Je cherche un poème (surréaliste) où il est question de la ville d’Issoire

Réponse apportée le 02/14/2007  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

Dans le livre de Jules Romains : Les copains (Le rayon d’or ; NRF)
figure ces quatre vers extraits du premier chapitre intitulé « Le repas »
je cite :
« Notre peau, par les coups d’Ambert,
Sera transmuée en passoire,
Et si nous attigeons Issoire,
Nous serons dans le camembert. »

L’ouvrage est en libre accès à la Bpi ,niveau 3 à la cote :
840″19″ ROMA 4 CO

On trouve également le poème de Max Jacob
Extrait de « Oeuvres Burlesques et Mystiques de Frère Matorel »
vu sur le site
http://franceweb.fr/poesie/enfjacob.htm

A Paris sur un cheval gris
A Nevers sur un cheval vert
A Issoire sur un cheval noir
Ah! Qu’il est beau
qu’il est beau
Ah! Qu’il est beau
Qu’il est beau!
Tiou!

C’est la cloche qui sonne
Pour ma fille Yvonne
Qui est mort à Perpignan?
C’est la femme du commandant!
Qui est mort à la Rochelle?
C’est la mère au colonel!
Qui est mort à Epinal?
C’est la femme du caporal!
Tiou!
Et à Paris papa chéri
Fais à Paris
Qu’est-ce que tu me donnes à Paris?
Je te donne pour ta fête
Un chapeau noisette
Un petit sac en satin
Pour le tenir à la main
Un parasol en soie blanche
Avec des glands
sur le manche
Un habit doré sur tranche
Des souliers couleur orange
Ne les mets que le dimanche
Un collier des bijoux
Tiou!
C’est la cloche qui sonne
Pour ma fille Yvonne
C’est la cloche de Paris
Il est l’heure d’aller au lit
C’est la cloche de Nogent
Papa va en faire autant
C’est la cloche de Givet
Il est l’heure d’aller se coucher
Ah! non! Pas encore dis
Achète-moi aussi
une voiture en fer
Qui lève la poussière
Par devant et par derrière
Attention à vous
mesdames les gardes-barrière
Voilà Yvonne et son p’tit père

TIOU!

Cordialement

Eurêkoi
Réponses à distance
Bibliothèque publique d’information
Site internet : http://wwww.bpi.fr

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *