Couverture du livre "Nuits de noces"

Couverture du livre « Nuits de noces ».Albin Michel, 1986.


Bibliothèque de l’Institut du monde arabe, notre réponse du 15/07/2019
 
La Bibliothèque de l’Institut du monde arabe a bien reçu votre question concernant les textes originaux traduits et publiés par René R. Khawam dans Nuits de noces ou comment humer le doux breuvage de la magie licite;  [suivi de Commentaire érotique, intitulé Les branches robustes de la forêt dans les cas extraordinaires de conjonction] / par ‘Abd al-Rahmane ibn Abi-Bakr al-Souyoûtî (1445-1505) ; traduction intégrale sur les manuscrits arabes par René R. Khawam ; . – Paris : Albin Michel, 1972 [lien vers la notice dans le catalogue de la BIMA]. 
 
René Khawam ne donne malheureusement aucune indication pointant vers les manuscrits qu’il a utilisés (à part le fait qu’il avait assemblé le texte à partir des sources multiples, voir l’Introduction, p. 10), ce qui rend sa traduction difficilement utilisable par les chercheurs.
En fait la première partie de l’ouvrage est la traduction du manuscrit suivant: رشف الزلال من السحر الحلال qui a fait l’objet d’une édition critique en 1997 :
رشف الزلال من السحر الحلال / جلال الدين السيوطي
بيروت : الانتشار العربي، 1997.
Cette édition est signalée par le Sudoc, comme présente à la Bibliothèque de l’UFR Etudes arabes et hébraïques de Paris-Sorbonne (Bibliothèque Henri Massé) : http://www.sudoc.fr/154679445
Elle est également présente sur Archive.org : https://archive.org/details/colour_4design_hotmail_20150119_1906
 
Malek Chebel dans son Encyclopédie de l’amour en islam (t. 2, p. 438 ; Paris : Payot, 2003)  indique qu’il s’agit de Kitâb al-idâh fi ‘ilm al-nikâh
 
Dans Gallica, on trouve un manuscrit d’al-Suyûti intitulé Kitâb al-idâh fi ‘ilm al-nikâh (Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits. Arabe 5180). 
 
La page de titre porte : 
كتاب الإيضاح في علم النكاح ويسمى أيضا 
الهيك في علم النيك تأليف الامام العالم العلامة الجلال السيوطي
 
Il est bien possible qu’il s’agit d’un des manuscrits utilisés par R. Khawam, mais l’établissement d’un rapport entre le texte arabe de ce manuscrit et les parties du texte publié par Khawam demanderait plus de temps. 
 
Sur Gallica, on peut consulter les numérisations d’autres manuscrits d’al-Suyûtî conservés à la BnF (lien vers Gallica).
 
Djalal al-Dîn Al-Suyûtî a écrit plusieurs oeuvres sur les relations entre l’homme et la femme, sur l’amour et sur les femmes en général. Certains entre eux ont été publiés et sont consultables, notamment à la Bibliothèque de l’Institut du monde arabe. 
 
شقائق الأترنج في رقائق الغنج. –  دمشق: دار المعرفة، 1988
 
الإيضاح في أسرار (علم) النكاح 
– déjà mentionné plus haut ; 
Il existe une édition du texte intitulé Kitâb al-idâh fi ‘ilm al-nikâh à la suite de Al-rawd al-‘âtir fi nuzhat al-khâtir de Muhammad al-Nafzawî, avec une précision que ce texte est attribué à ‘Abd al-Rahmân al-Shirâzî par certains et al-Suyûtî par d’autres. 
الروض العاطر في نزهة الخاطر للعلامة الشيخ سيدي محمد النفزاوي ؛ يليه كتاب الإيضاح في علم النكاح 
(الجنس عند العرب : نصوص مختارة ؛ 2). – منشورات الجمل، 1991.
Le texte édité ne correspond que partiellement au texte du manuscrit mentionné de la BnF. 
 
Une autre édition attribuant ce texte à al-Shirâzî : 
الإيضاح في أسرار النكاح / تأليف عبد الرحمن بن نصر بن عبد الله العدوي الطبري الشيزري ؛ تحقيق محمد سعيد الطريحي. بيروت : دار القارء، 1986
 
Une édition plus ancienne de ce texte (Tunis : Maktabat al-Manar, s.d.) est également consultable à la BIMA
 
نواضر الأيك في معرفة الهيك. – دمشق : دار الكتاب العربي، د.ت
(certaines correspondances textuelles remarquées, par ex. p. 44 de Nawâdir et p. 107 de Khawam)
 
الوشاح في فوائد النكاح. – دمشق : دار الكتاب العربي، 2001؟
 
نزهة العمر في التفضبل بين البيض والسود والسمر. – القاهرة : مكتبة التراث الإسلامي، 1988
 
المستظرف من أخبار الجواري. – القاهرة : مكتبة التراث الإسلامي، 1989
 
Trois autres titres mentionnés par ‘Âdil al-‘Âmil : شقائق الأترنج، ص. 16-17
 
مباسم الملاح ومناسم الصباح في مواسم النكاح
 
نزهة المتأمل ومرشد المتأهل
 
اليواقيت الثمينة في صفات السمينة
 
Pour chercher les manuscrits d’al-Suyûtî (outre Gallica), vous pouvez également utiliser le catalogue Calames, qui signale les manuscrits conservés en France : http://www.calames.abes.fr/pub/
 
Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION