La notion de constitution

Réponse apportée le 06/06/2012  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Notre réseau ne fournit pas les sujets de dissertation.
Cependant, nous avons sélectionné quelques sites qui pourront vous apporter de l’aide.
Nous attirons votre attention sur le fait que la documentation gratuite n’est que partielle.

Pour Maxicours, si vous résidez en France, demandez à la bibliothèque de votre ville si elle est abonnée.

→ Maxicours soutien scolaire en ligne

Maxicours, éditeur scolaire et parascolaire, propose une vaste base de contenus pédagogiques du CP à la Terminale pour apprendre, s’exercer et s’évaluer dans toutes les matières. Elle est destinée aux élèves, aux enseignants, aux adultes en formation continue, aux personnes souhaitant présenter un concours administratif de catégorie C.

Extrait de leur fiche pour analyser un sujet de dissertation :

Objectif : maîtriser les critères d’évaluation et les consignes des épreuves du baccalauréat.
Le sujet de type III du baccalauréat est une dissertation portant le programme. Pour le réussir, il faut avoir une connaissance solide de celui-ci. Il faut également posséder une bonne méthode, notamment pour analyser le sujet.

1. Expliquer les termes importants :

a. Quels sont les termes importants ?
La notion au programme (par exemple, un mouvement littéraire et culturel du XVIe au XVIIIe siècle) ou des notions littéraires importantes liées au programme (par exemple, l’apologue, le texte biographique, etc.), qui apparaissent dans le sujet, doivent évidemment être définies.
Il faut expliquer les notions clés qui apparaissent dans le sujet. Il est donc important de définir toute notion un peu complexe ou abstraite.
Ex. : le pessimisme, le stéréotype, la vision du monde, l’imagination, la sensibilité, etc.

b. Aboutir à une reformulation claire du sujet
Si le sujet est une citation – a fortiori une longue citation, formulée de façon compliquée –, il faut en résumer le contenu dans l’introduction de la dissertation pour montrer que celle-ci a bien été comprise.
Dans tous les cas, il est utile de reformuler brièvement la question posée afin de clarifier les choses, pour soi comme pour le correcteur.

2. Trouver une problématique :

Une fois les termes du sujet analysés, il s’agit de trouver une problématique.
a. Comprendre quelle est la portée du sujet
Par rapport à un cours complet sur une œuvre ou sur une question littéraire, un sujet de dissertation est nécessairement restrictif. Il invite à réfléchir à un aspect limité de l’œuvre ou de la question. Il faut se tenir à cet aspect et ne pas déborder sous prétexte de montrer que

********************************************************************************************************
Extrait de leur fiche : Droit / La notion de constitution

1. La notion de constitution
a. Les fonctions de la constitution
b. Les types de constitution
2. L’élaboration et la révision de la…
a. Constitution coutumière ou écrite
b. La révision des constitutions
3. La Constitution du 4 octobre 1958
a. Les caractères généraux de la…
b. La révision de la Constitution

Objectif : La notion de constitution est à la base du fonctionnement de tous les régimes politiques contemporains. Il s’agit donc d’une notion fondamentale, chaque constitution comprenant l’essentiel des règles qui régissent le fonctionnement des pouvoirs publics. L’étude de cette notion permet ainsi de mieux appréhender l’étude de la Constitution actuelle de la France. Toute société politique comporte un corps de règles, écrites ou non, destinées à fixer les modalités d’acquisition et d’exercice du pouvoir politique.

1. La notion de constitution :

L’adoption de constitutions écrites est un phénomène récent qui date de l’indépendance des colonies américaines au XVIIIe siècle. La constitution est un acte unilatéral par lequel est établi le statut du pouvoir politique dans la société.

a. Les fonctions de la constitution
Toute autorité investie conformément à la constitution est présumée légitime. Ainsi, en France par exemple, même lorsque les résultats des élections législatives sont défavorables à la politique inspirée par le président de la République, ce dernier continue néanmoins à exercer son mandat jusqu’à son terme, conformément à la Constitution.

Une constitution n’est pas seulement un ensemble de procédures, elle exprime également une philosophie politique. Son texte donne une vision de la société et détermine un projet politique.

Mais c’est surtout dans les déclarations des droits que s’exprime la philosophie d’un régime politique, car la place de l’homme dans la société y est définie. Ainsi, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 exprime une philosophie individualiste et vise à protéger l’individu contre les interventions de l’Etat.

Il faudra attendre la Constitution de 1946 pour qu’aux droits individuels viennent s’ajouter des droits économiques et sociaux. Le préambule de la Constitution de 1958 fait référence à la déclaration de 1789 et à celle de 1946. Les règles contenues dans ces déclarations des droits s’imposent au législateur.

La fonction la plus évidente de la constitution est de définir le statut des gouvernants. Elle institue les pouvoirs publics, fixe leurs compétences et règle leurs rapports. C’est donc en fonction de ces règles que l’on appréciera la légalité de l’action des pouvoirs publics.

b. Les types de constitution
La constitution peut être envisagée du point de vue matériel et du point de vue formel.
Du point de vue formel, elle se définit comme un ensemble de règles élaborées selon une procédure spéciale et dotée d’une puissance renforcée.
Du point de vue matériel, elle consiste traditionnellement dans l’ensemble des règles ayant pour objet l’organisation et le fonctionnement des pouvoirs publics étatiques.

Ces deux notions ne coïncident pas nécessairement. Ainsi, les pays à constitution principalement coutumière comme la Grande-Bretagne ne possèdent pas de constitution au sens matériel. De même, une constitution formelle peut inclure des dispositions qui ne sont pas matériellement constitutionnelles. Cependant, en général, la coïncidence entre constitution matérielle et constitution formelle est assez large.

2. L’élaboration et la révision de la constitution :

L’élaboration et la révision de la constitution sont l’œuvre du pouvoir constituant.
Le pouvoir constituant originaire intervient pour élaborer une constitution alors qu’aucune constitution n’est en vigueur.
Le pouvoir constituant institué est créé par la constitution qui le charge de modifier le texte constitutionnel.

a. Constitution coutumière ou écrite
Il existe deux grands procédés d’élaboration des constitutions.
Dans le mode de formation coutumier, les règles relatives à l’organisation et au fonctionnement des pouvoirs publics résultent de pratiques dont la répétition engendre un sentiment d’obligation (en Grande-Bretagne

************************************************************************************************************************************************************
→ Juristudiant.com :

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *