dessin d'un casque avec des notes entre les oreilles

Stocklib©Giuseppe

Je termine un diplôme universitaire pour animer des ateliers d’écriture et pour cela je dois rendre un mémoire. La thématique qui m’intéresse est le croisement de diverses disciplines artistiques avec l’écriture et comment cela inter-agit, par exemple comment l’écoute d’un morceau musical ou assister à un concert va modifier notre manière d’écrire, comment la photographie peut ouvrir notre imaginaire… etc… auriez vous des références bibliographiques à me conseiller. Ou sur le processus de création en général? Merci d’avance pour vos conseils ! 

Notre réponse du 16/09/2016 

Voici quelques exemples de sources d’inspiration d’écrivains, des créatifs en tout genre. Vous avez de nombreux témoignages…

Création écriture musique :

 
Sur le blog du Huffington post La créativité: 18 choses que les gens créatifs font différemment des autres le 11/03/2014

L’inspiration musicale : sur un blog personnel d’auteur, Écrire en musique : qu’en pensent les auteurs ?Par Marièke · Publié le 9 février 2016

Dans ce forum du blog Devenir écrivain, Quelle musique pour écrire ? 

Pourquoi la musique dans le processus d’écriture : sur le site Devenir-écrivain.com : Ecouter de la musique en écrivant

Le rôle de la photographie :

L’exemple de Mac Orlan : http://cellf.paris-sorbonne.fr/sites/default/files/articles/ecrivains_modernistes_macorlan.pdf

« Cette valorisation de l’image photographique est justifiée de façon constante par Mac Orlan qui voit en elle une source de compréhension du monde et de son époque. La photographie devient objet de méditation, car en arrêtant le regard, elle demande une attention aux détails : c’est précisément cette lenteur qui permet la méditation, source d’inspiration poétique. La photographie est donc pour Mac Orlan un révélateur et un déclencheur de l’imagination poétique ou narrative. En analysant précisément ses propos sur la photographie, on remarque que Mac Orlan pose un « regard documentaire » sur toutes les formes de photographies. La photographie pauvre lui offre un modèle de regard : les photographies documentaires en particulier, professionnelles ou amateur, permettent non seulement de voir davantage (voyages, quartiers non connus, milieux étrangers à un environnement immédiat etc.) mais également de voir mieux. Le « regard critique » de Mac Orlan s’attache à la fonction de la photographie, à son pouvoir de révélation : elle permet de « retrouver la vérité sentimentale à travers les apparences des choses » (« L’art littéraire d’imagination et la photographie »). Comme dans bien des textes critiques d’écrivains, la photographie est très souvent envisagée par Mac Orlan en relation avec la littérature, comme comparaison, mais surtout source d’inspiration. La photographie est présentée comme un art qui « s’associe » bien avec la littérature, ce qui est une manière de refuser l’autonomie de l’art photographique et par conséquent l’autonomisation d’une critique photographique »

Voici l’article de Mac Orlan intitulé : L’art littéraire d’imagination et la photographie, article 1928 disponible sur Gallica :

Article de France musique : Quand des photos d’inconnus inspirent un roman et un disque 

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :  

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION