Je cherche un ou plusieurs ouvrages détaillant : 1/ l’administration des bibliothèques de la ville de Paris 2/le statut des personnels des bibliothèques de la ville de Paris ( les différentes catégories de fonctionnaires et le statut des personnels chargées du magasinage ) 3/ l’inspection générale des bibliothèques. Par avance, je vous remercie

Réponse apportée le 02/26/2013  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Toutes les informations concernant l’administration de la ville de Paris sont sur leur site http://www.paris.fr/>
Onglet : Paris politiques → Statut et institutions de Paris.

→ les personnels parisiens http://bit.ly/15MHxtu>
Bien qu’ils appartiennent à la catégorie des fonctionnaires territoriaux, les fonctionnaires des administrations parisiennes (commune, département et établissements publics) disposent d’un statut qui demeure toutefois, en raison même de l’histoire de la fonction publique parisienne, marqué du sceau du particularisme.
Ainsi, l’article 118 de la loi du 26 janvier 1984, portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, précise que les personnels de la commune et du département de Paris ainsi que leurs établissements publics “ sont soumis à un statut fixé par décret en Conseil d’État, qui peut déroger aux dispositions de la présente loi ”.
Après un premier décret publié en 1988 mais annulé par le Conseil d’État en 1992, un second décret, celui du 24 mai 1994, est venu préciser les conditions statutaires des personnels parisiens.
Confirmant le particularisme parisien (avant 1975, les fonctionnaires parisiens dépendaient hiérarchiquement des services de l’État), le décret du 24 mai 1994 prévoit l’application simultanée, pour la fonction publique parisienne, des dispositions applicables à la fonction publique territoriale (par exemple, en matière de congés, de temps partiel ou de notation…), mais aussi des dispositions applicables à la fonction publique de l’État (ainsi, l’administration parisienne est organisée en corps et non en cadre d’emploi ; de même le recrutement donne lieu à l’établissement d’une liste par ordre de mérite et non par ordre alphabétique comme pour la fonction publique territoriale).
Les agents affectés dans les mairies d’arrondissement
Aux termes de l’article 36 de la loi du 31 décembre 1982 (loi PML) les maires d’arrondissement, pour l’exécution de leurs attributions, disposent d’agents qui sont mis à leur disposition par la commune. Les personnels concernés demeurent régis par les statuts applicables aux personnels de la commune.
Actuellement, environ 1000 agents sont affectés dans les 20 mairies d’arrondissement.
La loi PLM a crée une situation particulière s’agissant de la désignation et de la mise à disposition des anciens secrétaires généraux des mairies d’arrondissement (appelés désormais directeurs généraux des services des mairies d’arrondissement), qui dépendent à la fois du Maire de Paris dont ils sont les représentants dans l’arrondissement et des maires d’arrondissement qui proposent leur nomination.
En effet, aux termes de l’article 36 alinéa 2 de la loi PML, les directeurs généraux sont, à l’instar des autres personnels affectés en mairies d’arrondissement, nommés par le Maire de Paris mais, à la différence de ces derniers, sur proposition du maire d’arrondissement. Ils doivent être choisis parmi les personnels communaux ou parmi l’ensemble des agents relevant du statut de la fonction publique territoriale.
Aux termes de l’article 36 alinéa 3 modifié par la loi du 27 février 2002, le nombre et la rémunération des personnels affectés aux cabinets des maires d’arrondissement sont précisés par une délibération du Conseil de Paris. L’affectation des collaborateurs de cabinet fait l’objet d’une mesure individuelle prise par le Maire de Paris sur proposition du maire d’arrondissement.

************************************************************************************************************************************************************
Statuts des agents de la Ville de Paris.
Onglet : Paris pratiques → Emploi, formation, stages → Travailler à la Ville

→ Statuts http://bit.ly/13P0k3R>
Les agents qui travaillent dans les services communaux ou départementaux de la Ville de Paris sont régis par des dispositions spécifiques au sein de la fonction publique territoriale aussi bien en ce qui concerne le cadre général de leur activité que l’aspect individuel de leur carrière…

Le statut général :
La loi n°84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale précise en son article 118 que les fonctionnaires parisiens relèvent d’un statut particulier, fixé par décret en Conseil d’Etat.
Disponible sur Légifrance : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006068842&dateTexte=20110329>

Il s’agit du décret n°94-415 du 24 mai 1994 portant dispositions statutaires relatives aux personnels des administrations parisiennes.
Disponible sur Légifrance : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000005615867&dateTexte=20110329>

En vertu de ces dispositions, la Ville de Paris a la possibilité de pourvoir ses emplois vacants de deux manières :
– en organisant ses propres concours de recrutement
– en accueillant des fonctionnaires extérieurs en position de détachement

Les statuts particuliers :
Les fonctionnaires parisiens sont organisés en corps, sur le modèle de la fonction publique d’Etat.
Les fonctionnaires de chaque corps participent à l’élection de leurs représentants qui siègent au sein d’une commission administrative paritaire (C.A.P.) chargée d’émettre un avis sur toutes les questions intéressant la carrière individuelle des agents.
Les statuts particuliers des différents corps ainsi que leur rémunération sont fixés par référence à ceux des emplois équivalents de la fonction publique de l’Etat, de la fonction publique territoriale ou hospitalière (ce sont les corps dits « homologues »).
Toute modification statutaire du corps de référence est répercutée sur le statut parisien après avis du Conseil supérieur des administrations parisiennes et délibération du Conseil de Paris.
Lorsqu’il n’existe aucun corps comparable dans une autre fonction publique, le statut du corps parisien est « spécifique ».
Les fonctionnaires parisiens bénéficient directement des évolutions indiciaires (augmentation de la valeur du point) communes à toutes les fonctions publiques sans qu’aucune transposition particulière ne soit nécessaire.
Vous trouverez également sur cette page un document concernant
→ la Politique des ressources humaines http://bit.ly/V4LXsL>
Gestion des carrières, politique de formation, politique sociale…

************************************************************************************************************************************************************
→ Infos pratiques : formations – livre, édition, bibliothèque de l’enseignement supérieur Culture http://bit.ly/V4OuTK>

Les métiers du livre :
À l’heure des nouvelles technologies et d’Internet, les métiers du livre sont plus vivaces que jamais et continuent à recruter. Paradoxe ? Nullement. Car les nouvelles technologies ne sont qu’un nouvel outil dans un travail très ancien et qui restera nécessaire par-delà les évolutions techniques : aider à la création et à la diffusion des oeuvres, des textes, du savoir.
Le travail de sélection, de diffusion, de médiation forme cette « chaîne du livre » dont les métiers ici présentés sont les maillons. Leur nombre et leur diversité (secteur public, secteur privé, édition, commercialisation, médiation, valorisation, conservation…) témoignent de la vitalité du secteur du livre et de la lecture et offrent un vaste choix de carrières où beaucoup sauront trouver une place où investir leur enthousiasme et leur énergie, après une indispensable formation.

Bibliothèques : Les statuts des personnels
Les agents des bibliothèques peuvent relever de la fonction publique de l’État, de la fonction publique territoriale ou encore de la fonction publique de la Ville de Paris.
Les carrières des fonctionnaires d’État des bibliothèques sont gérées par le ministère chargé de l’enseignement supérieur. Pour autant, les personnels des bibliothèques peuvent être affectés au ministère de la culture et de la communication. Ils travaillent alors en administration centrale, en administration déconcentrée ou dans un des établissements publics placés sous la tutelle du ministère de la culture et de la communication (Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque publique d’information, Centre national du livre).
Les conservateurs d’État des bibliothèques peuvent être mis à disposition d’une des 54 villes qui disposent d’une bibliothèque municipale classée. Les agents des collectivités territoriales exercent leurs fonctions dans une bibliothèque municipale, dans une bibliothèque départementale de prêt ou de communauté de communes, ceux de la Ville de Paris dans une des bibliothèques du réseau de lecture publique parisien.
Il existe 7 corps dans la fonction publique de l’État :
Catégorie A, les conservateurs généraux et les conservateurs des bibliothèques, les bibliothécaires ;
Catégorie B, les bibliothécaires-adjoints spécialisés, les assistants des bibliothèques ;
Catégorie C, les magasiniers en chef et les magasiniers spécialisés.

Il existe 6 cadres d’emplois dans la fonction publique territoriale :
Catégorie A, les conservateurs des bibliothèques et les bibliothécaires ;
Catégorie B, les assistants qualifiés et les assistants de conservation du patrimoine et des bibliothèques ;
Catégorie C, les agents qualifiés et les agents du patrimoine.

Les concours :
Dans les deux fonctions publiques, les recrutements se font par voie de concours, organisés par :
l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSSIB), établissement relevant du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, pour l’accès à la fonction publique d’État ; le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) pour l’accès à la fonction publique territoriale.
Les concours d’accès à la catégorie A des deux fonctions publiques sont ouverts aux titulaires d’une licence ou d’un diplôme de 2e cycle universitaire équivalant à la licence. Pour le recrutement en catégorie B, le baccalauréat est exigé. Pour le corps des bibliothécaires-adjoints spécialisés et pour le cadre d’emplois des assistants qualifiés de conservation du patrimoine et des bibliothèques, les candidats doivent être titulaires d’un diplôme d’études universitaires en sciences et techniques (DEUST) ou d’un diplôme universitaire de technologie (DUT) dans l’option « métiers du livre ».
Enfin, en catégorie C, le recrutement se fait au niveau du brevet des collèges pour les magasiniers en chef et les agents qualifiés du Patrimoine ; les magasiniers spécialisés et les agents du patrimoine étant, quant à eux, recrutés directement, sans concours.

Formations et diplômes :
Les conservateurs sont formés à l’ENSSIB pendant 18 mois. Cette formation comprend notamment des enseignements en histoire du livre, en informatique, en management, appliqués aux bibliothèques et en développement de projet culturel. Elle débouche sur le diplôme de conservateur des bibliothèques. Les bibliothécaires d’État suivent un an de formation à l’ENSSIB.
La formation des bibliothécaires territoriaux est divisée en deux parties : un tronc commun administratif qui s’effectue dans une des quatre écoles nationales d’application des cadres territoriaux (ENACT) (Montpellier, Angers, Nancy, Dunkerque) et un tronc commun de spécialité qui se déroule pour tout ou partie à l’ENSSIB. En ce qui concerne les assistants des bibliothèques (État), une formation initiale est prévue pendant leur année de stage.
Enfin, le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) organise pour les assistants et les assistants qualifiés territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques, une formation complémentaire de six mois, 3 mois avant et 3 mois après la titularisation.

Concours d’état :
Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSSIB)
17-21, boulevard du 11 novembre 1918 – 69100 Villeurbanne – Tél. : 04 72 44 43 43 fax : 04 72 44 43 44 / http://www.enssib.fr

Concours de la fonction publique territoriale
Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT)
10-12, rue d’Anjou – 75381 Paris cedex 08 – Tél : 01 55 27 44 00 / http://www.cnfpt.fr
Le Centre national de la fonction publique territoriale étant organisé par délégations régionales, les renseignements peuvent être pris dans ces délégations.

Concours d’accès à la fonction publique de la Ville de Paris
Mairie de Paris
Bureau du recrutement
2 rue Lobau 75004 Paris Tél. : 01 42 76 44 42
Bureau des bibliothèques, de la lecture publique et du multimédia
31 rue des Francs-Bourgeois 75004 Paris Tél. : 01 42 76 67 75 http://www.paris.fr (rubrique « recrutements et concours »)
Centre de documentation des bibliothèques de la Ville de Paris (Centre de documentation sur les métiers du livre)
15 bis rue Buffon 75005 Paris Tél. : 01 55 43 25 25

Documentation :
Les personnes qui ont suivi une formation dans le domaine de la documentation peuvent se présenter aux concours de la fonction publique d’état ou à ceux de la fonction publique territoriale.

Statuts et concours :
Dans la fonction publique d’État, en catégorie A, il faut distinguer les professeurs de documentation, titulaires d’une licence de documentation et d’un CAPES en documentation, qui relèvent du ministère de l’éducation nationale (établissements d’enseignement), et les chargés d’études documentaires qui exercent des fonctions de documentation, soit dans les services des ministères de la culture, de l’éducation nationale (recherche pédagogique) et du secrétariat général du Gouvernement, soit, pour ceux issus du concours organisé par le ministère de l’équipement, dans les services de celui-ci ou des ministères autres que ceux mentionnés ci-dessus.
En catégorie B, les secrétaires de documentation sont titulaires d’un baccalauréat et exercent leurs fonctions dans différents ministères.
Dans la fonction publique territoriale, la structure en cadres d’emplois a permis d’ouvrir des options dans les concours. Ainsi, aux concours d’accès aux cadres d’emplois des bibliothécaires territoriaux, des assistants qualifiés de conservation du patrimoine et des bibliothèques et des assistants, les concours comportent une option documentation.

Formations et diplômes :
La formation initiale est assurée notamment par l’Institut national des techniques de la documentation qui délivre le diplôme supérieur de documentation et par des universités qui ont créé en leur sein des DUT, des DEUST option « métiers du livre », des licences, des maîtrises, des DEA et des DESS de documentation ou encore des licences et maîtrises comprenant la mention documentation. Dans le cadre de la réforme licence-master-doctorat (LMD), ces cursus sont en cours de transformation.
• Institut national des techniques de la documentation (INTD)
2, rue Conté – 75003 Paris – Tél. : 01 40 27 25 16 http://www.cnam.fr/>
• Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques ENSSIB – Informatique documentaire
17-21 boulevard du 11 novembre 1918 – 69100 Villeurbanne – Tél. : 04 72 44 43 43 / http://www.enssib.fr

Adresses utiles :

• Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche
Direction générale des ressources humaines
Sous-direction de la gestion des carrières – Bureau des personnels des bibliothèques et des musées
142, rue du Bac – 75007 Paris – Tél. : 01 55 55 01 49
Direction générale de l’enseignement supérieur – Sous direction des bibliothèques et de la documentation – Bureau de la diffusion des savoirs et de la formation professionnelle
99, rue de Grenelle – 75357 Paris 07 SP – Tél. : 01 55 55 79 02 / http://www.education.gouv.fr

• Ministère de la culture et de la communication – Direction du livre et de la lecture 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris Cedex 01 Tél. : 01 40 15 73 35 / 74 16 http://www.culture.gouv.fr/culture/dll.htm

• Association des Documentalistes et Bibliothécaires Spécialisés (ADBS) 25, rue Claude-Tillier – 75012 Paris – Tél. : 01 43 72 25 25 / http://www.adbs.fr

• Association des Bibliothècaires Français (ABF)
31, rue Chabrol – 75010 Paris – Tél : 01 55 33 10 30 / http://www.abf.asso.fr

Pour terminer un ouvrage de référence :
→ Titre : Le métier de bibliothécaire / Auteur : Association des bibliothécaires français Édition : 12e éd.
Éditeur : Paris : Electre-Ed. du Cercle de la Librairie, 2010
Description : 565 p. ; 24 x 17 cm Collection : Bibliothèque-Documentation
Résumé : Après un bref historique et le rappel des différentes fonctions des bibliothèques selon leur environnement administratif, social et culturel, expose les aspects fondamentaux du métier de bibliothécaire : accueil et information du public, recherche documentaire, acquisition, conservation… Une large place est faite aux outils et aux techniques actuelles de traitement et de gestion des documents.
Encadrés : Bibliothèque de la Ville de Paris pages 113, 451

Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http://www.bpi.fr

Home A

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *