Zoologie : Le dragon de Komodo existe-t-il réellement ?

TAGS :

Bibliothèque publique d’information, notre réponse du 15/07/2020. 

Dragon Komodo
Dragon de Komodo


Le dragon ou encore appelé le varan de Komodo – Varanus komodoensis – existe bien réellement !

Le Varanus komodoensis est le plus grand lézard du monde.
Il peut mesurer jusqu’à trois mètres de long et pèse plus de 130 kilogrammes.

Il vit en Indonésie, plus particulièrement sur 5 îles dont 4 sont regroupées dans le Parc national de Komodo mais  également dans certains zoos aux États-Unis.

Comme on peut le lire sur le site de l’ Unesco, en français, l’ Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture,  ce parc contient la majorité des zones mondiales où vivent encore des populations sauvages de varans appelés dragons de Komodo.

Cette espèce de varans – les plus grands et les plus lourds du monde – est célèbre par sa taille impressionnante, son apparence agressive, sa capacité à chasser de grands animaux, et sa tolérance à des conditions extrêmement dures.
Cette population, estimée à environ 5 700 individus, est répartie dans les îles de Komodo, Rinca, Gili Motong et certaines régions côtières de l’ouest et du nord de Flores.


Mais d’où viennent-ils ?
L’ article En Indonésie, à la rencontre des dragons de Komodo et de leurs « jumeaux » humains par Elisabeth D. Inandiak, sur geo.fr, publié le 19/06/2020, mis à jour le 23/06/2020, nous en apprend un peu plus sur l’origine de ces reptiles : 
Extrait : 
«L’origine de ces lézards géants demeure obscure. En 1912, c’est un Hollandais, Pieter Ouwens, directeur du musée zoologique de Buitenzorg (actuelle Bogor), qui les a baptisés Varanus komodoensis, du nom de l’île de Komodo sur laquelle ils avaient été documentés deux ans plus tôt par un administrateur des Indes néerlandaises. Mais les premières études scientifiques sérieuses ne datent que des années 1970, lorsque le biologiste américain Walter Auffenberg séjourna plusieurs mois surl’île de Komodo.
Une première théorie avança que l’ancêtre du Varanus komodoensis était un petit varan devenu géant à cause du caractère insulaire, donc isolé, de son habitat. Une spécificité géographique qui aurait favorisé la croissance de ces reptiles géants qu’aucun prédateur ne menaçait


À la rencontre des vrais dragons, en Indonésie par Jason Bittel, sur nationalgeographic.fr, le 09 juillet 2020.
Un article qui vous dit tout sur les dragons de Komodo qui vivent dans la nature indonésienne mais aussi dans des zoos en Amérique du Nord.


Actu :
Un dragon, de Komodo femelle a donné naissance à trois petits sans partenaire mâle, par Cnews, publié le 10/03/2020.
Au zoo de Chattanooga, dans le Tennessee, un dragon de Komodo femelle donne naissance à trois petits dragons sans partenaire mâle :
Ce phénomène s’appelle la parthénogenèse
Il s’agit d’un mode de reproduction monoparental, rare chez les vertébrés, au cours duquel un ou plusieurs individus se développent à partir d’un œuf qui n’a pas été fécondé par un mâle.


À visionner :
Pourquoi le dragon de Komodo est une espèce menacée de disparition? réalisé par Eric Ellena, Nicolas Bazeille et Paul-Aurélien Combre, le 05/12/18, sur le site pédagogique Lumni.

Malgré son impressionnante corpulence, le dragon de Komodo est aujourd’hui une espèce menacée ! 


À lire :
Les dragons de Komodo
Jean-Luc Petit et Laurent Hénin, 2000.


Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information
www.bpi.fr


Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *