c’est quoi la peur? pourquoi on a peur de quoi on a peur?…

illustration de Croquemitaine par Baric

Croquemitaine par Baric, Domaine public, via Gallica

Notre réponse du 10/12/2016
Bonjour, suite à votre question sur « des albums 2/4 ans sur le thème de la peur « , la BMVR de l’Alcazar de Marseille vous répond :
La peur est un des thèmes les plus répandus dans la littérature jeunesse mais tout d’abord nous vous conseillons la lecture de ce travail de mémoire  » la peur dans la littérature de jeunesse« , qui est intéressant notamment pour sa bibliographie ; l’auteur, Aurélie Jean aborde plusieurs questions :
– Qu’est-ce que faire peur ? Qu’est-ce que se faire peur ?
– Quel plaisir peut-on prendre à se faire peur ? Pourquoi aime-t-on avoir peur ? Pourquoi les enfants aiment avoir peur ?
– En quoi la peur est-elle nécessaire, positive chez l’enfant ?
– Quels sont les procédés utilisés pour faire peur ?
– Quels sont les types de livres qu’ils aiment pour avoir peur ? Qu’est-ce qui fait que cela fonctionne ?
– Quelles sont les images choisies sur le thème de la peur ? Quels sont les différentes types de peur qui reviennent ? Pourquoi aime-t-on l’idée que l’on va se faire manger ?
– Pourquoi les enfants aiment s’identifier à des personnages qui ont peur, à des personnages qui font peur, à des personnages qui surmontent leur peur ?
– Comment naît le plaisir de la lecture d’une histoire qui fait peur ?

voici également une sélection d’albums récents issue du site Ricochet, de l’Institut suisse jeunesse et Médias
A propos de cauchemars, du sommeil :
Tous les cauchemars ont peur des bisous / Caroline Lechevallier, Philipine Murakami. ed. Utopique, 2016
Charles-Édouard est un bon petit cauchemar qui vit avec son papa et sa maman dans une maison terrifiante. Comme tous les cauchemars, ses parents n’ont peur de rien… sauf des bisous. Chaque soir, avant que le petit Charles-Édouard ne se faufile dans le sommeil d’un enfant, Papa Cauchemar le met en garde : – Tu lui fais peur jusqu’à ce qu’il appelle sa maman. Et dès qu’elle arrive pour lui faire un bisou, tu prends tes jambes à ton cou ! Mais un soir, courageusement, Charles-Édouard décide de rester pour le bisou…

Quand j’ai la tête à l’envers / Catherine Pineur. ed. Pastel, 2008
Album à partir de 4 ans
L’avis de Ricochet
Une petite fille qui se réveille la tête à l’envers parce qu’elle a fait un gros cauchemar, cela arrive tous les jours. Brouhhh… Ces jours-là, les idées noires s’accrochent à elle, lui donnant l’impression d’avancer avec un cumulus menaçant et sombre au-dessus de la tête. Impossible d’oublier cet horrible rêve. Pourtant, la petite fille imaginée par Catherine Pineur en a décidé autrement. Ce cauchemar n’allait pas lui gâcher la journée. « Je ne suis pas d’accord ». Car elle détient la solution pour vite, vite oublier son cauchemar et retrouver sa bonne humeur. Il suffit de le consigner sur un petit bout de papier, à glisser dans une enveloppe qui ira à son tour dans une boîte que l’on rangera bien soigneusement dans un tiroir. Et hop ! Oublié ! Le tiroir devient ainsi le gardien de toutes les idées noires, de tous les mauvais souvenirs et les vilaines disputes, et ils n’en sortent plus. Et lorsque c’est au tour de maman de rentrer à la maison avec la tête à l’envers faute à une mauvaise journée chargée d’ennuis, la petite fille confie sa technique à sa maman telle une botte secrète. Et si l’on pouvait également confier des messages doux et rigolos ?
Une histoire toute mignonne pour apprendre aux plus petits que les cauchemars ne sont pas si terrifiants qu’ils en ont l’air. Et que rien de tel que les enfermer dans le tiroir à cauchemar pour les oublier.

Didoune / Andrée Prigent. ed. Didier jeunesse, 2016
Album à partir de 2 ans
Avant de s’endormir, il faut mettre le monde en ordre. Bonsoir lune, de Margaret Wise Brown en son temps, l’avait prouvé de façon magistrale. Andrée Prigent apporte à son tour, sa note particulière à ce thème avec Didoune.
Tout-petit, le visage rond, Didoune ordonne son armée de doudous avant de se préparer à accueillir son papa pour le doux baiser rituel du soir et l’arrivée de maman. Avec méthode et autorité, Didoune dissimule sous sa couette Lulu, le mouton, puis Toufic, l’ours, avant Ploc l’oiseau, Titi et Nestor, le lapin aux longues oreilles. Au fil des commandements, les peluches grossissent la couverture qui s’arrondit jusqu’au moment où par la porte apparaît Papa, tant attendu. Un dernier câlin, Maman va venir, c’est sûr, Didoune et ses amis pourront affronter la nuit. L’illustration toute en rondeur d’Andrée Prigent, la simplicité des couleurs contrastées, rouge, bleu, noir et blanc, les petits pois, petits points qui émaillent les images, tout parle tendrement au jeune lecteur. Le texte qui accompagne cette comédie contribue à la simplicité et à la familiarité du sujet. Un livre à mettre entre toutes les petites mains pour calmer les angoisses du soir.

Les petits bruits de la nuit / Didier Zanon, Sébastien Pelon. ed. Fleurus, 2016, Une histoire et au lit
Album à partir de 2 ans
Petit lapin aimerait bien faire dodo, mais, dans la nuit, il entend de drôles de bruit ! Heureusement, maman lapin est là pour rassurer son lapinou !

Peur des autres :

Le sourire du crocodile / Brigitte Endres, Marc Schulze. ed. NordSud, 2009
Album à partir de 4 ans
L’avis de Ricochet
Pierre est un petit garçon qui n’est pas très sûr de lui. Qui plus est, il se fait embêter par deux grands lorsqu’il se rend au terrain de jeux. Lorsque sa maman lui conseille de ne pas se laisser ennuyer, Pierre est furieux contre lui-même et se sent désemparé. Mais à peine est-il en bas de son immeuble qu’il tombe nez à nez avec un énorme crocodile à la mâchoire impressionnante. Grâce à des bonbons à la menthe, il s’en fait un allié providentiel qui l’accompagne partout. En sa compagnie, Pierre ne craint plus le concierge, les gros chiens ni les têtes dures du terrain de jeux. Mais une question demeure. A force de le nourrir avec des bonbons qu’adviendra-t-il lorsque ce crocodile édenté perdra son impressionnante dentition? Pierre décide de le laisser partir, se sentant mieux armés et prêt à se défendre seul. Une histoire amusante qui aborde le manque de confiance en soi tout comme la peur des autres. Le crocodile est impressionnant et saura titiller l’imaginaire des plus jeunes qui se sentiront dès lors épaulés.

N’aie pas peur Teddy, je te protégerai des bêtes sauvages / Martha Alexander. ed. Duculot, 1984
L’avis de Ricochet
Un ours en peluche qui devient le protecteur d’un enfant qui a peur.

Peur du noir :
Où est mon nounours ? / Jez Alborough. ed. Kaléidoscope, 1992
Album à partir de 3 ans
L’avis de Ricochet
Eddie a perdu son nounours, Fred. Il part à sa recherche dans un bois sombre et effrayant où l’attend une surprise de taille.

Igor et Souky. Igor et Souky et les ombres de la caverne / Sigrid Baffert, Sandrine Bonini. ed. Les éditions des éléphants, 2016
Album à partir de 5 ans
Pour la première fois, Igor et Souky partent en week-end hors de Paris. Accueillis par Oncle Yann et Tatie Maud dans leur village ardéchois, ils partent visiter la Caverne du Pont d’Arc, réplique de la Grotte Chauvet. Ce grand chef-d’œuvre de l’humanité abrite des peintures rupestres de toute splendeur : mammouths, lions, ours, mégacéros ornent les parois. Dans l’obscurité de la caverne, Igor et Souky plongent 36 000 ans en arrière…

Irrationnel, mort :

Le tout petit os / Jean-Louis Le Craver, Delphine Grenier. ed. Didier Jeunesse, 2001, A petits petons
L’avis de Ricochet
Le conteur Jean-Louis Le Craver est une nouvelle fois associé à l’illustratrice Delphine Grenier, pour ce conte mi-intriguant, mi-ironique. La présente adaptation s’inspire de Teeny-Tiny (Petit-tout-petit), une version bien connue des jeunes Anglais. Comme dans La Toute petite petite bonne femme (paru chez Didier Jeunesse), voici donc l’histoire d’une toute petite dame qui met son bonnet, prend son panier et sort de sa toute petite maison. Au bout de quelques temps, après avoir fait le tour du village, elle entre dans un petit cimetière, et sur une tombe, prend un tout petit os puis le remmène chez lui. Mais, une fois couchée, elle entend une voix qui lui réclame le petit os…Commence alors un délicieux frisson que seul la fin de la lecture et la surpris pourront arrêter.
Les illustrations de Delphine Grenier, un peu à la manière des images anglaise du début du XX° siècle, retranscrivent parfaitement cette petite histoire mi-douce, mi-aigre, qui devrait sans nulle doute intriguer les plus jeunes.

Marcel et le nuage / Anthony Browne, Kaléidoscope, 2016
Album à partir de 3 ans
Un nuage suit Marcel dans le ciel, comment échapper à cette traque peu ordinaire ? Après quelques vaines tentatives, Marcel va finalement découvrir qu’une peur affrontée est une peur surmontée.

Monstres :

Le Monstre de la jungle / Sylvie Poillevé, Hervé Le Goff. ed. Père Castor Flammarion, 2002
Album à partir de 4 ans
L’avis de Ricochet
Rythmé comme une comptine, sur des illustrations double-page débordant le cadre, voici l’histoire (presque éternelle) de la peur de l’inconnu et des bêtises en cascade. Dans la jungle africaine, Planplan, un éléphant tranquille, entend soudain un cri résonner au creux de son oreille. Après avoir bien regardé autour de lui, il est persuadé qu’un monstre le poursuit. Dans sa fuite, il donne peur également à deux autres grosses bêtes, Rhino et Hippo…jusqu’à ce que tous trois s’aperçoivent qu’il s’agit d’une puce, logée dans l’oreille de l’éléphant. Humour en cascade.

Bouh ! / Antonin Louchard. ed. Seuil, 2016
L’avis de Ricochet
« Bouh! », crie timidement un petit fantôme. Raté, le lecteur n’a pas eu peur. Contrarié, l’esprit frappeur recommence mais cette fois-ci avec plus de conviction. Il ouvre sa bouche en grand et pousse un « Re-bouh! » Effrayant. Le récit se poursuit ainsi sans que le petit fantôme ne parvienne à faire dresser un seul cheveu de son lectorat. L’appel de la table libère, pour un instant, le spectre de son rôle d’« épouvanteur ». Mais il promet de revenir…
Avec ses petites dents, son mauvais caractère et ses mensonges, le héros d’Antonin Louchard est craquant. On rit plus que l’on ne claque des dents. Encore quelques leçons avec son père et on ne fera plus les malins. Promis !

Même plus peur / Fleur Oury, Seuil, 2016
Album à partir de 3 ans
L’avis de Ricochet
Depuis quelque temps, Ours ne fait plus peur aux enfants. Dépité, l’imposant animal demande conseil à ses congénères, ceux de mauvaise réputation. Mais leurs réponses ne correspondent pas exactement à ce qu’il avait imaginé. Loup, une carotte à la patte, raconte qu’il ne fait plus peur à personne depuis ses mésaventures successives avec le petit Chaperon Rouge, les trois petits cochons et les sept chevreaux. Même discours avec l’araignée, le crocodile et le serpent. Désormais, le grizzli doit apprendre à vivre autrement. Et s’il essayait de troquer ses griffes et autres grognements contre de la douceur et des câlins ?

Dodo, l’enfant do / Timothy Knapman, Helen Oxenbury. ed. Kaléidoscope
Album à partir de 4 ans
Une grande sœur entraîne son petit frère dans la forêt, au risque de rencontrer le Grand Méchant Loup… Et bien sûr ils finissent par le trouver !

La petite trouille / Edouard Manceau, Alexis HK. ed. Benjamins media Editions, 2016
Album à partir de 4 ans
C’est l’heure d’aller au lit. Un papa et son fils se mettent à créer une chanson qui fiche un peu la trouille… C’est pas le moment, c’est vrai, mais c’est amusant. Ils sélectionnent des instruments de musique – une guitare, des maillets chinois – et des sons aussi – dentier qui claque, voix de fantôme… Soudain, un bruit résonne dans la maison : une sorcière prépare sa tambouille…

Courage :
À l’eau Mariétou / Marie-Félicité Ebokea, Clémentine Sourdais. ed. Le Sorbier, 2010
Youpi ! Lundi, Mariétou va avec sa classe à la mer, pour apprendre à nager. Devant la boutique de Mama Bikini, elle fait très vite son choix : c’est un maillot de championne qu’il lui faut. Mais une fois sur la plage, Mariétou est bien impressionnée : la mer est immense, les vagues sont bruyantes et l’esprit de Mamiwater, qui attire les enfants désobeïssants au fond de l’eau, est plutôt angoissant… Celle qu’on surnomme « Kissaitounapeurderien » aurait-elle la trouille de se jeter à l’eau ?

A New York, chez Mamie / Lauren Castillo, Le Genévrier. ed. Caldecott, 2016
Album à partir de 4 ans
Quand le petit John vient rendre visite à sa grand-mère, nouvellement installée à New York, cette grande ville, bien trop agitée et bruyante à son goût, lui fait peur. Elle l’effraie, et il ne l’aime guère. Jusqu’au jour où…

voir également ces bibliographies :
Proposée par la bibliothèque de Seyssinet-Pariset (38) voici une sélection
citons :
Crocolou aime avoir peur, Ophélie Texier, Actes Sud
Le petit fantôme qui avait peur, Alex Sanders et Patrice Léo, Casterman
Bouh ! la petite bête, Antonin Louchard, Petit Pol
Lucas fait un cauchemar, Liesbet Slegers, Autrement
Les fantômes, ça existe… ou pas ?, Guido Van Genechten, Mijade
Victoire a peur du noir, Maud Simon, Thomas Jeunesse

Voir également la sélection du site Babelio, où vous retrouverez, entre autres, tous les grands classiques tels que Max et les maximonstres, Loulou, les trois brigands, Loup loup y es-tu ?, Il y a un cauchemar dans mon placard, la chasse à l’ours, le Doudou méchant….
Sur le site Babelio, en suivant le lien, vous arriverez sur les livres classés « peur » ; vous pouvez ensuite affiner dans la colonne de droite pour ne sélectionner que les albums.

Cordialement,
EurêkoiBMVR Marseille vous remercie.

Date de création: 17/12/2016 05:19     Mis à jour: 17/12/2016 11:54

poser une question

applications mobiles

Cette question-réponse a été vue 74 fois dont 1 fois aujourd'hui