Bonjour, Je suis une étudiante tchèque. Pour mon université, j’écris un mémoire avec le sujet « la région Limousin ». Une partie est la langue limousine. J’aimerais bien savoir si vous pouvez m’envoyer quelques expressions vraiment limousines. Comme les mots, idiomes et surtout une chanson en limousin. Votre aide m’aidera beaucoup pour écrire ce mémoire. Merci . Cordialement.

Réponse apportée le 03/13/2007  par LIMOGES Bibliothèque francophone multimédia – francophonie, fonds régional

Bibliothèque francophone multimédia

Bonjour,
Nous vous remercions de votre question. Voici les éléments de réponse que nous pouvons y apporter.

La langue limousine est le plus au nord des dialectes de la langue d’oc. C’était la langue des troubadours du Moyen âge. Il y a actuellement un enseignement de cette langue.

Voici une expression typiquement locale :
« Chabatz d’entrar ! » est une expression occitane qui veut dire « Finissez d’entrer ! » ; elle est employée pour inviter quelqu’un à entrer chez vous.

Des mots typiquement limousins :
Cafirou : cagibi, pièce de petite dimension
Cantou : âtre, cheminée
Bourri : poussière
Clafoutis : c’est un dessert fait avec des cerises (une variété de petites cerises noires non dénoyautées).

Quelques proverbes :
« A força de beure dau vin, la testa se’n enfoletis » : A force de boire du vin, on perd la tête (= l’alcool monte à la tête et fait commettre des bêtises)
« Minjar pauc e disnar legier, per queu que voldrà venir vielh » : Manger peu, souper léger pour qui voudra devenir vieux (souper = prendre le repas du soir)
« L’argent s’en ven a chica-pè et se’n torna a plen luquet » : L’argent vient à cloche-pied et s’en va à toute allure.
« Saber aporta mai que renta » : Savoir donne plus que rente (= Mieux vaut être instruit que riche)
« Li laissaras totjorn ‘na chança a queu que t’aurà fach confiança » : N’abandonne pas qui t’aura fait confiance.

Quant à une chanson, il en existe beaucoup. En voici une de la région de Limoges : Lo Brianço/La Briance (La Briance est le nom d’une petite rivière des environs de Limoges). La chanson date de 1897.
En voici le premier couplet (il y en a 6) :

Io vau souven di un site acounpli // Je vais souvent dans un site accompli
Per en admira lo richesso // Pour en admirer les richesses
Li sai urou moun cœur, n’en ei rempli // J’y suis heureux, mon cœur en est rempli
Co mo rapelo mo jonesso // Cà me rappelle ma jeunesse
Lou pra li soun cuber de brava flour // Les prés sont couverts de jolies fleurs
L’oseu li chanto so romanço // L’oiseau y chante sa romance
Per me gari de ma paubra doulour // Pour me guérir de mes pauvres douleurs
Io vene prei de Lo Brianço // Je viens près de La Briance
Per me gari de ma paubra doulour // Pour me guérir de mes pauvres douleurs
Io vene prei de Lo Brianço // Je viens près de La Briance.

Pour avoir d’autres renseignements, voici le site électronique de l’Institut d’Etudes Occitanes (en français) :
ieo.oc.free.fr/
ou l’IEO du Limousin (en occitan) : ieo.lemosin.free.fr/

Nous espérons avoir répondu à votre attente.
Cordialement

Eurêkoi
Réseau de réponses à distance

Bibliothèque francophone multimédia

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *