Bonjour je voudrais avoir des informations sur le Sida Merci

TAGS :

Réponse apportée le 03/13/2006  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

Vous pouvez consulter le site de l’encyclopédie gratuite wikipédia sur ce sujet :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sida

Selon les conventions typographiques françaises, l’acronyme S.I.D.A. est lexicalisé ; il s’écrit donc « sida », en minuscules et sans point.

Le sida, acronyme de syndrome de l’immunodéficience acquise, est une maladie infectieuse que la majorité de la communauté scientifique suppose être causée par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Cette maladie représente en fait la dégénérescence du système immunitaire. Depuis le début de l’épidémie, trois modes de transmission ont été observés :

transmission par la voie sexuelle.
transmission par la voie sanguine.
transmission de la mère à l’enfant pendant la grossesse.

Les protéines que l’on suppose être des anticorps au virus ont été retrouvées dans la salive, les larmes, les urines, mais en raison de leur faible concentration dans ces liquides biologiques, le risque de transmissibilité est considéré comme nul.

La transmission par voie sexuelle. La plupart des infections par le VIH ont été ou sont encore acquises à l’occasion de rapports sexuels non protégés. La transmission sexuelle se fait par contact entre les sécrétions sexuelles (ou du sang contaminé par le virus) et les muqueuses rectale, génitale ou buccale.

La transmission par voie sanguine. Ce mode de contamination concerne tout particulièrement les usagers de drogues injectables, les hémophiles et les transfusés. Les professionnels de santé (soins infirmiers, laboratoires) sont aussi concernés, bien que plus rarement. Il ne faut pas négliger les risques de contamination par aiguilles souillées et non ou mal désinfectées (tatouages).

La transmission mère-enfant. La transmission du virus de la mère à l’enfant peut survenir in utero dans les dernières semaines de la grossesse, et au moment de l’accouchement. L’allaitement présente aussi un risque de contamination du bébé, de l’ordre de 5 %, ce qui explique qu’il soit déconseillé en cas d’infection de la mère. Cependant, une récente étude, menée par PJ. Illif & al. au Zimbabwe, montre que l’allaitement exclusif précoce réduit le risque de transmission postnatale et accroît la survie des enfants. En l’absence de traitement, le taux de transmission, entre la mère et le fœtus, avoisine les 20 %. Actuellement, les traitements disponibles alliés éventuellement à une césarienne programmée ont réduit ce taux à 1 %. En Afrique, l’utilisation de la Névirapine n’a pas permis l’obtention des résultats espérés, et une étude de Quaghebeur & al. montre au contraire une absence notable d’efficacité de ce traitement.
Dans les pays ayant accès aux traitements antirétroviraux, la prise en charge de l’infection par le VIH est désormais celle d’une maladie au long court. Les trithérapies antirétrovirales ont considérablement réduit la mortalité et la morbidité de l’infection à VIH. En contrepartie ont émergé d’autres problématiques liées aux complications des traitements eux-mêmes (lipodystrophie, accroissement du risque cardio-vasculaire, troubles glucido-lipidiques, pathologie mitochondriale), ou des problèmes d’échappement puis d’échec immunovirologique, liés à la question de l’observance.

Cette situation privilégiée d’accès aux traitements ne concerne que les pays riches qui peuvent assurer la prise en charge financière de ces thérapeutiques. Dans les pays en développement, plus de 95 % des patients (soit environ 40 millions de personnes) ne bénéficient aujourd’hui d’aucun traitement efficace.

Pour plus d’informations, vous pouvez aller voir les 3 sites spécialisés sur la question du sida

http://www.anrs.fr/

http://www.lecrips.net/

http://sis.nlm.nih.gov/hiv.html

Cordialement.

Eurêkoi/ Bpi
Service de réponses à distance
http://www.bpi.fr

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *