logo d'Alstom

By AlexNL [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 23/03/2017

En consultant la base de données de presse payante  Europresse, j’ai trouvé plus de 210 résultats avec comme mots-clés « Alstom système d’information ».

En voici quelques résultats :
ALSTOM SA : Des résultats excellents pour Alstom au cours du premier semestre 2016/17
Des résultats excellents pour Alstom au cours du premier semestre 2016/17 * Une performance commerciale et opérationnelle soutenue * Un cash-flow libre exceptionnellement élevé * Des objectifs 2020 confirmés 9 novembre 2016 Thomson Reuters ONE (français) – 2016-09-01 – 1026 mots

ALSTOM SA : Alstom assurera la maintenance du système de transport léger sur rail d’Ottawa
Un contrat d’environ 125 millions d’euros au Canada Alstom assurera la maintenance du système de transport léger sur rail d’Ottawa 1(er) septembre, 2016
– Alstom a été choisi. Thomson Reuters ONE (français) – 2016-05-11 – 1866 mots

ALSTOM SA : Des résultats solides pour Alstom en 2015/16
Des résultats solides pour Alstom en 2015/16 * Une année commerciale record * Une très forte performance opérationnelle * Un bilan renforcé * Des objectifs 2020 confirmés 11 mai 2016 –
Thomson Reuters ONE (français) – 2016-10-10 – 1392 mots

ALSTOM SA : Alstom remporte son premier contrat de système de métro au Vietnam
Un contrat d’environ 190 millions d’euros pour Alstom Alstom remporte son premier contrat de système de métro au Vietnam 17 janvier 2017 – Alstom, en sa qualité de leader 
Thomson Reuters ONE (français) – 2017-01-17 – 1911 mots

ALSTOM SA : Commandes et chiffre d’affaires d’Alstom des neuf premiers mois de 2016/17
Commandes et chiffre d’affaires d’Alstom des neuf premiers mois de 2016/17 * Des commandes de 7,2 milliards d’euros, en croissance de 16 % * Une croissance organique du chiffre
Thomson Reuters ONE (français) – 2016-08-26 – 919 mots

ALSTOM SA : Alstom va fournir à Amtrak sa toute nouvelle génération de trains à grande vitesse
Un contrat de 1,8 milliard d’euros aux États-Unis Alstom va fournir à Amtrak sa toute nouvelle génération de trains à grande vitesse 26 août 2016 – Alstom et Amtrak
Thomson Reuters ONE (français) – 2016-04-27 – 742 mots

ALSTOM SA : Alstom fournira 79 trains Intercity à NS aux Pays-Bas
Un contrat de plus de 800 millions d’euros Alstom fournira 79 trains Intercity à NS aux Pays-Bas 18 juillet 2016 – Alstom a remporté un contrat de plus de 800
Thomson Reuters ONE (français) – 2016-04-01 – 817 mots

ALSTOM SA : Alstom fournira 15 rames Euroduplex Océane à SNCF pour la LGV Sud Europe Atlantique
Un contrat de plus de 400 millions d’euros Alstom fournira 15 rames Euroduplex Océane à SNCF pour la LGV Sud Europe Atlantique 10 mars 2017 – Alstom va fournir 15 rames Aussi paru dans Easybourse (réf. site web)
DAF Magazine – 2016-12-02 – 11296 mots
news·20161202·EDF·119878114

ALSTOM SA : Alstom fournira les nouveaux systèmes de pilotage automatique pour les lignes B et D du métro de […]
Un contrat de 91 millions d’euros en France Alstom fournira les nouveaux systèmes de pilotage automatique pour les lignes B et D du métro de Lyon 30 janvier
2017 – Alstom
Thomson Reuters ONE (français) – 2016-09-07 – 852 mots

Comme cette base est payante, je ne peux pas vous envoyer d’article complet. Néanmoins, si vous venez dans nos locaux, vous pourrez la consulter et vous envoyer des articles à votre boîte de courriels.

En outre, j’ai aussi consulté la base de données Generalis qui donne des résumés d’articles.
Pour Alstom, les résultats sont nombreux :

L’Ex-patron d’Alstom défend sa ligne de conduite : Rencontre avec Patrick Kron, président de Truffle Capital, aux Matins HEC-« Challenges ».
Challenges, 16 février 2017, n°509, pp.18-19 Auteur(s) : Mérieux, Alice.
Critique à l’égard de l’Etat actionnaire, le nouveau président de Truffle Capital fustige le populisme et prône une préférence nationale raisonnée.
1
Exporter « made in France » c’est possible !
Marianne, 04 novembre 2016, n°1023, pp.52-64, 66-69 Auteur(s) : Masse-Stamberger, Benjamin.
Dossier de 9articles
Non, le site France n’est pas foutu ! Oui, on peut relever notre industrie, redonner du lustre à notre production, exporter nos savoir-faire. A condition que salariés, entreprises et consommateurs tirent tous dans le même sens. Et que nos politiques se saisissent enfin de cet enjeu vital. Sommaire. Concours d’idées – De droite à gauche, les candidats ont chacun leur solution. Exportations – L’industrie reste le moteur essentiel de la France. Ferroviaire – Comment Alstom Belfort peut conjurer le signe indien. Automobile – La voiture se vend au rythme de « la Marseillaise »… Montagne – Ils sont suspendus à la qualité France. Viticulture – Quand la syrah du Gard emballe l’Amérique. Santé. Innover pour repartir à la conquête du monde. « Il faut réaffirmer le
rôle de l’Etat ».

Belfort. L’impossible adieu aux « locos »
Echos week-end (Les), 21 octobre 2016, n°50, pp. 32-34, 36 Auteur(s) : Fainsilber, Denis.
Retour sur l’histoire du site de Belfort du groupe ferroviaire français Alstom, alors que le gouvernement a fait une commande de 15 TGV (pourtant destinés à rouler à faible allure sur des voies Intercités), en 2016, pour éviter in extremis son transfert dans le nord de l’Alsace. Cette usine a façonné le chef-lieu du microdépartement du Territoire de Belfort depuis près de 140 ans mais est un exemple de la désindustrialisation de la France. Quelques données chiffrées (sur la production, les effectifs, les exportations du site à différentes époque de son histoire).

Au secours, revoilà le protectionnisme !
Challenges, 13 octobre 2016, n°493, pp.22-25 Auteur(s) : Damour, Pauline. La Rocque, Jean-Pierre de. Rocco, Anne-Marie.
A travers les exemples de 4 événements emblématiques de 2016, focus sur le retour en force des tendances protectionnistes dans les actes et les discours des politiques dans les économies industrialisées : aux Etats-Unis, un enjeu majeur de la présidentielle ; au Royaume-Uni, la facture du Brexit « dur » ; en France, après Alstom Belfort, l’Etat protège STX ; en Allemagne, le contre-exemple de la Deutsche Bahn. Une tendance qui pourrait s’avérer néfaste pour le commerce et l’économie dans le monde, comme le démontre « The Economist » (en encadré).

Alstom, le tonneau percé
Usine nouvelle (L’), 13 octobre 2016, n°3487, pp. 8-9, 22
Dossier de 2 articles.
Critique de la stratégie industrielle du groupe ferroviaire français Alstom, alors que le plan de sauvetage du gouvernement français pour le site de Belfort est un tollé, avec un chèque de 700 millions d’euros de l’Etat et de la SNCF pour commander 20 locomotives et 21 TGV, en 2016. Car le constructeur privilégie l’international au détriment des sites français, lesquels sont de plus en plus dépendants du marché national et délaissés au profit de sites low cost. Une stratégie destinée à profiter de l’essor du ferroviaire dans les pays émergents, ce qui déshabille la France, tant au niveau de la production que de l’ingénierie. Explications et détails sur la gestion de la production et la stratégie internationale du groupe. Un entretien également avec Christophe
Sirugue, secrétaire d’Etat à l’Industrie, qui revient, en autres, sur la polémique autour du site d’Alstom Belfort.

Alstom : 1 500 emplois en péril
Alternatives économiques, 01 octobre 2016, n°361, p.48 Auteur(s) : Chavagneux, Christian.
L’usine Alstom de Belfort est menacée de fermeture, faute de commandes domestiques suffisantes. En cause : l’absence de politique ferroviaire en France.

Belfort sort des rails
M Le magazine du Monde, 01 octobre 2016, n°263, pp.48-53 Auteur(s) : Jaxel-Truer, Pierre.
C’est une ville sous le choc. L’annonce de la fermeture, en 2018, du site historique d’Alstom sidère cette cité en symbiose avec l’entreprise ferroviaire depuis 137 ans. L’Etat doit dévoiler, début octobre, un plan de sauvegarde. Mince espoir… Pour l’heure, c’est à un passé glorieux que les « Alsthommes » se raccrochent : l’aventure du TGV, l’avènement du nucléaire et les grandes grèves ouvrières. Une histoire française.

La PME qui a fait dérailler Alstom
Express (L’), 28 septembre 2016, n°3404, pp.74-76 Auteur(s) : Lestavel, Thomas.
Le péril qui guette le site Alstom de Belfort a pour origine une décision d’une discrète filiale de la SNCF, Akiem, tel est son nom, achète des locomotives pour les louer ensuite. Enquête sur un « ovni » du rail.

Les 5 vérités sur Alstom
Challenges, 22 septembre 2016, n°490, pp. 16-18 Auteur(s) : Damour, Pauline.
Décryptage en 5 questions de la situation et de la santé du groupe ferroviaire français Alstom, à l’heure où la polémique enfle en septembre 2016 autour de la fermeture annoncée de son site de production de Belfort, alors que l’entreprise va globalement bien avec des carnets de commandes en progression : la SNCF est-elle la vache à lait d’Alstom ? Alstom a-t-il trop de sites en France ? Qu’a fait Emmanuel Macron pour Alstom ? Les contrats gagnés à l’international sont-ils bénéfiques à la France ? Alstom va-t-il si mal ? Données chiffrées clés sur le CA, la part de la France, les effectifs et l’évolution du carnet de commandes entre 2013 et 2016.

Alstom. Ils lui disent bien merci !
Marianne, 16 septembre 2016, n°1015, pp.26-29 Auteur(s) : Levy, Emmanuel. Nathan, Hervé.
Sur ordre de François Hollande, le gouvernement est mobilisé afin de sauver l’activité de construction ferroviaire sur le site Alstom de Belfort. Pour comprendre la situation, il faut remonter à 2014, lorsqu’un deal désastreux a dépecé un des fleurons de l’industrie française, en enrichissant certains protagonistes.

Ferroviaire. Thales parie sur le métro chinois
Usine nouvelle (L’), 15 septembre 2016, n°3483, pp. 46-51
Dossier de 3 articles.
Forte attractivité du métro et du tramway chinois, en plein développement, pour les entreprises françaises du secteur (construction, signalisation et opérateur ferroviaire), en 2016. Thales se démarque par sa formidable croissance en seulement trois ans dans le domaine de la signalisation ferroviaire pour les lignes de métro. Secteur dans lequel il affiche 25% de parts de marché grâce à sa co-entreprise TST (Thales Saic Transport) et le transfert de sa technologie. Face à lui, Alstom, acteur majeur du ferroviaire chinois, présent dans le pays depuis 1958 et via 5 coentreprises, doit défendre ses positions via l’innovation et la conquête de nouveaux marchés comme la maintenance. De leur côté, les opérateurs ferroviaires Keolis (filiale de la SNCF) et la coentreprise RATP Dev Transdev Asia affichent une présence timide en Chine, mais pourraient prochainement grandir.

Là aussi, vous pourrez consulter cette base dans nos locaux.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 17 fois dont 1 fois aujourd'hui