Réponse apportée le 09/19/2013  par PARIS – Bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe – Monde Arabe, Islam

Nos recherches dans les collections de la bibliothèque consacrées à l’histoire des courants artistiques ou de l’orientalisme à Alger durant la période coloniale ne nous ont pas permis de trouver d’indication précise sur André Romanet.

Nous vous proposons néanmoins un titre susceptible de vous intéresser car il brosse un tableau historique des courants artistiques algériens, et surtout à Alger, à cette époque :

* CAZENAVE, Elisabeth
La Villa Abd-el-Tif : un demi-siècle de vie artistique en Algérie : 1907- 1962 / Elisabeth Cazenave
Editeur : Association Abd- el-Tif, Paris: 1998
Collation : 319 p. : ill. en noir et en coul., carte, couv. ill. en coul. ; 24 cm
Dictionnaire / Iconographie
SUJETS: ORIENTALISME / PEINTURE / SCULPTURE / ARTISTE
1907 / 1962
PEINTRE / ARCHITECTE / FONDATION ABD EL TIF / SCULPTEUR / GRAVEUR / ECOLE D ALGER
ALGERIE / FRANCE
Cote BIMA 755 CAZ

En lançant une recherche basique sur un moteur de recherche de type DuckDuckGo : « Galerie Pasteur Alger Romanet  » en ligne via :
On obtient quelques informations qui nous permettent d’observer :

1/ une Galerie d’arts contemporains se situe toponymiquement à Alger, avenue Pasteur ;
==> il est envisageable que la Galerie ait changé de nom, qu’elle ait été racheté ou qu’elle ait des partenariats avec d’autres galeries d’art à Alger, ou à Paris …

2/ une Galerie d’art, à Alger, porte le nom de Galerie Romanet ;
==> en interrogeant le catalogue de la Bibliothèque Kandinsky : une trentaine de résultats laissent apparaître l’importante activité de la Galerie Romanet, à Paris (catalogues d’expositions, travaux d’artistes, ouvrages publiés par la Galerie…).
Pour plus d’informations sur le fonds documentaire de la Bibliothèque du Centre G. Pompidou :

4 documents citent la personne d’André Romanet, associé ou non à la Galerie du même nom :

* Galerie Charpentier. Documents autour de l’exposition ″l’Ecole de Paris″, Munich, 1956.
Editeur : Lieux divers : [s.n.], 1956
Notes : Contient de la correspondance avec d’autres institutions essentiellement entre janvier et septembre 1956. Avec l’AFAA [Association Française d’Action Artistique] en mai, 3 lettres (3f.) — dont : de André Romanet : 1 certificat de dépôt pour une toile de Chapelain-Midy (1f.).

* Galerie Charpentier. Documents autour de l’exposition du ″Prix Greenshields″, 1957.
Editeur : Lieux divers : [s.n.], 1956-1957
Notes : Contient de la correspondance échangée avec les artistes entre novembre et décembre 1954. Les lettres des artistes sont manuscr. autogr. signées. Une lettre type d’invitation à participer à l’exposition, 24 nov. (1f.). 1 lettre-type proposant un rendez-vous pour montrer les oeuvres, 7 déc. (1f.) — dont : 1 télégr. de Inguimberty cite Romanet (1f.)

* Galerie Charpentier. Documents autour de l’exposition ″Ecole de Paris″, 1961.
Editeur : Lieux divers : [s.n.], 1961
Notes : Contient un certificat de dépôt par Berri Lardy & Cie de peintures par Mouly (1f.) — dont : un courrier et un bordereau par André Romanet concernant des tableaux de Yankel (2f.). Reçus de la Galerie Romanet pour des tableaux de Yankel et Pallack (Pallaeck ?) (1f.).

* Correspondance échangée entre Sonia et Robert Delaunay et des maisons d’édition.
Editeur : Lieux divers : [s.n.], 1922-1978
Notes : Ensemble de lettres manuscrites et tapuscrites, signées, datées pour la plupart ; cartes divers — dont : (mention des) Editions André Romanet, Paris (1972, 2 f.)

==> sur le portail des collections des musées de France (Joconde) : une centaine de résultats nous indiquent les oeuvres exécutées pour Auteur/ exécutant : ROMANET : éditeur ou imprimeur (pour la plupart, ces oeuvres sont conservées à Marseilles, Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée).

==> GoogleBook : FOUJITA Léonard-Tsuguharu [catalogue de l’Oeuvre de l’artiste], de Sylvie Buisson, ACR Edition Internationale, Courbevoie (Paris) : 2001/ Pendant la période 1949-1959 Foujita quitte la France pour l’Afrique du Nord où il est l’hôte de M. André Romanet (organisateur de l’exposition…, p. 228) + un certain nombre d’images sont répertoriées (en page 394) qui présentent les oeuvres de l’artiste, exposées à la Galerie Romanet, d’Alger [collection particulière, 1950]

Pour connaître d’autres oeuvres de cet artiste indexées par Joconde, vous pouvez utiliser le lien ci-contre :

3/ une série de tableaux de Francis Picabia est en vente, en provenance de la Galerie Pasteur, à Alger (sur le site invaluable.com: leader du marché des ventes aux enchères en ligne et ‘live’ d’objets d’art et de collection/ partenaire du site de commerce en ligne eBay depuis mai 2014, source des indices d’actions, du Figaro.fr)
==> je vous renvoie au catalogue de la vente [Artcurial] tenue à Paris, Hôtel Dassault, en avril 2007 : Chapitre F. PICABIA, p. 35 :  » (…) Les tableaux de cette époque ravissent le marchand André Romanet, directeur de la galerie Pasteur à Alger qui les expose, ainsi que Léonce Rosenberg qui, d’après Gabrielle Buffet-Picabia, eut ces mots à leur propos : « […] quelque chose qu’il fasse, c’est toujours du Picabia »  »
En lien:

— La bibliographie en fin de l’article pourrait également apporter des éléments quant à l’implication du marchand d’art et de la Galerie d’Alger concernant ces ventes :
De Maria Luïsa Borràs, Picabia (Albin Michel, Paris: 1985) ;
De Cathy Bernheim, Picabia (Editions du Félin, Paris: 1995) ;
De Philippe Dagen, Le silence des peintres, Les artistes face à la Grande Guerre (Fayard, Paris: 1996) ;
De Arnauld Pierre, Francis Picabia. La peinture sans aura (Gallimard, Paris: 2002) ;
Du 16 novembre 2002 au 16 mars 2003: Paris, Musée d’Art moderne de la Ville de
Paris : Francis Picabia, Singulier idéal ;
Francis Picabia dans les collection du Centre Pompidou, Musée national d’art
moderne, (Editons du Centre Pompidou, 2003) [texte de Didier Ottinger]

4/ un collectif d’artistes (le « groupe des sept ») est lié à la Galerie Romanet, d’Alger (source wikipédia) : voir les liens vers ces artistes :
==> Vous trouverez certainement des informations relatives aux courants et aux réseaux artistiques en feuilletant ces pages et leurs bibliographies …
– Jacques Burel

– René Sintès

– Freddy Tiffou
cité sur le Blog Mare Nostrum: compte-rendu de l’ouvrage de Danielle Richier : « Louis Bernasconi. Mon oncle Artiste-Peintre Algérois »
En ligne:

Je vous invite également à consulter les ressources bibliographiques proposées sur le thème de l’orientalisme / de nombreuses ressources sont proposées concernant la vie artistique d’Afrique du nord (Tunisie, Algérie..)

* Echo Géo : Quand l’art public (dé)fait la ville ?
La politique de l’art public à Johannesburg

* GRADHIVA : revue d’anthropologie et d’histoire des arts
Les enjeux de l’exposition du Premier Festival mondioal des arts nègres de Dakar, en 1966

* Histoire de l’art et anthropologie/ Les actes de colloque [Musée du Quai Branly]

Vous pourrez également consulter les événements liés aux arts (conférences, publications, débats) du site ACHAC (Groupe de recherche Colonisation, immigration, post-colonialisme)

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe – BIMA

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION