Un ami atteint d’un cancer en phase terminale, qui est sous morphine à haute dose, mais qui peut encore « causer littérature » dans ses moments de lucidité, m’a dit qu’une de ses ancêtres, une comtesse de Maupeou, était soprano et chantait dans des salons que fréquentait Marcel Proust. Il aurait bien aimé retrouver le passage de la correspondance de Proust, s’il existe, ou tiut autre texte faisant état de cette anecdote. Je lui ai dit que je chercherais, c’estpourquoi je m’adresse à vous. Merci de me répondre le plus rapidement possible car mon ami est vraiment mourant et je pense qu’il serait heureux d’avoir ce renseignement.

Réponse apportée le 09/03/2008  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

La Bpi possède un fonds important sur Marcel Proust.
J’ai consulté nombre de bibliographies et index
Je n’ai vu apparaître le nom de la comtesse de Maupéou qu’à partir du livre de Jean-Yves Tadié dont je vous joins la notice :

Tadié, Jean-Yves
Titre : Marcel Proust : biographie /
Éditeur : Paris : Gallimard, 1996
Description : 952 p.-32 pl. : ill. ; 21 cm
Collection : NRF Biographies
Résumé : Il y a dans cet ouvrage tout ce qu’on peut savoir de Proust, tout ce qu’il est utile de savoir pour comprendre sa personne et son oeuvre, mis en lumière par l’éditeur de A la recherche du temps perdu, dans la Bibliothèque de la Pléiade.
Niveau 3 – Langues et littératures –
840″19″ PROU 5 TA – Disponible

Dans ce livre, j’ai pu repérer à la page 495, l’extrait suivant :
 » Le 30 Août, à un concert de bienfaisance qui le change de l’orchestre Marchetti, Proust écoute la comtesse de Maupeou chanter, après Schumann et Brahms , des mélodies de Reynaldo Hahn, »qui l’ont ému dans la voix » , « jolies choses » , « choses divines ».

J’ai trouvé également sur le site de « Google books » la référence suivante (ce livre n’est pas dans nos collections)
Le róman des chefs-d’œuvre – Page 503
de Jacques Robichon – 1969 – 608 pages

Ce livre se trouve à la Bibliothèque nationale de France niveau rez-de-jardin voir catalogue :

extrait p.503
Naguère, Proust — encore lycéen de Condorcet — lui faisait porter par un groom,
… Madame de Maupeou, vous avez chanté comme un ange, ce soir ! …

En complément d’informations ,vous pouvez joindre la Société des Amis de Marcel Proust et des Amis de Combray :
Musée Marcel Proust, 4 rue du Docteur Proust, 28120 Illiers-Combray. Tel. : 02 37 24 30 97, fax : 02 37 24 13 78.

Cordialement,

Eurêkoi
Réponses à distance
Bibliothèque publique d’information
Site internet :

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *