Réponse apportée le 12/09/2012  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

En réponse à votre demande, voici une sélection de romans (parmi plusieurs dizaines) ayant pour cadre Byzance, Istanbul ou Constantinople (ne sachant pas si vous parlez de la ville antique ou non), effectuée dans la base Electre des livres disponibles en commençant par le plus récent puis par le plus « classique » :

*ENARD, Mathias. Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants. Paris, Actes-Sud, 2010, 154 p
http//coupsdecoeur.wordpress.com/2010/10/02/constantinople-byzance-istanbul/>

*Azyadé / Pierre Loti
Résumé
Le roman d’amour d’un lieutenant de la marine anglaise et d’une jeune fille turque, à Constantinople, au moment où les populations chrétiennes de l’Empire ottoman se révoltent contre le sultan.

*Jean le Pérégrin / Mika Waltari
traduit du finnois et préfacé par Jean-Luc Moreau
Paru le 2 janvier 2012
Disponible, Broché 12,80 EUR Nouvelle édition
1 vol. (537 p.) ; 19 x 12 cm
Editeur Libretto, Paris
Collection Libretto, n° 182
Résumé
Au milieu du XVe siècle, l’Eglise de Rome, qui vient de surmonter le grand schisme d’Occident, voit l’Empire ottoman menacer Byzance. C’est en ces temps troublés, annonciateurs du passage du Moyen Age à la Renaissance, que Johannes, un jeune théologien tenaillé entre l’Occident et l’Orient et entre la chair et l’esprit, s’engage dans l’armée chrétienne contre les Turcs. Roman posthume.

*Les amants de Byzance / Mika Waltari (Auteur)
http//www.roman-historique.fr/2011/12/les-amants-de-byzance/>

* Le château blanc
Orhan Pamuk
traduit du turc par Munevver Andac
Editeur Gallimard, Paris
Collection Folio, n° 3291
Résumé
Le narrateur est un Italien de vingt ans, féru d’astronomie et de mathématiques. Capturé par les marins turcs et jeté dans la prison d’Istanbul, il se dit médecin, et est offert comme esclave à un hodja, un savant. Le maître oriental et l’esclave occidental se ressemblent de manière effrayante, éprouvent de la méfiance l’un pour l’autre, mais vont pourtant travailler ensemble sur la pyrotechnie.

*Les turbans de Venise
Nedim Gürsel
traduit du turc par Timour Muhidine
Paru le 17 janvier 2008
Disponible, Broché 7,60 EUR Nouv. présentation
1 vol. (389 p.) ; 18 x 11 cm
Editeur Points, Paris
Collection Points. Les grands romans, n° 1077
Résumé
Peintre et professeur d’histoire de l’art à Istanbul, Kâmil Uzman s’installe à Venise afin de faire des recherches sur Bellini, qui autrefois s’est rendu à Istanbul pour faire le portrait du sultan. A travers les tableaux qu’il contemple, Kâmil déroule le sens de sa vie et tombe amoureux d’une jeune bibliothécaire, Lucia.

*Théodora, impératrice d’Orient
Guy Rachet
Paru le 4 juillet 2001
Disponible, Broché 19,40 EUR
1 vol. ; 24 x 16 cm
Editeur Rocher, Monaco
Collection Grands romans
Résumé
Née au Ve siècle, fille d’une ancienne prostituée et du gardien des ours dans le cirque de Constantinople, Théodora devient actrice et courtisane avant d’épouser l’empereur Justinien. Cette biographie romancée décrit largement la ville de Byzance au début du VIe siècle, avec ses fêtes, ses courses de char, ses spectacles, ses banquets mais aussi ses guerres.

*Souvenir parfait de la mort
Radoslav Petkovic
traduit du serbo-croate (Serbie) par Alain Cappon
Paru le 20 octobre 2010
Disponible, Broché 24,40 EUR
1 vol. (605 p.) ; illustrations en noir et blanc, cartes ; 22 x 13 cm
Editeur Gaïa, Monfort-en-Chalosse (Landes)
Résumé
En 1420, le moine Philarion accompagne son maître Gemistos jusqu’à un mausolée où se trouvent deux sarcophages et une inscription : Souvenir parfait de la mort. Au coeur des décombres de Byzance, se pose la question de suivre Platon ou Aristote, de privilégier l’esprit ou la matière. Ce roman mêle religion, ésotérisme et philosophie.

*Erotokritos
Vitzentzos Cornaros
traduit du grec par Robert Davreu
Paru le 25 janvier 2007
Disponible, Broché 30,45 EUR
1 vol. ; 22 x 14 cm ; 1 DVD
Editeur Corti, Paris
Collection Merveilleux, n° 31
Note Bibliogr.
Résumé
Le jeune Erotokritos, fils d’un serviteur du roi d’Athènes, s’éprend de la fille du monarque, Aréthuse. Le roi s’oppose à cet amour et exile le chevalier. Puis il décide de marier sa fille au prince de Byzance, mais elle refuse et se retrouve dans un cachot pendant de nombreuses années. Oeuvre de maturité d’un représentant prestigieux de la Renaissance crétoise.

Deux romans policiers parmi d’autres (Simenon, San Antonio…)

*Meurtre à Byzance
Julia Kristeva
Paru le 20 septembre 2006
Disponible, Broché 7,10 EUR
1 vol. (440 p.) ; 18 x 11 cm
Editeur LGF, Paris
Collection Le Livre de poche, n° 30612
Résumé
Sebastian Chrest-Jones, historien des migrations à Santa Barbara, disparaît mystérieusement de son domicile et de son laboratoire. Une intrigue policière qui aborde plusieurs thèmes : le destin controversé des migrants, la douleur des étrangers, les guerres, des clins d’oeil sur l’actualité mondiale et parisienne, le terrorisme, une Europe inconnue, la religion et la politique.

*Du sang sur la soie
Anne Perry
traduit de l’anglais par Jean-Charles Provost
Paru le 7 octobre 2010
Disponible, Broché 22,21 EUR
1 vol. (749 p.) ; 22 x 14 cm
Editeur 10-18, Paris
Note Bibliogr.
Résumé
Bien décidée à prouver l’innocence de son frère accusé de meurtre, la jeune apothicaire Anna Zarides entreprend de mener sa propre enquête travestie en eunuque. D’intrigues de palais en morts violentes, une aventure dans la Byzance du 13e siècle.

**********
En fin, une compilation parue chez Omnibus :

Istanbul : rêves de Bosphore
édition Timour Muhidine, Alain Quella-Villéger
photographies Pierre Loti
Réunit Fantôme d’Orient
Pierre Loti
L’homme qui assassina
Claude Farrère
Istanbul
Ahmet Haldi Tanpinar
Un café pour couche-tard et autres récits
Yachar Kemal
La première femme
Nedim Gürsel
Nouvelles, récits et poèmes
Hans Christian Andersen, Comtesse Dash, Xavier Marmier et al.
Paru le 4 avril 2002
Disponible, Broché 24,30 EUR Réimpr.
1 vol. (XIX-889 p.-10 pl.) ; illustrations en noir et blanc, cartes ; 20 x 13 cm
Editeur Omnibus, Paris
Note Lexique
Résumé
Istanbul est assurément l’une des cités majeures qui, depuis plus de cent cinquante ans, exerce une fascination jamais démentie sur les esthètes venus du reste de l’Europe et de l’Outre-Atlantique, depuis les romantiques jusqu’aux voyageurs de l’Orient-Express, mais aussi sur les romanciers turcs eux-mêmes, qui, en quelque sorte, se sont appropriés leur patrimoine de pierre et de rêve.

En espérant avoir répondu à votre attente,
Cordialement,

Eurêkoi – Bpi (Bibliothèque publique d’information)
http//www.bpi.fr
http//www.Eurêkoi.org

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION