Je cherche des informations sur la production, la distribution et l’exploitation des films aux Seychelles.

Photographique d'un paysage de plage aux Seychelles

By Tristan Denyer (BTDenyer at en.wikipedia) [Public domain], via Wikimedia Commons


Réponse apportée par Eurekoi Strasbourg, le 29 octobre 2017
Votre demande est assez spécifique et nous n’avons pas trouvé de document sur l’industrie cinématographique aux Seychelles.

Nous avons effectué dans un premier temps une recherche dans notre catalogue en ligne avec les mots sujet Industrie du cinéma. Nous n’avons pas trouvé d’ouvrage abordant l’exploitation des films aux Seychelles à proprement parler. Nous disposons essentiellement d’ouvrages sur l’industrie du cinéma français ou américain.

Nous avons ensuite effectué une recherche dans le catalogue des bibliothèques universitaires, le Sudoc, en utilisant les mots clés « cinéma » + « Seychelles » mais n’avons obtenu aucun résultat.

Enfin, nous avons effectué une rapide recherche dans la base de la cinémathèque française mais n’avons trouvé aucun ouvrage abordant l’industrie du cinéma au Seychelles.
http://www.cinematheque.fr/bibliotheque.html

En effectuant quelques recherches en ligne, nous avons trouvé un article concernant un insulaire ayant obtenu un diplôme en cinéma et souhaitant tourner des films aux Seychelles.
http://www.seychellesnewsagency.com/articles/5653/Un+diplm+en+Master+cinma+aux+Seychelles+prvoit+la+production+de+film+dans+lavenir+de+lle

Dans cet article est mentionnée une société de production , la Seychelles Broadcasting Corporation. Peut-être pourriez-vous contacter cet organisme afin qu’il vous fournisse davantage d’information ?
http://www.sbc.sc/

 
Eurêkoi – Médiathèques de Strasbourg
Cette question-réponse a été vue 6 fois dont 1 fois aujourd'hui

Avez-vous des documents expliquant le contexte de la réalisation du film « Le dictateur » ?

Affiche du film Le Dictateur de ChaplinRéponse apportée par Eurekoi Strasbourg, le 26 octobre 2017
Nous vous invitons à consulter les ouvrages suivants consacrés à l’oeuvre de Charlie Chaplin et qui doivent sûrement contenir de précieuses informations sur la réalisation du Dictateur.
Vous trouverez les références en cliquant sur le titre en lien hypertexte.

Charlie Chaplin / Eisenstein . – Circé, 2013
« Un hommage à Charlie Chaplin metteur en scène et comédien, doublé d’une analyse passionnée des implications politiques et sociales de son oeuvre ».

Chaplin, sa vie, son art / David Robinson . – Ramsay, 2002
« Biographie de Charlie Chaplin s’appuyant notamment sur la consultation d’archives privées. Elle détaille les événements qui ont jalonné sa vie, lève le voile sur certains faits occultés, recadre certains avis exprimés par Chaplin dans son autobiographie et donne des éléments sur le processus de création de ses visions comiques »

Nous avons également consulté les ouvrages suivants dans lesquels vous trouverez des informations sur le contexte de la réalisation du film de Charlie Chaplin « Le dictateur »
Films des années 30 / Jürgen Müller . – Taschen, 2006

> A la fin de l’ouvrage, p (540-547) se trouve un chapitre consacré au film Le dictateur dont Charlie Chaplin a commencé le tournage en 1938. Il y est expliqué les réactions qu’à suscitées le film lors de sa sortie, l’objectif recherché par Chaplin (dénoncer le régime nazi), présente des critiques cinématographiques de l’époque, et propose une analyse du film dans le contexte des années 30.

Histoire du cinéma / Daniel Borden, Florian Duijsens, Thomas Gilbert et al . – National Geographic, 2015
Page 59 vous trouverez quelques informations sur le contexte du film : « Le producteur Alexander Korda s’était un jour étonné de la ressemblance entre Charlot et Adolf Hitler. Il n’en faut pas plus pour décider Chaplin à engager un combat personnel contre l’Allemagne nazie avec la réalisation du Dictateur, satire mettrant en scène un coiffeur juif, véritable sosie du Führer »

Eurêkoi – Médiathèques de Strasbourg

Cette question-réponse a été vue 4 fois dont 1 fois aujourd'hui

Qui a inventé les gants blancs que l’on voit portés par de nombreux personnages de cartoons (Mickey Mouse, Bugs Bunny…) ?

Poster de 1928 représentant Mickey mouse

By Celebrity Productions (HA) [Public domain], via Wikimedia Commons

Réponse apportée le 10/31/2012, révisée le 30/09/2017

Concernant votre demande sur les « gants blancs » dans les cartoons, je vous invite à consulter l’ extrait de l’Encyclopédie Wikipédia de l’article Mickey Mouse :

Une évolution graphique : la première paire de gants

« Me suis toujours demandé pourquoi nous portons toujours ces gants blancs? »
             — Plusieurs personnages (avec des variations mineures)
Un signe distinctif, devenu essentiel de la tenue de Mickey, réside dans ses gants. Mickey ne commence à porter des gants blancs qu’à partir du film The Opry House, sorti le 28 mars 1929.
C’est le second film de l’année 1929 et la souris porte ensuite presque toujours des gants blancs. Une des raisons probables est que, dans les films en noir et blanc à partir de The Opry House — le premier film en couleur de Mickey est La Fanfare en 1935 —, il faut que le public puisse distinguer les mains du personnage lorsqu’elles passent devant son corps de couleur noire.
Justement, dans ce film, Mickey est pianiste, il est inconcevable de ne pas alors voir ses mains. Les trois lignes noires sur le dessus du gant représentent les plis piqués prévus dans la fabrication des gants dans le prolongement des doigts, typiques des gants d’enfants de l’époque.

Cette explication est corroborée par le livre suivant, cité sur google books :

Blanche neige et les sept nains: La création du chef-d’oeuvre de Walt Disney, Karl Derisson – 2014 –
Des dizaines d’autres petits films en noir et blanc sont par la suite produits et Mickey acquiert avec le temps ses différentes caractéristiques physiques, en particulier ses fameux gants blancs utilisés pour habiller des mains noires invisibles…

Sur le forum Disney Central Plaza, vous pourrez lire plusieurs hypothèses, dont celle du journal de Mickey. Sujet : Les gants. dim 13 Juil –

« Selon le Journal de Mickey, les gants servent à accentuer les mouvements du personnage qui a des couleurs assez sombres comme Mickey, Dingo ou même Bugs Bunny. Par exemple, Donald ou Picsou n’en ont pas car ils sont de couleurs très claires».

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Cette question-réponse a été vue 807 fois dont 1 fois aujourd'hui

Figures du pouvoir dans le cinéma français sous l’Occupation

Affiche du film L'Armée des ombres de MelvilleJe recherche pour le projet de TPE de 1re ma fille, dont le sujet est : « Figures du pouvoir dans le cinéma français sous l’Occupation » (et qui n’en est qu’au stade d’une première exploration inquiète) :
1/ les titres de quelques films qui pourraient relever de cette problématique (ce serait le plus précieux, car nul ne connaît dans leur groupe les films de cette époque, qui de plus sont très difficiles à trouver concrètement),
2/ des ouvrages ou des articles de revues qui traiteraient ce sujet (dans une première approche, je n’ai trouvé que des titres non disponibles en librairie).
Je vous serais très reconnaissant si vous pouviez donner à ma fille quelques premières pistes. Merci

Notre réponse du 20/11/2008 et révisée le 20/09/2017

Je vous propose quelques ouvrages glanés sur le catalogue de la Bibliothèque publique d’information (Bpi) à propos du cinéma français sous l’occupation. Vous pourrez les consulter sur place à la Bpi ou peut-être les trouver près de chez vous, en bibliothèque municipale.

De Blum à Pétain : cinéma et société française (1936-1944) /Garcon, François
Nouv. éd. augm. Paris :Cerf, 2008
Description : XII-235 p. : ill. ; 23 x 16 cm
Etude historique sur le secteur cinématographique et les films de fiction réalisés en France de 1936 à 1944. L’exploration de la matrice de leur conception et de leur accueil renseigne sur la fabrique sociale dont ils sont issus et l’idéologie qu’ils véhiculent, à savoir une banalisation de l’antisémitismeet de l’anglophobie avant la guerre et une imprégnation fascisante à partir de 1943.
• Niveau 3 – Arts, loisirs, sports

 La bataille du film : 1933-1945, le cinéma français entre allégeance et résistance /Weber, Alain
:Paris : Ramsay, impr. 2007
Description :1 vol. (294 p.) : couv. ill. ; 21 cm
Résumé : Sous l’Occupation, l’industrie cinématographique française est contrainte de collaborer à la propagation des idéaux nazis à travers l’Europe occupée. Malgré cette domination, des voix discordantes se font entendre : des techniciens, réalisateurs et acteurs rejoignent la Résistance. Cet ouvrage témoigne de cette période et présente ses principaux protagonistes à travers des portraits et anecdotes.
• Niveau 3 – Arts, loisirs, sports – 791(44) WEB

Le cinéma français sous l’Occupation / Bertin-Maghit, Jean-Pierre
 Paris : Perrin, 2002, Description : 480 p. ; 24 x 16 cm
Résumé : En se fondant sur des archives nouvelles, l’auteur relate l’histoire des tractations, des complots et des compromissions auxquels ont dû faire face les cinéastes français pendant la Seconde Guerre mondiale. Présente les différents acteurs de l’époque : les Allemands, Vichy, les pressions moralisatrices des associations.
• Niveau 3 – Arts, loisirs, sports – 791(44) BER

Les films

En outre, je vous propose quelques titres de film sur l’occupation repérés sur Google avec la requête cinéma occupation :

Le Corbeau (Clouzot)
Le Dernier Métro (Truffaut)
L’Armée des ombres (JP Melville)
Mr. Klein (Losey)
Bon Voyage (Rappeneau)
Au Revoir les Enfants (Malle)
Eye of Vichy (documentaire)
Lacombe Lucien (Malle)
Une Histoire de Femmes (Chabrol)
Chambon (documentaire)
Jeux Interdits (Clair)
La Grande Vadrouille (Oury)
Uranus (Berri)
Le Chagrin et la Pitié (Ophuls, documentaire)
Hotel Terminus (Ophuls, documentaire)
Un Héros Très Discret (Audiart)

Enfin, si votre fille a l’occasion de venir à la Bpi, elle pourra consulter et imprimer des articles de journaux sur son sujet grâce à notre base de données Bpi-doc dont les articles ne sont disponibles que sur place.

et quelques articles de qualité, en ligne :
Bertin-Maghit Jean-Pierre, « Le monde du cinéma français sous l’Occupation. Ou 25 ans de questions aux archives »Vingtième Siècle. Revue d’histoire, 2005/4 (no 88), p. 109-120. DOI : 10.3917/ving.088.0109. URL : https://www.cairn.info/revue-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2005-4-page-109.htm

Le cinéma français sous l’occupation 23 mars 2010 sur le blog de cinéma CinéTom
http://www.cinetom.fr/archives/2010/03/23/17332521.html

Le cinéma français sous l’Occupation (1940-1944) : le paradoxe de la parenthèse enchantée Par Anne Deckers – 30 Mars 2017 Sur Rayon vert, revue belge de cinéma
https://www.rayonvertcinema.org/cinema-et-occupation-parenthese-enchantee/

En espérant que ces informations vous soient utiles.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Cette question-réponse a été vue 90 fois dont 1 fois aujourd'hui

J’aimerais trouver le poème que Caméron Diaz lit au mariage de sa soeur, dans le film « Chaussure à son pied ».

Affiche du film In her shoes (VO)Notre réponse du 27/08/2015, révisée 27/07/2017 :
Il s’agit du poème I carry your heart with me de e.e.cummings

i carry your heart with me(i carry it in
my heart)i am never without it(anywhere
i go you go,my dear;and whatever is done
by only me is your doing,my darling)
i fear
no fate(for you are my fate,my sweet)i want
no world(for beautiful you are my world,my true)
and it’s you are whatever a moon has always meant
and whatever a sun will always sing is you

here is the deepest secret nobody knows
(here is the root of the root and the bud of the bud
and the sky of the sky of a tree called life;which grows
higher than soul can hope or mind can hide)
and this is the wonder that’s keeping the stars apart

i carry your heart(i carry it in my heart) “[i carry your heart with me(i carry it in]”

Copyright 1952, © 1980, 1991 by the Trustees for the E. E. Cummings Trust, from Complete Poems: 1904-1962 by E. E. Cummings, edited by George J. Firmage.
Used by permission of Liveright Publishing Corporation. Source: Poetry (June 1952).

Trouvé en traduction française sur un forum d’Allo Ciné 
Poème, pour toi

J’ai toujours ton coeur avec moi
je le garde dans mon coeur.

Sans lui, jamais je ne suis,
là où je vais, tu vas, ma Chère
et tout ce que je fais par moi-même
est ton fait, ma Chèrie.
Je ne crains pas le destin
car tu es à jamais le mien, ma Douce.
Je ne veux pas d’un autre monde
car ma Magnifique, tu es mon monde, mon vrai.
C’est le secret profond que nul ne connaît,
c’est la racine de la racine,
le bourgeon du bourgeon,
et le ciel du ciel,
d’un arbre appelé vie qui croit plus haut
que l’âme ne saurait espérer ou l’esprit le cacher.
C’est la merveille qui maintient les étoiles éparses,
je garde ton coeur,
je l’ai dans mon coeur.

 e.e. cummings.

Pour en savoir plus sur ce grand  poète, écrivain et peintre américain.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 625 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je recherche des livres , illustrations ou films de fiction ou documentaires faisant figurer des personnages de brigands

attaque du courrier de Lyon en 1796, gravure populaire

Attaque du courrier de Lyon en 1796, gravure populaire [domaine public]

Pour les besoins d’un court-métrage

Notre réponse du 26/07/2017

J’ai tout d’abord recherché la définition exacte du terme brigand dans le dictionnaire de référence Trésor de la langue française informatisé pour voir précisément l’époque concernée et le champ d’action des brigands (campagne et non ville)
Définition du terme dans le TLFI
BRIGAND, BRIGANDE, subst.
A. HIST. MÉDIÉV. Soldat d’une troupe n’appartenant pas à une armée régulière :
1. … voyant que le roi ne pouvait ni les défendre ni les secourir, ils [les paysans bourguignons] demandèrent à s’armer; on le leur permit. Ils laissèrent la bêche et la charrue, s’armèrent de méchantes piques et de bâtons ferrés, prirent la croix de Bourgogne, écrivirent : « Vive le roi! » sur leur bannière, et commencèrent à tomber sur les Armagnacs, lorsque ceux-ci marchaient par petites compagnies. On les nommait les brigands ou les piquiers; lorsqu’ils furent aguerris dans leur métier de vagabonds, ils dévalisèrent tous les passans.
BARANTE, Hist. des ducs de Bourgogne, t. 3, 1821-24, p. 219.
Rem. Le nom de brigands a été donné p. ext. aux Vendéens royalistes sous la Révolution française, aux soldats licenciés en 1815 par Napoléon Ier (les brigands de la Loire). Sa mère (…) a été une brigande, comme Madame de Bonchamp et Madame de Larochejaquelein (HUGO, Les Feuilles d’automne, 1831, p. 716); Monsieur de La Rochejaquelein, qui commandait les brigands (A. FRANCE, Le Petit Pierre, 1918, p. 146).
B. Usuel. Personne qui se livre au vol, au pillage à main armée, généralement dans les campagnes. Un chef de brigands, une bande de brigands (cf. bandit, gangster, malfaiteur, pillard, pirate, voleur). Des hordes de brigands et de pillards (CABANIS, Rapports du physique et du moral de l’homme, t. 2, 1808, p. 124) :
2. Force est de reconnaître qu’en ce temps [celui de Thésée] l’aspect de la campagne n’était nullement rassurant. Entre les bourgades dispersées s’étendaient de grands espaces incultes, traversés de routes peu sûres. Il y avait les forêts épaisses, les défilés des monts. Aux endroits les plus hasardeux, des brigands s’étaient établis, qui tuaient et pillaient le voyageur ou pour le moins le rançonnaient; … GIDE, Thésée, 1946, p. 1417.

Pour commencer, je vous conseille le film d’animation Les trois brigands d’après le délicieux album pour enfants de Toni Ungerer qui résume bien les traits caractéristiques des brigands dans l’imaginaire collectif.

Brigands célèbres

Voici ensuite une liste de quelques brigands célèbres, je vous indique les liens vers les articles correspondants de Wikipédia qui vous permettront d’accéder directement aux bibliographies et filmographies
Cartouche
Mandrin 
Robin des bois
Dans une certaine mesure, Vidocq, voir en particulier la gravure populaire de l’épisode de la forêt de Senart (attaque du courrier de Lyon en 1796)
et Arsène Lupin
Jesse James (si on ne se limite pas à l’Europe)

Pour repérer d’autres noms moins connus qui vous permettront de poursuivre la recherche, je vous conseille les ouvrages suivant :

Cartouche, Mandrin et autres brigands du XVIIIe siècle Lise Andries Desjonquères 2010
Bibliogr. p. 380-385
L’analyse d’archives permet de dégager une sociologie du milieu de la délinquance français au XVIIIe siècle et de faire apparaître une sorte de panthéon populaire duquel émergent des figures telles que Cartouche et Mandrin. L’étude montre que l’univers romanesque fait du brigand un personnage pittoresque, symbole d’une liberté radicale.
Consultable à la Bpi, Niveau 3 – Langues et littératures 840(091) »17″ CAR

Le bandit et son image au siècle d’or; El bandolero y su imagen en el Siglo de Oro; El bandolero y su imagen en el Siglo de OroJuan Antonio Martínez Comeche Publications de la Sorbonne 1991Français ; espagnol
A la Bpi, Niveau 3 – Langues et littératures 860-04 BAN

Un livre consultable en ligne sur Gallica, bibliothèque numérique de la Bnf, Les bandits et brigands célèbres, 1845 qui comporte en plus de ses 280 pages d’historique, [53] pages de planche. La consultation n’est pas très aisée car les planches ne sont pas paginées mais elles se trouvent en fin de volume.

Une recherche menée sur Gallica avec le terme ‘brigand’ vous fournira d’autres ressources textuelles comme par exemple :
Titre : Olimpia, ou Les brigands des Pyrénées. Tome 1 / ; par Mme de Saint-Venant
Auteur : Saint-Venant, Catherine-Françoise-Adélaïde Ménage, dame de
Éditeur : H. Vauquelin (Paris)
Éditeur : Pigoreau (Paris)
Éditeur : Corbet [etc.] (Paris)
Date d’édition : 1820
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57248341?rk=21459;2

Recherche d’images

En interrogeant Gallica en recherche avancée, avec le terme Brigand et en cochant images, on obtient 72 résultats
Dont par exemple Les caprices]. [6], [La caverne de brigands]. [Deuxième planche] : [estampe] / [Jacques Callot, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84961067?rk=21459;2
Ou Georges fameux Chef de Brigands Arreté le 18 Ventose An XII http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6940656d?rk=965670;0

Vous pouvez également interroger la base Joconde des musées nationaux. Une recherche avec le terme brigand (en cochant avec image) donne 31 réponses, les premières ne sont pas très pertinentes mais vous trouverez des images intéressantes en poursuivant.

A toutes fins utiles, je vous donne des références universitaires consultables en ligne trouvées en consultant le catalogue de la Bibliothèque publique d’information :

Philippe Bourdin, « Le brigand caché derrière les tréteaux de la révolution. Traductions et trahisons d’auteurs », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 364 | avril-juin 2011, mis en ligne le 01 juin 2014, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://ahrf.revues.org/12020DOI : 10.4000/ahrf.12020

« La réputation des Brigands de Schiller passe vite les frontières, et le public français cultivé s’intéresse à la pièce l’année même de sa création (1782).
Elle est bientôt traduite ou jouée en allemand à Strasbourg. Mais son succès en France est surtout dû à la transcription qu’en offre La Martelière sous le titre de Robert, chef de brigands. Version épurée et appauvrie de l’original, elle intègre cependant en 1792 une partie des attendus du théâtre patriotique, dans un contexte de guerre et de revendications économiques favorables au message libérateur et fraternel porté par l’émule de Robin des Bois. Le succès, vérifié dans les reprises par les théâtres provinciaux et d’amateurs, est tel que des suites sont envisagées, qui n’entraînent pas la même ferveur. Surtout, le terme de « brigand » subit de rapides évolutions sémantiques et relève désormais de l’injure politique, successivement adressée à l’adversaire royaliste puis à l’ennemi jacobin. Le théâtre porte trace de cette évolution, souvent au détriment de l’intrigue, avant que, répression politique et judiciaire aidant, sous l’Empire notamment, le personnage du brigand ne fasse plus recette. »

Noémi Carrique, « Le succès du crime sur scène avec Robert Macaire : modernité théâtrale et protestation sociale au XIXe siècle », Criminocorpus [En ligne], Varia, mis en ligne le 13 décembre 2012, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://criminocorpus.revues.org/2218

« Le propos porte sur la force littéraire et politique de la figure théâtrale du personnage criminel de Robert Macaire, incarné pour la première fois par Frédérick Lemaître en 1823. Frédérick Lemaître, dans la peau de Robert Macaire, a été le premier à renverser l’ordre du mélodrame et à faire du criminel un personnage plaisant. Dans la tradition mélodramatique française, le rôle du traître, qui n’attirait aucune sympathie, amenait systématiquement le public à espérer l’issue moralisante de la pièce avec ses remords ou la punition du « méchant ». Frédérick Lemaître subvertit cette tradition en faisant accéder le personnage d’assassin de Robert Macaire au statut de héros, grâce à son interprétation bouffonne du brigand qui se rit des conventions et de la loi.
L’article développe quatre axes de réflexion : l’enjeu de la création de Robert Macaire dans l’évolution du mélodrame, le sens de la personnalité multiple du personnage, son caractère réaliste, et enfin le danger qu’il a pu représenter pour l’ordre juridique durant cette période des années 1820-1830, délicate pour l’autorité monarchique. »

Du présent d’immédiateté au présent d’éternité dans L’Iris de Suse de Jean Giono, Jean Arrouye, p. 153-162 http://books.openedition.org/pur/40455

« L’iris de Suse, dernier roman de Jean Giono, peut être considéré comme une méditation sur le temps qui s’effectue par le biais du récit des aventures du personnage principal, Jean Rameau, dit Tourniquet, plus connu sous le nom de Tringlot, qui sera celui employé tout au long du récit. C’est un brigand qui vit à Toulon de façon bourgeoise mais qui participe nuitamment aux expéditions d’une bande qui pille, viole et tue, attaquant les fermes et les diligences. »

Cordialement,
Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 14 fois dont 1 fois aujourd'hui

je suis libraire et je recherche des fournisseurs de cartes postales neuves de cinéma (photos d’acteurs, réalisateurs, de films… notamment Hitchcock)…

Affiche du film d'Hitchcock Les oiseauxNotre réponse du 22/05/2017

Voici les références que je vous transmets :

-la carterie artistique et cinématographique qui propose des cartes postales d’affiches de cinéma et de publicité, tirées à 250 exemplaires.

-les Editions des Blancs Manteaux qui travaillent auprès des professionnels et peuvent répondre à des demandes spécifiques (réalisations d’affiches, de cartes pour des expositions temporaires…)

-le site cinepress indique une liste de sites qui vendent des cartes postales de cinéma

-les Editions Passe muraille vendent également quelques cartes d’acteurs et d’affiches de films.

Je vous communique la réponse du Musée de la Carte Postale :  » le Musée de la Carte Postale ne fait aucun commerce de cartes postales. Je ne peux pas vous renseigner plus avant, Il faut tenter de répertorier les éditeurs contemporains de cartes postales qui proposent ce type de produit ».

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 54 fois dont 1 fois aujourd'hui

J’aimerais trouver de la documentation sur le placement de produit dans le cinéma d’auteur

dans le cadre de mon mémoire, j’aimerais trouver de la documentation sur le placement de produit dans le cinéma d’auteur. Le phénomène étant spontanément associé aux blockbusters, ma recherche consiste à analyser couverture du livre Les produits et les marques au cinémala généralisation du placement de produit. Merci d’avance !

Notre réponse du 08/05/2017

Vous cherchez des ouvrages sur le placement de produits au cinéma dans le cadre d’un travail universitaire.
Pour vous répondre, j’ai consulté le Sudoc (catalogue collectif des bibliothèques universitaires françaises) au moyen de termes de recherche tels que « placement de produits », « produits de marque », « cinéma »…

Chaque notice du SUDOC comporte un onglet « Où trouver ce document ? » qui vous permettra d’obtenir la liste des bibliothèques le détiennent. En cliquant sur le nom de la bibliothèque, vous obtiendrez les informations pratiques sur l’établissement (horaires, conditions d’accès, etc.).
Si aucune bibliothèque en région parisienne ne possède le document, vous pourrez faire une demande de prêt entre bibliothèques. Pour cela, rapprochez-vous de votre bibliothèque universitaire.

MONOGRAPHIES :
Les produits et les marques au cinéma

Delphine Le Nozach
Editions L’Harmattan, 2013
Lien (SUDOC) : http://www.sudoc.fr/169103536
Note : cet ouvrage est une version remaniée de la thèse de l’autrice. La thèse est accessible en ligne gratuitement : http://www.theses.fr/2010NAN21013/document

La publicité est dans le film : placement de produits et stratégie de marque au cinéma, dans les chansons, dans les jeux vidéos…
Jean-Marc Lehu
Editions Eyrolles, 2006
Lien : http://www.sudoc.fr/104418389

Product placement in Hollywood Films: a History
Kerry Segrave
Mc Farland, 2004
Lien : http://www.sudoc.fr/112380220

MEMOIRES UNIVERSITAIRES :
Le placement de produits dans les films et ses effets sur les spectateurs
Fady Harb
Mémoire de DESS en stratégie commerciale et politique de négociation, Paris 1, 2005
Lien : http://www.sudoc.fr/112485685

Placement de marque : les affiches de films
Dorian Candavoine
Mémoire de Master 2 en marketing, Paris 1, 2012
Lien : http://www.sudoc.fr/169106535

Le placement de produits au cinéma et à la télévision
Idrisss Kechida
Mémoire de Master 2 en droit de la communication, Paris 2, 2007

Le placement de produit dans les films :Tour d’horizon des caractéristiques de cette nouvelle technique de communication et analyse des variables influençant son efficacité
Mémoire de recherche de Philippe Lassale (ESSCA) http://www.memoireonline.com/10/13/7546/Le-placement-de-produits-dans-les-films-tour-d-horizon-des-caracteristiques-de-cette-nouvelle-tec.html

Articles de revues

« Le marketing du cinéma : actes du colloque, 27-28 janvier 2000″
Entrelacs (ISSN : 1266-7188), n° hors-série de mars 2000

Le placement de produits de luxe : une aubaine ou une rareté ?, in : Luxe et Cinéma
Source : Ecran total Musique info,  13 – 19 mai 2015 – supplément au n° 1044 – pp 35-36
Décryptage des particularités qui s’appliquent aux marques de luxe pour le placement de produit dans les films de cinéma, à l’occasion du Festival de Cannes 2015. Devenu un moyen de communication à part entière, et de plus en plus souvent une contribution financière à la production d’un film, le placement de produit s’avère relativement différent lorsqu’il concerne un produit de luxe. Les objectifs pour cette dernière ne sont pas commerciaux mais plutôt de s’offrir une campagne de relations publiques. Dans ce but, les marques de luxe, qui s’inscrivent sur un marché hypermondialisé, recherchent des films internationaux. Toutefois, il est important de bien maîtriser les images que suscitent les marques sur les différents marchés géographiques. Explications et détails. Pas de chiffres.
Descripteurs : PRODUIT DE LUXE – FILM – CINEMA – COBRANDING.

Placement de produits. Une manne recherchée, in : Cannes 2014. Production française
Source : Ecran total Musique info,  21 – 27 mai 2014 – supplément au n° 997 – pp 24-27
Lumière sur le placement de produits au cinéma, une pratique ancienne et qui permet aux marques de gagner en notoriété. Se présentant sous la forme d’un apport matériel ou financier, le placement de produit tend à se démocratiser, mais reste plus présent dans les comédies grand public que dans d’autres genres. Les montants proposés par les marques pour figurer dans un film varient suivant de nombreux critères. Pour les producteurs, le placement de produits est une source de profit aléatoire et complémentaire. Précisions. Illustration avec le film « Jappeloup ». Quelques données chiffrées.
Descripteurs : FILM – CINEMA – COBRANDING – SOURCE DE FINANCEMENT DE L’ENTREPRISE. Producteur : © DELPHES Indexpresse 2

Autant se placent les produits…, in : Dossier cinéma
Source : Stratégies,  9 juin 2011 – n° 1637 – p 34
Point rapide, en juin 2011, sur l’expansion du placement de produit au cinéma en France, dans le contexte d’une année 2010 record pour la fréquentation des salles. Le marché du placement produit en cinéma, télévision et dans les clips, est estimé à 30 millions d’euros par an en France. Parmi les tendances du secteur, la présence des marques est davantage scénarisée. Détails. Quelques données chiffrées.
Descripteurs : CINEMA – FILM – SUPPORT PUBLICITAIRE – MARCHE PAR PRODUIT.Producteur : © DELPHES Indexpresse 3

Je vous conseille, bien sûr, de consulter les bibliographies des ouvrages dont la lecture vous aura été le plus utile afin de découvrir par rebond d’autres références, notamment d’articles de périodiques dont la recherche est plus difficile.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 55 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je viens de voir le film « Django ». La scène finale du requiem se passe dans une église qui ressemble à celle que l’on peut voir dans le film « Radin ».

Django Reinhardt at the Aquarium jazz club in New York, NY / photogr. W. P. Gottlieb, 1946

Django Reinhardt, W.P. Gottlieb, 1946 [CC-BY-NC-2.0]

Pouvez-vous identifier cette église ? 

Notre réponse du 4/5/2017

Suite à votre question sur « l’église vue dans les films Django et Radin« , la BMVR de l’Alcazar de Marseille vous répond :

Absolument ! c’est bien la même église, vous avez l’œil !
Nous avons contacté le bureau du Cinéma de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, co-producteur du film Django, qui nous indique que cette scène a été tournée à Paris, contrairement à d’autres passages du film tournés à Aix-les-Bains et Thonon-les-Bains.
Il s’agit de la salle André Marchal, qui se situe dans la chapelle de l’Institut national des Jeunes aveugles, au 56 bd des Invalides dans le 7e à Paris.

voir l’article paru dans le journal Le Parisien le 08 mars 2017 : Paris : l’Institut national des jeunes aveugles ouvre ses portes

« …Cette belle salle sert régulièrement à des concerts mais figure aussi dans des films dont « Mal de pierres », de Nicole Garcia avec Marion Cotillard, « Radin », de Dany Boon… Et « Django », qui sortira en avril prochain, avec Reda Kateb et Cécile de France et qui retrace l’épopée du guitariste tsigane Django Reinhardt pendant l’occupation allemande. Nous sommes souvent sollicités pour des tournages, se réjouit Jean-Luc Taccoen, directeur de l’INJA. Ce sont des rentrées financières non négligeables . »

Sur le site de l’Institut des jeunes aveugles, on apprend que chaque année se déroulent, dans la salle André Marchal, un certain nombre de manifestations musicales à caractère pédagogique. Cette démarche s’inscrit dans une volonté forte, celle d’entretenir la motivation des élèves musiciens. Elle participe d’une tradition ancienne ; en effet, la salle André Marchal fut investie, depuis de nombreuses décennies, par de très grands musiciens aveugles qui ont fait la gloire de l’établissement – André Marchal, Gaston Litaize, Jean Langlais, Georges Robert…-. Le lieu est prestigieux ; la salle Marchal est dotée d’un magnifique piano de concert Bosendorfer et d’un grand orgue, lequel fut inauguré par César FRANCK en personne.
http://www.inja.fr/Default/concerts.aspx

En ce qui concerne le film Radin, de Fred Cavayé, Wikipédia nous indique que « le tournage a débuté en octobre et s’est terminé en novembre 2015, le film s’est déroulé en Île-de-France à Paris, à Voisins-le-Bretonneux dans les Yvelines et dans le désert de Tabernas en Andalousie. »

Pour plus plus d’informations sur André Marchal.
Nous espérons avoir répondu à votre question,
Cordialement,
Eurêkoi – BMVR Marseille vous remercie.
Date de création: 12/05/2017 08:12 Mis à jour: 12/05/2017 14:26

Cette question-réponse a été vue 213 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je cherche le titre d’un film québécois, sorti en France entre septembre 1986 et septembre 1990, il se passait à Vancouver…

Affiche du film Un zoo la nuitle héros vivait dans un appartement sur les docks, appréciais la vie nocturne et avait des problèmes avec son père, je crois. Le titre était assez long, avec peut-être le mot soleil dedans. Promis ceci n’est pas un test, mais une question sérieuse, le fils d’une amie va partir à Vancouver et je voudrais lui conseiller ce film.

Notre réponse du 28/03/2017

Après des recherches sur internet dans différentes listes de cinéma québécois, canadien, qui se passent à Vancouver et qui correspondent au créneau de date, le seul film qui corresponde par la date, le sujet des rapports père fils, les ambiances nocturnes est le film Un zoo la nuit de Jean-Claude Lauzon (1987) avec cependant un gros hic, il ne se passe pas à Vancouver mais à Montréal.

Sa fiche sur Eléphant mémoire du cinéma québécois
http://elephantcinema.quebec/films/un-zoo-la-nuit_5683

Sa fiche sur IMDB Internet movie database 

Un balayage des dictionnaires suivants par date de sortie 86-90 et vérification du synopsys de chaque film (et de quelques autres moins intéressants) en rayon n’a rien donné de mieux.

Les 100 films québécois qu’il faut voir
Lever, Yves (1942-….)
Editeur Nuit blanche, 1995
Résumé Guide détaillé des films qui sont ou deviendront des classiques du cinéma québécois, des premiers courts métrages au « Confessionnal » de Robert Lepage, en passant par les grandes productions des années 1980-1990.

Dictionnaire des films québécois
Jean, Marcel
Editeur Somme toute, 2014
Langue(s) Français
Description 500 p. : ill. , Papier
Il y a une critique assez longue de ce film dans ce dictionnaire.

Réponse de l’internaute :  oui c’est bien ça, et qui sait pourquoi, je pensais Vancouver, en tout cas c’est un film magnifique !

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 38 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je ne trouve pas de définition pour l’expression  » film en première exclusivité  » au cinéma. Celle que je trouve ne m’aide pas à la compréhension de cette expression.

intérieur d'une salle de cinéma

I, Sailko [CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 15/02/2017

Claude Forest dans L’argent du cinéma : introduction à l’économie du septième art (http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1136970%3B5%3B0) écrit

« jusqu’au milieu des années, le marché était segmenté dans le temps entre les salles d’exclusivité, de seconde exclusivité et les salles de vision ultérieures, également dites « de quartier » ; ces salles obtenaient les films les unes après les autres avec un décalage de plusieurs mois entre elles, établi selon leurs performances commerciales ».

Dans L’économie du cinéma (http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=666746%3B5%3B0), Pierre Gras indique que « depuis les années 1970, les distributeurs ont abandonné, en France comme aux Etats-Unis, le principe de la sortie « en exclusivité » ». Cela s’explique par une augmentation du nombre de copies en circulation, ayant pour conséquence ultérieure une recherche d’une rentabilité à plus court terme.

J’espère que cette réponde vous satisfait.
Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 53 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je ne parviens pas à retrouver sur votre site une (excellente) sélection regroupant les titres de livres adaptés au cinéma, classés par année…

Affiche du film The great GatsbyNotre réponse du 20/01/2017

Il a existé une liste d’ouvrages (petite sélection) adaptés au cinéma pour les années 2013, 2012, 2011,2010. Cette sélection faite par des bibliothécaires à l’occasion d’une valorisation destinée au public de la Bpi, à un moment donné (2013).
Vous en trouverez la copie ci-dessous :

Une sélection d’ouvrages sur…DE L’ECRIT A L’ECRAN :
Depuis la première adaptation de Jules Verne par Georges Méliès en 1902, le cinéma s’est toujours nourri de littérature. La transposition d’œuvres littéraires sur grand écran a connu des fortunes diverses entre succès planétaire et échec retentissant. Nous vous invitons à découvrir une sélection de textes adaptés au cinéma ces quatre dernières années.
2013

L’attentat / Yasmina Khadra
Pocket, 2006
Amine, chirurgien israélien d’origine palestinienne, a toujours refusé de prendre parti dans le conflit qui oppose son peuple d’origine à son peuple d’adoption et s’est entièrement consacré à son métier et à sa femme Sihem. Jusqu’au jour où un attentat se produit à Tel Aviv. Son ami Naveed, policier, lui annonce alors que Sihem a été tuée et qu’elle est en plus soupçonnée d’être la kamikaze.
846.1 KHAD 4 AT
Adapté par Ziad Doueiri

L’écume des jours / Boris Vian
Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 2010
A travers l’élaboration d’un univers absurde et surréaliste, le roman construit une forme de fatalité tragique où toutes choses se confondent dans une trajectoire morbide qui ne laisse aucune place à l’amour et la beauté. La maladie et l’obsession avalent tout, « pourquoi ça ne suffit pas de toujours rester ensemble, il faut encore qu’on ait peur », se demande Colin.
840″19″ VIAN 2
Adapté par Michel Gondry

Gatsby / Francis Scott Fitzgerald, traduit de l’américain par Julie Wolkenstein
POL (Fiction), 2011
Au lendemain de la Grande Guerre, Gatsby, alias Jay Gatz, vient de faire fortune. Il espère reconquérir sa bien-aimée mariée à un autre. Mais quand cet espoir tourne court, Gatsby meurt oublié de tous. Nouvelle traduction.
821 FITZ 4 GR
Adapté par Baz Luhrmann. Première adaptation par Jack Clayton en 1974

Les grands-mères / Doris Lessing, traduit de The grandmothers par Isabelle D. Philippe
Flammarion, 2005
Pendant un été au bord de la mer, Lil et Roz, deux femmes mûres et encore belles, sont amies depuis toujours. Mais l’affection qu’elles se portent s’est doublée peu à peu d’un amour très fort de chacune pour le fils de l’autre, marié et père de famille… Un roman sur les amours scandaleuses, qui prend la défense de la liberté d’aimer contre le poids des conventions sociales.
820″19″ LESS 4 GR
Adapté par Anne Fontaine sous le titre Perfect mothers

Michael Kohlhaas / Heinrich von Kleist, traduit de l’allemand par Pierre Deshusses dans Récits (volume 2 des œuvres complètes)
Le promeneur, 2000
Nouvelle phare du romantisme allemand, parue en 1808. Le thème du récit est tiré d’une ancienne chronique du XVIe siècle. Michel Kohlhaas est un riche marchand de chevaux, injustement traité par un hobereau saxon qui séquestre deux de ses bêtes.
830″18″ KLEI 1
Adapté par Arnaud des Pallières

La religieuse / Denis Diderot
Flammarion (Garnier-Flammarion), 1968
Entre le pathétique édifiant et le réalisme morbide, entre mysticisme et sadisme, Diderot a composé, selon son expression même, la plus effrayante satire des couvents. Il y dévoile les abus dans les couvents et le danger des vocations contraires.
840″17″ DIDE 4 RE
Adapté par Guillaume Nicloux. Première adaptation par Jacques Rivette en 1966

La stratégie Ender / Orson Scott Card, traduit de Ender’s Game par Daniel Lemoine
Opta (Club du livre d’anticipation), 1990
Un programme militaire se focalise sur un enfant de 6 ans pour en faire un guerrier surdoué, une véritable machine à tuer capable, à elle seule, d’éliminer la menace extraterrestre qui pèse sur l’humanité.
821 CARD 4 EN
Adapté par Gavin Hood

Wakolda / Lucía Puenzo, traduit de l’espagnol (Argentine) par Anne Plantagenet
Stock (La cosmopolite), 2013
En 1959, sur une route de Patagonie, un médecin allemand croise une famille argentine et lui propose de faire la route ensemble. Ce médecin, Josef Mengele, est rapidement fasciné par l’un des enfants, une jeune fille qui porte le nom de Lilith et qui est bien petite par rapport à son âge. A leurs côtés, il s’investit dans la réalisation de poupées parfaites, aryennes, contrairement à Wakolda.
868.3 PUEN 4 WA
Adapté par l’auteur sous le titre Le médecin de famille

2012

Les adieux à la reine / Chantal Thomas
Seuil, 2002 (Fiction & Cie)
Vienne, en 1810, est une ville ruinée et humiliée par le passage et la victoire de Napoléon. Agathe-Sidonie Laborde, ancienne lectrice de Marie-Antoinette, se souvient des 14, 15 et 16 juillet 1789 et particulièrement de ce dernier jour où elle s’est enfuie. Elle restitue par l’intermédiaire de sa mémoire le faste de la cour que la reine a savamment orchestré.
840″19″ THOM.C 4 AD
Adapté par Benoît Jacquot

Anna Karenine / Léon Tolstoi, traduit par Henri Mongault, Sylvie Luneau et E. Beaux
Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1951
Anna est passion, alors que Vronski n’est qu’ambition et frivolité. En face de ce couple tragique, un autre s’unit, heureux et répandant le bien autour de lui, celui de Kitty et de Lévine.
882 TOLS 2
Adapté par Joe Wright

Confessions d’un gang de filles / Joyce Carol Oates, traduit de Foxfire par Michèle Lévy-Bram
Stock (Nouveau cabinet cosmopolite), 1995
Dans une petite ville ouvrière de l’Etat de New York, dans les années 1950, cinq lycéennes forment une bande pour se venger des humiliations qu’elles ont subies : le gang des Foxfire. Il y a Maddy Monkey, la narratrice, Goldie au tempérament explosif, Lana qui fume des Chesterfield, Rita et Legs Sadovsky dont la rage va embraser le gang.
821 OATE 4 FO
Adapté par Laurent Cantet

D’acier / Silvia Avallone, traduit de Acciaio par Françoise Brun
L. Levi (Littérature étrangère), 2011
Ce roman social suit deux amies italiennes, Anna et Francesca, 13 et 14 ans, vivant dans des HLM construits en bordure de mer à Piombino en Toscane. Les deux jeunes filles supportent, grâce à leur relation, un contexte social et familial étouffant, marqué par le chômage que provoque le déclin de l’aciérie locale et l’oppression masculine sur les femmes.
820″20″ AVAL 4 DA
Adapté par Stefano Mordini

Un goût de rouille et d’os : nouvelles / Craig Davidson, traduit de Rust and bone par Anne Wicke
Albin Michel (Terres d’Amérique), 2006
Ces douze nouvelles rassemblent des hommes, le plus souvent jeunes, que le destin place dans des situations extrêmes ou plonge dans des ténèbres existentielles.
823 DAVI.C 2
Adapté par Jacques Audiard

Le hobbit annoté : le Hobbit ou Un aller et retour / John Ronald Reuel Tolkien, traduit de The annotated Hobbit : the Hobbit or There and back again par Daniel Lauzon
Bourgois (Littérature étrangère), 2012
Un roman fantastique, sous forme de conte initiatique, qui retrace les aventures de Bilbo, un petit être paisible entraîné dans la poursuite d’un trésor par le magicien Gandalf et treize nains. Publiée à l’occasion de l’adaptation cinématographique de P. Jackson, cette nouvelle traduction illustrée est agrémentée de notes mettant en relation le texte et des épisodes de la vie de l’auteur.
820″19″ TOLK 4 HO
Adapté par Peter Jackson

Sur la route et autres romans / Jack Kerouac, édition établie par Yves Buin
Gallimard (Quarto), 2003
Récit nostalgique de quelques équipées transcontinentales de Sal Paradise et de Dean Moriarty.
821 KERO 2
Adapté par Walter Salles

2011

La Défense Lincoln / Michael Connelly, traduit de The Lincoln lawyer par Robert Pépin
Seuil, 2006
Défenseur des chauffards, bikers et dealers de drogue, l’avocat Mickey Haller est très mal considéré par ses collègues. Un jour, il est sollicité pour assurer la défense d’un riche fils de famille accusé d’avoir défiguré sa femme. Mickey Haller découvre qu’il pourrait avoir affaire à un innocent.
821 CONN.M 4 LI
Adapté par Brad Furman

Faust / Goethe, traduit de l’allemand par Gérard de Nerval
Chêne, 2010
Le docteur Faust découvre amèrement qu’il a brûlé les plus belles années de sa vie à la recherche du savoir. Tenté par le suicide, il voit apparaître le diable en la personne de Méphistophélès qui lui propose un pacte. La pièce est illustrée de 17 lithographies d’Eugène Delacroix.
830″17″ GOET 4 FA
Adapté par Alexandre Sokourov

Millenium, les hommes qui n’aimaient pas les femmes / Stieg Larsson, traduit du suédois par Lena Grumbach et Marc de Gouvenain
Actes sud, 2007
Mikael Blomkvist est contraint d’abandonner son poste de rédacteur de « Millenium » pour avoir diffamé un requin de la finance. Avec l’aide de Lisbeth Salander, une jeune femme rebelle et mystérieuse, il enquête pour le compte d’Henrik Vanger, un industriel désireux de faire la lumière sur la disparition, trente ans auparavant, de sa petite nièce au cours d’une réunion familiale.
839.7 LARS.S 4 MI
Adapté par David Fincher. Première adaptation suédoise par Niels Arden-Oplev en 2009, ainsi qu’une série TV

Mygale / Thierry Jonquet
Gallimard (Folio policiers), 1999
Vincent l’avait surnommé Mygale… Quand il descendait dans la cave, armé de sa seringue, il ressemblait à une araignée : la pénombre dissimulait les traits de son visage, et son ombre était difforme. Et c’était bien un venin qu’il injectait, goutte à goutte, dans le corps exsangue de Vincent.
840″19″ JONQ 4 MY
Adapté par Pedro Almodovar sous le titre : La piel que habito

La solitude des nombres premiers / Paolo Giordano, traduit de La solitudine dei numeri primi par Nathalie Bauer
Seuil, 2009
Alice, diminuée dans l’enfance par un accident de ski qui l’a rendue handicapée, et Matteo, qui se reproche d’avoir perdu sa soeur attardée dans un parc, s’engagent dans une relation asymétrique, entre fuite et retrouvailles.
850″20″ GIOR 4 SO
Adapté par Saverio Costanzo

2010

Incendies / Wajdi Mouawad
Actes-sud, 2003
Avant de mourir, Nawal qui s’est tue pendant des années décide d’adresser ses dernières volontés à ses deux enfants, Jeanne et Simon. Dans son testament, elle leur raconte l’histoire obscure de leur naissance et leur révèle l’existence de leur frère qu’ils ignoraient. Si Nawal se sent apaisée par ses révélations, elle a néanmoins bouleversé la vie de ses enfants.
843 MOUA 4 IN
Adapté par Denis Villeneuve

Mystères de Lisbonne / Camilo Castelo Branco, traduit de Misterios de Lisboa par Carlos Saboga et Eva Bacelar
M. Lafon, 2011
Un homme meurt à Rio, laissant un manuscrit dans lequel il raconte qu’à 14 ans il ne savait pas qui il était. Au Portugal, au XIXe siècle, le petit Joao est élevé dans une école de village par le père Dinis qui lui dévoile le secret de sa naissance. Le jeune homme passe sa vie à reconstruire le fil de son identité.
869 BRAN 4 MI
Adapté par Raoul Ruiz avec une version courte pour la télévision

Shutter Island / Dennis Lehane, traduit de l’anglais (États-Unis) par Isabelle Maillet
Rivages, 2003
Au large de Boston se trouve l’île de Shutter Island. Dans les années 1950, on y trouve un hôpital psychiatrique qui accueille des pensionnaires au lourd passé de meurtriers sanguinaires. Le marshal Teddy Daniels et Chuck Aule, son coéquipier, ont été appelés là-bas car une dangereuse schizophrène a disparu…
821 LEHA 4 SH
Adapté par Martin Scorsese

Par le Département Imaginer, Arts et Littératures – Bpi décembre 2013

Ailleurs sur le web :

Nous avons trouvé sur le site Babelio consacré à la littérature, voir lien sur ce sujet :
Livres adaptés au cinéma (au moins 200 ouvrages) :
http://www.babelio.com/liste/1682/Romans-adaptes-au-cinema

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 60 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je suis à la recherche d’une base de données ou d’un répertoire des films et séries non européens du genre péplum ?

affiche du film HerculesNotre réponse du 18/12/2016

Vous pouvez consulter les bases de données suivantes :

  • Imdb (Internet Movie DataBase) est la base de données sur le cinéma. On peut chercher par personnes (réalisateurs, acteurs, scénaristes, équipes techniques…), par titres de films, par personnages… et couvre le cinéma mondial. Cette base permet d’avoir le générique complet et en cliquant sur le réalisateur, d’avoir une mini biographie (en anglais) et la filmographie complète de réalisateurs, scénaristes, producteurs, acteurs…Il faut savoir que ce site permet de trouver diverses références autour du film : les récompenses (Awards & nominations), la bande sonore (Soundtrack listing), les dates de sortie en France et dans le monde (Release dates)… A consulter. http://www.imdb.com

    Je vous propose un exemple de recherche sur ce site avec le terme antiquity 59 titres et avec le terme : peplum 155 titres

  • All movie guide est une autre base de données, moins intéressante qu’Imdb, mais néanmoins à connaître http://www.allmovie.com/
    choisir dans le genre Epic, la sous-catégorie Historical Epic (Un peu en vrac)
  • Il existe deux bases de données américaines de critiques de films :
    MRQE (Movie Review Query Engine). On y trouve des articles en texte intégral, en français, espagnol, allemand. http://www.mrqe.com/
    Metacritic est une base qui permet de retrouver des articles en ligne sur des films, des vidéos, des disques, et des jeux… Les articles sont classés par notes attribuées au film, des meilleures au plus mauvaises. http://www.citwf.com
    D’abord apparue sous la forme d’un cédérom, cette base permet des recherches sur les films de fiction, les courts métrages, les films d’animation et les documentaires tournés depuis 1895. Elle est interrogeable par titre, acteur, réalisateur, directeur de la photo, compositeur et scénariste. En recherche avancée, sélectionner Historical

  • Une Liste de peplums (sélection) dans l’aticle Peplum de Wikipedia
  • Un site qui propose des études sur le péplum selon les civilisations (la Grèce, Rome, la bible…), selon ses héros (Hercule, Maciste…), un dictionnaire du péplum, les différentes collections de DVD consacrées au péplum, ainsi que des actualités (concours et festivals) : Peplums, images de l’antiquité – Cinéma et BD http://www.peplums.info/

En complément :

Sur un site de vulgarisation pour élèves du second degré, sur les péplums et Hollywood : Les péplums et Hollywood, que d’histoires ! , par Nicolas Smaghue

Sur un blog de thésard en langues anciennes : Onze ans de néo-péplums : panorama critique et L’Antiquité au cinéma

“Odysseus” : l’épique voyage d’Ulysse inspire une série convaincante sur le site des Inrocks 13/06/2013

Eurekoi – Bibliothèque publique d’information

Cette question-réponse a été vue 38 fois dont 1 fois aujourd'hui

Nous recherchons dans le cadre des TPE un livre sur les dessins animés de propagande pendant la seconde guerre mondiale

Nazi cartoons affiche de Blitz Wolf de Tex AveryNotre réponse du 18/12/2016

Voici la référence d’un ouvrage disponible à la Bpi ( Bibliothèque publique d’information) dont l’auteur français est un historien du cinéma d’animation :

Propagandes animées : le dessin animé politique entre 1933 et 1945 
Roffat, Sébastien 
Paris : Bazaar & Co, 2010, 1 vol. (336 p.)- 16 pl. : illustrations en noir et en couleur 
Étude du phénomène de la propagande mise en œuvre par les 
dessins animés réalisés par tous les pays engagés durant la Seconde Guerre mondiale, 
de l’arrivée au pouvoir d’Hitler en 1933 à la défaite du Japon en 1945. 
A la Bpi, Niveau 3 – 791.18 ROF 

En complément, voir sur Internet ces deux documents :

* Une bibliographie  Les dessins animés au service de la propagande (1939-1945) proposée par Sébastien Roffat (l’auteur du livre cité) qui fait suite à un colloque,   » La propagande : images, paroles et manipulation «  en date du  22-23 novembre 2007 

* Voir aussi ce blog Images de guerre et particulièrement la dernière partie intitulée : 
  « Les dessins animés de propagande durant la deuxième guerre mondiale » en date du lundi 5 novembre 2012.

Cordialement,
Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Cette question-réponse a été vue 43 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je suis à la recherche de documentaires et de films portant sur le contexte socio-économique du Moyen-Orient avant 1980

Affiche du Festival du cinéma arabeVotre question : je cherche notamment « les filles d’aujourd’hui » de Henry Barakat, – « Hazal » d’Ali Ozgentürk, – « Ana Horra » de Salah Abou Seif. Les avez-vous ? Qu’avez-vous à me conseiller ? Que puis-je trouver à la bibliothèque de l’Institut ? Merci d’avance pour votre aide

Notre réponse du 14/12/2016

La Bibliothèque de l’Institut du monde arabe est fermée pour travaux jusqu’au 30 mars 2017.
Nous vous proposons les ressources suivantes :

1) Visualiser les films en ligne :

« Les filles d’aujourd’hui » : Fiche extraite de Encyclociné
Titre original : Banat al yawm
Réalisé par : Henri Barakat
Produit par : Mohammed Abdell Wahab Abdou Abdel Messi Abdallah Barakat Films Abdel Wahab Films Barakat
Genre : Comédie musicale
Durée : 01:55:00
Année : 1956
Date de sortie en salle : 13/03/1974
Pays : Egypte
Film entier en ligne sur YouTube (en arabe, non sous-titré)

« Je suis libre » : Fiche extraite de Encyclociné
Titre original : Ana hurra
Réalisé par : Salah Abou-Seif
Produit par : Ramses Naguib Khalil Diab
Genre : Drame familial/drame sentimental
Durée : 01:55:00
Année : 1958
Date de sortie en salle : 05/04/1973
Pays : Egypte
Film entier en ligne sur YouTube (arabe non sous-titré)

« Hazal » : Fiche extraite de Encyclociné
Titre original : Hazal
Réalisé par : Ali Özgentürk
Produit par : Abdurrahman Keskiner Umut Film
Genre : Drame social
Durée : 01:30:00
Année : 1979
Date de sortie en salle : 19/11/1980
Pays : Turquie
Non trouvé en ligne et semble épuisé à la vente ; voir si le Centre culturel Anatolie peut vous aider à le trouver

2) Ressources web :

– Les signets sur le cinéma de la Bibliothèque de l’IMA : pour repérer des ressources sur le cinéma arabe vous pouvez vous référer à nos pages consacrées à ce sujet dans notre bibliothèque de signets sur Delicious.
Vous y trouverez notamment la description de sites comme Arab cinema Directory, Aflam Arabies movies, Africiné… pour trouver des titres de films d’avant les années 80.

Portail ciné web Ressources sur le cinéma : Portail de référence sur le cinéma, avec beaucoup de bases de données utiles, réalisé par la cinémathèque française

– – Affiches de films égyptiens de 1971 à 1990 : diaporama sur le site Langue et culture arabes

Moteur de recherche en SHS Isidore : Une recherche sur « cinéma arabe » permet de repérer un certain nombre d’articles universitaires
que vous pouvez filtrer par facettes

– Sur la censure dans le cinéma au Moyen-Orient voir l’article de Sciences Po : Censure et cinéma, un tour du monde

3) Ressources bibliographiques :
La bibliothèque étant fermée pour travaux jusqu’au 30 mars 2017 vous pouvez consulter le catalogue universitaire pour localiser des titres dans les autres bibliothèques : voici le résultat de recherche sur « cinéma arabe »

Nous vous donnons rendez-vous à partir du 31 mars 2017 pour venir consulter nos collections sur le cinéma : DVD de fiction ou documentaires et les nombreux ouvrages sur le cinéma arabe (mais pas turc ou iranien) qui seront proposés à la réouverture…

Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Date de création: 03/01/2017 08:09     Mis à jour: 03/01/2017 14:15
 
Cette question-réponse a été vue 88 fois dont 1 fois aujourd'hui

J’aimerais savoir combien il y a eu de films depuis l’invention du cinéma.

photo d'une bobine de film

©Stocklib

Réponse apportée par Eurekoi Strasbourg le 16 octobre 2016

Vous ne précisez pas si vous vous intéressez à la production cinématographique française, européenne ou mondiale.
Les premiers films datant de la fin du 19ème siècle (1881 pour être précis) et la production n’ayant cessé de croître depuis, surtout à partir du milieu du XXème siècle, il existe aujourd’hui des milliers de films produits et exploités dans le monde !

Pour avoir une idée du nombre de films sortis au cinéma, vous pouvez parcourir quelques bases répertoriant les films produits. Il faut toutefois être conscient que ces bases recensent essentiellement les films occidentaux ou films étrangers ayant eu un succès international, alors que les plus grands producteurs de films sont actuellement l’Inde et le Nigéria, or les films produits par ces pays sont peu diffusés et représentés en Europe.

Pour en savoir plus, un article sur le site profession-spectacle.com: « Quel est le plus grand pays producteur de films ? » (octobre 2015) . Il s’agit en fait de l’Inde, du Nigéria et des Etats-Unis. La France arrivant en septième position.

Voici quelques exemples de bases dédiées au cinéma :

  • Le site français Allociné répertorie tous films ayant été exploités en France ou actuellement en cours de production. En allant dans l’onglet « tous les films », vous verrez que la base répertorie et classe les films par catégories. http://www.allocine.fr/films/

Action (5968)
Animation (2086)
Arts Martiaux (354)
Aventure (3995)
Biopic (1630)
Bollywood (50)
Classique (11)
Comédie (14301)
Comédie dramatique (6984)
Comédie musicale (786)
Concert (42)
Dessin animé (26)
Divers (28658)

>> On arrive déjà à un total de plus de 64 891 films diffusés au cinéma en France aujourd’hui !

Enfin, l’institut de statistiques de l’UNESCO propose chaque année un bilan du cinéma mondial afin d’en étudier la diversité culturelle.
Voici le rapport de la dernière étude parue cette année analysant la production cinématographique de 2015 et des années précédentes. Ce rapport est en anglais : http://www.uis.unesco.org/culture/Documents/ip29-diversity-film-data-2016-en.pdf
Vous y trouverez notamment un tableau qui résume assez bien le nombre de films produits chaque année. En 2013 on avoisinait les 7600 films exploités au cinéma !

D’ après cet article du Monde paru en mai 2015 à propos du cinéma français : « En 2014, 7 035 films ont été exploités, un chiffre en constante augmentation. La progression est même de 20,5 % depuis 2005. Parmi ceux-ci, il y a eu 663 films inédits et 4 108 films art et essai. »

Concernant le cinéma français, vous pouvez également consulter les rapports statistiques du CNC (Centre National de Cinéma) qui vous fournirons de précieuses informations concernant l’exploitation des films français.

Pour conclure, on peut dire que la production cinématographique avoisine dorénavant les 65 000 films produits sachant que de nombreux films ne sont pas répertoriés (films chinois, indiens, africains…) Il est donc fort difficile d’avoir un chiffre exact de la totalité du nombre de films produits dans le monde.

 
 
Cette question-réponse a été vue 1 561 fois dont 2 fois aujourd'hui

je cherche un titre de film italien…

 
couverture du DVD Un enfant de CalabreNotre réponse du 24/08/2016
Il s’agit très vraisemblablement du beau film de Comencini souvent diffusé dans les programmations jeunesse :
Un enfant de Calabre
1987 (1h 46min)De Luigi Comencini Avec Gian Maria Volonte, Thérèse Liotard, Diego Abatantuono plus
Genre Comédie dramatique,
Nationalités Français, Italien
SYNOPSIS ET DÉTAILS
Dans un petit village de Calabre des années soixante, Mimi, jeune adolescent, ne pense qu’a une chose: courir, pieds nus a travers la campagne. Il court par plaisir. C’est ainsi qu’il attire l’attention d’un vieux chauffeur de car, Felice qui le prend sous son aile malgre l’opposition de Nicola, le pere de Mimi qui veux que son fils étudie pour avoir une autre vie que la sienne.
Fiche sur Allo Ciné

Le synopsis sur le site de Télérama :
Synopsis

1960. L’Italie prépare les Jeux olympiques de Rome dans la fièvre. Dans la campagne calabraise, Mimi, un jeune paysan d’une douzaine d’années, s’entraîne à courir, pieds nus, pour ne pas user ses chaussures. Son père, Nicola, gardien dans un asile d’aliénés, voit cette passion d’un fort mauvais oeil. En revanche, sa mère, Mariuccia, le soutient fermement. Malgré les menaces de son père, Mimi progresse grâce aux conseils avisés de Felice, un vieux chauffeur de car boiteux. Son héros et modèle: le champion Abebe Bikila…
La fiche du film sur le site pédagogique Transmettre le cinéma
Synopsis
« Le rêve d’un enfant de Calabre
En 1960, dans un village à moitié abandonné de Calabre, Mimi (12 ans) passe son temps à courir chaque fois qu’il peut échapper à la vigilance de son père Nicola. Ce dernier, paysan pauvre obligé de travailler comme homme de peine dans un asile d’aliéné, rêve d’un meilleur destin pour son aîné. Pour le convaincre que cela passe par les études, comme le lui a recommandé l’oncle “ maffioso ” Peppino, il n’hésite pas à la battre. Mais rien n’y fait. C’est en faisant la course avec le car censé le conduire à l’école que Mimi attire l’attention du chauffeur Felice. Se disant ancien champion, ce dernier le convainc de suivre son entraînement en faisant la course avec son car en se rendant à l’école. Avec la complicité de sa mère (Mariuccia) qui n’ose toutefois pas se révolter ouvertement contre son époux, Mimi voit, sur la télévision de riches voisins (parents de la belle Grisolinda), le triomphe d’Abeba Bikila au marathon des olympiades de Rome. Informé de ses projets par l’institutrice, son père le punit en l’enfermant toute une nuit dans une pièce de l’asile psychiatrique. Le lendemain matin Mimi lui fausse compagnie et participe à une course dans un village voisin. Après avoir mené au premier tour, il apprend à ses dépens qu’il faut doser ses efforts comme le lui répète Felice. Une terrible raclée de son père, qui le sépare de Felice en le conduisant lui-même à l’école en voiture, ne le fait pas renoncer : Felice l’entraîne la nuit. Nicola le place alors chez un cordier, comptant sur la fatigue pour briser son rêve. Mais avec l’aide de sa mère, Mimi finit par se qualifier pour la finale et vaincre l’hostilité de son père qui assiste avec Felice, devant la télévision, à son triomphe à Rome. »
Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 120 fois dont 1 fois aujourd'hui

j’aimerais connaitre le titre d’un film que j’ai vu sur canal sur un jeune clandestin pakistanais en france

 
C’est un jeune arrivé clandestinement en France, peut-être du Pakistan ou d’Inde . Il est pris en charge par une famille d’accueil,va à l’école où il se montre très bon, a une petite amie noire. Seulement il est contraint de travailler,dans le batiment (avec le réseau qui l’a fait venir en France) pour envoyer de l’argent à sa famille restée au pays, ce qui remet en cause sa scolarité il s’agit d’un film de fiction Je l’ai vu il y a à peu près 3 mois sur Canal plus.
Notre réponse du 21/06/2016

photo de bébé tigre

By Frank Wouters [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons

Nous avons fini par trouver le titre de ce film dont voici la fiche sur Allo Ciné:

Bébé tigre

Date de sortie 14 janvier 2015 (1h 27min)
De Cyprien Vial
Avec Harmandeep Palminder, Vikram Sharma, Elisabeth Lando plus
Genre Drame
Nationalité Français

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 194 fois dont 1 fois aujourd'hui

je souhaiterais visionner le film « Salafistes » réalisé par François Margolin et Lemine Ould M. Salem mais je ne trouve aucune trace de dvd ou vod/streaming

 
Affiche du filmà partir des recherches que j’ai pu faire sur Internet. Je sais que ce film a fait polémique lors de sa sortie sur les écrans en France en janvier 2016, et à lire les différentes critiques j’aimerais pouvoir me faire ma propre idée !
Notre réponse du 26/07/2016

Le film Salafistes ne semble effectivement pas faire partie de l’offre des plateformes de VOD ou de streaming.
Cette absence peut s’expliquer par l’interdiction du film aux moins de 18 ans prononcée par le ministère de la culture et de la communication peu de temps avant la sortie du film, prévue en janvier dernier. Voir l’article de TéléramaL’interdiction de “Salafistes” aux moins de 18 ans confirmée par Fleur Pellerin. Mathilde Blottière Publié le 27/01/2016.

 Motivée par la violence du film (contenant, selon le ministère, des «propos et des images extrêmement violents et intolérants, susceptibles de heurter le public»), cette décision pèse encore aujourd’hui sur la diffusion du film, Passe d’armes entre le gouvernement et le réalisateur du film «Salafistes»| Le parisien.fr 22 juillet 2016.
Il est fort probable que les producteurs du film souhaitent arriver au terme des procédures judiciaires et s’assurer que le film ne pourra pas bénéficier d’une sortie en salle avant de proposer le film en VOD.
Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 2 654 fois dont 1 fois aujourd'hui

Bases de données pour les Films et les Chansons

 
une bobine de film

Stocklib©

Existe-t-il des bases de données publiques accessibles en ligne, pour :
– les Films et Documentaires
– les chansons françaises
avec toutes les références de leur édition : titre, auteur, année, interprètes… etc
Wikipedia est très incomplète. L’équivalent de Electre pour les livres.

Notre réponse du 27/06/2016 
 

Sachant qu’il n’existe rien de comparable à Electre version livres permettant un accès public et gratuit aux références de films, documentaires et chansons françaises, je peux vous conseiller d’accéder aux ressources suivantes :

  • Filmdocumentaire.fr recense plus de 28 000 documentaires, 9000 auteurs-réalisateurs et 350 festivals et propose des extraits et bandes annonces…
  • Cineressources.net est le premier catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma françaises.
    -Lorsque vous êtes sur la page d’accueil, cliquez sur « cinémathèque française » dans la rubrique Répertoire, en haut, à gauche
    -cliquez sur Ciné Web-ressources web sur le cinéma
    -inscrire « cinéma documentaire » dans le moteur de recherche: vous pourrez avoir accès à plusieurs site concernant le cinéma documentaire français et étranger.
  • Base de données documentaires -SPIRALE action- Attac qui permet de trouver des films documentaires à partir d’un thème, d’un réalisateur et d’en obtenir le synopsis.
  • Les signets de la Bnf qui regroupent plus de 20 bases de données sur l’univers du cinéma

Concernant la chanson française, notre guide du savoir trouver Comment identifier une chanson ainsi que les signets de la BnF-chanson française me semblent regrouper un nombre intéressant de références, notamment, le Hall de la chanson.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 119 fois dont 1 fois aujourd'hui