Quelle est l’origine de l’expression Comediante, tragediante ! Quelle langue ? merci

Tableau de David, Sacre de Napoléon par Pie VII

Jacques-Louis David [Public domain], via Wikimedia Commons

Réponse du 09/20/2012, révisée le 16/08/2017

Cette expression de langue italienne est prêtée au pape Pie VII ironisant au sujet de Napoléon.

Voici les éléments trouvés sur l’origine de l’expression :

Site personnel de Jean Levant : les mots historiques

PIE VII (1742 – 1823) Commediante! Tragediante! janvier 1813
Elu pape sous le nom de Pie VII, le cardinal Chiaramonti put d’abord se louer du général Bonaparte, signataire du Concordat de 1801. Moins d’un an plus tard, il commença à déchanter et à gravir les premières marches du calvaire que l’impérieux Premier Consul, puis le tout-puissant Empereur lui réservèrent de 1802 à 1814.
Ce fut d’abord, en 1804, l’humiliation du Sacre. Vint ensuite, l’occupation des Etats Pontificaux et de Rome en 1808, transformée en annexion pure et simple en 1809. Puis le malheureux pontife fut déporté à Savone et transféré en 1812 à Fontainebleau.
En janvier 1813, Napoléon, revenu de Russie, voulut régler directement avec le pape la question de l’institution canonique des évêques. Dans ces conversations, il se montra tour à tour enjôleur, bluffeur, théâtral, menaçant. Pie VII, affaibli, mais lucide, ironisait: « Comediante! Tragediante! »

Site Herodote.net  2 décembre 1804 Sacre de Napoléon 1er
Extrait : Partie de Rome le 2 novembre, l’escorte pontificale se fait dévaliser en route. Le 25 novembre, enfin, Napoléon affecte de la croiser par hasard en forêt de Fontainebleau lors d’une chasse au cerf. L’empereur salue le souverain pontife sans excès d’égards et lui fait un bout de conduite avant de le laisser poursuivre sa route jusqu’au Louvre. Si l’on en croit l’écrivain Alfred de Vigny, Pie VII aurait alors murmuré, parlant de l’empereur : «Comediante, tragediante !»

L’interrogation de la base Frantext ne confirme pas cette citation. Cette base permet de retrouver une citation à l’intérieur d’une oeuvre, en l’occurrence Servitude et grandeur militaire d’Alfred de Vigny d’après le site L’Histoire en citation, mais j’ai également testé en vain les autres oeuvres de Vigny :

Citation du jour
Napoléon et Pie VII : duo parfait, devenu duel au sommet. Ce sont deux grands premiers rôles sur la scène européenne. L’empereur sait qu’il a besoin du pape et il s’en sert. Mais il sous-estime (toujours) l’autre. Et la religion reste un facteur politique capital, au XIXe siècle.
« Commediante ! Tragediante ! »« Comédien ! Tragédien ! »1781
PIE VII (1742-1823)
Servitude et grandeur militaires (1835), Alfred de Vigny.
Ces deux mots n’ont peut-être pas été prononcés tels qu’ils sont passés à la postérité, mais ils reflètent ce que ce pape de caractère pensait de l’empereur.

Nous avons également consulté les dictionnaires spécialisés mis à notre disposition sans trouver de réponse pertinente.

Petit dictionnaire des expressions nées de l’histoire / Gilles Henry. – 2003

Rendons à César… : petit dictionnaire des expressions historiques / Auteur : Appriou, Daniel . -2004

Du bruit dans Landerneau : les noms propres dans le parler commun / Patrice Louis. – 1995

Le site Dicocitations  également sans résultat.

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)

Cette question-réponse a été vue 1 579 fois dont 1 fois aujourd'hui

Où puis je trouver une liste des prisonniers de guerre pour l’année 1939 ?

Photographie d'une colonne de prisonniers français en 1940

Bundesarchiv, Bild 121-0404 / [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Sur Gallica, je n’ai trouvé que l’année 1940-941.

Notre réponse du 09/11/2015 révisée le 09/08/2017 :
Cette page du site Philae.com devrait répondre à votre besoin : Prisonniers français 39-45

La liste mise en ligne fut éditée par le Centre national d’information sur les prisonniers de guerre. Elle comporte les fiches de plus d’un million de soldats français capturés et envoyés en Allemagne. 

Cet article intitulé : Les fiches des soldats français prisonniers en 1939-45 mises en ligne (02 MAI 2008) vous donnera plus de détails sur la liste.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Date de création: 27/11/2015 11:01     Mis à jour: 27/11/2015 17:04
Cette question-réponse a été vue 1 535 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je cherche des ressources sur le vêtement et la mode au Maghreb entre le Xe et le XVe siècle (après JC). Pouvez-vous m’aider ?

Notre réponse du 15/07/2017
photographie de jeunes femmes voilées de blanc

Par Mus52 [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons


Votre sujet est très précis et, par conséquent, peu de livres traitent directement de votre question. En effet, les études sur le costume au Maghreb portent le plus souvent sur des périodes plus récentes (XIXème et XXème siècle surtout). 
Néanmoins, voici une liste ouvrages, tous disponibles dans nos collections. 

1) Etudes générales (au-delà du Maghreb et de la période X-XVe) 

– Dictionnaire détaillé des noms des vêtements chez les Arabes / Reinhardt Dozy.- [Beyrouth] : Librairie du Liban, [1970].
Cote Bima : 731 (03) DOZ – Espace Etude, Niveau 3

– Early Islamic textiles / Collectif.- Brighton : Rogers and Podmore, 1983.
Cote Bima : 731 EAR – Magasins

– De soie et d’or broderies du Maghreb : exposition organisée par l’Institut du Monde Arabe en partenariat avec le Musée national des arts d’Afrique et d’Océanie 11 Juin- 29 Septembre 1996/Institut du monde arabe.- Paris : Ed. Joel Cuénot, 1996.
Cote Bima : 731.4 (61) DES – Espace Etude, Niveau 5

– Recueil de la diversité des habits, qui sont de présent en usage, tant es pays d’Europe, Asie, Afrique, et Isles sauvages… Éditeur : Lyon : Audin, 1927 Description : Fig. ; 8­ Notes : Réimpr. de l’éd. de Richard Breton impr. à Paris 1567 Sujets : 21 Costume, Histoire, 16e s.
1. Navigations et pérégrinations orientales, N De Nicolay, 1567
2. Le costume traditionnel algérien, P. Pichault
En ligne sur Gallica 

2) Sur le Maghreb

Pour l’Algérie : 

– Algéroises histoire d’un costume méditerranéen / Leyla Belkaid.- Aix- en- Provence : Edisud, 1998.
Cote Bima : 731.3 (613) BEL – Espace Etude, Niveau 5

– Costumes d’Algérie / Leyla Belkaid.- Paris : Editions du Layeur, 2003.
Cote Bima : 731.3 (610) BEL – Espace Etude, Niveau 5

– Le Costume traditionnel algérien / Moukhalifa Aouf.- Alger : ENAG, 2004.
Cote Bima : 731.3 (613) AOU – Espace Etude, Niveau 5

– Le costume traditionnel algérien / Pradette Pichault.- Paris : Maisonneuve et Larose, 2007.
Cote Bima : Art – Artisanat costume – Espace découverte Niveau 1

– Bijoux et parures d’Algérie histoire, techniques, symboles : [exposition présentée au musée de l’Hôtel- Dieu de Mantes- la- Jolie, du 18 mai au 27 octobre 2003] / Collectif.- Paris : Somogy éditions d’art ; Mantes- la-Jolie : Musée de l’Hôtel-Dieu, 2003.
Cote Bima : Art – Artisanat Bijou – Espace découverte Niveau 1

Pour le Maroc : 

– Costumes du Maroc / Jean Besancenot.- Aix- en- Provence : Edisud, 1988.
Cote Bima : 731.3 (610) BES – Espace Etude, Niveau 5

– Costumes et parures du Maroc / Rachida Alaoui.- Courbevoie : ACR, 2003.
Cote Bima : 731.3 (610) ALA – Espace Etude, Niveau 5

– Le Costume au Maroc / Gabriel- Rousseau.- Paris : De Boccard, 1938.
Cote Bima : N 20 108 – Fonds Ninard, Magasins 

Pour la Tunisie : 

– Noces tissées, noces brodées parures et costumes féminins de Tunisie : exposition, 29 mars- 3 juillet 1995 / Musée des Arts d’Afrique et d’Océanie.- [Paris] : Joel Guénot, 1995.
Cote Bima : 731.3 (614) NOC – Espace Etude, Niveau 5

3) En ligne

– Chapitre XXXII Costumes des musulmanes d’Alger / par Diego de Haëdo

– Sources iconographiques – site babzaman

– Le Caftan – site babzaman

Enfin, afin de compléter votre bibliographie, nous vous invitons à consulter les ressources du Musée du Quai Branly consacrées notamment aux costumes et parures au Maghreb.

Cordialement,
Eurekoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Cette question-réponse a été vue 22 fois dont 1 fois aujourd'hui

La Palestine sous le mandat britannique

Savon de naplouse en train de sécher (vers 1910)

Savon de Naplouse en train de sécher (vers 1910). By American Colony (Jerusalem). Photo Dept., photographer. [Public domain], via Wikimedia Commons

Votre question : je fais des recherches sur l’impact du mandat britannique sur la ville de Naplouse et je m’intéresse sur les ressources disponibles à ce sujet dans l’Institut du Monde Arabe.

Notre réponse du 04/07/2017
Naplouse passa sous autorité britannique dès 1917, avant que le mandat ne s’étende à l’ensemble de la Palestine en 1920.

Concernant la Palestine sous mandat britannique vous trouverez de nombreux titres disponibles à la Bibliothèque de l’IMA, dont voici une sélection :

1) Titres spécifiques sur Naplouse sous mandat britannique :

– Coutumes palestiniennes : Naplouse et son district / le Père J.-A. Jaussen O.P.
Publication : Paris : Geuthner , 1927
Description : VIII-364 p.-[9] p. de pl. ; 28 cm
Lien notice catalogue
Sur le père Antonin Jaussen voir aussi l’ouvrage dirigé par G. Chatelard et M. Tarawneh
– Antonin Jaussen, sciences sociales occidentales et patrimoine arabe (Beyrouth : Presses de l’IFPO, 2014) 
en ligne sur OpenEditions books

– Le rocher et la peine : mémoires / Fadwa Touqan ; trad. de l’ arabe par Joséphine Lama et Benoit Tadié
Publication : Paris : Langues et mondes / L’Asiathèque , 1997- 1998
Description : 2 vol. ; 18 cm
Lien notice catalogue 
Commentaire : née à Naplouse en 1917, célèbre poétesse palestinienne, Fadwa Touqan raconte, dans le volume 1 de ses mémoires Le rocher et la peine, son enfance et son adolescence à Naplouse sous le mandat britannique.

2) Titres sur la « Palestine mandataire »

L’étude de la Palestine sous mandat britannique est abordée par de nombreux historiens, qu’ils soient palestiniens, israéliens ou européens. Nous vous invitons à consulter le résultat de recherche sur cette thématique à partir de notre catalogue en ligne
que vous pouvez compléter par une recherche dans le catalogue universitaire Sudoc
En voici une sélection :

– The Balfour declaration / by J. M. N. Jeffries ; [publ. by] the Institute for Palestine studies
Jeffries, J. M. N.
Publication: Beirut : The Institute for Palestine studies , 1967

– Report [of the] Palestine royal commission
Palestine (Mandat Britannique). Palestine royal commission. Auteur
Publication : London : H.M. Stationery office , 1937
Description : XII- 404 p. – [2] f. de cartes dépl. ; 24 cm

– Report on the state of Palestine submitted to his excellency the high commissioner for Palestine by the executive commitee, Palestine arab congress, on the 13th of october 1925 / [written byamaal Husseini,…]
Palestine Arab Congress. Executive committee. 1925. Jerusalem. Auteur
Publication : Jerusalem : Beyt-ul-Makdes press , 1925
Description : 30 p. ; 23 cm

– Report of the Commission appointed by the Government of Palestine to inquire into the affairs of the orthodox patriarchate of Jerusalem / by the commissioners Anton Bertram,… and Harryharles Luke,…
Palestine (Mandat Britannique). Commission to enquire into the affairs of the orthodox patriarchate of Jerusalem. Auteur
Publication : London : Oxford university press , 1921
Description : VII-336 p. ; 22 cm

– Local government in Palestine / [ed.] by A. S. Kandel,…
Publication : Jerusalem : Hamadadpis liphshitz , 1947
Description : 279 p. ; 23 cm

– The Palestine diary / by Robert John, Sami Hadawi ; with a foreword by Arnold J. Toynbee ; publ. by the Palestine research center John, Robert
Publication : Beirut : Palestine research center , 1970
Description: 2 vol., 425, 423 p. : cartes ; 25 cm

– Palestine and the Great powers 1945- 1948 / Michael J. Cohen
Publication : Princeton, N.J. : Princeton university press , 1982
Description : XIII-417 p. : cartes ; 25 cm

– La place de la Palestine dans la stratégie britannique aux origines du remodelage européen du Proche-Orient / Flavien Bardet
Publication : Pessac (Gironde) : Presses universitaires de Bordeaux , 2010
Description: 1 vol. (384 p.) : cartes, couv. ill. en coul. ; 25 cm

3) Sélection de ressources en ligne :

– Digithèque : Texte du Mandat sur la Palestine (en français) – Conseil de la Société des Nations

– La bibliothèque de l’Université de Brown (Etats-Unis) a sélectionné un certains nombre de ressources sur l’histoire de la Palestine (dont certaines accessibles uniquement sur authentification) 

– de même la Maison de l’Orient méditerranéen a établi une liste des documents et sources de référence sur la Palestine (liste à jour au 2 mai 2013) 

– Voir aussi la BDIC – bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre) qui possède des archives sur cette période

– Journal Falastin – numérisé (format PDF) – en arabe
« Falastin, est un quotidien circulé entre 1911-1967. Publié à partir de la ville côtière de Jaffa.Dans ce lien nous trouvons quelques exemplaires de 1936-1958.
Le journal est souvent décrit comme l’un des journaux les plus influents dans la Palestine ottomane et britannique, et probablement le plus féroce et le plus constant critique du mouvement sioniste du pays. Il a contribué à façonner l’identité palestinienne et a été arrêté à plusieurs reprises par les autorités ottomanes et britanniques. »

– Institute of Palestine study (page Resources) – site en anglais et en arabe

Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Date de création: 04/07/2017 12:47     Mis à jour: 04/07/2017 15:51
 
Cette question-réponse a été vue 30 fois dont 1 fois aujourd'hui

Quel était le régime alimentaire des Sumériens ?

Déesse Ninhursag, musée du Louvre

Déesse Ninhursag, musée du Louvre [Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 29/06/2017

Sumer, région sud de la Mésopotamie, était particulièrement favorisée par la géographie. C’est ici, entre les eaux du Tigre et de l’Euphrate, que naquit l’agriculture et ce que Jean Bottéro désigna comme « la plus vieille cuisine du monde ».

Les Sumériens ne manquaient de rien : ils disposaient pour leur nourriture « d’un choix étendu d’aliments, largement prodigué par les produits de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Les céréales se voient consommées sous forme de pains de froment sans levain, et de bouillies d’orge ou de millet. Les fruits les plus récoltés sont les figues, les dattes et les grenades ; les légumes se composent essentiellement de lentilles, pois chiches, oignons et ail. Quant à la viande, elle est de porc, de mouton ou encore d’agneau. Les poissons sont pêchés dans les deux fleuves et dans le golfe Persique. On y trouve, en plus des poissons traditionnels, de merveilleux saumons qui ravissent les palais ; les boissons sont, comme en Égypte, la bière mais on y trouve aussi du vin et du lait de chèvre et de brebis. (…)
Ils sont donc de grands cuisiniers et confectionnent des plats déjà bien structurés. Il semble à cet égard que les Sumériens aient raffolé, comme hors d’œuvre, d’une crème aigre contenant de l’ail pilé.« 
Maximilien Lormier in : Cuisine et alimentation à Sumer et Babylone

Le Traité culinaire mésopotamien (présentation wikipedia) est le plus ancien livre de cuisine qui nous soit parvenu. 

Paul Ariès, dans son Histoire politique de l’alimentation, souligne cependant que le régime alimentaire des Mésopotamiens (et donc des Sumériens) est marqué par les différences sociales, selon que l’on appartient au peuple ou à l’élite au pouvoir.

Pour aller plus loin :

– La plus vieille cuisine du monde / Jean Bottéro .- Paris : Seuil, 2006 (Collection Points – Histoire)
ISBN 2-02-086052-X (br.) : 7 EUR 
« À travers l’étude de la gastronomie dans la Mésopotamie ancienne, Jean Bottéro montre que le boire et le manger ne sont pas des sujets mineurs. La découverte de trois tablettes d’argile issues d’environ 1700 ans avant notre ère, détaillant une quarantaine de recettes, nous permet de restituer les repas apprêtés pour la table des Grands de l’antique Babylonie. » (Résumé de l’éditeur)

– À la table du roi Hammurabi de Babylone d’après les tablettes de la Yale Babylonian Collection / Liliane Plouvier
Document en ligne

L’alimentation au Proche-Orient ancien : les sources et leur exploitation / Cécile Michel.- In : Dialogue d’histoire ancienne, 2012, volume 7, n° 1 
Article en ligne sur Persée.fr

– Une Histoire politique de l’alimentation : du paléolithique à nos jours / Paul Ariès.- Max Milo éditeurs, 2016.- (Collection Essais Documents)
ISBN 978-2-315-00722-6
Extrait sur Google books 
« Pourquoi l’alimentation est à l’origine des biens communs de l’humanité ? Comment les puissants, avec les rituels de la tables et les politiques alimentaires, sont parvenus à construire l'(in)égalité des humains ? Qui, après avoir imposé au peuple de manger du pain, a voulu lui interdire les châtaignes et généraliser la pomme de terre ?
Au-delà des histoires sociale, religieuse, culturelle, de l’alimentation, l’auteur retrace son histoire politique, jamais traitée à ce jour. Ce fabuleux livre de Paul Ariès est le fruit de trente ans d’enseignement et de recherches. Il montre comment la table française reste largement tributaire des tables passées. Vous saurez (presque) tout de ce que mangeaient et buvaient nos ancêtres, de la préhistoire à nos jours. » (Résumé editeur)

– L’alimentation des élites mésopotamiennes : nourriture des rois, nourriture des dieux / Francis Joannès
Article en ligne sur Persée.fr

Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Date de création: 04/07/2017 12:20     Mis à jour: 04/07/2017 14:46
 
Cette question-réponse a été vue 24 fois dont 1 fois aujourd'hui

Quelle est la différence entre un roi et un empereur ?

Médaille Napoléon III

By Selvejp [CC BY 3.0], via Wikimedia Commons

Réponse apportée le 09/01/2009  par STRASBOURG Médiathèques de la ville et communauté urbaine – révisée le 29/06/2017

Un roi est le chef d’Etat d’un pays, appelé royaume, qui a accédé au pouvoir souverain à vie par voie héréditaire ou plus rarement, élective.

L’Empereur est le chef souverain de certains Etats appelés empires (Empereur d’Allemagne est nommé Kaiser, de Chine : le fils du ciel, du Japon : Mikado, de Russie : le Tsar, des Turcs : le Sultan)
Le titre d’Empereur est donné depuis Auguste au détenteur du pouvoir suprême dans l’Empire romain.

La différence entre « roi » et « empereur » vient surtout du statut qu’on a pu donner au terme « empereur » .
Le mot « empereur « provient du titre d’Imperator que s’était donné Octave, l’héritier de Jules César quand il s’attribua le nom d’Auguste.

Ce mot fut donc utilisé pour désigner les souverains suprêmes des Empires romains d’Orient et d’Occident. Ce titre d’Empereur fut repris par Charles 1er plus connu sous le nom de Charlemagne qui s’attribua le rôle de successeur des Empereurs romains (an 800 ). Puis ce titre fut gardé par ses successeurs qui régnèrent sur le Saint-Empire Romain Germanique. Ces souverains étaient généralement élus. Le souverain d’Autriche décida de garder ce titre pour lui seul et sa descendance (Joseph II).
A noter que Napoléon prit ce titre pour ne pas avoir à prendre celui de roi et que Guillaume de Prusse prit ce titre en 1871 par pur désir de s’arroger un titre plus ronflant que celui de roi et pour imiter Napoléon et le souverain d’Autriche.
Le mot empereur devint à la mode et on oublia son contexte historique…

Les titres d’Empereur servent souvent à désigner un souverain suprême de grands pays et donc plus prestigieux que celui de roi.

Cordialement,

EurêkoiMédiathèques de la ville de Strasbourg

Cette question-réponse a été vue 3 867 fois dont 3 fois aujourd'hui

Histoire de l’orientalisme à travers les affiches arabes ou européennes entre 1945 et 2001

Affiche de l'exposition Franco-Marocaine de 1915 à Casablanca

Joseph de La Nézière [Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 23/06/2017

Voici les titres disponibles à la bibliothèque de l’IMA sur l’affiche orientaliste :

– L’ Affiche orientaliste un siècle de publicité à travers la collection de la Fondation A. Slaoui / Abdelaziz Ghozzi
Casablanca : Malika , 1997
144 p. : tout en ill., couv. ill. ; 34 cm
Lien à la Notice Catalogue

– histoire

Rabat : Marsam , 1999
Non paginé : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 30 cm
Lien à la Notice catalogue

– L’ Algérie en affiches, 1900- 1960 / Béatrix Baconnier
Luynes (13080) : Baconnier , DL 2009
Description1 vol. (211 p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 32 cm
Lien à la Notice catalogue

– Mémoires de nos quais / \[exposition organisée par le\] Musée d’ Histoire Naturelle, Marseille, novembre 82 – février 83 ; \[préf. de Gaston Deferre,…, Geneviève Picon et Claude Badet\]
(Marseille : impr. municipale) , 1982
53 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 30 cm
Notice catalogue

– L’ Exotisme oriental dans les collections de la Bibliothèque Forney \[exposition organisée à la\] Bibliothèque Forney Paris, du 14 janvier au 19 mars 1983
Publication\[Paris\] : Société des Amis de la Bibliothèque Forney , 1983
Description57 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. , 27 cm
Notice catalogue

Ressources en ligne :

– Bibliothèque Forney (Paris) : important fonds d’art graphique et de catalogues 
– Bibliothèque numérique Gallica,  exemple de résultats de recherche
– Site Africa on web : affiches orientalistes
– Site commercial L’Affiche française (collections anciennes) 
-[url=http://www.musee-as.ma/blog/2016/03/29/exposition-daffiches-orientalistes-voyages-et-decouvertes/]Fondation Abderrahman Slaoui[/url] (Casablanca) 

Voir aussi les archives des anciennes compagnies de navigation maritime françaises et européennes qui avaient des liaisons avec le monde arabe, comme par exemple Les Messageries maritimes …
Articles :

Pascal Blanchard, « Le Maroc dans l’affiche française (1906-1956) »Mélanges de la Casa de Velázquez [Online], 37-1 | 2007, Online since 16 November 2010, connection on 01 August 2017. URL : http://mcv.revues.org/3175

Nous espérons que ces quelques pistes seront utiles à votre recherche.

Cordialement,

Eurêko
i – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Cette question-réponse a été vue 6 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je cherche un historique de la place des personnes âgées au sein de la société ?

couverture du livre Histoire de la vieillesseNotre réponse 08/06/2017

Voici une sélection d’ouvrages disponibles à Bibliothèque publique d’information à Paris, sur ce sujet :
Histoire de la vieillesse
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=251997%3B5%3B0

L’âge de la vieillesse : histoire du vieillissement de la population
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=301545%3B5%3B0

Naissance du vieillard : essai sur l’histoire des rapports entre les vieillards et la société en France
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=75825%3B5%3B0

Histoire de la vieillesse en Occident : de l’Antiquité à la Renaissance
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=54786%3B5%3B0

L’image des personnes âgées à travers l’histoire
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=336309%3B5%3B0

Vous pouvez également lire ces articles proposés en ligne par le protail Persée

Perrot Jean-Claude. La vieillesse en questions. In: Annales de démographie historique, 1985. Vieillir autrefois. pp. 145-154.
DOI : 10.3406/adh.1986.1628 http://www.persee.fr/doc/adh_0066-2062_1986_num_1985_1_1628

Attias-Donfut Claudine. La vieillesse inégale. In: Communications, 37, 1983. Le continent gris. Vieillesse et vieillissement, sous la direction de Nicole Benoit-Lapierre. pp. 125-136.
DOI : 10.3406/comm.1983.1556 http://www.persee.fr/doc/comm_0588-8018_1983_num_37_1_1556

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 10 fois dont 1 fois aujourd'hui

Existe-t-il des livres sur « les enfants et, (ou dans) la guerre en France, sur le plan historique » ?

Affiche du 14 juillet 1916 par Francisque Poulbot

Par Francisque Poulbot, 1879-1946 [Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 14/06/2017

Suite à votre question sur « les enfants dans la guerre en France « , la BMVR de l’Alcazar de Marseille vous suggère quelques propositions essentiellement autour des deux grandes guerres :

Une thèse :
Les lettres de légitimation émises par la chancellerie de Charles VII dans le contexte de la fin de la guerre de Cent Ans : 1430-1453 / Romain Chevalier ; sous la direction de Nicolas Carrier, 2014. [ISH Lyon : Portail des compétences et expertises en sciences humaines et sociales]
http://www.sudoc.fr/183370686

Des livres :

De Drancy à Bergen-Belsen, 1944-1945 : souvenirs rassemblés d’un enfant déporté / Jacques Saurel ; Préface Raymond Riquier. Ed. Le Manuscrit : Fondation pour la mémoire de la Shoah, 2006
http://www.sudoc.fr/112002870

Allons enfants de la patrie : génération Grande guerre / Manon Pignot. Ed. Seuil, 2012 (Texte remanié de : Thèse de doctorat : Histoire et civilisations : Paris, EHESS : 2007)
Qu’ils en aient été victimes, orphelins, occupés, blessés parfois, traumatisés ou même épargnés, les enfants portent sur cette période un regard singulier et méconnu. A l’appui de journaux intimes, de dessins, de correspondances et d’enquêtes orales, l’auteur part à la recherche de cette voix singulière qui se révèle riche d’enseignements sur le monde de l’enfance comme sur celui des adultes.
http://www.sudoc.fr/158233263

Moi Marie Rocher, écolière en guerre : dessins d’enfants, 1914-1919 / Didier Guyvarc’h. Ed. Apogée, 1993
http://www.sudoc.fr/003328414

Le réseau Marcel : comment un homme et une femme sauvèrent 527 enfants de l’holocauste / Fred Coleman. Ed. Acropole, 2015
http://www.sudoc.fr/185243045

Écoliers dans la tourmente de la grande guerre / Roland Grosperrin. Ed. Pascal Magnin, 2014
http://www.sudoc.fr/182331008

 
Enfants de la patrie, enfance en guerre(s) : 1914-1918, 1939-1945 / Archives départementales du Puy-de-Dôme ; dossier réalisé par Corinne Dalle ; sous la direction de Karole Bezut
http://www.sudoc.fr/189133236

Enfants de troupe(s) : les descendants du Tambour d’Arcole : entre mythe et réalité / Laurence Olivier-Messonnier. Ed. l’Harmattan, 2013.
http://www.sudoc.fr/171389034

Journal des élèves et anciens élèves des lycées et collèges militaires, des écoles militaires préparatoires et des anciens enfants de troupe / Association des élèves et des anciens élèves des lycées et collèges militaires, des écoles militaires préparatoires et des anciens enfants de troupe (France). 2001-2011 devient Journal des AET (2011), ISSN 2258-9228
http://www.sudoc.fr/073602175

Le sauvetage des enfants juifs par l’OSE / Georges Garel. Ed. le Manuscrit : Fondation pour la mémoire de la Shoah , 2012. Présentation sur le site

Sauvés ! : mais à quel prix ? : récit de deux enfants cachés / Haïm Mizrahi. Ed. L’Harmattan, 2007
Témoignage d’un survivant à la terreur nazie. L’auteur retrace cette période, un temps de guerre où l’antisémitisme s’érige en religion d’État. Il relate la vie des enfants cachés, traqués et cherchant à éviter les rafles. Une évocation de la résistance, du rôle de la Gestapo, des collaborateurs et de l’action des Justes.

Paroles d’étoiles : l’album des enfants cachés 1939-1945 / Jean-Pierre Guéno. Ed. Les Arènes , 2002

L’enfant de l’ennemi, 1914-1918 : viol, avortement, infanticide pendant la Grande guerre / Stéphane Audoin-Rouzeau. Ed. Aubier, 1995

La guerre des enfants 1914-1918 : essai d’histoire culturelle / Stéphane Audoin-Rouzeau. Ed. A. Colin, 1993, voir la présentation de l’éditeur

Un enfant dans la guerre, Algérie 1954-1962 / Saïd Ferdi. Ed. Points virgule 2002

Affiches
Nous vous proposons de constater comment est donnée à voir l’instrumentalisation de l’enfant, comment est exacerbé le sentiment patriotique pour en faire un futur soldat à travers :
Des affiches telles l’Affiche dessinée par Francisque Poulbot, 1916
 
Colloque :
A la Médiathèque du Grand Troyes à Troyes les jeudi 09 octobre et vendredi 10 octobre 2014, lors du colloque « La guerre, le livre, l’enfant (1914-1948) » sont évoqués : …. L’enfant Yves Congar. Journal de la guerre 1914-1918. Le témoignage d’un enfant de Sedan. ; Lectures et présentation des cahiers d’écolier d’Yves Congar; L’enfant du front, l’enfant de l’arrière : un livre Le Petit Lavisse (1884-1920); Le témoignage à destination des écoliers de la Grande Guerre. Du roman scolaire au journal des tranchées : Le Tour de l’Europe pendant la Guerre de G. Bruno et le plus jeune héros de la guerre Jean Corentin Carré 1900-1915-1918 d’André Fontaine.
Programme détaillé du colloque

Jean-Corentin Carré, enfant soldat et héros de la Grande Guerre
Durant la Première Guerre mondiale, des milliers d’enfants ont tenté de partir au front. Engagé à 15 ans après avoir menti sur son identité, le Breton Jean-Corentin Carré devint à l’époque le plus célèbre symbole de courage et de patriotisme.
http://www.france24.com/fr/20140501-premiere-guerre-mondiale-jean-corentin-carre-enfant-soldat-morbihan-bretagne-poilus

Une BD :
Jean-Corentin Carré, l’enfant soldat (3 tomes : T1 1914-1916; T2 1916-1917 ; T3 1917-1918 ce dernier à paraitre / Pascal Bresson Aut. ; Stéphane Duval et Lionel Chouin, Ill.. Ed. Paquet Eds, 2014-2017
Le plus jeune soldat de la Première Guerre Mondiale était breton, avait 15 ans et il était mu par un patriotisme sans faille.
Premier opus d’un récit mémoriel tragiquement réaliste.
http://www.planetebd.com/bd/paquet/jean-corentin-carre-l-enfant-soldat/1-14-1-16/24721.html

L’enfant dans la guerre, ailleurs dans le monde :

L’ aide aux enfants, de la guerre d’Espagne aux camps : actes de la journée d’études… au Centro espagnol de Perpignan, le 20 novembre 2014 / organisée par l’ANACR \[Pyrénées-Orientales\] ; Georges Sentis, coordinateur
http://www.sudoc.fr/185035779

Les « déracinés » : expériences enfantines de la guerre d’Algérie et du rapatriement pied-noir (1948-années 1960) / Aurélie Loisel ; directeur du mémoire Claire Andrieu, en co-direction avec Manon Pignot [Thèse]
http://www.sudoc.fr/195644832

Paroles orphelines : les enfants et la guerre d’Espagne / Verónica Sierra Blas ; préface d’Anne-Marie Chartier. Ed. Presses Universitaires de Rennes, 2016

L’ arche des enfants : l’odyssée de huit cents enfants de Saint-Pétersbourg pendant la guerre civile russe / Vladimir Lipovetsky ; préface par Georges Nivat. Ed. Fayard, 2015

Les enfants du Rwanda : récit / Angelique Umugwaneza et Peder Fuglsang, 2014
http://www.sudoc.fr/177536357

Afghanistan, les enfants d’une guerre sans fin / Gilles Bertin, 2012
http://www.sudoc.fr/165384948

Thèses :
Éducation et endoctrinement de l’enfance de la Seconde guerre mondiale à l’après-guerre en Union Soviétique (1941-1953) / Dorena Caroli ; sous la direction de Marie-Pierre Rey, 2014
http://www.sudoc.fr/185383955

Figures d’enfants soldats : puissance et vulnérabilité : regard anthropologique sur l’intervention humanitaire de protection des « enfants soldats » en République démocratique du Congo entre 1996 et 2011 / Sylvie Bodineau, 2012
http://www.sudoc.fr/176297049

Voir aussi l’article  la « croisade des enfants » de Wikipedia, bien que l’emploi du mot « enfant » dans cette appellation soit sujette à controverse. En effet, de nombreux historiens s’accordent à penser que le mot « enfant » renvoie à l’innocence des paysans et bergers envoyés en croisade, mais qu’il n’y avait pas véritablement d’enfants, même si l’on note la présence de quelques uns.

Cordialement,
Eurêkoi – BMVR Marseille vous remercie.

Date de création: 21/06/2017 17:00     Mis à jour: 22/06/2017 18:15
 
Cette question-réponse a été vue 24 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je cherche des livres sur l’exode des russes et italiens en Tunisie. Il y a le livre d’Anastasia Chirinsky nommé « la dernière escale »…

couverture du livre La dernière escaleNotre réponse du 25/05/2017

Voici quelques notices d’articles sur cette thématique.

Les russes

Pour les russes, il semble que ce soit un fait de guerre qui explique l’exode des russes vers la Tunisie. La Tunisie n’a pas été la seule destination forcée, les troupes et des réfugiés russes ont dû s’installer pendant 1 an dans l’île grecque de Lemnos.

Hélène Menegaldo, « Les russes à Bizerte : de la Tunisie à la France, les étapes d’une intégration contrariée », Mémoire(s), identité(s), marginalité(s) dans le monde occidental contemporain [En ligne], 13 | 2015, mis en ligne le 30 juin 2015, consulté le 19 juin 2017. URL : http://mimmoc.revues.org/2077 ; DOI : 10.4000/mimmoc.2077

L’ouvrage d’Anastasia Chirinsky en bibliothèque : 

La dernière escale : le siècle d’une exilée russe à Bizerte / Anastasia Manstein-Chirinsky
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/052387887

Autre témoignage (extrait) sur cette exode en Tunisie rapportée par le site Kalinka-Machja : Les russes blancs en Tunisie

Il est mentionné « qu’un Cahier d’Irina Knorring relate également les conditions de l’installation des Russes Blancs en Tunisie ».
Vous pouvez lire ce témoignage sur ce site mais nous ne le proposons malheureusement pas à la Bpi.
Cette auteure est identifiée sur ce catalogue (ouvrages en russe).

Les italiens

Du fait de la proximité géographique, les italiens ont établi des relations commerciales avec la Tunisie.
Mais aussi ils ont quitté leur pays pour des raisons économiques au cours du XIXe et XXe siècle :

Exemple de Relation commerciale :
Une entreprise italienne de Tunisie au milieu du XIXe [dix-neuvième] siècle : correspondance commerciale de la thonaire de Sidi Daoud (ouvrage)
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=119239%3B5%3B0

Un article de Wikipédia sur les colonies d’italiens émigrés en Tunisie (voir bibliographie en fin d’article, certains ouvrages proposés en ligne) :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Italo-tunisiens

Les Italiens en Tunisie (article de presse via le la base de données Bpi-doc, uniquement consultable à la Bpi)
Courrier international Date : 2003-05-15

Autres articles disponibles à partir du portail Persée :

L’accord franco-italien et la situation des Italiens en Tunisie. Célérier Jean. . In: Annales de Géographie, t. 44, n°249, 1935. Buenos Aires – Étude de géographie urbaine. pp. 328-329.
http://www.persee.fr/doc/geo_0003-4010_1935_num_44_249_10969

Le peuplement italien en Tunisie et en Algérie [par G. Loth] Le peuplement italien en Tunisie et en Algérie [par G. Loth] Bernard Augustin. In: Annales de Géographie, t. 14, n°74, 1905. pp. 167-170.
http://www.persee.fr/doc/geo_0003-4010_1905_num_14_74_6470

 Italian-speaking communities in early nineteenth century Tunis. Triulzi Alessandro. In: Revue de l’Occident musulman et de la Méditerranée, n°9, 1971. pp. 153-184.DOI : 10.3406/remmm.1971.1104
http://www.persee.fr/doc/remmm_0035-1474_1971_num_9_1_1104
(à la fin de l’article, voir bibliographie très utile pour une recherche exhaustive)

Pour aller plus loin, il est possible de poser une question à cette bibliothèque spécialisée :
http://www.bdic.fr/services/questions-reponses-a-distance

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 9 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je recherche un livre récent sur l’art et la civilisation nabatéennes dans l’ensemble du Moyen Orient

photographie de Stèle nabatéenne

By Anderson, Bjorn. University of Iowa [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Votre question : quelles sont les dernières recherches- noms chercheurs et publications-implications dans grandes religions ?

Notre réponse du 26/04/2017

Pour l’état de la recherche vous pouvez recourir au moteur de recherche en sciences humaines et sociales, « Isidore« .
Une recherche sur le terme « nabatéens » donne par exemple ce résultat que vous pouvez filtrer par types de ressources (articles, conférences, pages web, mémoires ou thèses…) et par dates de publication. Avec ce moteur vous avez déjà une première idée des recherches récentes et de l’état de la question.

Parmi les spécialistes on peut citer notamment Laila Nehmé…

Concernant la bibliographie, nous n’avons pas trouvé de parution récente en français qui soit une synthèse de l’histoire de la civilisation des Nabatéens. La plupart des études sur ce sujet est constituée d’articles paraissant dans des revues spécialisées (archéologie, antiquité…) et notamment en anglais ou en allemand. Par ailleurs bon nombre d’études se focalisent sur Pétra, la capitale de leur royaume mais plus rarement sur une vue d’ensemble de l’histoire des Nabatéens dont le royaume s’étendait bien au delà du site de Pétra.

Voici néanmoins quelques titres récents :

Livres :

Juifs et Nabatéens : les monarchies ethniques du Proche-Orient hellénistique et romain / Christian-Georges Schwentzel ; préface de Bernard Legras
Rennes : Presses universitaires de Rennes, DL 2013
Description : 1 vol. (II-306 p.) : ill. en noir, cartes, couv. ill. en coul. ; 24 cm
Appartient à la collection : (Histoire, ISSN 1255-2364)
ISBN : 978-2-7535-2229-9 (br.) : 18 EUR

Pétra. Atlas archéologique et épigraphique / Laïla Nehmé, avec Joseph T. Milik et René Saupin
Académie des inscriptions et belles-lettres,
coll. « Épigraphie et archéologie », 2012, 320 p.

Men on the Rocks. The Formation of Nabataean Petra / Michel Mouton et Stephan G. Schmid (dir.),
Logos, 2013, 362 p.,

Pétra et les Nabatéens / Marie-Jeanne Roche
Paris : Belles lettres , 2009
Description 1 vol. (278 p.) : ill., couv. ill. en coul. ; 21 cm
ISBN-10: 2251410422
ISBN-13: 978-2251410425

Pétra : Splendeurs de la civilisation nabatéenne / Francesca Arianna Ossorio
Éditeur: White Star, 2009
303 pages
ISBN: 886112223X
Disponible au format pdf en ligne

Articles :
– Portail Persée : Résultats de recherche sur les articles parus entre 2012 et 2015 concernant les Nabatéens
– Google scholar : articles ou citations récentes (depuis 2013) sur les nabatéens

Cordialement,
Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Date de création: 24/05/2017 04:09     Mis à jour: 24/05/2017 10:13
 
Cette question-réponse a été vue 40 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je cherche un livre sur la vie des berlinois après la défaite nazie

couverture du livre Berlin :miroir de l'histoire allemandeRéponse apportée par Eurekoi Strasbourg le 15 mai 2017
En utilisant les mots-clés « Berlin 1945 » et en sélectionnant « documentaire adulte » dans la recherche avancée dans le catalogue des médiathèques de la ville de Strasbourg, vous trouverez quelques références, voici quelques exemples :

Berlin après Berlin 1946-1947/ George Clare, Plon 1990
Un portrait de Berlin en 1946
https://www.mediatheques.strasbourg.eu/clientBookline/service/reference.asp?INSTANCE=exploitation&OUTPUT=PORTAL&DOCID=2/511560&DOCBASE=VUBIS_SIGMA

Berlin-Ouest : histoire d’une île allemande, 1945-1989 / Jacqueline Hénard, Perrin 2009
L’auteure, journaliste correspondante à LA Frankfurter Allgemeine Zeitung et à Die Zeit, donne une vue de l’intérieur de cette ville divisée : les légendes et les obsessions de Berlin-Ouest, la renaissance de la vie juive après 1945, le mélange d’exaltation et de déception des étudiants qui aidaient les Berlinois de l’Est à s’enfuir en 1961.
https://www.mediatheques.strasbourg.eu/clientBookline/service/reference.asp?INSTANCE=exploitation&OUTPUT=PORTAL&DOCID=2/389953&DOCBASE=VUBIS_SIGMA

Berlin : miroir de l’histoire allemande de 1945 à nos jours / Francis Lachaise,… Alain Atger,…, Ellipses, 1999
https://www.mediatheques.strasbourg.eu/clientBookline/service/reference.asp?INSTANCE=exploitation&OUTPUT=PORTAL&DOCID=2/123859&DOCBASE=VUBIS_SIGMA

Histoire de la société allemande au XXe siècle. II / la RFA, 1949-1989 / Alain Lattard, La Découverte, 2011
https://www.mediatheques.strasbourg.eu/clientBookline/service/reference.asp?INSTANCE=exploitation&OUTPUT=PORTAL&DOCID=2/442052&DOCBASE=VUBIS_SIGMA

Une femme à Berlin : journal, 20 avril – 22 juin 1945 / présentation de Hans Magnus Enzensberger, Gallimard 2008
https://www.mediatheques.strasbourg.eu/clientBookline/service/reference.asp?INSTANCE=exploitation&OUTPUT=PORTAL&DOCID=2/354085&DOCBASE=VUBIS_SIGMA

La bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg dispose également d’ouvrages sur Berlin. En choisissant les mêmes mots-clés, vous aurez quelques références en français et en allemand :
1945 – Niederlage. Befreiung. Neuanfang : Zwölf Länder Europas nach dem zweiten Weltkrieg,
Jaromir Balcar, Christoph Brüll, Nina Burkhardt / Deutschen Historischen Museum
http://biblio.bnu.fr/.do?sysb=bnu&idopac=BNU7820680

Histoire de la société allemande au XXe siècle – II / Alain Lattard Paris : La Découverte, 2011
http://biblio.bnu.fr/.do?sysb=bnu&idopac=BUS1472731

50 Jahre danach : was hat das Kriegsende bedeutet : Ein Lesebuch ausgewählte Beiträge eines Wettbewerbs Stuttgart : Landeszentrale für politische Bildung Baden-Württemberg, 1995
http://biblio.bnu.fr/.do?sysb=bnu&idopac=BUS1470948

 
Date de création: 29/06/2017 14:43     Mis à jour: 29/06/2017 16:54
 
Cette question-réponse a été vue 10 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je cherche des informations sur l’étang de Berre, son histoire (entre autre la peste), la faune et la flore

Panorama de l'étang de Berre

[Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 12/05/2017
Suite à votre question sur  » l’Étang de Berre, son histoire, la peste, la faune et flore  » la BMVR de l’Alcazar de Marseille vous répond :
Vous trouverez dans notre sélection des ouvrages, film, articles en lignes :

des ouvrages disponibles à Marseille à la bibliothèque Alcazar – Espace régional – 3e étage
Les rives de l’étang de Berre / Frédéric Lewino ; ill. Nino Anger
cote : 914 .49 LEWI BDR et 304 LEWI BDR

Étang de Berre, en quête d’une lagune cachée
film réalisé par Océanides ; croquis d’Alain Freytet
Éditeur Pôle-relais lagunes méditerranéennes, 2015. 1 vol. (36 p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 18 x 24 cm + 1 film Notes Carnet de voyage accompagné d’un film sur clé USB
Magasin Espace régional, 3e étage cote DRa 4497
http://www.bmvr.marseille.fr/in/sites/marseille/browse?facetClause=&query=etang+de+berre

ouvrage disponible à la bibliothèque du Musée d’histoire de Marseille
Les Rives de l’Etang-de-Berre, Frédéric Lewino ; ill. de Ninon Anger, Actes Sud, 2001 et sa présentation sur le site d’Actes sud

De nombreux ouvrages courants ou patrimoniaux sont disponibles à la bibliothèque Louis Aragon de Martigues ; vous pouvez consulter leur catalogue en ligne 

Voici une sélection :
Étang de Berre à rechercher sur le catalogue :
http://www.mediatheque-martigues.fr/opacwebaloes/index.aspx?IdPage=26

Construction deltaïque et histoire des systèmes agricoles, le cas d’un petit delta : l’Arc, Étang de Berre, Philippe Leveau, Mireille Provansal – CNRS, 1992

Flore et végétation autour de l’étang de Berre de 12000 à 4 000 B.P., d’après l’anthracoanalyse / Evelyne Bazile-Robert – I.I.E.L., 1985. 211-219. Notice n° 2403884

on y trouve cet ouvrage sur la peste : Une approche anthropologique de l’épidémie de peste de 1720-1721 à Martigues / Bouches-du-Rhône Archives biologiques et archives historiques. volume 1 : texte, figures et tableaux : thèse de doctorat de l’Université de la Méditerranée, Faculté de Médecine de Marseille. 279 p.
Entre les années 1720 et 1721, Marseille ainsi qu’une partie de la Provence et du Languedoc, sont les victimes tardives d’une épidémie de peste. Cet épisode marque la fin de la seconde pandémie de peste débutée vers le mileiu du XIVe s. D’octobre-novembre 1720 à juin 1721, le mal venu de la mer à Marseille depuis les Echelles du levant touche la localité voisine de Martigues, cité aux trois paroisses historiques implantées au débouché de l’étang de Berre sur le mer Méditerranée.
A la Médiathèque Aragon Documentation Livre 944.034 TZO M

Des ouvrages sont également disponibles dans les médiathèques Ouest Provence MIOP

ainsi :

Le Pays d’Apt malade de la peste / René Bruni Édisud 1980

Parmi les articles proposés :
sur L’histoire Etang de Berre avec la Poudrerie Royale
Le patrimoine de l’étang avec la Poudrerie Royale c’est que ce site de 11O hectares qui s’étend du Vieux Miramas au port de Saint Chamas réunit toutes les catégories de patrimoine dont s’enorgueillissent les rives de l’étang de Berre : des bâtiments industriels qui content le dur labeur des hommes des bastides témoins de la vie bourgeoise, un site naturel préservé, un jardin avec des plantes exotiques d’une richesse inouïe….
…Présidé par Géraldine Buti, adjointe à l’environnement de Miramas, le syndicat intercommunal de l’ancienne Poudrerie (le Sianpou. ) a pour objectifs la protection des nouvelles richesses naturelles qui se sont développées sur le site depuis 1974 et la préservation du patrimoine historique.

Histoire et destins croisés Golfe de Fos – Caronte – Etang de Berre Marseille
http://www.marseille-port.fr/fr/Content/Documents/2013/07/Histoire%20destins%20croises.pdf

Archéologie d’un paysage : les étangs de Saint-Blaise, Bouches-du-Rhône / Frédéric Trément
Éd. de la Maison des sciences de l’homme, 1999
voir un compte rendu sur Persée

Voir aussi l’Étang de Berre sa flore et faune avec :
Restaurer l’Etang de Berre, « Les salines de l’étang de Berre », « Les marais et zones humides liées à l’étang de Berre » dans ce document
http://www.documentation.eaufrance.fr/entrepotsOAI/AERMC/R218/12.pdf

et la documentation du Gibreb / Gestion intégrée, prospective et restauration de l’étang de Berre
http://www.etangdeberre.org/page_documentation.php?rd=12

Étang de Berre flore
http://www.paca.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/diagactionsetangberre_lpo_112016.pdf

Sur le sujet de la peste
Berre et la peste de 1720 / Arlette et Raymond Blasco. Publication Association Sciences et culture, 1983. Collection : Les Cahiers de Berre. Série spéciale Protection de notre patrimoine
Note(s) : Bibliogr. p. 114
Sujet(s) : Peste — France — Berre-l’Étang (Bouches-du-Rhône) — 18e siècle
http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34719057g

Sur la base bibliographique du Sudoc possibilité de prêt entre bibliothèques 
requête effectuée Étang de Berre | 294 résultat(s)

Périodique: Les Cahiers de Berre . ISSN: 0755-009X
localisé à AIX-EN-PROVENCE-B. Méjanes no. 1 (1976) -no. 37 (1989)
http://www.sudoc.fr/039655318

citons en exemple :
Histoire de Berre Tome V, Les événements de 1700 à 1982, le blocus de Berre : mars 1589-août 1591 / Gérard Castel,…
Localiser la bibliothèque NIMES-BU VAUBAN
http://www.sudoc.fr/052129098

Base bibliographique du Sudoc : la requête Étang de Berre flore : 3 résultats (1 livre et 2 thèses)

Ailleurs, sur Internet
Etang de Berre, en quête d’une lagune cachée :
film, réalisé par Océanides ; croquis d’Alain Freytet. ed. Arles : Edition Pôle-relais lagunes méditerranéennes, 2015
http://www.pole-lagunes.org/film-berre-2015

Un film est visible sur Youtube en date du 12/04/2017 à l’adresse suivante https://www.youtube.com/watch?v=DPV7CJkxAw0

voir le site Généalogie et histoire locale en Provence
La peste à Berre (Berre, 1er août 1721)
Morte de la peste (Berre 11 mai 1631)

voir le blog de René et Yvette Coste, nov.2010
http://infos.etangdeberre.free.fr/histoire.html

Lieux ressources sur les Bouches du Rhône à contacter

Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer ; Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Provence-Alpes-Côte-d’Azur / DREAL PACA
http://www.paca.developpement-durable.gouv.fr

La Ville de Berre L’Étang œuvre pour mettre en valeur le patrimoine de la ville.
Un service Archives est à disposition pour permettre aux habitants ou chercheurs, de découvrir l’Histoire de Berre L’Etang en mettant à disposition des documents consultables.
Archives Municipales Tel : 04 42 85 07 33
http://www.berreletang.fr/Consulter-les-archives-municipales

Sur l’aspect écologie urbanisme
l’ADEME / Agence Environnement et Maitrise Energie à Marseille
2 boulevard de Gabes 13008 Marseille
http://www.paca.ademe.fr/lademe-en-provence-alpes-cote-dazur/plan-dacces

Le conservatoire d’Espace naturel / CEN de Paca
le Conservatoire d’espaces naturels de PACA participe à la connaissance et à la valorisation de notre nature provençale. Notre revue, Faune de Provence, devenue Nature de Provence l’année dernière regroupe des articles sur la faune, la flore dans leurs différentes composantes

GIPREB (Gestion intégrée, prospective et restauration de l’Etang de Berre) – Tél : 04 42 74 15 51 – Contact : gipreb@gipreb.fr
http://www.etangdeberre.org/

Voir également pour l’histoire , la faune et la flore
les archives communales de Miramas et Saint-Chamas et Les archives départementales à Marseille 18, rue Mirès – 13003 MARSEILLE

Cordialement,
EurêkoiBMVR Marseille vous remercie.

Date de création: 12/05/2017 09:55     Mis à jour: 12/05/2017 16:19
 
Cette question-réponse a été vue 62 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je recherche toute documentation sur les cairns en Bretagne…

photo du Le Petit Mont, cairn Morbihan

Le Petit Mont, cairn Morbihan, Par Man vyi [Public domain], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 12/05/2017

Voici quelques éléments sur cette thématique :

Les principaux sites en Bretagne :

Le tumulus de l’île Carn (Commune de Ploudalmézeau) 
http://www.patrimoine-iroise.fr/culturel/archeo/prehistorique/Carn.html

Cairn de Barnenez
http://www.barnenez.fr/

Tumulus d’Er Grah
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tumulus_d%27Er_Grah

Tumulus Saint-Michel 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tumulus_Saint-Michel

Table des Marchand (Locmariaquer)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Table_des_Marchand

Le mégalithisme sur Wikipédia 

Mégalithes du Morbihan, un site proposé par le Ministère de la culture 

Une page de blog sur les mégalithes et montjoie

Quelques articles

A propos des fouilles de Gavrinis (Morbihan) : nouvelles données sur l’art mégalithique armoricain Le Roux Charles Tanguy.
In: Bulletin de la Société préhistorique française, tome 81, n°8, 1984. pp. 240-245.
DOI : 10.3406/bspf.1984.8777
http://www.persee.fr/doc/bspf_0249-7638_1984_num_81_8_8777

Mégalithes armoricains : stratigraphies, réutilisations, remaniements.
L’Helgouac’h Jean.
In: Bulletin de la Société préhistorique française, tome 93, n°3, 1996. pp. 418-424.
DOI : 10.3406/bspf.1996.10185 http://www.persee.fr/doc/bspf_0249-7638_1996_num_93_3_10185
Voir aussi ouvrage de cet auteur :

  • Les Sépultures mégalithiques en Armorique [Texte imprimé], dolmens à couloir et allées couvertes…
    Publication : Alençon : Impr. alençonnaise, 1965
    Description matérielle : Gr. in-8° (26 cm), XVI-331 p., ill. 50 F. [D. L. 120-66]
    Disponible à la Bibliothèque nationale de France :http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb330791193

Essai d’interprétation de la présence de la crosse sur certains mégalithes armoricains.
Chassaing Marcel.
In: Bulletin de la Société préhistorique française. Études et travaux, tome 62, n°2, 1965. pp. 406-411.
DOI : 10.3406/bspf.1965.4039 http://www.persee.fr/doc/bspf_0249-7638_1965_hos_62_2_4039

Pour poursuivre vos recherches (de nombreux articles à consulter)à partir de Persée pour le sujet : Cairn

Livres

Voici une sélection d’ ouvrages disponibles à la Bibliothèque publique d’information :

La France des dolmens et des sépultures collectives (4500-2000 avant J.-C.) : bilans documentaires régionaux
Le dernier inventaire des dolmens de France datait de 1880. Aujourd’hui, un nouveau bilan est dressé, avec près de cinq mille monuments. Région par région, ce livre donne un état de la question sur le problème des sépultures collectives. Une cartographie permet de visualiser l’espace occupé par les monuments funéraires…
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=313627%3B5%3B0

Des dolmens pour les morts : les mégalithismes à travers le monde
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=34910%3B5%3B0

Le Cairn de Barnenez
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=529363%3B5%3B0

Guide des mégalithes du Morbihan
Ce guide photographique recense près de 350 sites mégalithiques du Morbihan, et le moyen de les retrouver sur les côtes et dans les villages, ou jusqu’au plus profond des sous-bois où ils sombrent peu à peu dans l’oubli des hommes.
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=334505%3B5%3B0

Les bâtisseurs du néolithique : mégalithismes de la France de l’Ouest
Inventaire, du bassin aquitain à la Vendée, la Bretagne ou la Normandie, des formes variées du mégalithisme, avec ses particularités régionales. Fait le point des connaissances sur leur cadre naturel et humain, s’attache à rechercher le sens perdu de cet art en lui restituant ses dimensions sacrées ou funéraires.
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=575891%3B5%3B0

Base de données du Ministère de la Culture

Une recherche à l’aide du moteur sémantique « Collections » développé par le Ministère de la Culture et de la Communication (bases Mérimée, Palissy Images …) donne un résultat de 178 références

Exemple de notice :

Type : Articles ou extraits
Le site de la table des marchand à Locmariaquer : la protection des vestiges du Caïrn / Daniel Lefebvre, Charles-Tanguy Leroux ;
Année : 1990
Description : p. 90-92
Langue : Français
Pays : France
Dans : Faut-il restaurer les ruines? – Entretiens du patrimoine ** 1990 ** Caen – 1991 – Actes colloques ou congrès –
Domaines : Patrimoine

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 23 fois dont 1 fois aujourd'hui

Existe-t-il, en dehors du Journal d’Anne Frank, d’autres témoignages détaillés d’enfants juifs qui ont vécu la deuxième guerre mondiale ?

couverture du Livre de Stella (Ou des témoignages postérieurs d’adultes juifs ayant été enfants à cette époque).

Notre réponse du 09/05/2017

Outre le Journal d’Anne Franck, plusieurs témoignages d’enfants juifs durant la Seconde guerre mondiale ont été publiés, notamment :

Le livre de Stella : jeune fille de la liste de Schindler
Stella Müller-Madej
Editions du Félin, 2002
Présentation de l’ouvrage : « 1939, l’Allemagne nazie envahit la Pologne. Stella a neuf ans. Parce qu’elle est juive, elle doit quitter, un jour de novembre, l’appartement de son enfance pour le ghetto de Cracovie. Elle est ensuite déportée avec toute sa famille dans le camp de concentration de Plaszow, puis à Auschwitz. Grâce à Oskar Schindler, industriel allemand qui sauva plus d’un millier de Juifs, elle est libérée du camp de Brünnlitz.
Près de cinquante ans plus tard, Stella Müller-Madej relate au présent, presque au jour le jour, ses préoccupations d’enfant d’alors, son incompréhension, puis sa prise de conscience.
Vivre après les camps est pour elle un devoir, écrire exorcise le mutisme de l’horreur vécue. Refusé par nombre d’éditeurs polonais, son récit n’a été publié en Allemagne qu’après le film de Steven Spielberg. C’est là l’unique témoignage d’un Juif sauvé par Schindler.
D’une force exceptionnelle et d’une vivacité surprenante, le Livre de Stella est à placer aux côtés du Journal d’Anne Frank et doit s’inscrire dans notre mémoire. »
Disponible dans le réseau des bibliothèques de la ville de Paris : https://bibliotheques.paris.fr/Default/doc/SYRACUSE/298251/le-livre-de-stella-jeune-fille-de-la-liste-de-schindler

La petite fille du Vel d’Hiv
Annette Muller
Editions Hachette, 2012
Présentation de l’ouvrage : « Annette a 9 ans quand elle est arrêtée lors de la rafle du Vel’d’Hiv. Après le récit paisible de petite fille au sein d’une famille d »émigrés juifs polonais à Ménilmontant, elle décrit la mise à l’écart barbare qui entraîne sa prise de conscience obligée d’une identité différente, que l’enfant devra désormais taire. Ce récit, raconté avec une « grâce » enfantine qui rend encore plus poignant une réalité monstrueuse, est aussi un témoignage contre le silence qui entoure encore la rafle du Vel’ d’Hiv, la participation active de la police française, l’indifférence d’une grande partie de la population et son accord tacite dans la désignation du bouc émissaire. »
Disponible dans le réseau des bibliothèques de la ville de Paris : https://bibliotheques.paris.fr/Default/doc/SYRACUSE/861063/la-petite-fille-du-vel-d-hiv-recit

Je suis une étoile : une enfant de l’holocauste
Inge Auerbacher
Editions du Seuil, 1989
Présentation de l’ouvrage : « Seuls les enfants « spéciaux » portent une étoile, on me remarque de près comme de loin. Ils ont mis un signe sur mon coeur, je le porterai avec fierté, dès le départ. » Le témoignage vraie et émouvant d’une enfant juive qui découvre l’enfer des camps de concentration et qui parvient, malgrè tout, à s’en sortir et à survivre… »
Disponible dans le réseau des bibliothèques de la vile de Paris : https://bibliotheques.paris.fr/Default/doc/SYRACUSE/223607/je-suis-une-etoile-une-enfant-de-l-holocauste

Je ne lui ai pas dit au revoir : des enfants de déportés témoignent
Claudine Vegh
Editions Gallimard, 1996
Disponible dans le réseau des bibliothèques de la ville de Paris : https://bibliotheques.paris.fr/Default/doc/SYRACUSE/110096/je-ne-lui-ai-pas-dit-au-revoir-des-enfants-de-deportes-parlent

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 20 fois dont 1 fois aujourd'hui

Journaliste, je suis en train de rédiger un article sur la grippe espagnole et son impact sur le déroulé de la Première Guerre mondiale, (notamment aux Etats-Unis).

photo des ambulanciers de la Croix rouge (USA), 1917

St. Louis Red Cross Motor Corps on duty Oct. 1918 Influenza epidemic.[DP] Bibliothèque du Congrès

J’aurais aimé savoir si vous aviez des ouvrages ou des passages un peu détaillés à me recommander de lire sur ce sujet ? Merci par avance pour votre aide.

Notre réponse du 09/05/2017

Sur la grippe espagnole en général ou en France, vous trouverez des éléments à la Bpi en commençant par ces deux articles de l’Universalis :

Gachelin, « GRIPPE ESPAGNOLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 9 mai 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/grippe-espagnole/
Survenue en 1918-1919, la grippe dite espagnole a tué environ vingt millions de personnes, c’est-à-dire davantage que la Première Guerre mondiale. Elle est de ce fait restée dans la mémoire collective au même titre que les grandes pestes ou les épidémies de choléra. S’il s’agit très certainement d’une grippe au sens clinique du terme, l’agent infectieux qui en a été responsable n’a pas pu être identifié à l’époque. Ce virus était remarquable par sa virulence et sa contagiosité. Il est donc essentiel pour le futur, et dans une optique vaccinale, du fait de la répétition régulière des infections grippales et de la variabilité des souches de virus au hasard de ses recombinaisons génétiques, de comprendre l’origine de ces deux propriétés.[…]

Voir aussi cet article :
Rasmussen, « GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) – La santé aux armées », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 9 mai 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere-la-sante-aux-armees/

Voici deux références de livres repérés avec les termes “grippe espagnole”. Vérification faite, rien de sérieux pour la période qui vous intéresse :

Les grandes épidémies mortelles : de la grippe espagnole au virus Ebola
Stone, Jessica, éditeur Editions Pages ouvertes , 2015
Présentation des plus grandes maladies infectieuses, et description de l’origine des pandémies, du développement des maladies virales, du traitement des infections bactériennes les plus meurtrières, et des effets sur la population mondiale. L’ouvrage comprend les avis d’experts, des scénarios de propagation de virus mortels, les modes de contamination, etc. © Electre 2015
616.9(076) STO

La Grande Guerre sans les clichés
Valode, Philippe (1946-….), Editeur Archipel, 2013
Résumé L’auteur revient sur 30 histoires falsifiées et manipulées lors de la Première Guerre mondiale : attentat de Sarajevo, grippe espagnole, nombre de morts à Verdun, la tuerie au Chemin des Dames, etc.
930.72 VAL

Il a 34 articles ou ressources en ligne dans notre base Bpi-doc, consultables sur place. Taper « grippe espagnole » sur le catalogue.

Une thèse accessible en ligne mais malheureusement centrée sur la France
Frédéric Vagneron, « Aux frontières de la maladie : l’histoire de la grippe pandémique en France (1889-1919) », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 2015, mis en ligne le 31 décembre 2015, consulté le 09 mai 2017. URL : http://acrh.revues.org/7200
En se démarquant d’une approche globale de l’objet et d’une focalisation sur la pandémie de 1918, cette thèse de doctorat traite de l’histoire de la grippe pandémique en France entre les années 1880 et l’Entre-deux-guerres. Son objet retrace les différentes problématisations de la grippe pandémique par les contemporains, durant cette période marquée par les deux pandémies de 1889-1890 et 1918-1919, dont l’expression très dissemblable différait de l’expérience de plus en plus locale des épidémies à la fin du XIXe siècle.

H. J. La grippe espagnole, la mal nommée. In: Population, 28ᵉ année, n°1, 1973. pp. 136-137. DOI : 10.2307/1530974
http://www.persee.fr/doc/pop_0032-4663_1973_num_28_1_15355

Olivier Lahaie, « L’épidémie de grippe dite « espagnole » et sa perception par l’armée française (1918-1919) », Revue historique des armées [En ligne], 262 | 2011, mis en ligne le 09 février 2011, consulté le 09 mai 2017. URL : http://rha.revues.org/7163

Viet Vincent, La santé en guerre, 1914-1918. Une politique pionnière en univers incertain. Presses de Sciences Po (P.F.N.S.P.), « Académique », 2015, 662 pages. ISBN : 9782724617252. URL : http://www.cairn.info/la-sante-en-guerre-1914-1918–9782724617252.htm
Voir la bibliographie.

Etats-unis

Je n’ai pas identifié de livre sur la grippe espagnole aux USA dans notre catalogue.
Vous trouverez cependant des éléments intéressants dans l’encyclopédie américaine :
The United states in the first world war an encyclopedia
930.72(03) UNI
dans l’article très dense Spanish influenza page 573-574 comprenant une bibliographie, parmi les 4 livres cités, ce dernier est localisé par le catalogue collectif Sudoc :

America’s forgotten pandemic [Texte imprimé] : the influenza of 1918 / Alfred W. Crosby. – Second edition
Identifiant pérenne de la notice : http://www.sudoc.fr/078672007
localisé PARIS-BIU Santé Médecine et PARIS-Fondation Sci.Politiques


Vous trouverez également un article Influenza pandemic (1918-1920) page 576 mais beaucoup moins dense dans :
Encyclopedia of World War I, volume 2
930.72 (02) WOR
Ces ressources devraient vous permettre une approche sérieuse mais non spécialiste.

Autres organismes

Nous vous suggérons les deux établissement suivants
La BDIC Bibliothèque de documentation internationale contemporaine spécialisée entre autres sur la Grande guerre (Constitués dès août 1914, les fonds de la BDIC sur la Grande Guerre forment une des plus importantes collections mondiales sur le sujet. Plus d’un million de documents sont conservés et, pour une partie d’entre eux, accessibles via L’Argonnaute)
http://www.bdic.fr/nous-contacter

La Biu santé Bibliothèque interuniversitaire de Santé http://www.biusante.parisdescartes.fr/infos/contacts/index.php

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 29 fois dont 1 fois aujourd'hui

Existe-t-il un ouvrage sur la captivité des 1451 soldats de l’électorat de Mayence qui se sont rendus à Custine

couverture du livre allemand Die Franzosen zerstören Speyerau soir de la chute de Spire le 30 septembre 1792 ?

Réponse apportée par Eurekoi Strasbourg le 29 avril 2017

Pour réponde à votre question : « Existe-t-il des ouvrages sur la captivité des 1451 soldats de l’électorat de Mayence qui se sont rendus à Custine au soir de la chute de Spire le 30 septembre 1792 ? » nous avons interrogé le Département Patrimoine de la Médiathèque André Malraux de Strasbourg et la réponse suivante nous a été donnée :

Il n’existe pas de livre qui traite précisément et intégralement de ce sujet. Nous avons néanmoins dans les fonds patrimoniaux de la Médiathèque André Malraux de Strasbourg trois références :

«Mémoires du général Custine sur les guerres de la République », 1824. Cote : MOD 123577 (des lettres de Custine y sont reproduites, c’est surtout l’action du général qui y est commentée)
« L’expédition de Custine », Paris, 1892. Cote : MOD 84612 (Chapitre II sur Spire)
« Mémoires sur les opérations militaires des généraux en chef Custine et Houchard pendant les années 1792 et 1793», Paris 1844. Cote : MOD 84572 (Chapitre III sur le Combat de Spire).

Les deux dernières références traitent surtout de l’exécution des trois soldats français responsables de pillages, tués pour l’exemple. Nos quelques ouvrages sur la question étant édités en France, ils traitent du point de vue français, de la gloire du général Custine et de ses actions militaires mais aucune mention de ces 1451 soldats allemands n’a été relevée.
Pour votre information, notre Fonds Patrimonial propose de nombreuses références sur l’histoire militaire, en français et en allemand. Le fonds ancien et précieux de la Ville de Strasbourg est consultable sur place, en salle du Patrimoine (3e étage) sur présentation d’une carte lecteur ou d’une pièce d’identité. Aussi, nombre références de la Bibliothèque Nationale Universitaire de Strasbourg et des Archives de la ville et de l’Eurométropole de Strasbourg pourraient renvoyer au sujet traité.
Enfin, vous trouverez ci-dessus la couverture d’un ouvrage qui parle de la destruction par les français de Spire. C’est la destruction de 1689 qui est traitée dans ce livre romancé et rare.

Cette question-réponse a été vue 16 fois dont 1 fois aujourd'hui

Quelles étaient la taille de la population et de l’armée au sein de l’Empire Romain ?

Stèle de Glanum représentant des légionnaires romains

By Ursus [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 20/04/2017

Les références bibliographiques consultées et disponibles à la Bibliothèque publique d’information :

Histoire des populations de l’Europe (voir Volume 1)
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=300794%3B5%3B0

L’Empire romain
http://catalogue.bpi.fr/permalien/document?doc=368460%3B5%3B0
Voici un extrait page 10-11 :
(…) «Les populations soumises à l’empire romain…Les spécialistes l’estiment à environ 50 millions d’êtres humains, dont 8 millions pour la Gaule et 5 millions pour la Syrie.
Un fait est sûr, c’est que les citoyens romains, recensés en 14 (avant. J.C), sont un peu moins de 5 millions. La densité est faible… »
(…) « L’empire est gardé par une armée nouvelle, constitué par 25 légions (de 5600 hommes chacune) et de troupes auxiliaires aux affectifs à peu près équivalents : au total quelques 300 000 hommes ou, en y ajoutant les contingents fournis par les rois alliés, 350 000 hommes. L’armée romaine est sensiblement réduite, depuis l’époque triumvirale qui avait compté jusqu’à 80 légions. »

Sur le blog sérieux e-stoire.net, un article sur ce sujet : La population européenne de l’Empire romain vers 14 ap. 

  À la mort d’Auguste, en 14 après Jésus-Christ, l’Empire romain aurait compté, sans la Bretagne, 54 millions d’habitants pour une superficie totale de 3 339 500 km², soit 16 habitants au km² et sa partie européenne 23 millions d’habitants pour une superficie de 2 231 000 km², soit 9,7 habitants au km².

Un article de Wikipédia explicite et bien documenté sur ce sujet : Légion romaine et en particulier le paragraphe À la fin de la République et sous l’Empire, d’Auguste à Dioclétien
Sous Auguste, 28 légions de 6000 légionnaires soit 168 000 légionnaires

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 29 fois dont 1 fois aujourd'hui

Que s’est-il passé lors de la guerre civile espagnole ? Merci d’avance

photo de La guerre civile espagnole, miliciens espagnols réfugiés à Hendaye

La guerre civile espagnole, miliciens espagnols réfugiés à Hendaye / Agence Meurisse, via Gallica Bnf

Notre réponse du 14/04/2017

En consultant le catalogue de la Bibliothèque publique d’information, J’ai trouvé les documents suivants sur la guerre civile en Espagne entre 1936 et 1939 :
La guerre d’Espagne : république et révolution en Catalogne, 1936-1939
François Godicheau O. Jacob 2004
Bibliogr. p. 420-441. Index
Le 18 juillet 1936, une partie de l’armée espagnole se soulève pour renverser la IIe République, née en 1931 et coupable selon les généraux félons de conduire à la révolution. La guerre civile commence, mettant aux prises d’un côté les démocrates et les organisations ouvrières, de l’autre les militaires rebelles conduits par Franco et les partis d’extrême droite soutenus par l’Eglise.
Niveau 3 – Histoire, géographie 946-83 GOD

Histoire de la guerre civile d’Espagne
Gabriel Jackson Ruedo Iberico 1974
Niveau 3 – Histoire, géographie 946-83 JAC

Je vous propose également un article d’Olivier Compagnon, « Guerre civile espagnole (1936-1939) », trouvé dans l’Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-civile-espagnole-1936-1939/

Le 17 juillet 1936 éclate au Maroc espagnol un soulèvement militaire, qui s’étend à l’Espagne dès le lendemain et vise à renverser le gouvernement de Front populaire issu des élections législatives de février. En quelques jours, les forces insurgées – dites nationalistes – rallient à elles de vastes régions, sans parvenir à s’emparer du pouvoir. Quant aux républicains, ils échouent dans la répression du putsch. Une guerre civile se déclenche en Espagne, qui durera près de trois ans (jusqu’en avril 1939) et fera plus de 600 000 victimes civiles et militaires. Affrontement idéologique de deux camps antagonistes, ce conflit passe également volontiers pour une répétition générale de la Seconde Guerre mondiale : Allemands et Italiens interviennent massivement aux côtés des nationalistes et expérimentent à cette occasion de nouvelles armes, tandis que l’U.R.S.S. soutient les républicains, qui espéraient une intervention française. Parce qu’elle préfigure un embrasement général, la guerre d’Espagne provoque une forte mobilisation de l’opinion internationale, dont témoignent l’engagement de milliers de volontaires venus du monde entier et de multiples témoignages littéraires et artistiques.
Fin de la guerre civile espagnole, 1939
Entre décembre 1938 et février 1939, la Catalogne tombe aux mains des franquistes et sa capitale, Barcelone, est conquise par les troupes de Franco en janvier 1939. Durant les derniers mois de la guerre, des colonnes de réfugiés républicains, civils et soldats mêlés, traversent la frontière… 

Voici les films documentaires que je vous propose sur la guerre civile en Espagne entre 1936 et 1939.
ÉPOPÉE D’Espagne Réalisateur : Bertrand DUNOYER, 1953, 27mn
« Ce film documentaire retrace la guerre d’Espagne à partir d’images tournées entre 1936 et 1939 et valorise l’action des Brigades internationales. Il s’ouvre sur un parallèle entre la Seconde guerre mondiale et la Guerre d’Espagne, la Guerre d’Espagne étant présentée comme le point de départ du conflit mondial. »

Je vous propose également une liste de 15 films sur la guerre civile d’Espagne sur le site Sens critique.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Cette question-réponse a été vue 34 fois dont 1 fois aujourd'hui

J’aimerais trouver une bibliographie complète sur l’histoire de la Casamance au sud du Sénégal

Guinée française et Casamance 1906 (Bnf)

Guinée française et Casamance 1906 (Bnf) [Public domain], via Wikimedia Commons

notamment les archives coloniales traitant de son passé lusophone sans oublier les questions liées à la crise casamancaise depuis les années 80

Notre réponse du 11/04/2017

Vous recherchez des sources bibliographiques sur l’histoire de la Casamance.
Le service Eurêkoi ne peut vous fournir une bibliographie complète, mais nous pouvons, en revanche, vous indiquer les titres de quelques titres majeurs sur ce sujet, tels que :

Histoire de la Casamance : conquête et résistance, 1850-1920
Christian Roche
Editions Karthala, 1985
Plus d’informations : http://www.sudoc.fr/000850284

De l’indépendance de la Casamance en question
Jean-Marie F. Biagui
Editions C. de Ramaix, 1994
Plus d’informations : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb356555899

La Casamance dans l’histoire contemporaine du Sénégal
Mohamed Lamine Manga
Editions L’Harmattan, 2012
Plus d’informations : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42796278r

La crise casamançaise : problématiques et voies de solution
Maitre Boucounta Diallo
Editions L’Harmattan, 2009
Plus d’informations : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42065410m

Casamance : à quand la paix ?
René Capain Bassène
Editions l’Harmattan, 2016
Plus d’informations : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb451782290

Vous pouvez consulter de nombreux documents en ligne dans Gallica, la bibliothèque numérique de la Bnf, notamment des cartes.

Concernant les archives coloniales, Christian Roche dans son Histoire de la Casamance : conquête et résistance indique avoir utilisé les ressources archives coloniales conservées par les Archives nationales du Sénégal, la section Outre-mer des Archives nationales de France (à Paris), les archives diplomatique du Quai d’Orsay.
Les équivalent de ces institutions au Portugal vous permettront certainement de retrouver les archives coloniales de leur présence. Le plus simple est certainement de faire une demande à la Bibliothèque Nationale du Portugal qui vous orientera : bnref@bnportugal.pt
http://www.bnportugal.pt/index.php?option=com_content&view=article&id=106&Itemid=53&lang=en
Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

 

Cette question-réponse a été vue 35 fois dont 1 fois aujourd'hui