qui a assassiné le president Boudiaf

Réponse apportée le 08/20/2007  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

Voici la notice du président Boudiaf trouvée dans WIKIPEDIA à l’adresse :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_Boudiaf

….. »Mais Mohamed Boudiaf est assassiné six mois plus tard, le 29 juin 1992, lors d’une conférence des cadres qu’il tenait dans la ville d’Annaba[6]. Un sous-lieutenant du groupe d’intervention spécial (GIS), Lambarek Boumaarafi, jeta une grenade et toucha mortellement le président. La motivation de son assassinat est sujet à controverse, entre la piste d’une action isolée commise par un militaire ayant des sympathies islamistes et celle d’un complot plus vaste impliquant des généraux de l’armée[6]. »

Je vous transmets également 2 autres adresses confirmant les informations contenues dans WIKIPEDIA :

http://www.france-mail-forum.de/fmf23/pol/23kcompl.html

« Le 29 juin 1992, le président Mohammed Boudiaf, au pouvoir depuis cinq mois, est assassiné en public à Annaba par un officier des services de sécurité de l’armée, le sous-lieutenant Lambarek Boumaarafi. La commission d’enquête conclura à un complot, évoquant sans autre précision la responsabilité de « la mafia politico-financière ».

http://www.humanite.fr/1995-03-02_Articles_-L-assassin-de-Boudiaf-est-vivant

« L’assassin de Boudiaf est vivant

L’ASSASSIN présumé du président Boudiaf, le sous-lieutnant Lembarek Boumaarafi, est bel et bien vivant. La rumeur a couru que Boumaarafi avait été tué lors de l’assaut donné par les forces de sécurité algériennes pour réprimer la mutinerie de la prison Serkadji d’Alger qui avait fait 96 morts. Boumaarafi a été montré mardi soir à la télévision algérienne lors d’un reportage consacré à cette tentative d’évasion. Il est apparu détendu et souriant, et a indiqué en réponse à une personne qui l’interrogeait qu’il a été sorti de sa cellule par les mutins et qu’il n’a été que légèrement blessé à la jambe. C’est la première fois que Boumaarafi apparaît publiquement depuis l’assassinat du président Boudiaf le 29 juin 1992. »

Cordialement,

Eurêkoi
Réponses à distance
Bibliothèque publique d’information
Site internet : http://www.bpi.fr

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *