Madame, Je me permets de vous contacter dans le cadre d’une étude que nous menons pour le Ministère de l’Agriculture. Ce dernier nous a chargé de réaliser une étude de recensement sur les fonds cinématographiques à caractère ruraux ou agricoles en France et en Europe. Dans ce cadre, je contacte toutes les structures publiques et para-publiques françaises et européennes susceptibles de détenir ce type de fonds. La Bpi dispose-t-il de tels fonds ? Le cas échéant, je me permettrai de vous contacter (ou toute personne que vous aurez la gentillesse de m’indiquer) par téléphone afin d’obtenir davantage d’informations sur ce fonds. Je vous suis d’avance très reconnaissante de votre participation à cette étude

Réponse apportée le 03/08/2007  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

La Bpi a en effet acquis un certain nombre de films (documentaires exclusivement) à thème agricole ou rural (consultables sur place uniquement), mais il ne s’agit pas d’un fonds spécifique. Il est d’autre part assez volatil puisque ces films ne sont acquis que pour une durée de 10 ans.
Le portail de la Bpi permet l’interrogation spécifique du catalogue films (recherche dans le bandeau à gauche sous la rubrique « catalogues », possibilité de recherche auteurs, titres et sujets indexés en Rameau).

Je vous précise par ailleurs que la plupart de ces films ont été acquis par le réseau de diffusion de la Bpi (anciennement réseau Direction du Livre et de la Lecture), dont le catalogue est consultable à l’adresse :
www.bpi.fr/catalogue_films/index.html
Un certain nombre de ces films se retrouvent donc dans plus de 250 médiathèques municipales et dans quelques bibliothèques associatives. D’autres films ont pu être acquis auprès d’organismes tels que l’Adav.

En complément, il existe, toujours accessible à partir du portail Bpi, la base des archives du festival Cinéma du Réel (encore incomplète à ce jour). Elle signale un assez grand nombre de films à thème agricole ou rural passés au festival, mais, si un bon nombre de cassettes sont conservées dans les bureaux du festival, elles sont réservées à un usage strictement encadré. Ajoutons que quelques films visibles à la Bpi ont justement été achetés après un passage au festival.

Des renseignements complémentaires pourraient être fournis par Mme Blangonnet, chef du service films et responsable du réseau d’acquisitions, ou, pour le festival, par Mme Laroze (service Bibliothèque numérique).

Cordialement

Eurêkoi
Réponses à distance
Bibliothèque publique d’information
Site internet : http://wwww.bpi.fr

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *