Bonjour, je prépare une bibliographie sur les grands auteurs de la littérature jeunesse des pays scandinaves et je ne parviens pas à trouver un auteur classique islandais (XIX/Xième siècle) ayant été traduit (romans/contes ou albums) et ayant été le sujet d’études et/ou critiques sur son œuvre littéraire.Pourriez-vous m’aider? Merci par avance, Cordialement,

Réponse apportée le 03/12/2013  par MARSEILLE BMVR de l’Alcazar – littérature jeunesse, bandes dessinées anciennes

Suite à votre question sur « un auteur islandais classique pour la jeunesse ayant été traduit en français et ayant fait l’objet de critiques », la BMVR de l’Alcazar de Marseille vous répond :

Nous commençons notre recherche sur le site La joie par les livres, Centre national de littérature pour la jeunesse
http://lajoieparleslivres.bnf.fr/masc/>
on y trouve en saisissant « islandais » dans le moteur de recherche 105 résultats renvoyant à des livres pour la jeunesse traduits de l’islandais.

On y trouve aussi une bibliographie que nous reproduisons ici :

Contes d’Islande : Lineik et Laufrey, contes collectés par Jón Árnason, trad. par Jean Renaud et Asdis R.
Magnusdottir, ill. Philippe Dumas. Paris, L’École des loisirs, 2005. 125 p. (Neuf)

Cinq contes merveilleux ont été extraits de la collecte faite en Islande, dans la deuxième moitié du XIXe
siècle par Jón Árnason, et publiés en 2003 chez José Corti :
La géante dans la barque de pierre et autres
contes islandais. Rien que pour la magnifique version de Blancheneige, Vilfridur plus-belle-que-Vala, ou
l’histoire de Hildur la bonne marâtre, il faut avoir ce joli recueil et le raconter.
À partir de 7 ans.

La géante dans la barque de pierre : et autres contes d’Islande, collectés par Jón Árnason, trad. de
l’islandais par Asdis R. Magnusdottir et Jean Renaud. Paris, José Corti, 2003. 419 p. (Merveilleux, 21)
salle I
On retrouve parfois des thèmes ou des familles de contes bien connus mais dans des versions
particulièrement intéressantes par leur ton, leur dénouement, leur force, parfois leur drôlerie, leur
incongruité et, pour les autres ce ne sont que jolies surprises. Comme toujours, un dossier plus
qu’intéressant en fin de volume sur le collecteur et, ce qui est toujours si précieux, sur ses informateurs, la
liste typologique des contes cités et une postface des deux auteurs et traducteurs du livre.

Non ! dit Petit-monstre, Kalle Güettler et Rakel Helmsdahl, trad. de l’islandais par Philippe Couderc, ill. Áslaug Jónsdóttir. Paris, Circonflexe, 2010. 30 p. (Albums Circonflexe) Trad. de : Nei ! Sagði litla skrimslið

Un grand monstre ne pleure pas, Kalle Güettler et Rakel Helmsdahl, trad. de l’islandais par Philippe
Couderc, ill. Áslaug Jónsdóttir. Paris, Circonflexe, 2010. 30 p. (Albums Circonflexe)
Trad. de : Stór skrimsli gráta ekki

Non ! dit Petit-Monstre, Un grand monstre ne pleure pas : ces deux albums venus d’Islande peuvent être
lus séparément mais la façon dont ils se font écho les enrichit considérablement. Dans Non ! dit Petit-
Monstre , celui-ci est le narrateur et exprime ses difficultés avec Grand-Monstre, plus grand, plus fort, qui veut toujours commander, qui se moque de lui et, dans Un grand monstre ne pleure pas , c’est Grand-
Monstre qui dit son désespoir de se sentir bon à rien et maladroit. L’un et l’autre vont réagir, se forcer à
passer à l’action et préserver leur amitié. Ce sont deux histoires sur le rapport à l’autre, sur le point de vue, sur l’autonomie et la volonté de résoudre les conflits. Le graphisme est étonnant avec ces monstres
originaux et très expressifs, croqués sur ces pages en hauteur, dans des décors très stylisés.
À partir de 3 ans.

Prince Ring : conte islandais, trad. par Christophe Gallaz, ill. Heinz Edelmann. Paris, Grasset, 1983. 32 p.
(Grasset – Monsieur Chat)

Conte islandais. Quand on n’a que douze ans et que l’on déteste les aventures, on ne devrait jamais se
lancer aveuglément à la poursuite d’une biche blanche. À partir de 7 ans.

La saga d’Éric le Rouge : contes nordiques, trad. de l’islandais par Maurice Gravier, C.G. Bjurström et
Lucie Albertini…, ill. Anne Bozellec. Paris, Aubier-Montaigne, Gallimard, 1981.155 p. (Folio junior,
légendes, 205) [Épuisé]

Snær Magnason, Andri
Les enfants de la planète bleue, trad. de l’islandais par François Emion, ill. Pef. Paris, Gallimard Jeunesse,
2003. 123 p. Trad. de : Saga af blaa hnettinum

Voyage en Islande, Anne-Laure Witschger. Paris, Seuil Jeunesse, 2005. [26] p.
Un très beau voyage en Islande dont on oublie souvent qu’elle est européenne. Un texte qui décrit avec justesse la vie des hommes et de la faune qui les entoure dans une nature « façonnée par les tremblements de terre, les variations des glaciers et les éruptions volcaniques ». Très belles images qui décrivent aussi bien une nature minérale et glaciaire, une faune diversifiée et des lieux de vie colorés et humains.
À partir de 9 ans

Par ailleurs, l’Équipe de recherche sur les Littératures,
les Imaginaires et les Sociétés, de l’Université de Caen propose également une bibliographie ici
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/erlis/traductionsISLANDAIS/jeunesse>

On trouve notamment dans cette bibliographie les références d’un essai paru chez Actes-Sud sur la littérature islandaise moderne
http://w1p.fr/99518>
Un chapitre de cet essai est consacré à la littérature de jeunesse, avec un large panorama de l’édition en Islande et la traductions d’extraits de quelques textes importants, de Gundrun Helgadottir, Magnea Fra Kleifum, Anna Heida Palsdottir et Povaldur Porteinsson. Auncun de ces auteurs n’est à ce jour traduit en Français, mis à part les extraits de cet essai.

Après études de ces différentes sources, il ne semble pas d’y avoir UN auteur « majeur » qui rassemblerait tous vos critères (classique, traduit, commenté…)
Il est a noter que sur le site de Ricochet, le deuxième site phare de la littérature jeunesse, qui propose une belle liste d’auteurs pour la jeunesse classés par nationalités, la nationalité islandaise… n’apparaît pas.
Il est donc difficile de vous répondre de manière satisfaisante.

L’auteur semblant le mieux correspondre, parce qu’il est le plus célèbre, a écrit plusieurs aventures du héro Nonni, traduites en français, c’est Jon Sveinsson, mais il a écrit ses textes… en allemand, qui ont été traduits en français entre les années 1920 et 40.
http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%B3n_Sveinsson>
http://www.bibliomonde.com/auteur/jon-sveinsson-45.html

Enfin, le seul auteur contemporain ayant quatre titres d’albums traduits en français est Kalle Guettler, avec ses petits et grands monstres
http://www.passiondulivre.com/auteur-125973-kalle-guettler-.htm

En espérant avoir répondu au mieux à votre question, nous vous remercions de la confiance que vous avez accordée à notre service.

Cordialement,
Eurêkoi
le Service de réponses à distance
de la BMVR de Marseille
< http://www.bmvr.marseille.fr >
< https://www.eurekoi.org >

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *