Locomotive à vapeur (photo de Giuseppe Ruco )

Locomotive à vapeur by Giuseppe Ruco on Unsplash


Bibliothèque publique d’information, notre réponse du 23/10/2018. 
 
Pour m’aider à répondre à votre question, j’ai contacté des associations d’archives et de mémoire du rail.
 
Le SARDO (Service archives documentation) de la SNCF  situé au Mans m’a fait parvenir les informations suivantes. 
Contact : archiveshistoriques.sncf@sncf.fr

 
Selon la publication Les dernières années de la vapeur en France de Yves Broncard paru en 1977 : L’utilisation commerciale de la traction vapeur cessa définitivement en France en 1975. 
 
Selon la préface de la publication Les dernières locomotives à vapeur d’Europe de   Patrice Bouillin  paru en 1978 : C’est finalement le 19 Octobre 1975 que le brûleur de la 141 R 1187 du dépôt de VENISSIEUX s’est éteint pour la dernière fois, laissant le flambeau à la 230 G 353 dernière locomotive à vapeur en service sur le réseau S.N.C.F. pour la traction de trains spéciaux et les besoins du cinéma.
 
L’association Rails & histoire nous apporte cet éclairage. 
 
Le dernier train commercial voyageurs en traction vapeur a été assuré, pour le compte de la SNCF, par la Société générale de chemins de fer et de transports automobiles (CFTA) le 27 mai 1972 au soir de Troyes à Châtillon-sur-Seine (Aube/Côte-d’Or). La rame (omnibus 2539), composée d’un fourgon et de trois voitures, était tractée par la locomotive 140 C 216.
 
 Le dernier train commercial marchandises en traction vapeur a été assuré par la SNCF le 29 mars 1974 entre Béning et Sarreguemines (Moselle). Le convoi (RO 71025 / RO pour Régime ordinaire) était tracté par la locomotive 141 R 420 du dépôt de Sarreguemines. A noter que la R 420 effectua un dernier voyage « de service » le 31 mars (convoyage du wagon de secours du dépôt de Sarreguemines jusqu’à Forbach via Béning).
 
L’ultime train commercial marchandises en traction vapeur a été le fait de la Société générale de chemins de fer et de transports automobiles (CFTA) le 24 septembre 1975 : convoi de wagons plats transportant des rouleaux de fil de fer de Troyes à Sainte-Colombe (Seine-et-Marne) tracté par la 140 C 38 du dépôt de Gray. Cette machine assura, le 20 novembre, l’acheminement de sa consœur la 140 C 287 (froide) depuis Gray  jusqu’à Chalindrey pour restitution à la SNCF (pour ses besoins, la SFTA avait loué à la SNCF, depuis 1962, plusieurs machines de type 140 C).
 
Sites d’archives : 
 
 INA/SNCF : Les archives sur la SNCF de l’Institut national de l’audiovisuel : https://sites.ina.fr/sncf/
 
Archives ouvertes de la SNCF : (photos, expositions, …) http://openarchives.sncf.com/
 

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information
www.bpi.fr

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION