amis
Leil Lowndres
Editions Leduc, 2015
Plus d’informations (site de l’éditeur) : http://www.editionsleduc.com/produit/712/9791028506339/Comment%20parler%20a%20tout%20le%20monde

Comment se faire des amis
Dale Carnegie
Le Livre de Poche, 1975 (encore disponible aujourd’hui)
Plus d’informations (site de l’éditeur) : http://www.livredepoche.com/comment-se-faire-des-amis-dale-carnegie-9782253009108

Sur la timidité :
La timidité : comment la surmonter
Gérard Macqueron et Stéphane Roy
Editions Odile Jacob, 2004
Plus d’informations : http://www.odilejacob.fr/catalogue/psychologie/guides-pour-s-aider-soi-meme/timidite_9782738114679.php

Psychologie de la solitude
Gérard Macqueron
Editions Odile Jacob, 2009
Plus d’informations : http://www.odilejacob.fr/catalogue/psychologie/developpement-personnel/psychologie-de-la-solitude_9782738123329.php

Une liste intéressante de livres, complétée par des commentaires, est proposée sur le site Timidité.info :

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information25

Cette question-réponse a été vue 57 fois dont 1 fois aujourd'hui

je suis à la recherche d’ouvrages sur le développement de la pensée positive

 
Tag de rue : le bonheur est simple

Catherine Roy (CC BY-NC-ND 2.0), via Flickr

Cela peut être des ouvrages de référence, biographie, méthode pour changer son état d’esprit. Une petite bibliographie pour y voir plus clair sur l’ensemble de la production. Merci par avance !
Notre réponse du 17/06/2016

Voici une sélection de cinq livres élaborée à partir de recherches dans les catalogues de la Bibliothèque publique d’information et des bibliothèque de la ville de Paris.
J’ai basé mon choix sur la qualité des auteurs (médecins et scientifiques), laissant ainsi de côté les ouvrages à dimension spirituelle dont les perspectives sont souvent contestées.

Changer d’état d’esprit : une nouvelle psychologie de la réussite
Carol S. Dweck
Editions Mardaga, 2010
Texte de présentation de l’ouvrage : « S’appuyant sur des années de recherche en psychologie du développement, l’auteure met en lumière le pouvoir de l’état d’esprit sur la réussite. Se basant sur les conclusions de ses travaux scientifiques, mais aussi sur des anecdotes de la vie quotidienne et des éléments biographiques de personnalités, elle applique sa méthode aux divers domaines de l’existence : éducation, relations, etc. »
Plus d’informations : https://www.uclouvain.be/cps/ucl/doc/ir-ipsy/documents/feuillet_mindset.pdf

Les états d’âme : un apprentissage de la sérénité
Christophe André
Editions Odile Jacob, 2009
Texte de présentation de l’ouvrage : « Face aux problèmes rencontrés au cours de la vie, les uns traversent des périodes d’états d’âmes, les autres sont affectés par ces situations. Un parcours est proposé pour accéder à une meilleure écoute de soi et à une ouverture aux autres. »
Plus d’informations : http://www.odilejacob.fr/catalogue/psychologie/developpement-personnel/etats-dame_9782738126344.php

La force avec soi : pour une psychologie positive
Jean Cottraux
Editions Odile Jacob, 2007
Texte de présentation de l’ouvrage : Chacun de nous mène une vie qui est loin de ses rêves de jeunesse. Mais certains ressentent une fragilité, que la psychothérapie s’efforce de réparer.Quel est donc le secret des « forts » ? Quelles valeurs guident et illuminent nos vies ? Quels sont les traits de personnalité qui permettent de vivre en accord avec soi ? Comment réussir sa vie ? La force psychologique conduit-elle au bonheur ?
Jean Cottraux propose une méthode originale de changement personnel qui s’appuie sur un nouvel outil scientifique : la psychologie positive.
Partez à la recherche de vos forces de caractère. Apprenez le coaching de soi pour vous protéger du doute, de la déprime et de l’anxiété, pour vivre enfin une vie qui vous ressemble.
Psychiatre des hôpitaux, enseignant à l’université Lyon-I, membre fondateur de l’Académie de thérapie cognitive (Philadelphie), Jean Cottraux a publiéLes Ennemis intérieurs, La Répétition des scénarios de vie et Les Visiteurs du soi.
Plus d’informations : http://www.odilejacob.fr/catalogue/psychologie/psychologie-generale/force-avec-soi_9782738119117.php

La Psychologie positive : pour aller bien
Yves-Alexandre Thalmann
Editions Odile Jacob, 2011
Texte de présentation de l’ouvrage : Bonne nouvelle : il existe enfin une branche de la psychologie qui s’intéresse spécifiquement au bien-être ! Cette nouvelle discipline scientifique, baptisée psychologie positive, étudie davantage les pistes concrètes pour dynamiser votre bonheur (comment faire pour être heureux ?) que les causes de votre mal-être (pourquoi vais-je mal ?).Destiné à toutes celles et tous ceux qui vont bien et qui désirent aller encore mieux, ce livre se veut un véritable manuel de psychologie positive : il résume les principales découvertes sur le bonheur tout en proposant une multitude d’exercices pratiques et ciblés visant l’épanouissement.
Qu’attendez-vous pour être plus heureux ? 
Le livre qui rend plus heureux.
Yves-Alexandre Thalmann est docteur en sciences naturelles et diplômé en psychologie. D’orientation cognitive et comportementale, il exerce comme clinicien en pratique privée, formateur en entreprises et professeur de psychologie. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de développement personnel.
Plus d’informations : http://www.odilejacob.fr/catalogue/psychologie/guides-pour-s-aider-soi-meme/psychologie-positive-pour-aller-bien_9782738127129.php

Optimiste
Alain Braconnier
Editions Odile Jacob, 2015
Texte de présentation de l’ouvrage : L’optimisme est bon pour chacun d’entre nous ; il fait du bien à l’esprit comme au corps ; il protège la santé ; il contribue à de bonnes relations avec les autres. C’est ce que démontre Alain Braconnnier dans ce livre qui s’appuie sur les dernières avancées de la recherche. L’optimisme intelligent n’est pas un optimisme béat. Même les pessimistes peuvent devenir optimistes et rester ouverts à la beauté du monde. En recherchant les racines de cet optimisme, un nouveau chemin s’ouvre à chacun. Comme l’écrit Albert Camus : « Dans les profondeurs de l’hiver, j’ai finalement appris qu’il y avait en moi un invincible été. »
Pour aider chacun d’entre nous à puiser les forces qu’il a en soi.
Alain Braconnier est psychiatre, psychologue, ancien directeur de l’Association de santé mentale du XIIIe arrondissement de Paris, consultant au CHU Pitié-Salpêtrière, professeur émérite de l’École des psychologues praticiens. Il est l’auteur de grands succès comme Mère et fils, Les Filles et les Pères, ou encore Petit ou grand anxieux, Être parent aujourd’hui.
Plus d’informations : http://www.odilejacob.fr/catalogue/psychologie/developpement-personnel/optimiste_9782738130600.php

Les éditions Odile Jacob proposent de nombreux autres ouvrages sur le développement personnel et la psychologie positive, dont la qualité est reconnue.
J’espère que cette sélection vous conviendra.
Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 75 fois dont 1 fois aujourd'hui

Comment accéder en ligne à des livres/articles de référence sur la psychologie ?

 
dessin de tête remplie de rouages

©Stocklib

Notre réponse du 14/06/2016

En l’absence de toute précision concernant la langue des documents, la gratuité obligatoire ou non de leur accès, la possibilité de les consulter de chez vous ou en bibliothèque ou par l’intermédiaire de réseau intranet universitaire, il est difficile de vous renseigner d’autant que vous ne précisez pas non plus le champ de vos recherches : Psychologie cognitive, clinique, du travail, du comportement, psychopathologie…
Je ferai donc au plus large en vous signalant des ressources gratuites comme par exemple :

Persée le portail qui offre un accès libre et gratuit à des collections complètes de publications scientifiques (revues, livres, actes de colloques, publications en série, sources primaires, etc.)

Voici la liste des quatre revues de psychologie accessibles dans ce portail
L’Année psychologique
212 numéros, 7026 documents, 1894-2008
Les cahiers du GRIF
50 numéros, 1865 documents, 1973-1997
Déviance et société
96 numéros, 1011 documents, 1977-2000
Enfance
188 numéros, 2040 documents, 1948-2000

Open édition : OpenEdition Books est une plateforme de livres en sciences humaines et sociales.
http://search.openedition.org/index.php?q=psychologie
Regroupe PLATE-FORME DE PUBLICATION

Les ouvrages sont accessibles sur un espace propre à chaque éditeur. Ils sont, pour plus de la moitié du catalogue, librement accessibles en HTML, citables, imprimables et “encapsulables” sur des sites externes. Des services complémentaires sont proposés via les bibliothèques et institutions abonnées.

Cairn.Info Je vous l’indique pour l’étendue des ressources mais elles ne sont pas toutes disponibles gratuitement, voir conditions
Cairn.Info est une plate-forme de revues, magazines, encyclopédies de poche et ouvrages collectifs français dans les disciplines suivantes : sciences politiques et sociales, sociologie, histoire contemporaine, linguistique et philosophie, psychologie, sciences de l’éducation, économie et gestion.
Pour les revues, Cairn.info ayant opté pour le principe dit de la « barrière mobile », le texte intégral des articles datant de 2 à 5 ans (selon les revues) est également consultable en accès libre, alors que celui des numéros les plus récents est habituellement proposé en accès conditionnel (vente de numéros ou vente d’article à l’unité, suivant les choix de chaque publication / éditeur).

Les archives ouvertes :


HAL : cette archive ouverte, internationale et multidisciplinaire, recueille et diffuse les documents scientifiques et donne un accès libre et gratuit aux résultats de la recherche pour l’ensemble de la communauté scientifique.
Hal Archives ouvertes 3503 résultats avec le terme psychologie dont (383) thèses
Au sujet des archives ouvertes et de ce qu’elles recouvrent, je vous invite à consulter cette page de la revue de l’EHESS

OAIster, OCLC | Pluridisciplinaire Moteur de recherche
Développé par l’Université du Michigan, OAIster est un moteur de recherche spécialisé dans le moissonnage des serveurs d’archives ouvertes. Les résultats couvrent tous les domaines. Ils présentent des données textuelles, sonores ou visuelles, des films et des statistiques.
OCLC l’a intégré à sa plate-forme FirstSearch afin de permettre les recherches fédérées.
Ex : Recherche avec le terme Psychology en se limitant (à gauche) aux documents en français Résultats 1- environ 8065 documents

Vous pouvez également consulter les signets de la Bnf en psychologie.

Enfin, une base spécialisée qui propose certains articles en texte intégral : Pubmed
PubMed est une interface gratuite de recherche sur internet qui inclut Medline (références en médecine depuis 1966), OldMedline (références de 1950 à 1965) ainsi que les références d’articles récents non encore indexés, en attente de basculement dans Medline.
Le lien vers le texte intégral de certaines références est indiqué par « free full texte article ».
Voir aussi : Medline (recherche possible en texte intégral)
Voir le tutoriel en anglais
Discipline(s) / sujet(s) couvert(s) : médecine
Période couverte : 1950 –
Langue(s) d’interrogation recommandée(s) : anglais
formulaire de recherche avancée

En complément, vous pouvez peut-être consulter cet ouvrage :
Guide méthodologique de la recherche en psychologie
Anne-Marie Lavarde
De Boeck Supérieur, 15 sept. 2008 – 268 pages
Cet ouvrage est destiné à l’étudiant de licence/baccalauréat (tous champs de la psychologie confondus) amené à devoir élaborer efficacement un projet de recherche : conçu comme un véritable guide méthodologique, il aborde la démarche de recherche, étape par étape (de l’élaboration de la question exploratoire à l’interprétation des résultats et la valorisation de ceux-ci), en visant avant tout à développer les compétences (savoirs théorique/méthodologique et savoir-faire).

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 72 fois dont 1 fois aujourd'hui

Comment faire abstraction du regard des autres ?

Notre réponse du 02/12/2015 (Bibliothèque francophone multimédia de Limoges) :

Voici un premier choix de titres :

« Textes choisis L’Autre«  / Alain Emile auguste Chartier.- Lyon: Impr. Audin, 1965.

« La philosophie pour les nuls«  / Christian Godin.- Paris : First, 2006.- (Pour les nuls)

« L’intériorité d’exil : le soi au risque de l’altérité«  / Emmanuel Housset.- Parix : Cerf, 2008.- (La Nuit surveillée)
Résumé : E. Housset constate qu’il n’est possible d’être soi qu’en prenant le risque de s’exposer à l’altérité. Selon lui l’homme n’aurait que deux choix dans l’existence : être en exil vers le monde et l’autre et vivre, ou rester en soi et mourir.

« L’autre : petit traité du narcissisme intelligent » / Cyrille Deloro.- Paris : Larousse, 2009.- (Philosopher)
Résumé : Essai sur le concept de l’autre et ses notions fondamentales. L’autre est une sensation du corps et de la pensée. Structure minimale pour aller au devant du monde et d’autrui, l’autre est impliqué en lui-même. Lorsque cette structure fait défaut, le sujet se réduit à un simulacre.

« L’intériorité«  / Collège international de philosophie ; sous la direction de Corinne Enaudeau et Marie-Claude Lambotte.- Paris : Collège international de philosophie : 2004
Résumé : L’intérieur, c’est ce qu’il y a « dedans », dans la cloture d’un espace fini, protégé d’un dehors inconnu, inquiétant étranger. Ce numéro explore la notion d’intériorité et dessine une ligne instable et complexe entre l’extérieur et l’intérieur, entre l’autre et le soi-même. Ce numéro regroupe les contributions de Vincent Descombes, David Brezis, Marcianne Blévis, André Pichot, Renaud Barbaras, Frédérique Lldefonse,….

« Totalité et infini : essai sur l’extériorité » / Emmanuel Lévinas.- Paris : LGF, 1990.- (Le livre de poche. Biblio essais)
Résumé : Un des ouvrages les plus importants de Levinas, qui présente les thèses qui lui ont valu sa notoriété. Travaillant sur la question de l’autre, celui qui est extérieur à soi, le philosophe s’interroge sur l’amour et la responsabilité, sur le devoir, sur la séparation… .

Vous trouverez également des ouvrages sur l’histoire de la philosophie.  Nous avons effectué différentes requêtes :

tout d’abord, en recherche sujet : « affirmation de soi »
nous avons trouvé les titres suivants :

« 50 exercices pour s’affirmer » / Philippe Auriol, Marie-Odile Vervisch.- Paris : Eyroles, 2009
résumé :
« 50 exercices répartis en 7 sections pour apprendre à s’affirmer. Permet d’apprendre à évaluer son affirmation de soi au quotidien, d’affirmer ses droits et exprimer ses besoins, d’être attentif à ses ressentis pour désamorcer ses comportements défensifs, de développer son optimisme, d’être à l’aise avec les autres et de savoir dire non. »

« La confiance en soi : avoir confiance pour donner confiance«  / Lionel Bellenger.- Issy-les-Moulineaux : ESF, 2007.- (Formation permanente. Développement personnel)
Résumé :
« En proposant des outils pour créer et favoriser les conditions de la confiance en soi, l’auteur apporte des pistes de réflexion et des réponses concrètes pour devenir le meilleur allié de soi-même face aux épreuves de la vie et de les faire partager aux autres. Avec un plan d’autoformation et des exercices corrigés. »

« 50 exercices pour savoir dire non«  / France Brécard.- Paris : Eyrolles, 2009
résumé :
« 50 exercices répartis en 6 sections pour apprendre à dire non. Permet d’apprendre à ne plus se soumettre comme un enfant, à ne plus rechercher à tout prix la reconnaissance d’autrui, à repérer les rôles de victime, de sauveur ou de persécuteur, à affirmer ses positions pour éviter les conflits. »

« Affirmez-vous : pour mieux vivre avec les autres / Dr Frédéric Fanget.- Paris : O. Jacob, impr. 2011.- (Guide pour s’aimer soi-même)
résumé :
« Ce manuel, conçu par un médecin psychiatre, permet d’aider à repérer les situations où le manque d’affirmation de soi pose le plus de problèmes : prendre la parole en réunion, engager la conversation avec des inconnus, faire une critique à son conjoint, demander une augmentation. Il propose aussi des techniques et des exercices pour apprendre à faire face. »

« Le courage d’être soi : l’art de communiquer en conscience » / Jacques Salomé.- Paris : Pocket, 2001.- (Presses Pocket)
résumé :
« Si toute démarche spirituelle passe par le renoncement aux illusions, elle ne dispense pas non plus d’un travail de clarification sur les croyances, sur les pièges ou malentendus qui entravent dans la relation avec autrui ou avec soi-même. Pour J. Salomé, il faut créer beaucoup de vide en soi pour naître ou recevoir. »

Toujours en recherche sujet : « acceptation de soi » :

« Cessez d’être gentil, soyez vrai : être avec les autres en restant soi-même » / Thomas d’Ansembourg.- Montréal : Les Ed. de l’Homme, [DL 2013]
résumé :
« L’auteur explique comment notre tendance à ignorer ou à méconnaître nos propres besoins nous incite à nous faire violence et à reporter sur d’autres cette violence. Pour éviter de glisser dans une spirale d’incompréhension, il s’agit de reconnaître nos besoins et d’en prendre soin nous-même plutôt que de nous plaindre du fait que personne ne s’en occupe. Ce livre est une invitation à désamorcer la mécanique de la violence, là où elle s’enclenche toujours: dans la conscience et le cœur de chacun de nous. »

« Souffrir ou aimer : transformer l’émotion«  / Dr Christophe Massin.- Paris : O. Jacob, impr. 2013
résumé :
« Christophe Massin met en pratique l’enseignement du philosophe indien S. Prajnanpad : par un travail d’acceptation, l’émotion peut être transformée et permet d’accéder à l’autre. Il illustre ce travail intérieur à travers les histoires de ses patients. »

« S’aimer : comment se réconcilier avec soi-même«  / Kristin Neff.- Paris : Belfond, DL 2013.- (L’Esprit d’ouverture) (nous ne disposons pas de résumé pour cet ouvrage)

Et même, éventuellement :

« La peur de l’autre : surmonter l’anxiété sociale«  / Laurie Hawkes.- Paris : Eyrolles, DL 2010.- (Comprendre et agir)
résumé du livre :
« Timidité, hypersensibilité, introversion, inhibition, etc., les multiples manifestations de l’anxiété sociale sont décrites à partir d’exemples et sa logique expliquée, entre tempérament et expériences de vie. En identifiant les origines de ces craintes (peur d’être jugé, de blesser, peur de l’intimité) et leurs mécanismes, l’ouvrage aide chacun à progresser dans ses relations interpersonnelles »

Eurêkoi – Bfm (Bibliothèque francophone multimédia)

Date de création: 17/03/2016 09:40     Mis à jour: 18/03/2016 14:30
 
Cette question-réponse a été vue 328 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je me demande comment définir la folie. Pourriez-vous m’indiquer des livres ou certains sites qui pourraient répondre le plus simplement possible à cette question ? Merci.   

Réponse apportée le 10/24/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Pour répondre à votre question, voici quelques définitions apportés par des dictionnaires et manuels descriptifs, qui vous permettront de circonscrire votre sujet :

* Article FOLIE/ Dictionnaire de psychologie Larousse, 2003 :
 » Folie, trouble de l’esprit, déraison.
Ce terme trop vague, n’est plus guère employé en langage médical, sauf dans quelques expressions telles que « folie des grandeurs » ou « folie circulaire ».
La psychiatrie moderne a converti la déraison en maladie mentale.
Elle a classé les affections en psychoses* et névroses*, imaginé toutes sortes de traitement (…) mais elle reste incapable de dire pourquoi telle personne est folle « .

* Article FOLIE/ Encyclopedia universalis (8 pages/ auteur: A. De Waelhens) :
 » Le terme de folie, bien antérieur à l’institution du langage scientifique de la psychiatrie moderne, n’a jamais eu vraiment cours dans celui-ci.
Cette relative incompatibilité a une très grande signification.
L’idée d’assimiler la folie à une maladie, de vouloir coûte que coûte qu’elle soit semblable en son principe aux autres maladies, en dépit de différences qui demeurent irréconciliables envers et contre tout, cette idée, quoique fort ancienne, n’a jamais pu s’imposer absolument. Même l’emprise décisive que la pensée scientifique exerce sur la culture occidentale n’a pu parvenir à opérer cette complète assimilation.
Le concept de maladie mentale ne recouvre donc pas purement et simplement celui de folie.
(…)
Bien que l’idée que l’Occident s’est faite de la folie ait connu de très importantes variations, elle n’a jamais cessé d’apparaître en liaison avec celle de la raison.
La folie est l’autre de la raison, mais un autre dont le rapport à celle-ci varie selon les époques. La folie peut être un autre qui conteste la raison à l’intérieur d’elle-même.
Elle peut être encore ce visage de ténèbres, cette certitude de mort, cette bête de désir, que la raison s’efforce de vaincre mais sur lesquels il n’y a pas de victoire définitive.
Il y a donc une vérité de la folie, vérité tragique et d’avertissement.
De là, l’extrême ambiguïté qui caractérise l’attitude de toutes les sociétés et de toutes les cultures vis-à-vis des fous.
On les chasse, ou on les exhibe comme l’image de ce qui menace chacun.
Ou encore, on leur donne la parole là où elle est retirée à tous les autres : les bouffons des princes et des rois.
Elle témoigne de la perpétuelle illusion de l’homme, mais aussi de son contraire : « la folie de la croix ». Le sage, tel Érasme, peut la regarder de loin et s’en divertir « .

* Article FOLIE/ Dictionnaire de la psychanalyse (7 pages/ Albin Michel, Paris: 2001/ 2e éd.)
Résumé : Une exploration en 196 articles des concepts et problèmes de la psychanalyse (inconscient, narcissisme, pulsion, socio-analyse, surmoi…), des oeuvres des psychanalystes, de Freud à Lacan et des relations avec diverses disciplines (littérature, peinture, religion…).

Je vous propose également une liste d’ouvrages, en consultation à la Bpi :

* Titre : Le pouvoir psychiatrique : cours au Collège de France, 1973-1974
Auteur : Foucault, Michel
Editeur : Gallimard, Paris: 2013
Résumé : Contient le résumé du cours publié dans « L’Annuaire du Collège de France », 74e année, Histoire des systèmes de pensée, année 1973-1974.
Complémentaires de l’ Histoire de la folie à l’âge classique (Gallimard, 1988/ 583 p.), ces textes de Foucault prolongent sa réflexion sur l’institution psychiatrique. Il ne s’agit plus ici d’examiner une institution, mais d’éclairer les rapports de forces dans les dispositions tactiques qui traversent les institutions.
Localisation – Cote : 1″4″ FOUC 1
Niveau 2 – Philo, psycho, religions

* Titre : Histoire de la folie : de l’Antiquité à nos jours
Auteur : Quétel, Claude
Editeur : Tallandier, Paris: 2012
Résumé :  » L’histoire médicale de la folie n’est pas tant le récit de ses progrès que celui de ses erreurs, de ses renoncements, de ses retours en arrière, que ce soit dans le domaine des théories médicales, dans celui des réponses thérapeutiques ou encore dans celui des réponses sociales  » (p.18).
C’est ainsi que Claude Quétel, ancien directeur de recherches au CNRS et spécialiste de l’histoire de la psychiatrie et des structures et processus mentaux, rend compte de toute la complexité et du cheminement de l’histoire de la folie : cette dernière ne résulte pas d’une simple évolution de la curabilité de la folie mais bien des sinuosités, des directions et choix (bons ou mauvais) pris par les sociétés et les institutions (dans le cadre des politiques de santé).
Localisation – Cote : 616.8(091) QUE
Niveau 2 – Sciences, techniques, médecine

* Titre : Ces maladies mentales nommées folie
Auteur : Caralp, Evelyne
Editeur : Milan, Toulouse: 2002
Résumé : Propose une présentation des différentes maladies mentales, névroses, psychoses, états limites, perversion…, un rappel de leurs causes, selon les différents courants disciplinaires et théoriques, ainsi qu’un panorama des traitements actuels : cure analytique, psychothérapie, chimiothérapie.
Localisation – Cote : ENC A ESS 140
Niveau 1 – Info.géné. Emploi Vie pratique

* Titre : Un autre regard sur la folie
Auteur(s) : Bettelheim, Bruno ; Karlin, Daniel
Editeur : Stock, Paris: 1975
Résumé : A la fin de 1974, par la grâce d’une soirée de programme minimum, tous les Français virent sur les trois chaînes de télévision l’émission réalisée par Daniel Karlin sur l’école orthogénique de Chicago où Bruno Bettelheim employait sa vie à ouvrir au monde des enfants autistiques.
Ceux qui n’ont pu oublier cette émission en retrouveront ici le texte réécrit et augmenté.
Les lecteurs de Bruno Bettelheim y trouveront un raccourci particulièrement chaleureux et vivant de ses idées et de ses recherches.
Localisation – Cote : 376.4 BET
Niveau 2 – Droit, économie, sc. sociales

* Titre : Nouvelle histoire de la psychiatrie
Auteur(s) : Quétel, Claude ; Postel, Jacques
Editeur : Dunod, Paris: 2012
Résumé : Ce document retrace, des origines à l’époque contemporaine, toute l’évolution de l’approche des maladies mentales et de la pratique psychiatrique dans le monde occidental et les pays de l’Est.
Localisation – Cote : 616.8(091) POS
Niveau 2 – Sciences, techniques, médecine

* Titre : L’âge de la folie : l’histoire de l’hospitalisation psychiatrique involontaire à travers un choix de textes
Auteur : Szasz, Thomas S. [traduction de l’américain : Judith Ochs]
Editeur : Presses Universitaires de France, Paris: 2008
Résumé : Durant les trois cents dernières années, l’internement de force, les « cures », la répression politique et la dégradation de l’individu portées au niveau du rite ont été rationalisés et justifiés par le recours aux grands dogmes de la psychiatrie.
Ce livre est un témoignage vivant de l’injustice, de l’inhumanité, de l’insensibilité de l’homme dans son effort pour « sauver » les siens de la « folie ».
Szasz brosse ici un tableau clair et dramatique des origines et du développement des attitudes qui sont devenues les nôtres face aux interventions psychiatriques involontaires.
Le matériau qu’il a réuni s’étend sur trois siècles et plusieurs continents et inclut des textes encore inédits.
Le résultat est un mélange fascinant et instructif d’histoire psychiatrique, de politique médicale, de littérature et de science sociale.
Ces extraits confirment la thèse de Szasz selon laquelle « l’âge de raison » pourrait à juste titre est appelé « l’âge de la folie » [résumé d’éditeur].
Localisation – Cote : 616.8(091) SZA
Niveau 2 – Sciences, techniques, médecine

* Titre : Le discours du fou au Moyen Age : étude comparée des discours littéraire, médical, juridique et théologique de la folie
Auteur : Fritz, Jean-Marie
Editeur : Presses Universitaires de France, Paris: 1992
Résumé : La folie médiévale n’est pas encore l’objet d’un discours spécifique, mais elle est l’objet potentiel de tous les discours, ceux de la littérature, du droit, de la médecine et de la théologie. Le fou, figure marginale, est paradoxalement à la croisée des discours.
Localisation – Cote : 81.043 FRI
Niveau 3 – Langues et littératures

* Titre : La folie : histoire et dictionnaire
Auteur : Thuillier, Jean
Editeur : Laffont, Paris: 1996
Résumé : Le public curieux s’interroge et veut comprendre la folie, qui souvent fait peur.
Mais la maladie mentale est compliquée, mystérieuse, et le vocabulaire des psychiatres, aride et obscur. Quant aux journalistes et aux réalisateurs de « psy-shows », leurs écrits et leurs présentations spectaculaires ne donnent qu’une idée banalisée et simpliste de problèmes graves.
C’est pour dédramatiser la folie, la maladie mentale et la psychiatrie que ce livre a été écrit.
La première partie, ponctuée de « témoignages et documents », retrace une histoire de la folie et de la psychanalyse à travers les âges et la découverte des médicaments (psychotropes, tranquillisants), mais aussi des poisons de l’esprit (stupéfiants, lsd).
La deuxième partie, consacrée à l’actualité et au devenir de la psychiatrie, donne la description de toutes les maladies mentales et fournit des conseils pratiques sur la dépression, les toxicomanies, les délires, la paranoïa, la schizophrénie, etc.
D’autres chapitres abordent les thérapeutiques psychiatriques : antipsychiatrie et criminologie, ainsi que la sémantique, que la folie dans ses rapports avec la littérature, l’art et le cinéma.
La troisième partie, « dictionnaire », complète ce panorama avec ses 1 500 entrées : il donne la description et l’explication de termes curieux et rares (tels que l’amok, le latah, le koro et le kuru, de comportements déments ou pathologiques) ainsi que la biographie des psychiatres célèbres.
Localisation – Cote : 616.8(091) THU
Niveau 2 – Sciences, techniques, médecine

En complément, voici un ouvrage synthétique consultable à la Bpi depuis un poste fixe via le portail Cairn :
Roland Jaccard La folie, P.U.F. « Que sais-je ? », 2004 (7e éd.), p. 5-10
Url : http://www.cairn.info/la-folie–9782130540892-page-5.htm>

Vous le trouverez aisément, dans la plus proche bibliothèque, en interrogeant le SUDOC (catalogue collectif de l’enseignement supérieur) et en cliquant sur l’onglet « Où trouver ce document » :
Identifiant pérenne de la dernière édition <http://www.sudoc.fr/076731650>

Introduction :
 » La folie jouit d’un certain prestige culturel ; elle promet, croit-on, un univers primordial, une existence sauvage, ouvrant un horizon infini d’expériences.
Dans la nuit de la raison, l’homme est supposé communiquer avec les forces génératrices que la nature refuse à l’entendement. Dans cette perspective, le fou apparaît comme une figure quasiment mystique et le délire se métamorphose en acte créateur.
Cette fascination de la folie, comme expérience spirituelle, comme déconstruction de systèmes opposés, comme refus radical, ne peut que se trouver exacerbée par les conditions de vie réelles – et médiocres – de chacun ; elle appartient, tout comme la religion, au registre de l’illusion. Céder à la fascination par la séduction esthétique de la folie, c’est méconnaître ce qui dans la folie s’abolit. C’est succomber à la tentation idéaliste. À cet égard, il faut se garder de “ roman–tiser ” le vécu ou les expériences des “ malades –mentaux ” « .

A titre informatif vous pouvez consulter la liste de ressources filmographiques présentée via la communauté du web pédagogique, sur le blog « Folie au cinéma » en cliquant sur le lien suivant :
<http://lewebpedagogique.com/folieaucinema/bibliographie-filmographie/>

Cordialement,
Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
<http://www.bpi.fr <http://www.eurekoi.org

Cette question-réponse a été vue 68 fois dont 1 fois aujourd'hui

Comment la psychothérapie institutionnelle traite-t-elle les paranoïas? A quel concept de psychose se réfère Jean Oury ?

Réponse apportée le 10/21/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

De manière à vous faire une idée de la paranoïa, je vous invite à la lecture de cet article, publié par un psychothérapeute :
 » …J’ai toujours eu une nette aversion pour les paranoïaques dont la méchanceté est légendaire. Ce sont des cas que l’on traite difficilement.
Et comme me le racontait ce vieux confrère, il n’y a qu’une recette qui marche, celle que lui avait enseignée l’un de ses maîtres alors qu’il faisait son internat de psychiatrie (…)  »
Url : http://psychotherapeute.blogspot.fr/2007/12/la-paranoa_23.html

Je vous incite ensuite à lire cet article publié dans la base Cairn, intitulé « Paranoïa et psychothérapie institutionnelle ».
Dans la mesure où cette base est payante, pour des raisons de droit, je ne peux vous fournir qu’un résumé :
« Andreas est un adolescent en rupture scolaire.
Soudé à sa mère avec laquelle il forme une bulle aux traits paranoïaques, il ne vit que très peu de relations basées sur l’altérité.
Son séjour en Centre Thérapeutique de Jour, quasi unique perspective psychothérapique à notre sens, va permettre de recréer une pensée à son sujet et de développer ses capacités de penser sur ses pensées et celles des autres.
L’institution offre ainsi une opportunité de trianguler le fonctionnement psychique d’Andreas, comme elle peut le faire pour de nombreux patients pour lesquels le tiers en tant que fonction psychique est absent ou présente une fragilité délétère et qui sont inscrits dans de perpétuels mouvements de « quitter – être envahi » par rapport à l’objet. »
Url: http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=ADO_076_0355>

Je vous renvoie aussi à un article proposé sur le site du Centre hospitalier Edouard Toulouse de Marseille : La Psychothérapie institutionnelle, quelques mots d’histoire… disponible à cette adresse:
http://www.ch-edouard-toulouse.fr/Psychotherapie-Institutionnelle.html

Vous trouverez également des ressources intéressantes en consultant le site du Collectif des 39 qui s’intéresse tout particulièrement au traitement de la maladie mentale et de l’hospitalisation en psychiatrie, secteur d’activités auxquels les intervenants du site sont liés, par discipline professionnelle. Ils organisent notamment chaque année les Assises de la psychiatrie qui rassemblent les syndicats et associations du domaine médico-social pour débattre des aspects relationnels de la prise en charge, des procédures d’hospitalisation, des soins et traitements apportés par discipline médicale et/ ou psycho-thérapeutique…
Url: < http://www.collectifpsychiatrie.fr/>

Je vous invite également à consulter la base AscoDocPsy, qui permet de connaître les mémoires, thèses et ouvrages traités par la recherche dans le domaine des sciences psychiatriques.
Url: http://www.ascodocpsy.org/>
En interrogeant la Base documentaire SantéPsy (onglet ‘Trouver de l’information’) environ 4.000 documents (décrets, rapports, livres…) laissent apparaître que votre thème de travail : l’hospitalisation, est un sujet qui a été traité.
Vous pouvez affiner les résultats en sélectionnant les types de documents qui vous intéressent : 1.800 livres, environ 1.800 articles, environ 200 textes officiels, 2 thèses…

Pour vous documenter sur Jean Oury vous pouvez aussi utiliser la base documentaire AscoDocPsy : vous trouverez environ 150 documents traitant du psychiatre et psychanalyste français. Vous pouvez localiser les bibliothèques institutionnelles dans lesquelles trouver ces ressources, accéder à des résumés des ouvrages en ligne…

Je vous invite également à lire cet article sur l’introduction à la psychothérapie institutionnelle, écrit par Jean Oury :
Url: <https://deterritorium.wordpress.com/tag/paranoia>

Vous lirez avec profit le dossier réalisé par le site Psychiâtrie infirmière sur l’histoire de la psychothérapie institutionnelle ainsi que d’autres liens en rapport avec les thèmes ‘infirmier, formation et psychiatrie’ :
Url: http://psychiatriinfirmiere.free.fr/psychotherapie-institutionnelle/formation-infirmiere.htm

Enfin, je vous propose une sélection bibliographique des ouvrages de Jean Oury que nous avons à la bibliothèque. Je les ai repérés grâce à notre catalogue, disponible à cette adresse : http://www.bpi.fr ; onglet « Recherche documentaire » [10 ouvrages au total]

* Titre : Onze heures du soir à La Borde : essais sur la psychothérapie institutionnelle
Auteur : Oury, Jean
Éditeur : Galilée, Paris: 1980
Présentation :  » (…) La Borde, un lieu-dit où quelque chose peut encore se dire : seule condition pour pouvoir entendre, pour pouvoir s’entendre, par respect d’Oubli, au plus proche de ce qu’on peut exciper de l’existence psychotique, tout à fait étrangère à quelque ‘psychose littéraire’. Essai de psychothérapie institutionnelle… C’est beaucoup dire.
Essai de cerner, de délimiter un champ spécifique de ce qui est là, à fleur de peau, à la limite d’une phobie  » [site de l’éditeur]
Localisation – Cote : 616.81 OUR
Niveau 2 – Sciences, techniques, médecine

* Titre : Psychiatrie et psychothérapie institutionnelle : traces et configurations précaires
Auteur : Oury, Jean
Éditeur : Ed. du Champ social, Nîmes: 2001
Résumé : Rassemble en 24 textes à peu près tous les outils conceptuels que Oury a développés et développe encore aujourd’hui. Il part à l’aventure sur l’océan de la folie en abordant dans les principaux ports de la psychose et de l’institution, et, tel un découvreur de contrées nouvelles, il enrichit les espaces connus de nouvelles dimensions, de pistes novatrices, d’horizons inapprochés.
Localisation – Cote : 153.56 OUR
Niveau 2 – Philo, psycho, religions

* Titre : La psychose, l’institution, la mort
Auteur : Oury, Jean
Éditeur : Hermann, Paris: 2008
Résumé : Essai qui montre que l’abord de la psychose nécessite une lutte constante à travers les pièges d’un bureaucratisme tissé de transparence et d’homogénéité pour sauver le singulier et le statut aléatoire du deuil. L’auteur évoque ainsi une forclusion du deuil et affirme la distinction entre pulsion de destruction et pulsion de mort.
Localisation – Cote : 616.81 OUR
Niveau 2 – Sciences, techniques, médecine

Je vous transmets aussi la notice d’un film réalisé par Jean Oury:
Les racines de La Borde et la psychothérapie institutionnelle/fAlain Bouvarel, Richard Martin, Pierre Tremblay, réal.

Auteur : Jean Oury, Pierre Delion, intervenants
Editeur : CNASM [éd., distrib.] ; ADAV [distrib.], 2008
Description : 1 DVD vidéo (52 min)
Cote notice : 616.8
Résumé :
 » Rêve d’enfant, délire, château de sable, fuite métonymique, terrain désertique, tout reste encore à explorer  » : c’est sur cette citation que s’achève l’interview de Jean Oury, psychiatre et psychanalyste, fondateur en 1953 de la clinique de Cour-Cheverny dans le Loir-et-Cher, située dans le château de La Borde, lieu mythique de mise en actes de la psychothérapie institutionnelle.
Procédant à la fois par associations et de manière plus dirigée grâce aux questions de son interviewer Pierre Delion, Jean Oury retrace l’histoire de La Borde, les péripéties de sa création, la venue de Félix Gattari, l’importance théorique de Lacan comme celle de Lucien Bonnafé.
Les racines de La Borde, ce sur quoi le projet thérapeutique se fonde est au coeur du propos, à savoir la résistance à l’oppression psychiatrique, soit le respect de l’opacité de l’autre.
Il dénonce également l’infiltration technocratique qui détruit toute potentialité soignante.
Film tourné en 2001

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http://www.bpi.fr

Home

Cette question-réponse a été vue 134 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je suis à la recherche d’une explication / commentaire sur la topographie des 3 cercles [Imaginaire, Symbolique, Réel] de la pensée de Jacques Lacan. Je vous en remercie.

Réponse apportée le 10/03/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Tout d’abord, je vous propose des ouvrages que j’ai trouvés dans notre catalogue,
disponible à cette adresse: <http://www.bpi.fr ; onglet "Recherche documentaire". * Titre : Cinq leçons sur la théorie de Jacques Lacan Auteur : Nasio, Juan David Editeur : Rivages, Paris: 1992 Résumé : Une introduction à l'oeuvre de Jacques Lacan destinée non seulement au spécialiste, mais aussi au lecteur qui aborde pour la première fois la pensée du psychanalyste français. * Titre : Essais sur la topologie lacanienne Auteur : Darmon, Marc Editeur : Ed. de l'Association Freudienne, Paris: 1990 Résumé : Une introduction à l'élaboration topologique de Lacan. * Titre : La topologie ordinaire de Jacques Lacan Auteur : Granon-Lafont, Jeanne Éditeur : Point Hors Ligne, Paris: 1985 Résumé : Au cours des premières années de son enseignement Lacan a ouvert une nouvelle voie entre expérience psychanalytique et formalisation : la topologie. Ces ouvrages sont en consultation à la Bpi, Niveau 2 - Philo, psycho, religions Localisation - Cote : 153 LACA 2 Vous pouvez également consulter la base CAIRN : Bibliothèque numérique d'ouvrages et de revues principalement dans les domaines des sciences humaines et sociales, la plate-forme propose pour certains articles, sans abonnement, l'intégralité des articles en ligne. La psychologie est un domaine de recherche couvert. Vous pouvez venir consulter les articles à la Bpi (abonnement souscrit). A titre d'exemple, cet article propose une élucidation de la théorie du refoulement selon le modèle lacanien : * Lehmann Michel, « Levée du refoulement et acte analytique », Analyse Freudienne Presse 2/ 2003 (no 8), p. 25-35 Url: <http://www.cairn.info/zen.php?ID_ARTICLE=AFP_008_35>

Je vous propose aussi quelques sites Internet qui traitent de la typologie lacanienne.

* Un dossier consacré à J. Lacan (définition et explication de ses concepts) sur le site des étudiants en psychiatrie infirmière :
Url: <http://psychiatriinfirmiere.free.fr/definition/jacques-lacan/lacan-theorie.htm>

* L’article consacré à Lacan dans l’Encyclopadia universalis, intitulé : « Le symbolique, l’imaginaire et le réel »
Url: < http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-lacan/5-le-symbolique-l-imaginaire-et-le-reel/>

* Les pages du blog Cercle de Vie : « Lacan et la topologie »
Vous lirez avec profit les explications apportées sur ce site à propos de l’utilisation des mathématiques par Jacques Lacan.
Url: <http://cercledesconnaissances.blogspot.fr/2009/12/lacan-et-la-topologie.html * Le site de l'Association Lacanienne Internationale (ALI) et notamment une page intitulée "Le cross cap de Lacan ou "asphère": Url: <http://a-l-i.org/freud/Champs_specialises/Presentation/Le_cross_cap_de_Lacan_ou_asphere>

* Un article du site de l’Ecole de la Cause freudienne qui a pour titre « Le grand Autre chez Lacan », disponible à cette adresse :
Url: <http://www.causefreudienne.net/etudier/essential/de-l-autre-de-la-garantie-a-l-autre-qui-n-existe-pas.html Cordialement, Eurêkoi - Bpi (Bibliothèque publique d'information) <http://www.bpi.fr <http://www.eurekoi.org

Cette question-réponse a été vue 182 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je souhaiterais une bibliographie sur la reconstruction après avoir été victime de violences conjugales, est-ce que vous auriez des ressources à me proposer ?

Réponse apportée le 08/14/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Voici quelques références issues du Sudoc :
Le catalogue collectif français réalisé par les bibliothèques et centres de documentation de l’enseignement supérieur et de la recherche, en ligne à l’adresse
<http://www.sudoc.abes.fr Il vous permet de trouver toutes les localisations du document recherché, et des détails sur la durée de conservation (pour les périodiques), les conditions de prêt et d'accès selon les établissements. (Mots sujet) : violence conjugale : 358 résultat(s) * Titre : Femmes victimes de violences conjugales [Texte imprimé] : une approche clinique / sous la direction de Marie-José Grihom et Michel Grollier Identifiant pérenne de la notice : <http://www.sudoc.fr/16720470X>

* Titre : La prise en charge des violences conjugales en médecine générale [Texte imprimé] : état des lieux et perspectives par une double étude prospective et descriptive auprès d’un échantillon de médecins généralistes du Nord et de victimes consultant à l’Unité Médico-Judiciaire du CHRU de Lille / Louis Chazerans ; sous la direction de Monsieur le Docteur Gilles Tournel
Identifiant pérenne de la notice :<http://www.sudoc.fr/160146577>

* Titre : Une expérience d’art-thérapie à dominante arts plastiques auprès de femmes et d’enfants victimes de violences conjugales accueillis en centre d’hébergement et de réinsertion sociale [Ressource électronique] / Angélique Franchaud ; sous la direction de Emmanuelle Doineau
Identifiant pérenne de la notice : <http://www.sudoc.fr/160177383>
Accès au texte intégral :
<http://memoires.scd.univ-tours.fr/index.php?fichier=Medecine/Art-Therapie/2011_Art-Therapie_FranchaudAngelique.pdf>

* Titre : Conséquences des violences conjugales sur la santé psychologique des victimes, prise en charge par la thérapie EMDR [Ressource électronique] / Alicia Schmitt ; sous la direction de Cyril Tarquinio
Identifiant pérenne de la notice : <http://www.sudoc.fr/157873242>

******************************************************
Voici des références d’articles de revues dont certaines sont consultables en ligne :

* A propos de l’ouvrage : Tu me fais peur quand tu cries ! : sortir des violences conjugales
Sous la direction de Ginette Francequin ; préface Philippe Brenot
Editeur : Erès, Toulouse (2010)
344 pages/ Collection « Sociologie clinique » (ERES)
ISBN : 9782749213019

– Hélène Netter « Quel accompagnement pour les femmes victimes de violence au sein d’un centre d’hébergement ? », in Tu me fais peur quand tu cries !, ERES, 2010, p. 117-122
Url: http://www.cairn.info/tu-me-fais-peur-quand-tu-cries–9782749213019-page-117.htm>

– Ginette Francequin « Bibliographie », in Tu me fais peur quand tu cries !, ERES, 2010, p. 317-328
Url: http://www.cairn.info/tu-me-fais-peur-quand-tu-cries–9782749213019-page-317.htm>

* A propos de l’ouvrage : Pratiques du travail social : le poids des structures sociales
Sous la direction de Jean-François Gaspar et Jean Foucart
Editeur : De Boeck, Bruxelles (2011)
134 pages/ Revue: Pensée plurielle, n° 26
ISSN 1376-0963

– Elisa Herman, « Idéal féministe et injonction à l’autonomie économique. Le travail social des associations luttant contre les violences conjugales », Pensée plurielle 1/2011 (n° 26), p. 81-92
Url: http://www.cairn.info/revue-pensee-plurielle-2011-1-page-81.htm>

* A propos de l’ouvrage : Les violences conjugales
Dossier coordonné par Chantal Zaouche Gaudron, Alain Jouve, Maïté Debats
Editeur : Erès, Toulouse (2009)
192 pages/ Revue: Empan, n° 37
ISSN 978-2-7492-1052-0

– Françoise Debats et al., « Jour après jour avec des femmes victimes de violences conjugales », Empan 1/2009 (n° 73), p. 57-69
Url: http://www.cairn.info/revue-empan-2009-1-page-57.htm>

* Rey Hanson Hélène et al., « Violences conjugales et domestiques : autonomie et dépendance dans le système thérapeutique », Thérapie Familiale 4/ 2008 (Vol. 29), p. 447-457
Url: http://www.cairn.info/revue-therapie-familiale-2008-4-page-447.htm>

Vous pouvez également consulter le service de documentation de cet organisme :
La Fédération Nationale Solidarité Femmes
<http://www.solidaritefemmes.org/ewb_pages/p/presdoc.php>

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
<http://www.bpi.fr <http://www.eurekoi.org

Cette question-réponse a été vue 83 fois dont 1 fois aujourd'hui

J’ai entendu dire que le psychosociologue Jacques Salomé était inspiré/était membre de l’école canadienne de psy… J’aurais voulu en savoir un peu plus et quels étaient les autres grands noms de cette école. Cordialement.

Réponse apportée le 08/01/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

En allant sur le site officiel de Jacques Salomé (psychosociologue et écrivain)
disponible à l’adresse : http//www.j-salome.com/01-info/biographie.php>
On peut lire ceci :
 » Filiation théorique
(…) a commencé sa carrière dans le domaine de la relation d’aide en s’inspirant des recherches et des travaux inscrits dans le courant de la psychologie humaniste comme ceux de Carl Rogers.
S’il a eu recours à la psychanalyse à une période de sa vie, sa conception de l’inconscient est plus proche de celle de Milton Erickson, qui le voyait comme un réservoir de ressources, que de celle du maître viennois de la cure de l’âme qui l’a décrit comme le continent noir de la psyché. Dans les premières formations qu’il propose, Jacques Salomé a utilisé des techniques psychocorporelles comme le Rebirth, la Bio-énergie ou des moyens d’expression scénique telles que le Psychodrame, avant de se démarquer de ces pratiques et de développer dans le cadre d’une démarche plus personnelle, en créateur devenu autonome, ses propres outils et concepts : la Méthode E.S.P.E.R.E.® (Energie Spécifique pour une Ecologie Relationnelle Essentielle)  »

Pour en savoir plus sur la psychologie humaniste de Carl Rogers, vous pouvez lire avec profit le site du Magazine Psychologies : l’article « Carl R. Rogers. L’apôtre de l’écoute »
http//www.psychologies.com/Culture/Philosophie-et-spiritualite/Maitres-de-vie/Carl-R.-Rogers>

Je vous invite aussi à visiter cette page, issue de l’Université du Québec à Chicoutimi : elle propose une définition de la psychologie humaniste (courant dans lequel s’inscrit la pensée de C.R. Rogers)
http//wwwens.uqac.ca/~pminier/act1/human.htm

Enfin, je vous renvoie vers les sites de la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse : http//www.ff2p.fr/> et de l’Ascodocpsy : http//www.ascodocpsy.org/> dont les réseaux documentaires proposent des ressources tels que des textes, des rapports, des liens et des informations sur les métiers de la psychiatrie et de la santé mentale.
Vous trouverez notamment de riches sources d’information en interrogeant le catalogue de la Base SantéPsy.
Voici la page des résultats concernant « SALOME Jacques » :
http//www.ascodocpsy.org/santepsy/Base/Recherche?Aut=%22SALOME+Jacques%22>
Vous trouverez également des documents ayant trait aux écoles et aux structures de la santé mentale au Canada en interrogeant le catalogue avec le terme « Canada ».

Le système de recherche permet de localiser le centre où trouver un document, de l’emprunter directement ou par le prêt entre bibliothèques (PEB) ; il permet aussi de connaître les horaires et fermetures annuelles de ces bibliothèques.
Pour plus d’informations sur « Comment se procurer les documents ? » :
http//www.ascodocpsy.org/comment-se-procurer-les-documents/>

Pour des questions précises relatives aux doctrines psychologiques dans cette région du monde, vous pouvez encore vous adresser à la Société Canadienne de Psychologie, le site de ses archives a été créé dans le but de faciliter la recherche historique :
http//www.cpa.ca/aproposdelascp/archivesfr/>

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http//www.bpi.fr
http//www.Eurêkoi.org

Cette question-réponse a été vue 184 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je suis étudiant en master et je cherche des références sur la notion d’identité, via l’approche psychologique et l’approche sociologique, essentiellement des ressources accessibles en ligne.

Réponse apportée le 02/28/2013  par LIMOGES Bibliothèque francophone multimédia – francophonie, fonds régional

Pour ce type de question nous vous conseillons d’effectuer vos recherches sur les portails de revues de sciences humaines.
Vous pouvez utiliser les sites Internet suivants, ils ont tous un moteur de recherche qui vous permettra de taper les mots-clés, proches de votre sujet..

<http://www.cairn.info/>
Cairn : Bibliothèque numérique d’ouvrages et de revues principalement dans les domaines des sciences humaines et sociales (environ 250 titres de revues, + de 650 livres numériques et l’encyclopédie de poches : soit environ 1.500 titres des collections « Que sais-je ? »).
Couvre les domaines suivants : Sociologie et société, Histoire, Psychologie, Sciences politiques, Economie et gestion, Géographie, Philosophie, Lettres et linguistique, Droit, Sciences de l’information, Sciences de l’éducation, Sport et société.
Une partie de la rubrique « Revues » est en accès libre sur le Web. L’accès aux texte intégral de tous les articles n’est permis que sur abonnement (souscrit par la Bpi), format PDF.
La copie imprimée ou numérique est autorisée par l’éditeur, copie partielle à usage strictement personnel.

<http://www.persee.fr Persée : Portail de ressources en Sciences humaines et sociales né du consortium de l'université Lyon St-Etienne, de l'Ecole National Supérieur de Lyon et du Centre National pour la Recherche Scientifique piloté par Lyon 2 Lumière, est en ligne depuis 2005. Les derniers numéros ne sont pas accessibles. L'accès aux archives est variable selon les titres. La recherche avancée permet de se limiter à une revue, une discipline ou un type de document. Ce programme de publication numérique propose plus de 150 collections de revues spécialisées et universitaires, avec la consultation de tous leurs articles en texte intégral, au format PDF. <http://www.openedition.org/>
La base Open Edition recense environ 350 revues universitaires en texte intégral (à consulter sur <http://www.revues.org/>), des collections de livres en sciences humaines et sociales, des carnets de recherche (hypotheses.org), un agenda scientifique.
Les dernières parutions ne sont pas toutes accessibles. La période de restriction varie selon les titres (minimum 1an).
L’abonnement de la bibliothèque permet d’accéder aux documents au format PDF, d’ouvrir un compte personnel et de créer ses alertes.
Sans abonnement la consultation est libre en format HTML.

http://www.erudit.org/>
Érudit : Portail canadien de revues, de dépôt d’articles et d’ouvrages électroniques promeut et diffuse les résultats de la recherche savante en sciences humaines et sociales.
Il donne accès à des services de dépôt, de conservation à long terme et de diffusion de recherche tels que rapports, notes de recherche, conférences, pré-publications ou tout autre type de document que les auteurs-chercheurs désirent déposer et diffuser (3.400 documents sont enregistrés dans le dépôt).
Sa plateforme regroupe aussi certaines revues en sciences dures et en environnement.
Fondé en 1998 à l’initiative des Presses de l’Université de Montréal, c’est un consortium interuniversitaire qui regroupe aujourd’hui l’Université de Montréal, l’Université Laval et l’Université du Québec à Montréal. La plateforme donne également accès à la recherche dans les archives du dépôt institutionnel des universités du consortium : Papyrus, Archimède et Archipel. Elle est également partenaire de la plateforme Persée et de la Fondation canadienne pour l’innovation.
Toutes revues confondues (savantes et culturelles) Érudit compte plus de 300 titres spécialisés, propose livres et actes de colloques ; elle recense 150 éditeurs canadiens universitaires et culturels parmi les plus prestigieuses presses canadiennes de langue française ; indexe les thèses depuis les années 1980 jusqu’à nos jours ..

<http://www.jstor.org/>
Système d’archivage en ligne de publications universitaires et scientifiques (contraction de Journal Storage) JSTOR est fondé en 1995. C’est aujourd’hui une société américaine à but non lucratif basée à New York. Le projet avait la vocation d’aider les bibliothèques, et notamment les bibliothèques universitaires et de recherches, à faire face à l’augmentation du nombre de revues académiques en numérisant les revues scientifiques.
JSTOR a permis aux bibliothèques de sous-traiter leur stockage et outre la garantie d’accessibilité à long terme, la numérisation a également permis l’accès en ligne et la recherche dans le texte.
JSTOR est accessible aux établissements ayant souscrit à un abonnement.
La plateforme propose des abonnements thématiques délimitant différentes approches transdisciplinaires (Droit ; Sciences sociales ; Médecine et santé ; Histoire ; Humanités ; Economie ; Arts..).
Elle contient les archives de plus de 1.300 revues scientifiques, soit environ 325 000 numéros et 3,4 millions d’articles complets (son archive la plus ancienne, Philosophical Transactions of the Royal Society, remonte à 1665).

Dans le champ disciplinaire exclusivement dédié aux Sciences de la psychologie et de la psychiatrie, vous pouvez interroger les bases suivantes :

<http://psycho.univ-lyon2.fr/rubrique-6-Ressources.html Canal Psy : propose régulièrement un dossier de fond sur une thématique relative aux champs et aux pratiques de la psychologie, une bibliographie, des rubriques, des interviews, des pages culturelles, des fiches méthodologiques, des recherches en cours.. dans un soucis de transmission et d’ouverture aux disciplines de sciences humaines. <http://www.ascodocpsy.org/>
La Base Santé Psy : elle favorise la coopération documentaire entre les établissements francophones de santé mentale et renforce la diffusion des publications francophones spécialisées en psychiatrie et sciences connexes. Pour pallier au manque de visibilité de la connaissance et de la recherche dans le domaine francophone des sciences de la santé, Ascodocpsy met en oeuvre ces trois outils principaux : la base bibliographique SantéPsy (environ 135 revues indexées, + de 65.000 articles, des textes historiques officiels, plus de 1.3000 rapports, mémoires et thèses, les actes des congrès tenus dans la profession, + de 65.000 ouvrages recensés du 19è s. au 21è s….), la réalisation d’un thesaurus en langue française dans le domaine de la psychiatrie, une veille mensuelle sur les articles de revues spécialisées (parmi 20 thématiques, dont : addiction, droit, famille, neurosciences, organisation des soins psychiatriques, psychanalyse, psychiatrie et psychothérapie, soin infirmier, thérapeutique médicamenteuse, travail…). Le système de recherche permet de localiser le centre où trouver un document, de l’emprunter directement ou par le prêt entre bibliothèques (PEB) ; il permet aussi de connaître les horaires et fermetures annuelles de ces bibliothèques.
Pour plus d’informations sur « Comment se procurer les documents ? » :
<http://www.ascodocpsy.org/comment-se-procurer-les-documents/>
A consulter librement sur le web.

Dans le cadre de recherches plus exclusivement dédiées à la Philosophie et aux Sciences humaines, vous pouvez interroger les bases suivantes :

http://www.ciph.org/>
Le Collège International de Philosophie, né du consortium des universités de Paris 6, 7 et 8 (consortium des campus universitaires de Jussieu, Paris-Diderot et Université de Vincennes à Saint-Denis) rassemble également les institutions du Lycée Henri IV, du Centre Parisien d’Etudes critiques, de l’Ecole National Supérieur, de la Cité de Sciences, du Théâtre de l’Odéon, de la Fondation Evens, de la Maison d’Amérique latine.. Il se situe au Nr. 1 de la rue Descartes, à Paris et fonctionne sur le modèles des universités ouvertes. Il organise tout au long de l’année des séminaires, colloques, conférences, journées d’étude, débats ou forums de réflexion.
Il propose la consultation de ses publications : « Rue Descartes » (accès libre sur le web) ; « Sens et Tonka » ; « Papiers » (collection de textes rédigés depuis les origines du Collège international de philosophie par les Directeurs de programme y ayant exercé leurs activités de recherche) ; Les collections anciennes (Bibliothèque et Librairie du Collège, essais et actes des séminaires du Collège).
En lien: <http://www.ciph.org/publications.php?rub=presentation>

<http://phare.univ-paris1.fr Le PHARE : Le Pôle d'Histoire de l'Analyse et des Représentations Economiques est un site riche d'une bibliothèque virtuelle des textes d'économistes de tous les temps et tous les pays. Il réunit les équipes se consacrant à l'Histoire de la Pensée économique dans la région parisienne et rassemble notamment la pensée d'économistes de renom tels que Berkeley, Bacon, Cantillon, Durkheim, Engels, Hume, Keynes, Lafargue, Locke, Malthus, Marx, Oresme, Pareto, Quesnay, Ricardo, Rousseau, Smith, Thomas d'Aquin, Turgot, Veblen, Walras... <http://www.uoh.fr/>
L’Université Ouverte des Humanités (UOH) : elle est l’Université Numérique Thématique (U.N.T) consacrée aux champs disciplinaires des Sciences humaines et sociales, des Lettres, des Langues et des Arts.
Elle figure parmi le consortium des 7 UNT : AUNEGE (Association des Universités pour le développement de l’enseignement numérique en Economie et Gestion) ; UNISCIEL (Université des Sciences en Ligne/ des filières scientifiques, dites dures) ; UNIT (Fondation de l’Université Numérique en Ingénierie et Technologie) ; UNIF (Université Numérique Juridique Francophone/ filières juridiques et politiques) ; UVED (Université Virtuelle de l’Environnement et du Développement durable) ; UNF3 (Université Numérique Francophone des Sciences de la Santé et du Sport/ qui solidarise les champs de la connaissance en Médecine – UMVF ; en Odontologie – UNSOF ; en Pharmacie -UNSPF ; en Sport et Santé – UV2S).
Tous ces portails proposent des ressources numériques d’enseignement libre, des supports pédagogiques et méthodologiques, des aides ponctuelles sur la définition de concepts, l’apport de grands auteurs, il permet d’accéder à des cours partagés, des MOOCs par domaine d’études…

En réponse à votre demande, je vous propose les articles suivants :

* Anne Gotman, « La reconnaissance de l’identité : Pourquoi ? », Socio-logos. Revue de l’association française de sociologie, nr. 3, 2008/ mis en ligne le 15 janvier 2008
Url: <http://socio-logos.revues.org/2263>

* Le concept d’identité autour des travaux de Claude Dubar/ Dans Les Grands dossiers du SES-ENS (Site des Sciences Economiques et Sociales de l’Ecole National Supérieure de Lyon)
Url: <http://ses.ens-lyon.fr/le-concept-d-identite-autour-des-travaux-de-claude-dubar-39775.kjsp>
Vous trouverez de nombreux liens vers d’autres articles et problématiques liées à votre recherche ainsi que des ressources à écouter en ligne..

A titre informatif, nous pouvons vous citer quelques auteurs qui ont publié des ouvrages sur ce sujet :

Didier Anzieu/ exemple sur Persée :
– Anzieu (D.), Le Moi-Peau, Paris, Dunod, 1985, 254 p/ Auteur : Zazzo René, dans: Enfance, 1986, vol. 39, n° 4, pp. 453-454.
Résumé : Concept clé de la psychologie et de psychanalyse développé par Didier Anzieu à partir de 1974.
Il a été exposé dans divers travaux dont en 1985 un livre précisément nommé Le Moi-Peau.
Url: <http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1986_num_39_4_2936_t1_0453_0000_3 >

Boris Cyrulnik/ exemple sur Cairn :
– La résilience : un processus multicausal, Revue française des affaires sociales 1/ 2013 (n° 1-2), p. 15-19
Résumé : Dans un entretien accordé à Bénédicte Galtier pour la RFAS, Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, éthologue et psychanalyste, donne un éclairage sur la notion clef de résilience qu’il a contribué à construire et à développer.
Url: http://www.cairn.info/revue-francaise-des-affaires-sociales-2013-1-page-15.htm>

Willy Pasini/ exemple sur Ascodocpsy :
– Etre sûr de soi/ Auteur(s) : PASINI Willy ; HENRI Jacqueline [traduction de]
Editeur : Paris : O. Jacob, 2002
Résumé : Pourquoi les femmes ont-elles souvent moins confiance en elles que les hommes ? Comment les hommes s’arrangent-ils pour masquer leur manque d’assurance ? Est-il possible de se réconcilier avec un corps qu’on n’aime pas ? Comment vivre sa sexualité sans inhibitions et sans peurs ? De quelle façon le travail peut-il devenir un dopant naturel et une source d’énergie positive ? Dans la vie privée et dans la vie professionnelle, au bureau ou entre amis, le manque de confiance en soi peut être un redoutable handicap.
C’est souvent une source de malaise ou de frustration pour un grand nombre d’entre nous…
Permalien: <http://www.ascodocpsy.org/santepsy/Base/559584>

Pierre Bourdieu
Claude Lévi-Strauss/ exemple via PHARE : Bibliothèques virtuelles : « Les Classiques des sciences sociales » : redirection vers la bibliothèque numérique de J.-M. Tremblay
– Structuralisme et méthodes de recherche en sciences sociales: extrait d’anthropologie structurale/ Auteur : Claude Lévi-Strauss
Editeur : Paris : Plon, 1958 ; Agora, 1974
Résumé : La recherche d’une structure, selon Claude Lévi-Strauss, est une méthode globale d’appréhension d’une société, applicable ainsi à tous ses secteurs et non pas réductible à l’une de ses composantes qui serait supposée en être « une » ou « la » structure.
Selon l’auteur, certaines disciplines, comme la sociologie et l’ethnologie, se prêtent davantage à la construction de modèles, à partir des données issues du travail empirique d’autres disciplines comme l’histoire et l’ethnographie…
Url: <http://classiques.uqac.ca/collection_methodologie/levi_strauss_claude/structuralisme_methodes_recherche_sc_soc/texte.html Cordialement, Eurêkoi - Bibliothèque francophone multimédia de Limoges

Cette question-réponse a été vue 61 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je recherche des articles de psychologie sociale sur le comportement des foules suite à une catastrophe naturelle. Pouvez-vous m’indiquer des références ? Merci d’avance,

Réponse apportée le 12/01/2011  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

En introduction à votre demande, je vous renvoie aux théories des sociologues et philosophes Gustave Le Bon (1841 – 1931) et Gabriel Tarde (1843 – 1904).
En vous intéressant à leurs écrits, vous remarquerez que leurs travaux sont à l’origine des notions sociologiques sur le comportement des foules.

Je vous conseille en particulier de prendre connaissance de l’ouvrage de G. Le Bon : « La Psychologie des foules » et de l’introduction à l’ouvrage, par ce texte inédit de M. Bernard Dantier (2002), docteur en sociologie de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, membre de l’équipe d’enseignement et de recherche EURIDÈS de l’Université de Montpellier, membre de l’Association Française de Sociologie, professeur de lettres, écrivain.
Vous la trouverez ici :
http//classiques.uqac.ca/classiques/le_bon_gustave/psychologie_des_foules_Alcan/foules_alcan.html

Vous pourrez également consulter l’ouvrage, en version numérique sur le site Gallica de la Bibliothèque nationale de France, en suivant ce lien :
http//gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k82742z>

Cet article : Critique de la Psychologie des Foules de G. Le Bon, sur le blog EPIcentre (d’étudiants en Institut d’Etudes Politiques Internationales) vous permettra de prendre connaissance des concepts définis et du contexte dans lequel lire et appréhender ces théories précurseurs.
http//etudespolitiquesinternationales.blogspot.fr/2009/09/presentation-et-critique-de-la.html

Extrait :  » dans certaines circonstances, le groupe d’individus acquiert des caractères nouveaux qui n’ont rien à voir avec les caractères propres à chacun de ses membres pris individuellement (…) La collectivité devient une foule organisée ou « foule psychologique » et répond à la « loi de l’unité mentale des foules »  »

Certains bémols peuvent toutefois être mis en exergue au sujet de la vision de Le Bon :
 » (…) en même temps qu’elle divise la société en deux, la psychologie des masses de Le Bon ne fait aucune distinction entre les individus en fonction de leur statut matériel et intellectuel lorsqu’ils sont en foule.
En d’autres termes, Le Bon, en érigeant une barrière entre les masses et les élites nie simultanément les atouts de la pensée sociale et le potentiel d’action du sujet.
Ce point a été l’objet particulier de la critique de chercheurs tels que Moscovici, Rouquette ou encore Barrows  »

Pour davantage d’informations au sujet des travaux de Tarde, Le Bon, Moscovici, Rouquette ou Barrows et de leur impact pour les sciences de la psychologie des foules, je vous invite à consulter la base de données payantes Cairn. Vous pouvez la consulter dans notre bibliothèque ou bien dans une autre proche de chez vous.
http//www.cairn.info>

Voici une sélection d’articles (par titre de collection) et de compte-rendu d’ouvrages qui illustrent le domaine de la recherche concernant ces textes fondateurs :

* Les foules et la démocratie, Mil neuf cent. Revue d’histoire intellectuelle, n° 28, janvier 2010 : ce numéro de la revue propose des thèmes tel que : ‘Les foules sont de retour’ (Olivier Bosc), ‘Foule, public, opinion’ (Jacques Julliard), ‘futurisme et esthétique de la foule’ (Claudia Salaris) … Certains numéros antérieurs de la revue sont consultables en accès libre sur Persée.
http//www.cairn.info/revue-mil-neuf-cent-2010-1.htm

* Rouquette Michel-Louis [ss la dir de], La pensée sociale, Toulouse, ERES, 2009, 248 p.
Trente-cinq ans après en avoir proposé la notion, Michel-Louis Rouquette présente ici un échantillon actualisé des travaux sur la pensée sociale à travers des titres tel que : ‘Mémoire, oubli et identité sociale’ (Patrick Rateau), ‘La notion de nexus’ (Rafael Pecly Wolter), ‘Nexus et différenciation intergroupes’ (Gregory Lo Monaco), ‘L’étude des rumeurs’ (Jean-Bruno Renard), ‘Le rôle de l’implication personnelle dans l’expression de la pensée sociale sur les risques’ (Andrea Ernst-Vintila)…
http//www.cairn.info/la-pensee-sociale–9782749211237.htm

* Laxenaire Michel, « Croyance et psychologie des foules », Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, nr. 49, février 2007, p. 9-9
La « psychologie des foules » est un concept qui a été créé par le sociologue français Gustave Le Bon en 1895. À la même époque, Tarde, sociologue et criminologiste, soutint des thèses analogues. Le but de cet article est de montrer que les théories de ces anciens auteurs n’ont que peu perdu de leur actualité et que sous réserve de certaines modifications elles peuvent toujours s’appliquer aux foules actuelles.
http://www.cairn.info/revue-de-psychotherapie-psychanalytique-de-groupe-2007-2-page-9.htm

* Salmon Louise, « Gabriel Tarde et la société parisienne à la fin du XIXe siècle : « rapides moments de vie sociale », 1894-1897 », Revue d’Histoire des Sciences Humaines, nr. 13, février 2005, p. 127-140
1894 est une année charnière dans la carrière de Gabriel Tarde, muté à Paris au Ministère de la Justice. Elle l’affirme et le confirme aux yeux d’un nouveau public comme un professeur et un conférencier parisien de renom ; enfin, elle révèle et énonce surtout la perception tardienne du social dont le terrain d’analyse sociologique est cette société parisienne au sein de laquelle il se meut…
URL : http://www.cairn.info/revue-histoire-des-sciences-humaines-2005-2-page-127.htm.

Pour des ressources plus ciblées en matière de prévention et de gestion de crise (sanitaire) je vous propose les liens suivants :

* Un exemple d’effets de dominos : la panique dans les catastrophes urbaines
A exemple of « domino effects » : panic in urban disaster studies
Damienne Provitolo, Chargée de recherche CNRS, Centre Nationale de la Recherche Scientifique, Université de Franche-Comté..
http//hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/19/38/76/PDF/CybergeoArtparu.pdf>

* « Des foules solidaires » : synthèse d’un ouvrage des deux spécialistes en psychologie sociale, John Drury et Stephen Reicher.
Extrait :  » La plupart des gens ne paniquent pas en cas d’urgence. Dans une foule, chacun fait généralement preuve d’une remarquable capacité d’organisation et d’assistance  »
http//www.cerveauetpsycho.fr/ewb_pages/f/fiche-article-des-foules-solidaires-26320.php>

* « Psychologie des foules : éléments de compréhension et de prévention en situation de catastrophe collective » : vous pouvez consulter la version HTML de ce chapitre d’Urgences 2007, édité par la SFMU (Société Française de Médecine d’Urgence) en utilisant la fonction ‘en cache’ du moteur Google
http//webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:6BaM_m2YKc4J:www.sfmu.org/urgences2007/donnees/pdf/78_vermeiren.pdf>

* « Catastrophes. Aspects psychiatriques et psychopathologiques actuels », D. Cremniter, J.-M Coq, N. Chidiac, A. Laurent [Ecole de Commerce et Management, Université de Franche-Comté, 2007]
http//psychologie.univ-fcomte.fr/download/section-psychologie/document/cremniter-laurent.pdf>

* Médecine de catastrophe, par René Noto, Pierre Huguenard et Alain Larcan : sur GoogleBook
Cet abrégé dresse un panorama détaillé des spécificités propres à la médecine de catastrophe : types de catastrophe, causes de survenue, conséquences sur le milieu géographique, humain, social, voire politique …
http//books.google.fr/books?id=zpnYAuVMo3kC&pg=PA513&lpg=PA513&dq=psychologie+foules+catastrophe&source=bl&ots=_h_gic5gG0&sig=0p5Kr4ZBpBF0AwqTOSM8gfL15Ok&hl=fr#v=onepage&q=psychologie%20foules%20catastrophe&f=false>

Cet ouvrage est indexé par le Sudoc (Système Universitaire de Documentation) : ce service permet de localiser la/ les bibliothèque(s) ou centre(s) de ressources documentaires où consulter et emprunter un ouvrage, en France. Il permet de l’emprunter directement ou par le prêt entre bibliothèques (PEB) ; il vous permet aussi de connaître les horaires et fermetures annuelles de ces bibliothèques. Il vous suffit de cliquer sur l’onglet « Où trouver ce document ? » à travers le lien pérenne qui vous est indiqué ci-dessous :
http//www.sudoc.fr/003436233>

Voici enfin un lien qui vous permettra d’écouter un débat qui a eu lieu à la Bibliothèque publique d’information et qui aborde en partie votre sujet.
Il a pour titre « Catastrophes naturelles et gestion du risque » :
http//archives-sonores.bpi.fr/index.php?urlaction=doc&id_doc=3487>

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http//www.bpi.fr
http//www.Eurêkoi.org

Cette question-réponse a été vue 56 fois dont 1 fois aujourd'hui

Afin de constituer un netvibes professionnel thématique pour une aide à l’acquisition: quels sites conseilleriez-vous pour la veille documentaire dans le domaine de la psychologie ?  (je travaille en bibliothèque intercommunale)

Réponse apportée le 05/11/2011  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Voici la réponse de notre collègue acquéreur en psychologie :

« le résultat de mes recherches : abonnement à des lettres d’information contenant une rubrique « livres »

–<http://www.vigilibris.com -ascodocpsy netvibes : réseau documentaire en santé mentale (plusieurs lettres d'information) <http://www.netvibes.com/ascodocpsy#Psychiatrie>

-La lettre d’information du « journal des psychologues »
<http://www.jdpsychologues.fr - site du "Carnet psy" <http://www.carnetpsy.com/Annexes/Newsletter/Default.aspx>

1 référence sans alerte :
<http://www.psychomediamagazine.fr : site de "Psycho media magazine" Cordialement, Eurêkoi - Bpi (Bibliothèque publique d'information) <http://www.bpi.fr <http://www.eurekoi.org

Cette question-réponse a été vue 58 fois dont 1 fois aujourd'hui