Je recherche pour visionnage le film « Souvenirs du procès Eichmann » de Paul Perlov projeté au Centre Pompidou en novembre 2011.

TAGS :

Réponse apportée le 10/04/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Révisée le 20/10/2015

Ce film de Paul Perlov ne fait pas partie des collections de la Bpi.

Il est répertorié dans le catalogue du Film documentaire, sauf erreur, car le titre français n’est pas mentionné :
Zichronot Mishpat Eichmann
Memories of the Eichmann Trial
Un film de David Perlov
1979 – Israël – 65 minutes – 16 mm

Résumé français :
Des couches de mémoire se superposent dans le film de Perlov, un document historique et cinématographique unique. Lors d’une série d’entretiens menés par le cinéaste dans son appartement, dix-sept ans après le procès de l’organisateur nazi infâme Adolf Eichmann, des survivants, leurs enfants et de jeunes Israéliens expriment leurs points de vue sur l’impact qu’a eu ce procès tant sur l’approche adoptée par la société israélienne envers l’holocauste et ses survivants, que sur la manière dont cet événement a influencé leurs vies personnelles et familiales.

Thématique
Déportation | Famille | Guerre de 39-45 | Justice | Mémoire | Israël |

Générique
Auteur-Réalisateur : David Perlov
Image : Danni Shneor
Montage : Era Lapid

Production / Diffusion : Israel Broadcasting Authority

Organisme(s) détenteur(s) ou dépositaire(s) : Yad Vashem Visual Center

***************************************
Voici la notice de ce film sur le site du Yad Vashem Visual Center :
Zichronot Mishpat Eichmann
Memories of the Eichmann Trial
1979 – 65 minutes
Production company : Israel Broadcasting Authority (Israël)
Item ID : 7912588

Additionnal information (à propos du cinéaste et du film, en anglais) :
Layers and layers of memories build up in Perlov’s revisiting the Eichmann trial.
Perlov had already related to the trial in his film In Thy Blood Live (1962, honorary mention, Venice Film Festival), and now, almost 20 years later, he interviews some of the witnesses and also former high school pupils who speak about their impressions from then.
Among the witnesses, the most outstanding is Henri Roth, ordered by the Nazis to take identity photos of the deported Jews from Ghetto Lodz, but who, secretly, with the help of his wife, photographed also other scenes from that bleak reality.
« The moment Roth shows Perlov the hasty movement of drawing out his camera from under his coat and hiding it again is one of the most memorable scenes in the history of the Israeli cinema » (Uri Klein, Haaretz).
Perlov returned to this scene in his last film, My Stills, 1952-2002.

Yad Vashem Visual Center [- 1 film recensés dans notre base de données]
The Holocaust Martyrs’ and Heroes’ Remembrance Aut
P.O.B. 3477
91034 Jerusalem
Israël
Tel: 972 2 6443739
Mail : general.information@yadvashem.org.il
Site web

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *