Urbanisme : J’aimerais connaître l’histoire et l’évolution des passages couverts en France au 19ème siècle.

image_pdfimage_print

Médiathèques de Strasbourg – Notre réponse du 10/11/2020

Passage des Panoramas situé dans le deuxième arrondissement de Paris
© GFreihalter, CC BY-SA 3.0

Les galeries couvertes qui abritent des échoppes sont courantes à travers le monde (les souks, par exemple).
Les premiers passages couverts de Paris, notamment les galeries de bois du Palais Royal, furent édifiées à l’initiative du duc d’Orléans.
Au lendemain de la Révolution française, la suppression des privilèges féodaux et la vente des biens du Clergé, en 1789, provoquent un mouvement d’opérations immobilières, et c’est sur des terrains confisqués à la noblesse et au clergé que les premiers passages couverts sont construits.

En effet, leur édification a lieu dans un contexte de spéculation foncière et d’essor de la construction qui modifie considérablement l’urbanisme parisien. D’autre part, la période correspond au développement et à l’affirmation de la bourgeoisie commerçante parisienne.

Après une apogée au milieu du XIXe siècle, les passages couverts ont perdu une partie de leur attrait avec l’émergence de ces temples géants du commerce que sont les grands magasins, et ferment les uns après les autres : 150 galeries existaient à Paris en 1850, seulement 20 sont encore en activité actuellement.

Source :
L’histoire des passages couverts sur le blog Les poudriers d’escampette, association de retraités du Bouchet et de Vert-le-Petit.


À lire :

Les passages couverts de Paris : histoire des passages couverts de Paris Patrice de Moncan, 2018

Les passages couverts en Europe
Patrice de Moncan, 2003


À visionner :

Ce reportage nous offre une promenade à travers les passages couverts de la capitale qui ne sont pas seulement des vestiges du Paris du XIXe siècle, mais également des lieux vivants adaptés à un urbanisme moderne.
À travers plusieurs extraits, nous visitons successivement tous les grands passages parisiens : Vero-Dodat, Panoramas, Caire, Verdeau, du Grand-cerf, Jouffroy, des Princes, Prado, Brady, Choiseul, Vivienne et ce grâce aux souvenirs et témoignages de ceux qui ont élu domicile dans ce monde à part.
Des commerçants anciens ou nouveaux qui survivent et racontent avec passion cette microsociété conviviale et unique de Paris.
Images d’archive INA (Institut National de l’Audiovisuel)

1980 : Mémoires des passages couverts de Paris | Archive INA

Pour aller plus loin…

Les passages et galeries couverts de Paris : Mise en valeur et mise en tourisme de ces lieux originaux pour une pérennité et un dynamisme dans le XXIe siècle par Dorothée Metivier, sous la direction de Michel Tiard, juin 2010.
Mémoire professionnel pour l’obtention du : Diplôme de Paris 1 Panthéon-Sorbonne Master professionnel “Tourisme”.
La première partie traite de l’histoire des passages couverts.


Également sur www.eurekoi.org :

Tourisme : Quels sont les endroits les plus secrets de Paris ?


Eurêkoi – Médiathèques de Strasbourg
https://www.mediatheques.strasbourg.eu/


Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *