couverture du livre Cultures alimentairesDans le cadre de la rédaction de mon mémoire en communication j’ai besoin de vous pour m’aider à trouver des sources : livres, articles, études, documentaires… Mon mémoire porte sur l’image du folklore dans le secteur alimentaire en France (grande distribution et restauration). Il s’agirait de trouver des informations sur la grande distribution de produits étrangers, ainsi que sur les fêtes traditionnelles d’autres pays (Thanksgiving, Nouvel An Chinois ou Vietnamien etc…) ainsi que des chiffres sur le nombre de restaurants de spécialités étrangères en France et sur l’intérêt pour ces cuisines. C’est très large, j’espère que vous pourrez m’aider. D’avance merci

Notre réponse du 08/02/2017

I ) Ouvrages disponibles à la Bibliothèque publique d’information (Bpi) :

Dictionnaire des cultures alimentaires
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1123782%3B5%3B0

Fêtes de la table et traditions alimentaires
Résumé : De l’Antiquité à l’histoire contemporaine, un panorama des traditions alimentaires liées aux fêtes, religieuses ou païennes, aux quatre coins du monde. ©Electre 2015
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=1293908%3B5%3B0

L’exotisme culinaire
Faustine Régnier,
Paris, Presses Universitaires de France, « Le Lien social », 2004, 270 pages.
Lien : http://www.cairn.info/l-exotisme-culinaire–9782130544784.htm
Consacré aux saveurs de l’Autre, cet ouvrage est fondé sur l’exploitation d’environ dix mille recettes de cuisine. Il dégage une histoire de l’exotisme culinaire, il montre comment se fait progressivement l’intégration des cuisines étrangères et comment on pense l’Autre à travers sa cuisine. L’exotisme culinaire nourrit des liens avec l’histoire de la gastronomie et les contacts avec l’étranger, il relève ainsi du « fait social ». Cette appropriation sociale de l’altérité se révèle à la fois une réduction et une reconnaissance de la différence. Un ouvrage passionnant.
Version papier disponible à la Bpi : http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=600433%3B5%3B0

Autre Bibliothèque (Catalogue Sudoc) :

Cultures culinaires d’Europe [Texte imprimé] : identité, diversité et dialogue / Direction générale de l’éducation, de la culture et du patrimoine, de la jeunesse et du sport du Conseil de l’Europe ; publié sous la direction de Darra Goldstein et Kathrin Merkle ; [préface par Terry Davis,…] ; publié sous la direction de Darra Goldstein et Kathrin Merkle ; avec les contributions d’auteurs de 40 états membres du Conseil de l’Europe ; introduction de Fabio Parasecoli ; conclusions de Stephen Mennell
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/102115710

L’alimentation dans le « vivre ensemble » multiculturel [Texte imprimé] : l’exemple de la Réunion Laurence Tibère
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/140865918

The cultural feast [Texte imprimé] : an introduction to food and society
Carol A. Bryant … [et al.]. – 2e édition
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/15786815X

II ) Voici une sélection d’articles :

L’Ere culinaire : 15 questions sur l’alimentation
Sciences humaines (revue disponible à la Bpi)
01 août 2013, n°251, pp.30-59
Dossier de 15 articles.
Qu’allons-nous manger ? Combien de fois, depuis que l’homme a maîtrisé le feu, cette question a-t-elle résonné dans les cuisines du monde entier ? Mais à cette première question, c’est à vous qu’il appartient de répondre. Et c’est toute l’histoire de ce numéro qui s’est volontairement installée en cuisine. Car les réponses sont multiples : acheter un hamburger ? S’adonner au bio ? Entamer un régime ? Notre alimentation s’est considérablement enrichie, en graisse, en sucre, en viande… A tel point que ce ne sont plus les épidémies qui nous menacent, mais les maladies cardiovasculaires, l’obésité, les cancers souvent liés à nos modes de consommation. Se posent alors les questions de la malbouffe et du rôle des industries agroalimentaires. Sont-elles fiables ? Qu’avons-nous appris des crises alimentaires ? Nous nous focalisons sur les risques à un moment où paradoxalement notre espérance de vie n’a jamais été aussi grande. Qu’allons-nous manger ? C’est aussi la question lancinante que se posent ceux, certes de moins en moins nombreux, qui n’ont pas mangé hier, et pour qui le dollar, l’euro ou la roupie qu’ils ont dans la main ne leur donne pas beaucoup d’espoir pour demain. Comment alors nourrir le monde ? Un monde qui a pourtant forgé au fil de son histoire des cuisines inventives, riches de multiples saveurs. Si les Français disent avoir inventé la gastronomie, les Chinois affirment que leur cuisine repousse la mort, tandis que les Latino-Américains rappellent qu’ils ont offert au reste du monde la tomate, le maïs ou encore le cacao. Des fourneaux de Pékin, Mumbay, Paris, Mexico ou Marrakech sortent tous les jours des plats dignes des meilleurs chefs. Ceux qui fleurissent à la télé et que de plus en plus de Français suivent chaque semaine. Nous sommes, en cette ère culinaire, gourmands, inquiets, passionnés, et attentifs à tout ce qui concerne notre alimentation. Alors, qu’est-ce qu’on mange ce soir ?

Le Réseau des Cités de la gastronomie, patrimoine alimentaire et tourisme
Espaces (revue disponible à la Bpi), 01 septembre 2014, n°320, pp. 81-85, Auteur(s) : Sanner, Pierre.
Fait partie d’un dossier de 12 articles intitulé « Le « nouveau » tourisme gastronomique ».
Le réseau des Cités de la gastronomie, lancé officiellement en juin 2013, est un outil au service de la valorisation du patrimoine et de la culture alimentaires. Sa création accompagne l’inscription par l’Unesco du « repas gastronomique des Français ». Quatre villes, Dijon, Lyon, Paris-Rungis et Tours, vont accueillir une Cité de la gastronomie, équipement culturel pluridisciplinaire destiné à sensibiliser le public à l’histoire, aux fonctions et valeurs du repas gastronomique des Français, de ses rites et, plus largement, des traditions des repas des communautés partout dans le monde.

« « Faire avec » les goûts des autres »
Garnier Julie, Anthropology of food [Online], 7 | December 2010, URL : http://aof.revues.org/6576

Cuisines et dépendances
Echanges culinaires et gastronomiques
Résumé : Les migrations ont toujours suscité des circulations de denrées, de savoir-faire culinaires et de pratiques alimentaires et leur adaptation dans les sociétés d’accueil. Ce dossier explore dans une dimension internationale tous les processus liés à ces migrations culinaires qui enrichissent souvent les patrimoines nationaux.
http://hommesmigrations.revues.org/978

Des normes à boire et à manger
Production, transformation et consommation des normes alimentaires
106-107 | 2006
Journal des anthropologues [En ligne]
http://jda.revues.org/1198

Articles de presse :

1) Le traiteur exotique a besoin de visibilité (A partir d’europresse)
Les Marchés CHARCUTERIE­TRAITEUR, jeudi 1 janvier 2015, p. 86,88 Linéaires, no. 309, Arnaud Monnier
Le marché du traiteur exotique présente un paradoxe. D’un côté, la taille de clientèle augmente continuellement. Elle atteint aujourd’hui 37 % des foyers français, soit le double d’il y a dix ans. «95 % des Français déclarent consommer des spécialités exotiques au moins une fois dans l’année, en GMS ou en restauration (…)

2) Un vent d’exotisme souffle sur le secteur de la restauration rapide (A partir d’europresse)
Les Echos MARKETING, mercredi 19 septembre 2001, p. 63
RESTAURATION Lancé en novembre par deux jeunes professionnels, Jaffle se veut un nouveau concept fondé sur des recettes multiculturelles dans une ambiance d’inspiration nomade. Quick, de son côté, teste un modèle de restaurant à l’offre plus diversifiée. Briard Clotilde
La restauration rapide version hamburger s’essouffle un peu en France. Son chiffre d’affaires continue certes à augmenter globalement, mais sous l’impulsion de nouvelles ouvertures et non grâce à la progression des points de vente. Des concepts inédits profitent de ces marques de lassitude pour tenter de se faire une place, tablant sur l’effet de nouveauté. Jaffle (prononcé djafeul), qui fera son apparition cet automne, centre son offre sur un sandwich d’un nouveau genre. Venu d’Océanie, il tient à la fois du croque-monsieur par sa forme carrée (il est à base de pain de mie), et du panini (les deux tranches de pain sont toastés puis soudées dans une sorte de gaufrier). Son origine exotique et son histoire à rebondissements seront largement racontées dans les points de vente. (…)

3)Le kebab, rival du hamburger
Le Monde, Rendez-vous, jeudi 23 novembre 2006, p. 29
Goûts
A base de viande de veau ou de poulet, la « grillade tournante », aussi appelée « sandwich grec », est devenue l’un des mets favoris des jeunes urbains
Jean-Claude Ribautpage 29
Antoine, François et Jean-Luc se souviennent encore du plaisir qu’ils éprouvaient, entre deux cours de leur école d’informatique appliquée, à se retrouver Chez Mounir, rue Emile-Zola au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), pour déguster à toute heure un « grec ». « C’est-à-dire, précise Antoine, un sandwich chaud composé d’un pain garni avec la viande du döner kebab, de salade, de tomates, d’oignons, le tout recouvert d’une sauce épatante à base de yaourt. » Ces représentants de la « génération sandwich » (1977-1986), identifiée comme telle par une enquête du Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie – Cahier n° 222), ont ouvert la voie du succès à ces en-cas consommés sur le pouce, dans la rue. (…)

III Sur le Web :

Un « blog » intéressant
Restauration exotique de masse & Grande distribution et marchés communautaires :
http://tpe.cultureetconso.free.fr/sachaa.html

* Etudes :

L’évolution et la folklorisation des traditions culturelles Albert Doja.  East European Quarterly,  1998, 32 (1), pp.95-126.
https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00406308/document

L’alimentation « communautaire » s’inscrit-elle dans le développement de la consommation engagée ? (PDF) Une étude du CREDOC de décembre 2012 Thierry MATHE Nicolas SIOUNANDAN Gabriel TAVOULARIS
http://www.credoc.fr/pdf/Rech/C293.pdf

Les enjeux de la restauration rapide face à l’évolution des pratiques alimentaires – ISTHIA (Mémoire)
http://www.isthia.fr/core/modules/download/download.php?memoires_id=262 credoc alimentation exotique (PDF)

Nous disposons à la Bpi d’une base de données sur les entreprises françaises qui s’appelle Astrée.

N’hésitez pas à utiliser le service Prisme proposé par La BnF (de nombreuses bases de données dont des annuaires d’entreprises) :
http://www.bnf.fr/fr/collections_et_services/droit_economie_politique/a.monde_entreprise.html

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 26 fois dont 1 fois aujourd'hui