Réponse apportée le 06/28/2012  par PARIS – Bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe – Monde Arabe, Islam

Lecture et traduction de l’inscription en coufique végétal (d’après votre photo) se trouvant sur le fermoir d’un coffret à la cathédrale de Bayeux.

« Bism Allâh ar-Rahmân ar-Rahîm baraka kâmila wa ni’ma shâmila ».

En ce qui concerne la première partie de l’inscription, il s’agit d’une phrase qui commence toutes les sourates du Coran :

« Bism Allâh ar-Rahmân ar-Rahîm » : Au nom de Dieu le Clément le Miséricordieux

« Bism ou bi ism Allâh » est inscrite dans la cartouche du haut,

« ar-Rahmân ar-Rahîm baraka » est à gauche (côté gauche de la feuille)

« kâmila wa ni’ma shâmila » occupe la partie droite de la feuille

« baraka kâmila wa ni’ma shâmila » était une formule usuelle, une exclamation favorable en Andalousie musulmane (711-1492), ainsi que chez les Fatimides (909-1171). Elle ne semble pas extraite du Coran. Elle signifie : bénédiction entière et abondance complète.
Baraka : prières, bénédictions..etc.
Ni’ma : prospérité, abondance, peut aussi signifier chance, bonheur, c’est à dire tout le contraire de l’infortune.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe – BIMA

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION