Je cherche de la documentation pour écrire mon mémoire sur L’Apollonide de Bonello. Avez-vous des références à me donner pour décrypter une scène au cinéma, ou picturales sur la peinture du XIXe siècle (modèle de femme), ainsi que des livres spécialisés sur les maisons closes ?

Réponse apportée le 20/09/2013  par LEVALLOIS – Médiathèque arts, cinéma et théâtre

Révisée 20/10/2015

Vous recherchez de la documentation pour votre mémoire consacré à l’Apollonide de Bonello ainsi que des références bibliographiques permettant de décrypter une scène de cinéma.
Nous vous proposons ci-dessous des éléments de réponse que nous pensons correspondre à votre demande.
Ainsi, les deux liens suivants vous permettront de comprendre ce qu’on attend d’une analyse de séquences de films, tant au point de vue intellectuel qu’esthétique :

Eléments d’analyse d’une séquence de film proposés par le collège Jules Ferry de Fécamp

L’analyse filmique, quelques idées de base par l’Ecole des images

Par ailleurs, il existe deux ouvrages universitaires de référence sur la question :

* Précis d’analyse filmique, Francis Vanoye et Anne Goliot-Lété, Armand Collin, 2012
* L’analyse de séquences, Laurent Jullier, Nathan cinéma, 2002

Pour l’Apollonide en particulier, vous pouvez vous référer aux nombreuses critiques presses disponibles sur Internet, qui sont souvent pertinentes. Nous vous conseillons par ailleurs l’article que consacre au film l’Apollonide le Ciné-club de Caen et qui aborde, notamment, la question de la peinture dans le film.

Sur la question plus générale des liens entre cinéma et peinture, nous vous conseillons de consulter l’ouvrage de Joëlle Moulin : Cinéma et peinture, Citadelles et Mazenod, 2011.
Vous pouvez retrouver une critique de ce livre sur le blog cinéma de notre médiathèque

Pour finir, voici une bibliographie indicative sur les maisons closes :

Les Maisons closes autrefois, Brigitte Rochelandet,  Minerva, 1999
– Maisons closes, L’histoire, l’art, la littérature, les mœurs, Romi, Michèle Trinckvel, Paris, 1979
L’âge d’Or des maisons closes, Alphonse Boudard et Romi, , Albin Michel, Paris, 1990
La Vie quotidienne dans les maisons closes de 1830 à 1930, Laure Adler, , Hachette, 1990
Marthe Richard, l’aventurière des maisons closes, Natacha Henry, , Punctum, 2006.
La prostitution féminine dans la Rome antique, R.Radford, , Lulu, 2007.
Traité des bordels, Henri Sauval, , Éditions À rebours, 2008.
Le roman des maisons closes, Nicolas Charbonneau et Laurent Guimier, , Éditions du Rocher, 2010.
Maisons closes parisiennes. Architectures immorales des années 1930, Paul Teyssier, , Édition Parigramme, 2010

Vous pourrez approfondir cette bibliographie en interrogeant par exemple le catalogue du Sudoc.
Ce catalogue permet de localiser un document dans les bibliothèques universitaires françaises (en cliquant sur le lien « ou localiser ce document), de l’emprunter directement ou par le prêt entre bibliothèques (PEB); il vous permet aussi de connaître les horaires et fermetures annuelles de ces bibliothèques.
La recherche effectuée ce jour a généré 10 pages de résultats (recherche sur « tous les mots » en tapant « maisons closes », vous pouvez affiner la recherche si vous le souhaitez).

Très cordialement,
EurêkoiMédiathèque de Levallois

Cette question-réponse a été vue 57 fois dont 1 fois aujourd'hui

Pourriez-vous m’indiquez des auteurs de romans historiques ? Les auteurs qui sont à connaître ? Cordialement

Réponse apportée le 03/12/2014  par LEVALLOIS – Médiathèque arts, cinéma et théâtre

Bonjour,

Nous vous conseillons dans un premier temps de consulter les ouvrages de référence suivants car ceux-ci vous permettront de comprendre les limites et enjeux du roman historique.

-Georges Lukacs, Le Roman historique, Payot,‎ 2000,
-Dominique Peyrache-Leborgne, Le Roman historique, Pleins Feux,‎ 2000
-Gérard Gengembre, Le Roman historique, Klincksieck,‎ 2006
-Brigitte Krulic, Fascination du roman historique : intrigues, héros et femmes fatales, Autrement, 2007
-Isabelle Durand-Le Guern, Le Roman historique, Armand Colin,‎ 2008,
-Gérard Vindt et Nicole Giraud, Les Grands Romans historiques de, Bordas, 1991

Egalement un article du blog Liseur des médiathèques de Levallois consacré au genre et ce, à l’occasion du Salon du roman historique qui s’est tenu les 8 et 9 mars 2014 (de nombreux auteurs contemporains étaient invités, en consultant le programme vous aurez ainsi une bonne idée de l’offre éditoriale).
<http://liseurblog.wordpress.com/2014/03/03/le-roman-historique-est-il-un-genre/>
<http://www.salonromanhistorique-levallois.fr/index.php>

Votre question étant très vaste, nous avons opté pour une sélection non exhaustive de romans historiques classés par époque.
Vous y retrouverez quelques auteurs classiques mais surtout des auteurs contemporains, français ou étrangers, qui ont su plonger leurs lecteurs dans l’aventure de leurs personnages avec pour toile de fond la grande Histoire.

1. Préhistoire
Jean M. Auel, Les enfants de la Terre
Marc Klapczynski, Odyssée du dernier Neandertal
Lewis Roy, Pourquoi j’ai mangé mon père
Pierre Pelot, Sous le vent du monde
Michel Peyramaure, Les Grandes falaises
Edmond Dauraucourt, Daâh, le premier homme
Andrée Chedid, Lucy, La femme verticale
2. Antiquité
Steven Pressfield , Les murailles de feu
Marguerite Yourcenar, Les mémoires d’Hadrien
Gilbert Sinoué, Akhenaton : Le dieu maudit
Valério Manfredi, Alexandre le grand : les fils du songe
Gérald Messadie, Judas, le bien-aimé
Colleen Mc Cullough, Antoine et Cléopâtre : Le Festin des fauves
Simone Bertière, Apologie pour Clytemnestre
Marek Halter, La Bible au féminin
Wilbur Smith, Le Dieu fleuve
Robert Harris, Impérium
Hubert Monteilhet, Néropolis, roman des temps néroniens
Robert Harris, Pompeï
Romain Sardou, Quitte Rome ou meurs
Mika Walkari, Sinouhé l’Egyptien
Pierre Combescot, Le Songe de Pharaon
Eric-Emmanuel Schmitt, L’évangile selon Pilate

3. Moyen–Age
Geneviève Chauvel, Aïcha, la bien-aimée du prophète
Bernard Cornwell, Azincourt Umberto Eco, Le nom de la rose
Karen Matland, La compagnie des menteurs
Viviane Moore, Fauve
Colette Lovinger-Richard, Crimes en Karesme
Patrick de Carolis, Les Demoiselles de Provence
Pierre Moustiers, Dernier mot du roi
C.J Sansom, Dissolution
José Luis Coral, El Cid
Gisèle Halimi, La Kahina
Mireille Calmel, Le Lit d’Aliénor
Romain Sardou, Pardonnez-nos offenses !
Clara Dupond-Monot, Passion selon Juliette
Ken Follet, Les Piliers de la Terre
Evelyne Charnay, Les Princes d’Outremer
Jean-Louis Fetjaine, Les Reines pourpres
Maurice Druon, Les Rois maudits
Antonio Garrido, La Scribe
Patrick Girard, Tarik ou la conquête d’Allah
Diane Lacombe, La châtelaine de Mallaig
Carole Martinez, Du domaine des murmures
Raymond Khoury, La malédiction des templiers
Walter Scoot, Ivanhoé
Serge Brussolo, Le manoir des sortilèges
Andrea H. Japp, La dame sans terre

4. De la Renaissance au XVIIème siècle
Françoise Chandernagor, L’Allée du roi
D. et J. Nobécourt, Le Chemin de Nostradamus
Jean d’Aillon, La Conjuration des Importants
Claude Mosse, Le Complot Pazzi
Hubert Montheillet, De plume et d’épée
Le Noah Gordon, Diamant de Jérusalem
La Jean-Pierre Luminet, Discorde céleste
Gilbert Sinoué, L’Enfant de Bruges
Pierre Combescot, Faut-il brûler la Galigaï?
Jean Diwo, Fontainière du Roy
Georges Bordonove, L’Infante de Tolède
Tracy Chevalier, La Jeune fille à la perle
G. J Sansom, Les Larmes du diable
Klabund, Les Borgia, le roman d’une famille
Le Jean Teulé, Le Montespan
Frédéric Lenoir, L’Oracle de la Luna
Eric Le Nabour, La Prophétie d’Ascalon
Michel Del Castillo, La Religieuse de Madrigal
Gilbert Sinoué, La Reine crucifiée
Lauro Martines, Le Sang d’avril: Florence et le complot des Médicis
Jean-Pierre Luminet, Le Secret de Copernic
Olivier Bleys, Semper Augustus
Bernard Tirtiaux, Les Sept couleurs du vent
Franz-Olivier Giesbert, Sieur Dieu
Jeanne Champion, Le Terrible
Alexandra Lapierre, Le Voleur d’éternité
5. XVIIIème – Révolution Française
Patricia Bouchenot-Déchin, L’Absente
Evelyne Lever, L’Affaire du collier
Hubert Monteilhet, Les Bouffons : roman des temps révolutionnaires
Michèle Kahn, Cacao
Françoise Chandernagor, La Chambre
Béatrice Nicomède, Le Chacal rouge
Honoré de Balzac, Les Chouans
Daniel Picouly, L’Enfant Léopard
Frédéric H. Fajardie, La Lanterne des morts
Béatrice Nicomède, Les Loups de la terreur
Denis Guedj, La Mesure du monde
Patrick Süskind, Le Parfum
Claude Duneton, Petit Louis dit XIV
François-Henri Deserable, Tu montreras ma tête au peuple

6. Consulat, Premier Empire
Hubert Monteilhet, Au vent du boulet
Patrick Rambaud, La Bataille
Olivier Weber, La Bataille des anges
Jean-Roch Coignet, Les Cahiers du capitaine Coignet
Jean-Paul Kauffmann, La Chambre noire de Longwood
Armand Cabasson, La Chasse au loup
Béatrice Nicomède, La Conspiration de l’Hermine
Léon Toltoï, Guerre et Paix
Arturo Perez-Reverte, Le Hussard
Fanny Deschamps, La Vengeance
Colette Piat, Waterloo Texas
Pierre-Louis Blanc, Arille, compagnon de Napoléon
Steve Berry, Le mystère Napoléon
William Dietrich, Hiéroglyphes

7. De la Restauration à 1914
Vladimir Fédorovski, Le roman de Raspoutine
Mohammed Aïssaoui, L’Affaire de l’esclave Furcy
Georges Coulonges, Les Boulets rouges de la commune
Louis Muron, Le Chant des Canuts
Honoré de Balzac, Le Colonel Chabert
Jason Goodwin, Le Complot des Janissaires
Olivier Bleys, Le fantôme de la tour Eiffel
Mohamed Boudjedra, Le Directeur des promenades
Catherine Decours, Le Lieutenant de la frégate légère
Henri Troyat, La Lumière des justes
Guillaume Prévost, Le Mystère de la chambre obscure
Gildard Guillaume, Les Noces rouges
Pierre Assouline, Le Portrait
André Le Gall, Les Sœurs de Saint-Pétersbourg

8. Guerre de 1914-1918
Erich Maria Remarque, A l’ouest rien de nouveau
Maurice Genevoix, Ceux de 14
Ernest Hemingway, L’Adieu aux armes
Marc Dugain, La Chambre des officiers
Jean Rouaud, Les Champs d’honneur
Bernard de Boucheron, Coup de fouet
Roland Dorgeles, Les Croix de bois
Daniel Hébrard, Les Hommes forts
Didier Le Pêcheur, Les Hommes immobiles
Sébastien Japrisot, Un Long dimanche de fiançailles
Michel Ragon, La Mémoire des vaincus
Serge Revel, Les frères Joseph
Pierre Lemaître, Au-revoir là-haut

9. Seconde guerre mondiale – XXème siècle
Marc Lambron, 1941
Joseph Kanon, L’Ami allemand
Vassili Grossman, Les Années de guerre
Michael Wallner, Avril à Paris
Jonathan Littell, Les Bienveillantes
Marc Petit, L’Equation de Kolmogoroff
David Vogel, Et ils partirent en guerre
Pierre Miquel, Le Fou de Malicorne
François Boyer, Jeux interdits
Lenz Siegfried, La Leçon d’allemand
Pierre Assouline, Lutetia
Robert Merle, La Mort est mon métier
Steward O’Nan, Le Nom des morts
Elsa Morante, La Storia
Irène Némirovsky, Suite française
Gilbert Sinoué, Un bateau pour l’enfer
William Craig, Vaincre ou mourir à Stalingrad
Robert Merle, Week-end à Zuydcoote

Pour compléter votre recherche :
Sur le site Roman historique vous trouverez d’autres titres notamment en littérature jeunesse :
<http://www.roman-historique.fr Le site Sens critique vous propose par ailleurs leur sélection des 100 meilleurs romans historiques : <http://www.senscritique.com/liste/Les_100_meilleurs_romans_historiques/322170>
Le Café du Web propose une liste identique ainsi qu’une autre consacrée à 50 polars historiques :
<http://lecture.cafeduweb.com/lire/13212-les-50-meilleurs-polars-historiques.htmlEn espérant avoir répondu à votre demande, nous vous souhaitons de bonnes lectures et un agréable voyage dans le temps !Eurêkoi- Médiathèque de Levallois

Cette question-réponse a été vue 271 fois dont 1 fois aujourd'hui

Mon sujet aborde la figure de l’antihéros aujourd’hui dans les séries et les mangas, j’aimerais avoir des éléments caractérisant l’antihéros. J’aimerais aussi savoir quand il est apparu (à quelle époque, avec quel(s) auteur(s), quel(s) personnage(s)…). Et pourriez-vous également m’indiquer des livres traitant ce sujet.

Réponse apportée le 10/03/2013  par LEVALLOIS – Médiathèque arts, cinéma et théâtre

Vous souhaitez des informations relatives au thème du anti-héros et à ces représentations dans les séries et les mangas.

L’encyclopédie en ligne Savoir.fr propose un article assez complet qui devrait vous éclairer :
<http://savoir.fr/anti-heros-litterature>

De même, l’article de Wikipedia est relativement complet et aborde également les anti-héros dans plusieurs domaines, notamment les séries télévisuelles, s’il s’agit bien là de votre demande.
<http://fr.wikipedia.org/wiki/Antih%C3%A9ros>

En ce qui concerne les livres, nous avons interrogé le catalogue du Sudoc : <http://www.sudoc.abes.fr/>
Celui-ci permet de localiser un document dans les bibliothèques universitaires françaises (en cliquant sur le lien « où trouver ce document ? »), de l’emprunter directement ou par le prêt entre bibliothèques (PEB); il vous permettra aussi de connaître les horaires et fermetures annuelles de ces bibliothèques.

La recherche effectuée ce jour a généré 5 pages de résultats (recherche sur « tous les mots » en tapant « héros anti-héros », vous pouvez affiner la recherche si vous le souhaitez).
Un ouvrage nous semble particulièrement pertinent :
Héros, anti-héros. La mise en scène de la guerre : Eschyle, Shakespeare, Genet. Madeleine Fondo-Valette, Daniel Mortier, Odile Mortier-Waldschmidt, Michèle Willems, Paris :Sedes, 2001.

Voici le lien pérenne de la notice concernée : <http://www.sudoc.fr/055673201>
Pour finir, concernant plus précisément les mangas, la référence suivante vous aidera à identifier dans les mangas et à travers la culture japonaise, les différents héros de mangas dont les anti-héros :

Histoire du manga : l’école de la vie japonaise / Karyn Poupée, Paris : Tallandier, 2010
Grâce au catalogue du Sudoc cité ci-dessus vous saurez où le consulter.
Lien pérenne de la notice : <http://www.sudoc.fr/145394298>

Nous espérons que cette réponse vous sera utile et vous permettra de finaliser votre projet de TPE.

Cordialement,
Eurêkoi-Médiathèque de Levallois
<http://mediatheque.ville-levallois.fr <http://www.eurekoi.org

Cette question-réponse a été vue 91 fois dont 1 fois aujourd'hui

Actuellement en 1ère ES, je cherche des informations sur krach de 1929 a travers les médias

Réponse apportée le 12/18/2012  par LEVALLOIS – Médiathèque arts, cinéma et théâtre

Afin de répondre à votre question, nous vous conseillons tout d’abord la lecture de l’article que Wikipédia consacre au Krach de 1929:
<http://fr.wikipedia.org/wiki/Krach_de_1929>

Ces références bibliographiques enrichiront ensuite vos réflexions :
Jacques Brasseul, Histoire des faits économiques, Armand Colin, Paris, 2004
John Kenneth Galbraith, La Crise économique de 1929, anatomie d’une catastrophe financière, Payot, 1989
Bernard Gazier, La crise de 1929, éditions PUF, collection Que Sais-je ?, 1983
Maury Klein, Le krach de 1929, Belles lettres, 2009
Jean Heffer, La grande dépression : les Etats-Unis en crise, Gallimard (Folio), 1991
Ces différents ouvrages sont disponibles en bibliothèque publique.

Par ailleurs, vous trouverez dans Google images des archives de la presse française et internationale de l’époque. Par exemple : Le Figaro, Le petit journal, Le petit parisien… Ces différents journaux relatent le jeudi noir de Wall Street. Un exemple de recherche : <http://bit.ly/104DqVT>.

Voici des liens qui vous seront également utiles :
-Le blog Culture universelle
<http://bit.ly/104zCnI>
-le site Gallica, la bibliothèque numérique de la BNF
<http://gallica.bnf.fr/>
Vous avez la possibilité de filtrer les résultats en ne choisissant d’afficher que les articles de presse par exemple.

Du point de vue des archives audiovisuelles, vous pouvez consulter sur l’INA un documentaire de l’époque concernant votre sujet intitulé « Krach 1929 ».
<http://www.ina.fr/recherche/recherche?search=krach+1929&vue =Video>

Nous vous conseillons aussi le documentaire de William KAREL « 1929 »., disponible en DVD, ainsi qu’un document d’archives disponible sur le site de Radio.Canada
<http://archives.radio-canada.ca/economie_affaires/marches_b oursiers/clips/15864/>

Pour finir et afin d’élargir votre recherche, nous vous proposons quelques œuvres cinématographiques inspirées de la crise de 1929 qui a marqué le cinéma des années 1930 : Les Temps modernes de Charlie Chaplin, Les Raisins de la colère , de John Ford d’après Steinbeck, ou les films d’Elia Kazan (à commencer par La fièvre dans le sang ), La Vie est belle de Franck Capra.

Cordialement,
Eurêkoi-Médiathèque de Levallois
<http://mediatheque.ville-levallois.fr <http://www.eurekoi.org

Cette question-réponse a été vue 61 fois dont 1 fois aujourd'hui