Je suis aux beaux arts et je dois effectuer un dossier pour une exposition sur le gris. Quels artistes ont abordé cette couleur?

Réponse apportée le 10/25/2007  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

Voici les références d’un ouvrage qui semble répondre parfaitement à votre demande :

Titre : Junji Yamashita : l’art du gris / textes de Roger Bouillot, Sylvie Boulloud, Max Fullenbaum…[et al.]
Auteur(s) : Bouillot, Roger
Boulloud, Sylvie
Fullenbaum, Max (1955-….)
Date(s) : 1996
Langue(s) : français
Pays : France
Editeur(s) : Paris : [Galerie F. Barlier], 1996
Description : 72 p. : ill. en noir et en coul. ; 21 cm
Collection(s) : Collection terres des peintres

Malheureusement il ne se trouve qu’à la bibliothèque de l’INHA, mais disponible pour le prêt entre bibliothèques. Cote 8D5903 Fonds spécifique FIAA.

Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne
75002 Paris
Tél. renseignements : 01.47.03.76.23
Fax : 01.47.03.76.30
Tél. service de prêt : 01.47.03.84.01
Adresse électronique : bibliotheque@inha.fr
Web : http://www.inha.fr
Prêt entre bibliothèques : Sauf ouvrages publiés avant 1930 – Photocopies dans les périodiques publiés après 1930
Adresse Peb : peb@inha.fr

Catalogue en ligne : http://catalogue.inha.fr

*********************

A la Bpi, nous disposons d’une vidéo sur l’artiste belge Roger La Croix, qui a beaucoup utilisé le gris. En voici les réferences. Mais malheureusement vous ne pouvez pas y accéder à distance.

André Dartevelle, réal.
Editeur : Dérives [prod.] ; WIP [prod., distrib.] ; RTBF [prod.] ; Arte Belgique [prod.], cop.2003
Description : 1 vidéo numérisée (58 min )
Sujet : La Croix – Roger
Cote notice : 70 « 19 » LACR

Portrait d’un peintre belge méconnu, Roger La Croix (1933-1984). D’origine ouvrière, il vécut la majeure partie de sa vie à Liège, en Wallonie, tel un reclus ou un marginal et mourut dans un grand dénuement. Triste, sombre, révolté, contemplatif, il aime la solitude et volontairement s’enferme dans son univers artistique. Détaché des contingences matérielles, il ne veut se compromettre ni avec la société marchande ni avec le marché de l’art : Roger La Croix ne vise qu’à l’essentiel et seul compte, pour lui, l’art.Il compose des toiles abstraites étranges aux tonalités riches et flamboyantes. Les ciels tourmentés du Nord l’inspirent. Par le mélange des couleurs et les lignes indéfinies, il parvient à exprimer sentiments, émotions, toute la dimension tragique de la vie. Il peint surtout la nuit à la lumière artificielle et plus il avance dans son œuvre, plus ses toiles deviennent immenses.Le film est construit en forme d’enquête autour de l’existence et de l’art de ce peintre secret : pourquoi fut-il si ignoré de son vivant et encore aujourd’hui ? pourquoi le milieu de l’art ne l’a-t-il pas reconnu ?. Les quelques spécialistes liégeois qui connaissent son œuvre, la jugent très remarquable et forte. Il débute par la visite d’un grenier où s’entassent dans l’obscurité et la poussière de nombreux tableaux de Roger La Croix. Sa fille, Sonia, parle de l’intégrité de son père. Les divers témoignages de rares amis (B. Oosterlynck, plasticien, M. Renwart, historien, Annie Palisot, sculpteur), de voisins, galeristes, conservateurs de musée, les photographies en noir et blanc de l’artiste, des enregistrements sonores de celui-ci, les premiers plans de toiles recomposent la personnalité exceptionnelle de ce peintre maudit.Des visions de paysages gris et mouillés où la route rectiligne s’élance vers l’infini, d’arbres surgissant dans la brume, de ville monotone aux maisons de brique rouge, restituent l’atmosphère mélancolique dans laquelle vécut Roger La Croix. Le rythme lent de la caméra ponctuée par une musique grave et lancinante (de David Fortez) contribue à évoquer ce destin d’exclu. L’image traduit parfaitement l’intériorité de l’artiste. A la fin, le film conclut par une exposition des toiles de Roger La Croix que A. Dartevelle organise lui-même dans un hangar .Evocation d’une œuvre injustement oubliée, ce beau documentaire mène à une réflexion plus générale sur la reconnaissance de l’artiste .

**********************************

Par ailleurs via internet nous avons repéré l’ouvrage :

Théorie scientifique des couleurs et leurs applications à l’art et à l’industrie – Page 223
de Ogden Nicholas Rood – Painting – 1881 – 279 pages

dont vous pouvez retrouver des extraits sur le site suivant :
http://books.google.fr/books?id=gc4lAAAAMAAJ&q=gris+dans+l’art&dq=gris+dans+l’art&pgis=1

Autrement, quelques artistes ayant travaillé sur le gris :

Gerhard Richter

http://www.exporevue.org/magazine/fr/richter_dusseldorf.html

et une exposition bien connue :

« Le gris est une couleur
EXPOSITION DRAPEAUX GRIS AU CAPC DE BORDEAUX  » que vous retrouverez sur le site :

http://www.evene.fr/arts/actualite/drapeaux-gris-art-contemporain-capc-bordeaux-623.php

Voici également des articles de presse s’y rapportant signalés dans Art Index :

Titre : Rebecca Bournigault: Galerie Frederic Giroux
Auteur : Tramoni,-Dorothee
Source : Art Press no332 March 2007. p. 87

Tiitre : Drapeaux gris: capcMusee d’art contemporain
Auteur : Arnaudet,-Didier
Source : Art Press no332 March 2007. p. 85-6

Titre : Drapeaux gris: premier essai en roue libre
Auteur : Ramade,-Benedicte
Source : L’Oeil (Lausanne, Switzerland) no588 February 2007. p. 82-3

et dans Bpi-Doc, base de données de presse de la Bpi :

06/02/2007 INROCKUPTIBLES (LES) Drapeaux gris/Grey Flags
19/01/2007 JOURNAL DES ARTS De la distinction

*********************************

Enfin on peut lire ici et là au sujet de Henri Matisse :
« Sa peinture personnelle reste par contre assez timide, et un de ses camarades d’atelier le qualifie de « peintre délicat, savant dans l’art du gris ».

Petit complément, quelques noms d’artistes qui ont travaillés peu ou prou sur le gris :

Maria Helena Vieira da Silva

Zao Wou-Ki quelques très beaux tableaux gris fondu

Paul Klee : les carrés au rythme ternaire 1930

Quelques toiles lacérées de Lucio Fontana

La période cubiste… Juan Gris Gleizes, Braque

Quelques références extraites du Bulletin signalétique des arts plastiques Paris : Médiathèque. Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts
http://www.ensba.fr/exl-php/cadcgp.php

Titre Le gris comme monochrome ou le cénotaphe de la couleur (Périodique) Auteurs Vaudey, Marc Source de l’article Artstudio , 16 , printemps 1990 Collation pp. 108-119 , 6 ill. en coul., 3 ill. en n. Cote 8°220 Artistes et personnalités Descripteurs Couleur , gris

Titre Bernard Clarisse : Naturaliste sans bestiaire, paysagiste sans paysage (Périodique) Auteurs Arnault, Martine Source de l’article Cimaise , 235 , avril-mai 1995 Collation pp. 21-28 , ill. en coul. Cote 8° 67 Artistes et personnalités Clarisse , Bernard Résumé Le travail de B. Clarisse s’inscrit dans un procesus de construction/déconstruction : incisée à l’aide d’un scalpel, la chair ouverte du tableau et ensuite cautérisée, aseptisée. En contrepoint des blessures infligées à la peinture, l’artiste fossilise les écritures de stèles funéraires par recouvrement de couches successives choisies uniquement dans le régistre des gris, des blancs.

Titre L’héraldique perforée (Périodique) Source de l’article Inter , 61 , 1995 Collation p. 14. Cote 4° 227 Artistes et personnalités Rahlff , Elsebet Descripteurs drapeau , 1994 art public Descripteur géographique Allemagne , Berlin Notes L’artiste danoise, rencontrée à Berlin par le groupe des Territoires Nomades perfore du tissu gris, pour fabriquer des drapeaux. Présenté dans l' »action for a common future » en 90, ce projet a été de dresser en avril 94 tous les matins 28 drapeaux sur Alexanderplatz à Berlin. Langue français

Titre Odd numbers : Alan Charlton makes a grey painting (Périodique) Auteurs Archer, Michael Source de l’article Artscribe , 84 , novembre-décembre 1990 Collation pp. 72-74 , ill. en coul. Cote 4°196 Artistes et personnalités Charlton , Alan , 1948- Descripteurs Couleur , gris Résumé Variations sur le gris Langue anglais

Cordialement,

Eurêkoi
Bibliothèque publique d’information
Service des réponses à distance
site internet : http://www.bpi.fr

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *