Bonjour, pourriez me donner l’évolution nationale des prêts de compacts disques pourles bibliothèques municipales françaises ?

Réponse apportée le 12/22/2009  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

Votre interlocuteur pour les statistiques de la DLL est l’organisme suivant :

Département des études de la prospective et des statistiques
Délégation au développement et aux affaires internationales
Ministère de la culture et de la communication
182 rue Saint Honoré 75033 Paris cedex 1
métro : Palais Royal

Secrétariat
Téléphone : (33) 01 40 15 79 12
Fax : (33) 1 40 15 79 99

contactdeps.ddai@culture.gouv.fr

| SERVICE STATISTIQUE MINISTERIEL|
Le Département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) du Ministère de la Culture et de la Communication est l’un des six services statistiques ministériels (SSM) définis par le décret n° 2005-333 du 7 avril 2005 relevant du domaine social, parmi les dix-huit SSM appartenant au système de la statistique publique française.
A ce titre, le DEPS est soumis à la loi n° 51-711 du 7 juin 1951 sur l’obligation, la coordination et le secret en matière de statistiques, et au règlement CE n° 322/97 du Conseil du 17 février 1997 sur la statistique communautaire, en particulier en ce qui concerne les grandes règles des conditions d’exécution des opérations statistiques sous l’égide du Conseil national de l’information statistique, présidé par le Ministre chargé de l’Économie et des Finances.
Dans ce cadre, le DEPS est notamment soumis aux règles spécifiques relatives à tous les renseignements individuels et à la confidentialité des données individuelles collectées au moyen d’enquêtes statistiques, ainsi qu’aux dispositions particulières prévues par la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978.
Comme service statistique ministériel, le DEPS donne accès à l’ensemble des informations statistiques qu’il élabore, sous la responsabilité de son chef, directeur de publication, sous forme de publications papier, informatique ou par voie de services de communications électroniques.

Vu sur le site de l’ADBGV (Association des directeurs de bibliothèques des grandes villes de France)

Chapitre Statistiques
http://www.adbgv.asso.fr/index.php?page=total1>

Statistiques nationales total

Collections
Nombre d’imprimés 35 117 125
Nombre de phonogrammes 4 672 670
Nombre de videogrammes 1 098 362
Nombre de cédéroms 155 040
Nombre de postes internet 3 395
Acquisitions
Dépenses documentaires (EUR) 49 622 443
Nombre d’imprimés acquis 2 058 601
Nombre d’abonnements à des périodiques 94 195
Nombre de phonogrammes acquis 376 983
Nombre de videogrammes acquis 197 995
Nombre de cédéroms acquis 14 193
Inscrits
Nombre d’inscrits 2 167 666
Prêts
Nombre de prêts d’imprimés 56 369 198
Nombre de prêts de phonogrammes 14 266 319
Nombre de prêts de videogrammes 7 466 431
Nombre de prêts total 78 101 948

Moyenne
Collections
Nombre d’imprimés 243 869
Nombre de phonogrammes 32 449
Nombre de videogrammes 7 628
Nombre de cédéroms 1 077
Nombre de postes internet 24
Acquisitions
Dépenses documentaires (EUR) 344 600
Nombre d’imprimés acquis 14 296
Nombre d’abonnements à des périodiques 654
Nombre de phonogrammes acquis 2 618
Nombre de videogrammes acquis 1 375
Nombre de cédéroms acquis 99
Inscrits
Nombre d’inscrits 15 053
Prêts
Nombre de prêts d’imprimés 391 453
Nombre de prêts de phonogrammes 99 072
Nombre de prêts de videogrammes 51 850
Nombre de prêts total 542 375

Sources
Les données primaires proviennent des statistiques 2001, 2002, 2003, 2004 et 2005 du Ministère de la culture, Direction du livre et de la lecture (DLL).
Les données secondaires (valeurs relatives, totaux, moyennes et rangs de classement) sont calculées en temps réel par le serveur.
Le pourcentage d’emplois spécifiques est calculé par la DLL en divisant la somme des emplois (ETP) des personnels de la filière culturelle (conservateurs, bibliothécaires, assistants qualifiés, assistants, agents qualifiés et agents) par le total des ETP.
Le total des prêts est la somme des prêts d’imprimés, de phonogrammes et de vidéogrammes. Il ne comprend pas les prêts d’autres documents (cédéroms, partitions, etc.)
La base de données utilisée par l’ADBGV ne permet pas de distinguer la valeur zéro de l’absence d’information.
Il existe des incertitudes pour quelques bibliothèques sur la population à prendre en compte (commune ou agglomération).
Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
Site internet : http://www.bpi.fr

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *