Livres en langue originale en bibliothèques publiques.

Réponse apportée le 12/06/2006  par MARSEILLE BMVR de l’Alcazar – littérature jeunesse, bandes dessinées anciennes

Réponse de la BMVR de Marseille :

• Budget global des acquisitions de livres en langue originale :
*110 000 € pour les acquisitions à l’intérieur des marchés réservés aux livres en langue étrangère. Le département jeunesse leur a consacré environ 800€ de son budget total de 60 000€ (attention : ces chiffres concernent l’année 2006)
-Part accordée à la presse en langue originale :
*10800 € pour le département Kiosque de l’Alcazar sur ses 130 000€ de budget global. Les autres départements n’ayant qu’un à deux titres parmi leurs abonnements. Le département jeunesse offre 4 titres en anglais, 1 en allemand et 1 en espagnol.
-Méthodes d’acquisition :
*Les acquisitions de livres en langue étrangère font l’objet d’un MAPA (marché à procédure adaptée concernant les marchés de fournitures et de services d’un montant inférieur à 150 000 euros HT avec une mise en concurrence de fournisseurs et n’échappant pas à la loi Lang : maximum de remise fixé à 9% pour les bibliothèques publiques). Deux marchés ont été passés avec des fournisseurs distincts et différents des autres fournisseurs. Pour la presse, le fournisseur est EBSCO, un seul lot, un seul budget.
-Fournisseur :
*La Librairie Maurel à Marseille pour les langues occidentales et la Librairie Avicenne à Paris pour les langues orientales (documents en langue arabe). Cependant, les autres libraires fournisseurs de la bibliothèque peuvent nous fournir ponctuellement des ouvrages en langue originale (Librairie Regards pour l’Art, Les Trois Mages pour la jeunesse dans d’autres langues que celles officiellement choisies).
-Aides de la part du CNL :
*non
• Politique d’acquisition :
– fiction, des documentaires et autres :
* Les plus gros achats concernent uniquement la littérature, romans théâtre et poésie pour alimenter les fonds adultes. En jeunesse : albums, bandes dessinées, romans et documentaires sont concernés.
-Choix des langues et des publics visés (communautés particulières, étudiants, étrangers, chercheurs, vacanciers…) :
*A l’Alcazar, 6 langues sont représentées : Allemand, Anglais, Arabe, Espagnol, italien, Portugais. Celles-ci correspondant à une forte demande et aux grandes communautés vivant à Marseille et dans la région. Le département Jeunesse achète également au gré de l’édition, des ouvrages (albums, BD, romans) en chinois, russe, arménien et turc, en fonction de la population qui fréquente l’Alcazar. Le Kiosque de presse propose des périodiques en arabe, cambodgien, grec, israélien, vietnamien, turc, en plus des quotidiens en anglais, allemand, italien, espagnol, portugais.
-Importance du fonds actuel de livres en langue originale :
*3 à 4 000 ouvrages au département Langues et littérature. Evaluation difficile pour l’Alcazar.
-Emplacement (séparation, interclassement avec les autres livres/supports) :
*Classement séparé, avec une signalétique particulière. Au Kiosque, les périodiques sont classés selon leur localisation géographique : Europe et Autres parties du monde.
-Indexation et catalogage ds livres en langue originale :
*Dans la cote, la langue est introduite entre parenthèses après les 4 lettres de l’auteur. Les notices sont faites en catalogage intégral et celles en langue arabe font l’objet d’une translittération par un assistant arabophone.
-Rotation moyenne :
*les ouvrages qui sortent le plus sont ceux en langue anglaise, et en langue arabe. On constate de plus en plus une augmentation du prêt des livres dans les autres langues …

Eurêkoi
Réponses à distance
BMVR de Marseille

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *