Fanny Duthil a écrit ,aux éditions PUF, « Histoire des femmes aborigènes » S’agit-il de la publication de sa thèse ou est-ce un ouvrage différent ? Si oui, ou puis-je le trouver ?

Réponse apportée le 02/01/2006  par PARIS Bpi – Actualité, Art moderne, Art contemporain, Presse

Bonjour,

voici la notice correspondant à la thèse, issue du Sudoc (Système universitaire de documentation) (http://www.sudoc.abes.fr/ en consultation à distance par tous:

Titre : Rupture ou continuité ? [Texte imprimé] : les autobiographies des femmes aborigènes d’Australie de 1972 à 2000 : entre témoignage historique et création littéraire / Fanny Duthil ; dir. de thèse Maryvonne Nedeljkovic
Mémoire ou thèse (version d’origine)
Alphabet du titre : latin
Auteur(s) : Duthil, Fanny (1976-….)
Nedeljkovic, Maryvonne. Directeur de thèse
Date(s) : 2004
Langue(s) : multilingue
Pays : France
Editeur(s) : [S.l.] : [s.n.]
Description : 2 vol. (398, 93 f.) : ill. ; 30 cm
Num. national de thèse : Thèse : 2004LEHA0050

Thèse : Thèse doctorat : Etudes anglophones : Le Havre : 2004
Notes : Le volume 2 contient les annexes. – Publication autorisée par le jury
Annexes : Bibliogr. f. 343-383. Index. Résumés en français et anglais

Résumé : Cette thèse porte sur les autobiographies écrites en anglais par des femmes aborigènes d’Australie. Le corpus se compose des récits autobiographiques d’une vingtaine d’auteurs publiés entre 1972 et 2000. En décomposant le terme d’auto-bio-graphie, la définition de ce genre littéraire devient problématique lorsqu’elle s’applique à ces récits. Issus d’une culture orale dans laquelle le collectif dépasse l’individuel, les Aborigènes présentent des récits hybrides. La lecture des autobiographies aborigènes comme témoignages historiques est récente, mais est-elle pour autant fiable ? Au-delà du témoignage, peut-on parler de création littéraire aborigène ? Les auteurs ont réussi à exprimer la part d’oralité inhérente à leur culture. Un travail sur les manuscrits a permis de dévoiler l’intervention de rédacteurs qui ont remanié l’ouvrage d’origine. Toutefois, la dimension aborigène met en évidence la correspondance avec le Dreamtime pour créer un espace littéraire aborigène à part entière.

Voici la notice correspondant à l’ouvrage publié :

Titre : Histoire de femmes aborigènes [Texte imprimé] / Fanny Duthil ; préface Didier Daeninckx
Alphabet du titre : latin
Auteur(s) : Duthil, Fanny (1976-….)
Daeninckx, Didier (1949-….). Préface
Date(s) : DL 2005
Langue(s) : français
Pays : France
Editeur(s) : Paris : Presses universitaires de France
Description : 1 vol. (X-243 p.) : couv. ill. en coul. ; 24 cm
ISBN : 2-13-055266-8 (br.) : 25 EUR
EAN : 9782130552666

Annexes : Bibliogr. p. 233-[238]. Notes bibliogr.

Résumé
Issues d’une culture ancrée dans l’oralité, les femmes aborigènes d’Australie présentent des autobiographies à caractère hybride mêlant tradition et modernité. A travers leurs récits, elles racontent l’histoire de leur vie, reflet de l’histoire d’un peuple. A partir d’un corpus de 20 autobiographies, F. Duthil analyse comment deux générations de femmes ont traversé la politique d’assimilation.

La publication d’une thèse, conduit généralement l’auteur à des remaniements éditoriaux. La comparaison des résumés laisse penser qu’il s’agit bien d’une publication issue de la thèse soutenue.

Cordialement,

RADIS/
Service des Réponses A DIStance
de la Bpi
site internet : http://www.bpi.fr

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION