Je voudrais savoir où je peux trouver une photographie de l’étoffe armoriée de la couverture du Graduel de Fontevrault.

Réponse apportée le 11/16/2006  par LIMOGES Bibliothèque francophone multimédia – francophonie, fonds régional

Bibliothèque francophone multimédia de Limoges

Je réponds à votre demande concernant le Graduel de Fontevrault et plus spécialement l’étoffe recouvrant cet ouvrage (Manuscrit 2 de la bibliothèque, XIIIe s.).

Quelques informations générales sur le manuscrit sont utiles à l’étude de la couvrure. Le Graduel de Fontevrault, manuscrit contenant les chants de l’année liturgique à l’usage de l’abbaye de Fontevrault, a parfois été appelé Graduel d’Aliénor de Bretagne car il a appartenu à Aliénor de Dreux-Bretagne (1275-1342), seizième abbesse de Fontevrault (1304-1342), fille de Béatrix d’Angleterre, sœur du roi Edouard I et de Jean II, duc de Bretagne.

Cependant le manuscrit n’a pas été réalisé pour cette abbesse, car des spécialistes de l’enluminure (Richard et Mary Rouse conseillés par François Avril, conservateur honoraire à la BnF) attribuent la fabrication du manuscrit enluminé à l’atelier de Nicolas Lombard, à Paris, vers 1250-1260.

Le manuscrit, qui a été restauré par l’atelier de la Bibliothèque nationale, présente une reliure avec ais de bois recouverts d’une toile devenue grisâtre, elle-même recouverte de fragments de soie verte à décor doré, peut-être aussi argenté. Le décor consiste en losanges de fils d’or présentant aux intersections de petites rosaces, possiblement en fils d’argent. Si le décor est peu visible sur les fragments collés sur la toile des plats, il est plus apparent sur les remplis, les parties des bords de l’étoffe de couvrure passant sous le feuillet de parchemin recouvrant les contreplats. Les restes des remplis ont été collés sur un feuillet final blanc lors de la restauration.

A l’intérieur des losanges on trouve des motifs en fils d’or étant avec certitude des fleurs de lys alternant avec ce qui pourrait être des lions dressés (en héraldique des lions rampants). Si les fleurs de lys sont des motifs ornementaux trop courants pour qu’on puisse les associer aux rois de France, sans doute en est-il de même pour les lions qui ne peuvent être associés aux lions léopardés des rois d’Angleterre. La tranche du manuscrit a été dorée et porte en alternance les blasons des Dreux-Bretagne et des rois d’Angleterre. Mais ce décor a pu être ajouté au manuscrit initial. Il est possible que la couvrure en étoffe ait été refaite à l’époque d’Aliénor de Dreux-Bretagne. Un argument en faveur de cette hypothèse consiste à remarquer qu’un feuillet initial ayant pu comporter des armoiries, voire une miniature figurant l’hommage de l’ouvrage, a été anciennement remplacé par un autre feuillet portant des chants additionnels, d’une écriture plus grossière que le reste du manuscrit et sans aucune enluminure.

La reliure, les tranches armoriées, ainsi que le feuillet initial ajouté ne figurent pas sur la base Enluminures du Ministère de la Culture. Il n’existe pas de photographies de la reliure dans des publications sur le graduel, notamment dans le recueil d’article Le Graduel de Fontevrault publié à Limoges par le Groupe Régional d’Animation Musicale en 1987, à l’occasion d’une exposition du manuscrits et de photographies d’enluminures ayant eu lieu en mai 1987 à la DRAC du Limousin.

Comme vous n’indiquez pas d’adresse topographique dans le courriel parvenu à la bibliothèque, il serait nécessaire que vous me communiquiez cette information pour que nous puissions vous adresser quelques sorties d’imprimantes couleur, ou quelques fichiers, ces reproductions n’étant faites que si vous indiquez qu’elles seront destinées à un travail de recherche ne donnant pas lieu à une publication commerciale. Il serait utile à la bibliothèque de savoir quelle étude vous entreprenez et notamment de connaître votre opinion sur la reliure en étoffe du Graduel, voire sur des reliures similaires connues de vous.

Cordialement.

Eurêkoi
Réponses à distance
Bibliothèque Francophone Multimédia de Limoges

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *