Mosquée de Paris. Commons

By Gérard Ducher (Néfermaât) – Own work, CC BY-SA 2.5

Notre réponse du 05/07/2018

La question de la religiosité des musulmans de France s’inscrit à la fois dans les problématiques « d’intégration » sociale et politique des populations immigrées – ou d’origine immigrée – et dans une plus grande visibilité et affirmation des pratiques religieuses de ces populations, surtout au cours des 2 dernières décennies.

En 2008 une enquête de l’Institut national des études démographiques (INED) a été menée sous le titre « Trajectoires et origines : enquête sur la diversité des populations en France » : elle a également été publiée en octobre 2010 dans Documents de Travail / INSEE, INED – n° 68,

Vincent Tournier en a fait une présentation et une critique dans la revue québécoise Politique et sociétés :
« Des signes convergents incitent à penser que les populations issues de l’immigration musulmane présentent un degré de religiosité relativement élevé, échappant de ce fait au processus de sécularisation qui caractérise la plupart des pays européens.(…) Les données indiquent qu’une dynamique de retour vers le religieux est manifestement à l’oeuvre et que cette dynamique ne s’explique pas uniquement par les difficultés sociales et les discriminations, mais qu’elle doit être resituée dans un processus global de socialisation politique où se mêlent les aspects culturels et idéologiques »
Les musulmans en France : religiosité, politisation et capital social : Enseignements de l’enquête « Trajectoires et origines » de Vincent Tournier Politique et Sociétés, 32(2), 89–120.
Disponible au format électronique dans ces bibliothèques et au format imprimé.

Une note d’analyse plus récente de l’INED a également été publiée en 2016 à l’occasion de l’édition commerciale de cette enquête :

Trajectoires et origines: Enquête sur la diversité des populations en France
sous la direction de Cris Beauchemin, Christelle Hamel et Patrick Simon. Collection : Grandes Enquêtes. 2016, 624 pages. ISBN 978-2-7332-8004-1

Voir aussi :

« Les religions dans les banlieues : territoires et sociétés en mutation » de Hervé Vieillard-Baron, professeur émérite à l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense – Université Paris Ouest Nanterre-La Défense Site Géo-Confluences, ENS de Lyon – Publié le 18/10/2016

« Quel est le poids de l’islam en France ? » de Samuel Laurent et Alexandre Pouchard in Le Monde, le 21/01/2015.

« Les musulmans pratiquent plus qu’il y a vingt ans » de Isabelle de Gaulmyn, Enquête Ifop pour la Croix, publiée le 31/07/2011.

Sénat : Rapport de la Mission d’information sur l’organisation, la place et le financement de l’Islam en France et de ses lieux de culte – publié en juillet 2016
Sommaire (et vente) sur le site de la Documentation française

Pour aller plus loin, voici une sélection bibliographique :

Islam en France, Islam de France
Jacques Barou et Musée de l’histoire de l’immigration. La Documentation française, 2016. ISBN 9782110103628
Résumé et sommaire sur le site de la DF

L’Islam positif la religion des jeunes musulmans de France
Leila Babès. Paris : Ed. de l’ Atelier , 1997. ISBN 2-7082-3312-2
Disponible à la Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

L’ islam et les musulmans en France une histoire de mosquées
Mohammed Telhine ; préface de Farhad Khosrokhavar. Paris : L’ Harmattan , DL 2010. ISBN 978-2-296-12257-4
Disponible à la Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

« Quelle place pour l’islam en France et en Belgique ? »  Institut du monde arabe in Revue Qantara, n°107, 2018. – En vente à la librairie boutique de l’IMA.

Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe

Thème(s) :   

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION