Je suis guide à la cathédrale de Bayeux, et dans le trésor de la cathédrale se trouve un coffret d’ivoire du 11e siècle qui proviendrait de l’Espagne musulmane. Sur le fermoir de ce coffret se trouve une inscription en caractères coufiques. D’après les informations que l’on m’a fourni il s’agirait du premier verset du Coran. Cependant, ne parlant pas arabe, j’aurais voulu en avoir la confirmation par un spécialiste. Pourrais-je vous envoyer une photo scannée de ce fermoir pour que vous me confirmiez cette information s’il-vous-plaît? Cordialement

TAGS :

Réponse apportée le 06/28/2012  par PARIS – Bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe – Monde Arabe, Islam

Lecture et traduction de l’inscription en coufique végétal (d’après votre photo) se trouvant sur le fermoir d’un coffret à la cathédrale de Bayeux.

« Bism Allâh ar-Rahmân ar-Rahîm baraka kâmila wa ni’ma shâmila ».

En ce qui concerne la première partie de l’inscription, il s’agit d’une phrase qui commence toutes les sourates du Coran :

« Bism Allâh ar-Rahmân ar-Rahîm » : Au nom de Dieu le Clément le Miséricordieux

« Bism ou bi ism Allâh » est inscrite dans la cartouche du haut,

« ar-Rahmân ar-Rahîm baraka » est à gauche (côté gauche de la feuille)

« kâmila wa ni’ma shâmila » occupe la partie droite de la feuille

« baraka kâmila wa ni’ma shâmila » était une formule usuelle, une exclamation favorable en Andalousie musulmane (711-1492), ainsi que chez les Fatimides (909-1171). Elle ne semble pas extraite du Coran. Elle signifie : bénédiction entière et abondance complète.
Baraka : prières, bénédictions..etc.
Ni’ma : prospérité, abondance, peut aussi signifier chance, bonheur, c’est à dire tout le contraire de l’infortune.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe – BIMA

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *