Travaillant sur une sélection sur la musique asiatique, je souhaiterais connaître des titres de 4 ou 5 CD emblématiques des musiques turques et iraniennes (ou persanes) ou une discographie de ces musiques. Un grand merci par avance.

TAGS :

Réponse apportée le 10/10/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Nous avons contacté notre collègue, acquéreur en musiques du monde.
Voici sa sélection :

* Pour la TURQUIE
– Musiques de Turquie, de Jérôme Cler
Éditions Cité de la musique / Actes Sud, 2000
Résumé : Ouvrage de référence sur la musique turque par un spécialiste des musiques orientales, maître de conférences à la Sorbonne.
Publication malgré tout accessible et comme toujours chez Actes Sud/Cité de la musique, accompagnée d’un CD.
Localisation – Cote : 781(571) CLE

– Derviches de Turquie : la musique soufi
Burhan Öçal : Gypsy Rum (1995) ; Caravanserai (2000) ; Grand bazaar (2006)..
Phénoménal percussionniste
Localisation – Cote : 781(571) OCAL

Gulcan Kaya en concert : Mémoires d’Anatolie (2005)
Magnifique enregistrement de cette chanteuse à la voix limpide, initiée dès son enfance aux musiques traditionnelles populaires et mystiques de Turquie et d’Anatolie.
Localisation – Cote : 781(571) KAYA

Kudsi Ergüner : Musique des tekke d’Istanbul : archives sonores de Kudsi Erguner (2000)
Un des plus célèbres joueurs de ney de Turquie
Localisation – Cote : 781(571) ERGU

Sezen Aksu : Öptüm (2011)
Considérée aujourd’hui comme la diva de la musique pop turque, elle est aussi connue en tant que parolière compositrice de chansons populaires.
Localisation – Cote : 781(571) AKSU

Baba Zula : Roots (2007)
La musique de Baba Zula s’inspire des rituels chamaniques dans lesquels se mélangent du rock’n’roll joué sur des instruments turques traditionnels, des danses orientales..
Localisation – Cote : 781(571) BABA

Eventuellement, un chanteur de variétés : Tarkan : Simarik ; Ölürüm Sana ; Bu Gece (Kir Zincirlerini) [enregistrements réalisés entre 1994 et 1999]
Localisation – Cote : 781(571) TARK

– Indisponibles à la vente :

BO du film Crossing the bridge: the sound of Istanbul (2005)
La musique du film de Fatih Akin nous fait voyager à travers la diversité de la création musicale turque : de la musique savante, en passant par le rock ou même le rap …
En suppléments : Interview de Fatih Akin ; « Confucius dit que pour comprendre la culture d’un pays et ses habitants, il faut d’abord écouter la musique qu’on y fait ».
Résumé : Hacke a travaillé sur la bande originale du film « Head-on » de Fatih Akin.
A cette occasion, il rencontre un groupe turque « néo-psyché », Baba Zula, qui lui demande de venir remplacer leur bassiste.
Hacke ne se contente pas de débarquer avec sa basse, mais il place dans ses valises tout un arsenal permettant d’enregistrer n’importe où, dans les conditions d’un studio professionnel.
Le film, sorte de carte postale kaléidoscopique de la ville, alterne entre les commentaires du visiteur et recueil de témoignages d’artistes stanbouliotes.
Akin accorde une place égale à différents styles musicaux : du « boucan de qualité » du groupe de rock les Replikasaux au hip-hop des Istanbul Style Breakers, de Erkin Koray, précurseur du rock turque à Orhan Gencebay, star du cinéma et champion du saz, en passant par Aynur et ses complaintes kurdes.
Localisation – Cote : 783.7 CRO
Niveau 3 – Musiques et documents parlés
Egalement consultable sur poste dédié à l’Espace Films

* Pour l’IRAN

Ali Reza Ghorbani : Rompu par transmission familiale à la récitation du Coran, Alireza Ghorbani est devenu à trente ans un artiste de renom.
Il s’affirme comme l’un des meilleurs interprètes de la nouvelle génération du chant persan, mesuré ou non-mesuré (radif ou tasnif), en en maîtrisant les techniques vocales les plus rares. Il se produit en petite formation traditionnelle comme avec l’Orchestre national d’Iran.
Dariush Tala’i : virtuose du setar (sorte de luth), il a aussi étudié l’art vocal et le rad.
Djamchid Chemirani, un maître du tambour zarb, mais aussi un moderniste attiré par les nouvelles idées.
– Calligraphies vocales : l’art du chant classique persan / Ali Reza Ghorbani, Djamchid Chemirani, Dariush Tala’I (Livre-disque)

– Ivresses : le sacre de Khayyam / Ali Reza Ghorbani, Dorsaf Hamdani, Ali Ghamsary
Localisation – Cote : 781(570) GHOR

Mohammad Reza Shadjarian (musique classique persane, un des plus grands chanteurs actuels)
– Faryad : masters of persian music (2003)
Résumé : ce titre tente avec succès une symbiose entre tradition et modernité.
Poésies ancienne et contemporaine se côtoient et profitent d’une interprétation vocale et instrumentale d’une richesse remarquable.
Mohammad Reza Shajarian (voix), Hossein Alizadeh, (tar: sorte de luth), Kayhan Kalhor, (kemantché: vièle) et Homayoun Shajarian (tombak: percussion), nous ouvrent les portes de ce monde.
Un document exceptionnel.
Localisation – Indice : 781(570) MUSIQUE ETHNIQUE. IRAN
– Bidad [injustice] (2005)
Localisation – Cote : 781(570) SHAJ

Ostad Elahi (musicien accompli, et avant tout un penseur spirituel moderne qui sut dépasser l’antique tradition mystique dont il était l’héritier pour fonder une approche nouvelle de la spiritualité, fondée sur la méthode expérimentale)
– La musique céleste d’Ostâd Elâhi (1895-1974) : compositions, modes et improvisations au luth sacré tanbûr (1996)
– Une épopée spirituelle : l’art du luth oriental tanbur (2006)
Localisation – Cote : 781(570) ELAH
Plus de 800 références pour cet artiste sur Allmusic.com

Marzieh (« diva » iranienne exilée en France/ elle avait été très célèbre en Iran avant l’arrivée des mollahs, résistante, elle soutenait les Moudjahidins du peuple)
– Iran (1995)
Résumé : en titres : Le kaveh de la patrie ; L’aube des clartés ; Que dirais-je ? ; Iran ; Parmi les fleurs ; Fleur (Aimé)..
Localisation – Cote : 781(570) MARZ

Parissa (considérée comme une des plus belles voix du chant persan)
– Shoorideh (2003)
Résumé : enregistrement réalisé en novembre 2002/ composé avec l’Ensemble Dastan, l’album remporte le Grand Prix du disque de l’Académie Charles-Cros dans la catégorie musiques du monde en 2002.
Localisation – Cote : 781(570) PARI

Tous ces documents sonores sont disponibles à la Bpi : Niveau 3 – Musiques et documents parlés

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *