closeCet article a été publié il y a 7 ans 2 mois 9 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Si le sujet vous intéresse posez-nous une question!

Réponse apportée le 10/11/2010  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

La Bpi possède 97 documents consacrés à Matisse; vous en trouverez les références en interrogeant le catalogue de la bibliothèque (accessible à partir de la page d’accueil de son site dans la rubrique « Recherche documentaire »). Mais aucun n’est consacré au seul tableau de Matisse qui vous intéresse.

A tout hasard, si l’allemand ne vous rebute pas, nous vous signalons :

ISBN: 3786123616
Title: « Das rote Atelier » des Henri Matisse : ein Bild und seine Verwandten.
Main Author: Schnell, Werner
Publisher: Berlin (DEU) : Gebr. Mann Verlag , 2001
Description: 170 p. : 48 ill. (20 col.), bibliogr., index
Subject(s): Matisse, Henri, 1869-1954

Notice trouvée dans la base de données BHA ( « Bibliographie d’histoire de l’art », BHA est une bibliographie analytique sur le monde de l’art occidental recensant articles de périodiques, livres, thèses, conférences, etc. couvrant la période 1990 à 2007) accessible gratuitement à l’adresse :

http://www.getty.edu/research/conducting_research/bha/>

Nous évitons d’habitude de signaler des sites personnels; mais cette fois, il nous semble possible de le faire :

http://perso.numericable.fr/cricordeau41/quatuor/art_histoire_d23_0003.html

http://fr.ulike.net/La_Desserte_Rouge_%28Oeuvre%20d%27art%29>

Tiré du blog :

http://forums.voila.fr/messages/index/40325/les-arts-la-desserte-harmonie-rouge.html

« Cette oeuvre a été réalisée pour la salle à manger du palais moscovite de Sergueï CHTCHOUKINE qui est un collectionneur des oeuvres de Matisse (et également de Picasso). Cette composition avait pour premier titre « Harmonie Bleue ». En effet, cette teinte aujourd’hui visible sur les motifs de rainceaux et de corbeilles, s’étendait à l’origine à l’ensemble du tableau. Quelques jours avant son achèvement en août 1908. Matisse écrivait à CHTCHOUKINE qu’il avait modifié la dominante de la toile en saturant de rouge l’ensemble de l’espace entre les ornements.
Cette œuvre traite avant tout un problème de fond/forme. L’espace suggéré par la chaise et la table du premier plan est en quelque sorte rabattu par les couleurs et les motifs qui, présents sur la nappe se répètent au second plan, sur le mur. Le fond et la forme tendent à se confondre, ce qui nous ramène à des questions de plan, de surface et d’aplat… L’espace représenté est simplifié (la fenêtre ouverte sur un arrière plan semble être une toile, un tableau, nouveau rappel à la planéité).
Les différents plans paraissent se mélanger pour n’en former plus qu’un, l’artiste se détache dans cette œuvre d’un espace perspectif à tout pris et d’une représentation illusoire de la 3D en tentant à affirmer l’espace 2D, la surface de la toile. On peut également évoquer l’aspect « décoratif » de cette œuvre, et les contrastes de couleurs évidents. »

autre blog, d’un artiste celui là :

http://www.blogg.org/blog-75876-billet-1010965.html

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http://www.bpi.fr

Home

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 1 212 fois dont 1 fois aujourd'hui