Comment appelle-t-on les petits du cygne?

photographie d'un cygne et ses cygneaux

[Public domain], via Wikimedia Commons

Réponse apportée le 10/02/2008  par PARIS Bpi, révisé le 02/01/2018

Les petits du cygne sont appelés cygneaux (ou parfois cygnons). Ce terme est peu utilisé, y compris dans les livres sur les animaux. On le rencontre en revanche fréquemment dans les livres de fiction ou les livres de cuisine, voir ce résultat de recherche dans google livres.

Voir l’article Cygneau du Wiktionnaire

Pour en savoir plus sur les cygnes, vous pouvez lire l’article Cygne sur l’Encyclopédie Larousse des animaux

ou l’article Cygne de Wikipedia.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Pourquoi dans certains endroits du globe voit-on la lune en croissant horizontal et non vertical ?

En voyage au Népal il y a dix ans, j’ai été très surprise de voir un croissant de lune horizontal (en forme de berceau) et non vertical comme j’y suis habituée (en forme de C majuscule). j’ai pensé à une histoire de latitude pourtant pas très loin, en Inde du Nord, la lune apparaissait bien verticale. Que se passe-t-il ? Merci !
Notre réponse du  20/04/2016, illustrée le 27/12/2017
croissant de lune horizontal

CC0 Public Domain, via Pixabay

En réponse à votre question, il s’agit effectivement d’une histoire de latitude. Ce site d’astronomie amateur propose une explication simple à cette même question posée par un enfant :

« Pour comprendre cela, on peut commencer par parler du Soleil. Comme tu sais, dans les régions équatoriales, le Soleil passe très haut dans le ciel alors que, dans les régions polaires, il reste très bas au-dessus de l’horizon (et même, au-delà du cercle polaire, on ne le voit plus du tout pendant plusieurs mois). Dans les régions tempérées, il monte à une hauteur moyenne. C’est la même chose pour la Lune : elle a une trajectoire apparente qui monte très haut dans le ciel à l’équateur et beaucoup plus bas dans les régions tempérées. C’est un effet de la latitude par rapport à son plan de rotation autour de la Terre. Comme son croissant correspond à sa partie éclairée par le Soleil, il est à peu près horizontal à l’équateur et plus vertical dans les régions où la trajectoire frôle l’horizon. »
Ce phénomène ne se produit pas qu’en Equateur, mais peut tout aussi bien se produire en France, ce fut d’ailleurs le cas en 2011 en France, comme c’est expliqué en réponse à une question similaire posée sur le Guichet du Savoir, autre service de questions-réponses.
Pour bien comprendre ce phénomène, je vous invite à lire cette ressource pédagogique en ligne publiée sur le site l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Cet extrait permet d’expliquer pourquoi en Inde du Nord, la lune vous semblait verticale :

J’ai déjà observé que la Lune peut être inclinée, mais je ne l’ai jamais vue avec la concavité vers le haut, comment cela se fait-il ?
Si l’on réfléchit aux heures auxquelles il est possible d’apercevoir la Lune avec sa concavité tournée vers le haut, on s’aperçoit que ceci se produit majoritairement pendant la journée. La lune n’a sa concavité tournée vers le haut pendant certaines heures de la nuit qu’en période de lune gibbeuse (entre le premier quartier et la pleine lune ou entre la pleine lune et le dernier quartier). Or, pendant la journée, la luminosité du Soleil empêche bien souvent d’apercevoir la lune, surtout si celle-ci est proche du Soleil dans le ciel. Ceci explique pourquoi on voit plus souvent la Lune avec sa concavité vers le bas qu’avec sa concavité vers le haut.
Le plan de rotation de la lune n’est pas exactement confondu avec le plan de l’écliptique.
Le plan de rotation de la lune, effectivement, fait un angle avec le plan de l’écliptique : cet angle, assez faible, varie entre 5° et 5°18′. Il faut donc corriger le raisonnement précédent : si on appelle toujours O le point en lequel on voit la Lune à la verticale, ce point n’est plus situé à égale distance de N et S, mais peut, selon les cas, se rapprocher plus de N ou plus de S. Une des conséquences de cette inclinaison de l’orbite lunaire est que la zone du globe où le premier quartier a toujours sa concavité orientée dans le même sens, se limite en fait aux endroits situés à plus de 28°45′ de latitude (Nord ou Sud) et la zone dans laquelle il est possible d’observer la Lune avec la concavité exactement dirigée vers le bas ou exactement dirigée vers le haut : ou , dépasse la zone intertropicale mais s’étend entre 28°45′ de latitude sud et 28°45′ de latitude nord.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

qu’est ce que la critique journalistique?

couverture du livre : l'écriture journalistiqueRéponse apportée le 06/02/2010  par PARIS Bpi, vérifiée le 11/12/2017

« la critique journalistique, même lorsqu’elle porte sur des sujets littéraires, doit être nettement distinguée de la critique universitaire en la matière, dont la volonté est de disséquer, de créer des catégories, de repérer chaque procédé. Celle-ci relève d’une démarche scientifique et non d’un écriture subjective. La critique journalistique est subjective. La bonne critique [de presse] s’appuie sur une bonne connaissance du genre…concerné, des oeuvres d’auteurs proches. Elle compare, elle rapproche, elle dissèque MAIS AVEC HUMEUR à la différence du travail universitaire… Hélas, le plus souvent, on n’est pas très loin du communiqué de presse…La fonction de la critique …est non seulement d’introduire du contraste avec les autres articles…puis presque de la chaleur. Les articles de critique font le plus souvent l’objet d’une présentation particulière, manière de faire comprendre « qu’ici on s’engage » 

Cette citation est extraite du livre suivant :
L’écriture journalistique
Par Jacques Mouriquaud. 3eme ed
Ed. PUF, 2005. Que sais-je
073.5 MOU

Vous pouvez vous référer à des ouvrages plus spécialisés :

Guide de l’écriture journalistique
Jran-Luc Martin-Lagardette
Ed la Découverte 2009 (guides) 7eme éd
073.5 MAR
A l’intérieur du journalisme de « commentaire » il distingue :
le commentaire, la critique, l’éditorial, la chronique, le portrait, la tribune libre
La critique journalistique est traitée p. 99 et 100

Autre ouvrage spécialisé :

Pratique de l’information et écritures journalistiques
par José de Broucker
Ed. du centre de formation et de perfectionnement des journalistes, 1995. 073.5 BRO
p. 199 et suivante est traitée la presse de commentaire.
Papiers d’experts : les critiques p. 205 et suivantes

Articles

« Situations de la critique  » Nouvelle Revue Française, n°592, 01/01/10, pp. 81-97 Par Donatien Grau

Brunel Pierre, « La critique littéraire journalistique », dans La critique littéraire. Paris, Presses Universitaires de France, « Que sais-je ? », 2001, p. 29-40. URL : https://www.cairn.info/la-critique-litteraire–9782130523260-page-29.htm

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Je souhaiterais connaître le nom de la première commune électrifiée de France. Merci d’avance

Lampadaire allumé dans une rue sombre

CC0 Public Domain, via Pixabay

Réponse apportée le 04/11/2011, vérifiée le 23/11/2017

Ci-joint quelques sites qui parlent de l’évènement et de villes qui revendiquent d’avoir été dans les premières éclairées.

Bellegarde sur Valserine, département de l’Ain : « Bellegarde, première ville de France éclairée à l’électricité grâce à Dumont » Le Progres.fr, 07/08/2015

« En 1883, le barrage de Louis Dumont est terminé. La centrale est équipée de trois turbines développant une puissance de 2 000 chevaux. Elle délivre ses premiers kilowatts en 1884, puis jusqu’à sa disparition en 1948.
Dès lors, Bellegarde entre dans l’ère de l’électricité, car Louis Dumont ne compte pas en rester là. Il demande à la municipalité la concession de l’éclairage électrique des rues de la ville. Les premiers essais ont lieu à Arlod début juillet 1884, puis à Bellegarde à la fin du mois. Le 10 août, l’éclairage des rues de la ville par la fée électricité est inauguré en grande pompe et la concession lui est accordée. Le 21 août, l’installation est achevée, pour laquelle la municipalité avait voté la somme de 1 350 francs.
Ainsi, Bellegarde devient la première ville française éclairée à l’électricité. Ce titre sera revendiqué par d’autres localités, dont La Roche-sur-Foron, polémique autour de quelques subtilités de langage… Il est vrai que des installations expérimentales ont existé avant 1884. »

******************************************************************************************************************
La Roche-sur-Foron :

Devient la première ville française et européenne éclairée à l’électricité, en 1885, grâce à l’avant-gardisme du maire, M. Plantard ? Cette marche en avant vers le progrès fait la Une du journal Le Figaro du 16 décembre 1885. Dans son article intitulé « Une ville lumière dans les Alpes », le journaliste Pierre Giffard décrit en détail, sur plusieurs pages, cette grande première. Il écrit notamment :

« Et cette ville, que je tiens à qualifier de Ville Lumière, ce n’est ni Paris, ni Londres, ni Berlin, ni Moscou, ni rien de semblable. C’est une toute petite cité savoyarde blottie dans la neige à dix lieues du Mont Blanc ; ce n’est même pas un chef-lieu d’arrondissement, c’est un vulgaire (sic !) chef-lieu de canton répondant au nom de La Roche ».

source : article Roche-sur-Foron de wikipedia

******************************************************************************************************************
Bourganeuf ville lumière :

La Ville de Bourganeuf située dans le département de la Creuse et la région Limousin a été la troisième ville Française à recevoir l’électricité en 1886. Et en 1889, la première ville française à recevoir l’électricité avec un lieu de production éloigné.

source : article de wikipedia Bourganeuf ville lumière

******************************************************************************************************************
Arcachon :

Coincée entre la dune de la ville d’Hiver et le front de mer, la ville d’Arcachon s’est développée sur une étroite bande de sable. C’est aussi une ville-champignon qui se construit à toute vitesse pour offrir aux « riches et aux puissants » qui bientôt viennent de toute l’Europe, des services à la pointe du progrès. Arcachon sera ainsi l’une des premières villes de France à être éclairée à l’électricité.
source : site d’un passionné de la ville d’Arcachon, leonc.fr

******************************************************************************************************************
Paris :
Un premier éclairage électrique permanent eut lieu à Paris en 1878.
En 1889, six concessionnaires se partagèrent la distribution de l’électricité dans la capitale.

Un ouvrage :

La fée électricité
Beltran, Alain
Paris : Gallimard, 1991
Collection : Découvertes Gallimard ; 122 Sciences et techniques
Sujets : Électricité–Histoire

Vous l’aurez compris, la fée électricité porte bien son nom, son histoire recèle autant de légendes que celles des vraies fées. Comme toutes les inventions majeures de l’histoire de l’humanité, il n’y a pas vraiment eu un avant et un après, et un lieu unique, mais des tâtonnements, des essais, des allers-retours qui ont simultanément abouti.
L’histoire de l’électricité ne se résume pas à Edison et une ampoule… Nous vous conseillons la lecture de cet article en ligne, Petite histoire non conventionnelle de l’électricité de Georges Mathieu qui synthétise bien la complexité de cette invention.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Est-ce que l’eau distillée est la même chose que l’eau PPI solution Lavoisier

flacons en verre de chimie

CC0 Domaine public, via Pxhere

Réponse apportée le 04/20/2011  révisée le 20/11/2017

Vous pouvez regarder le dossier consacré à l’eau de l’Encyclopédie Larousse en ligne :

Dossier consacré à l’eau 

Extrait de la rubrique : chimie

  • Eau distillée, eau purifiée préparée par vaporisation d’une eau potable puis condensation de sa vapeur ; eau chargée par distillation des principes volatils de certaines plantes.
  • PPI : Eau pour préparation injectable, eau obtenue par distillation d’eau potable, purifiée ou déjà distillée (bidistillation)

Voir également une rubrique sur l’article « la purification de l’eau » de l’encyclopédie Wikipédia 

Extrait : Eau pour préparations injectables (eau PPI)

L’eau PPI est employée dans les préparations injectables comme les vaccins. Elle est donc stérile et exempte de pyrogènes. L’eau PPI est une eau distillée, stérile et à pH neutre.

Sur le site de vulgarisation scientifique Futura sciences, voir la page Caractéristiques de l’eau distillée
« L’eau distillée est une eau qui a subi une distillation. C’est donc une eau libérée de tous ses minéraux et de ses micro-organismes ».

Cordialement,

Eurêkoi -Bibliothèque publique d’information