Lampadaire allumé dans une rue sombre

CC0 Public Domain, via Pixabay

Réponse apportée le 04/11/2011, vérifiée le 23/11/2017

Ci-joint quelques sites qui parlent de l’évènement et de villes qui revendiquent d’avoir été dans les premières éclairées.

Bellegarde sur Valserine, département de l’Ain : « Bellegarde, première ville de France éclairée à l’électricité grâce à Dumont » Le Progres.fr, 07/08/2015

« En 1883, le barrage de Louis Dumont est terminé. La centrale est équipée de trois turbines développant une puissance de 2 000 chevaux. Elle délivre ses premiers kilowatts en 1884, puis jusqu’à sa disparition en 1948.
Dès lors, Bellegarde entre dans l’ère de l’électricité, car Louis Dumont ne compte pas en rester là. Il demande à la municipalité la concession de l’éclairage électrique des rues de la ville. Les premiers essais ont lieu à Arlod début juillet 1884, puis à Bellegarde à la fin du mois. Le 10 août, l’éclairage des rues de la ville par la fée électricité est inauguré en grande pompe et la concession lui est accordée. Le 21 août, l’installation est achevée, pour laquelle la municipalité avait voté la somme de 1 350 francs.
Ainsi, Bellegarde devient la première ville française éclairée à l’électricité. Ce titre sera revendiqué par d’autres localités, dont La Roche-sur-Foron, polémique autour de quelques subtilités de langage… Il est vrai que des installations expérimentales ont existé avant 1884. »

******************************************************************************************************************
La Roche-sur-Foron :

Devient la première ville française et européenne éclairée à l’électricité, en 1885, grâce à l’avant-gardisme du maire, M. Plantard ? Cette marche en avant vers le progrès fait la Une du journal Le Figaro du 16 décembre 1885. Dans son article intitulé « Une ville lumière dans les Alpes », le journaliste Pierre Giffard décrit en détail, sur plusieurs pages, cette grande première. Il écrit notamment :

« Et cette ville, que je tiens à qualifier de Ville Lumière, ce n’est ni Paris, ni Londres, ni Berlin, ni Moscou, ni rien de semblable. C’est une toute petite cité savoyarde blottie dans la neige à dix lieues du Mont Blanc ; ce n’est même pas un chef-lieu d’arrondissement, c’est un vulgaire (sic !) chef-lieu de canton répondant au nom de La Roche ».

source : article Roche-sur-Foron de wikipedia

******************************************************************************************************************
Bourganeuf ville lumière :

La Ville de Bourganeuf située dans le département de la Creuse et la région Limousin a été la troisième ville Française à recevoir l’électricité en 1886. Et en 1889, la première ville française à recevoir l’électricité avec un lieu de production éloigné.

source : article de wikipedia Bourganeuf ville lumière

******************************************************************************************************************
Arcachon :

Coincée entre la dune de la ville d’Hiver et le front de mer, la ville d’Arcachon s’est développée sur une étroite bande de sable. C’est aussi une ville-champignon qui se construit à toute vitesse pour offrir aux « riches et aux puissants » qui bientôt viennent de toute l’Europe, des services à la pointe du progrès. Arcachon sera ainsi l’une des premières villes de France à être éclairée à l’électricité.
source : site d’un passionné de la ville d’Arcachon, leonc.fr

******************************************************************************************************************
Paris :
Un premier éclairage électrique permanent eut lieu à Paris en 1878.
En 1889, six concessionnaires se partagèrent la distribution de l’électricité dans la capitale.

Un ouvrage :

La fée électricité
Beltran, Alain
Paris : Gallimard, 1991
Collection : Découvertes Gallimard ; 122 Sciences et techniques
Sujets : Électricité–Histoire

Vous l’aurez compris, la fée électricité porte bien son nom, son histoire recèle autant de légendes que celles des vraies fées. Comme toutes les inventions majeures de l’histoire de l’humanité, il n’y a pas vraiment eu un avant et un après, et un lieu unique, mais des tâtonnements, des essais, des allers-retours qui ont simultanément abouti.
L’histoire de l’électricité ne se résume pas à Edison et une ampoule… Nous vous conseillons la lecture de cet article en ligne, Petite histoire non conventionnelle de l’électricité de Georges Mathieu qui synthétise bien la complexité de cette invention.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION