Je n’ai pas trouvé cette information sur le site de l’INSEE ni sur celui du cabinet McKinsey. Beaucoup de livres font référence à 61% d’échec ou deux fusions sur trois mais aucun ne fait référence à l’étude utilisée pour affirmer ces données chiffrées. De plus je n’ai pour l’instant aucune piste concernant le secteur des Très Petites Entreprises.
Notre réponse du 05/06/2015
Nous avons orienté nos recherches en utilisant le terme de transmission d’entreprise.
Les fusions-acquisitions ne correspondaient pas à la typologie des entreprises qui vous intéressent.
Nous n’obtenions aucun résultat probant.
Sur le web, voici quelques rapports sur ce sujet :
Voir rapports de l’ASSOCIATION NATIONALE POUR LA TRANSMISSION D’ENTREPRISE CRÉÉE EN 1985, SANS BUT LUCRATIF
http://www.cra.asso.fr/IMG/pdf/observatoire_version_site_-2015a.pdf
http://www.cra.asso.fr/IMG/pdf/observatoire_version_10-_2014.pdf


Voir cette étude (Projet conduit par des étudiants de Sciences Po dans le cadre de leur projet collectif) :

Transmission d’entreprises. projet collectif MUTECOS (pdf)

Rapport de la direction générale du Trésor, sur la transmission d’entreprises à la famille et aux salariés :
https://www.tresor.economie.gouv.fr/File/392491

Rapport sur la transmission des PME par le Groupe BPCE (2e groupe bancaire en France) :
http://www.observatoire.bpce.fr/pdf/obct002_hd.pdf

Les chiffres clés du baromètre de la transmission de PME (2013):
La Compagnie Nationale des Conseils en Fusions et Acquisitions (CNCFA) et le bureau d’analyse financière Epsilon Research ont publié la quatrième édition de leur baromètre de la transmission de PME en France. L’objectif du baromètre est d’éclairer les acteurs professionnels comme les pouvoirs publics sur les évolutions du marché de la transmission des PME en France et pallier l’absence de statistiques nationales sur le sujet. Voici ce qu’il faut retenir de l’édition 2013 :
En 2013, 25% des PME ont fait l’objet d’une transmission interne (familiale ou salariale), les 75% restant ont fait l’objet d’une cession ; les défaillances de PME ont augmenté de 4,6% sur les trois premiers trimestres 2013 (par rapport à 2012) ;
le taux de transmission intrafamilial (révisé) reste deux fois plus faible en France par rapport aux principaux pays européens ; la reprise par les salariés est un type de transmission très minoritaire pour les PME, en France comme en Europe.
Le baromètre mesure aussi l’appréciation du marché par les professionnels. Ainsi, selon eux, la principale entrave conjoncturelle au bon fonctionnement du marché est le manque de visibilité sur l’activité (77% ; +3% par rapport à 2012) ; la principale entrave structurelle étant la fiscalité (80% ; +12% par rapport à 2012). En outre, plus de 8 professionnels sur 10 souhaiteraient que les pouvoirs publics agissent pour rendre la fiscalité plus souple pour la cession /transmission afin d’améliorer le fonctionnement du marché :

 

Et en complément, vous pouvez utiliser une base de données en presse disponible à la Bpi : Europresse
(Base d’articles de presse française et étrangère en texte intégral multilingue. 6000 sources d’information surtout françaises mais aussi anglaises, italiennes, espagnoles, allemandes … de types divers : journaux (dont 167 français), revues , magazines, dépêches, blogs, biographies. Les archives les plus anciennes remontent à la fin des années 1980. Les dates de couverture varient d’un titre à l’autre.)
Quelques extraits d’articles (très petite sélection, à consulter…) :
La pluralité des rapports au marché dans les très petites entreprises : une approche typologique
Grand Est : les dynasties industrielles relayées par celles du Mittelstand
Les Echos – 20 décembre 2013 – 341 mots, PASCAL AMBROSI –
(…) Problèmes de succession
En Lorraine, les TPE et PME indépendantes représentent près de 9 établissements sur 10. Mais l’âge moyen des chefs d’entreprise avoisinant les cinquante ans, se pose un problème de succession. Selon l’Insee, 8.500 entreprises étaient à transmettre en 2009, rien que sur le département de la Moselle. « Dans le contexte économique actuel, qui manque de visibilité, nombre de dirigeants hésitent à transmettre un cadeau « empoisonné » à leurs enfants – si tant est qu’ils soient intéressés – et cherchent à s’adosser à des repreneurs régionaux ou nationaux en recherche de croissance externe », explique Jean-Yves Lestrade, qui gère un cabinet de conseil et rapprochement d’entreprises dans le Grand Est.
Transmettre son entreprise à des salariés
Les Echos – 21 février 2014 – 447 mots
De nombreuses entreprises cessent leur activité faute de repreneur. Mais trouver le repreneur idéal n’est pas facile lorsqu’il s’agit de transmettre son affaire, qui représente l’œuvre d’une vie.
Nous, notaires, pouvons conseiller à nos clients entrepreneurs de tourner leur regard vers leurs salariés. Plusieurs dispositifs favorables encouragent la cession à ses salariés, à titre gratuit ou onéreux.
Démographie d’entreprise : un tissu productif anormalement contrasté
Les Echos – 16 mai 1997 – 558 mots
(…) Mais, au-delà des performances d’une élite d’entreprises de toutes tailles, le tissu économique français souffre de l’anormale fragilité d’un nombre élevé d’entreprises, notamment d’entreprises petites et moyennes. C’est le deuxième plan de notre panorama : à proportion comparable, la France crée d’abord moins d’entreprises pérennes que ses grands partenaires. Les chiffres de création pure sont en outre à la baisse. Depuis 1987, la France crée chaque année un peu moins d’entreprises. 194.737 en 1987 ; 199.402 en 1988 (année record), mais seulement 171.000 en 1993, 183.800 en 1994, 179.000 en 1995 et 171.600 en 1996. En comptabilisant ce que les statistiques baptisent  » reprises et réactivations « , le total oscille entre 273.000 et 284.000 depuis 1993 (hors une pointe en 1994), contre 295.000 à 305.000 sur la période 1987-1990. Des moyennes inférieures de 30 % environ à celles de l’Allemagne et de l’Angleterre.

Bpifrance se rêve marieur de PME pour créer des ETI
Les Echos – 4 décembre 2014 – 682 mots
La banque publique veut favoriser les acquisitions d’entreprises pour augmenter le nombre d’ETI.Elle mise sur un réseau de partenaires spécialistes des petites fusions vers qui elle oriente ses clients PME et TPE.
4.600 Entreprises de taille intermédiaire 61 % des entreprises cotées.
Avec deux opérations d’acquisition à son actif – toutes deux réalisées avec bpifrance -, Loyalty Expert, spécialisé dans le développement d’outils de Big Data pour des acteurs de la grande distribution, serait presque un cas d’école pour la banque publique d’investissement. En un peu plus d’un an, la société a augmenté son chiffre d’affaires d’un tiers – il atteint aujourd’hui 23 millions d’euros – et fait grimper ses effectifs de plus de 30 personnes. Seule ombre au tableau pour la banque publique, cette PME de la région Rhône-Alpes n’a toujours pas accepté de l’accueillir à son capital…
Point B@nque, no. 98
points majeurs, dimanche 1 février 2015
Les banques redorent le marché des professionnels
95 % des entreprises ! Voilà ce que représente le marché des très petites entreprises et des professionnels en France. Pourtant ce marché ne comptabiliserait que 6 % des aides au financement des entreprises. Les TPE seraient elles les parents pauvres du marché des entreprises dans les banques ? C’est en tous les cas de cette manière qu’elles se perçoivent comme le montrait le rapport sur le financement des TPE publié en juin dernier par l’ex médiatrice du crédit Jeanne-Marie Prost. Depuis les banques ont réagi et ont mis plus de conseils et de financements sur la table…
Point B@nque, no. 101
points majeurs, vendredi 1 mai 2015
Financement des entreprises Quelles perspectives en 2015 ?
De plus en plus prisé par les entités financières, qui proposent des offres toujours plus élaborées dans le cash management ou encore la mobilité, le segment des entreprises reste soumis à un enjeu majeur : le financement. Panorama des évolutions réglementaires et des initiatives en cours…
La Correspondance économique
Problèmes d’actualité, mardi 3 mars 2015
« Le mouvement de recul de la création d’entreprises en 2013 est général » indique l’observatoire des PME piloté par BPIfrance, dans son rapport 2014 sur l’évolution des PME
« Le mouvement de recul de la création d’entreprises en 2013 est général » indique l’observatoire des PME piloté par BPIfrance dans la 10ème édition de son rapport annuel sur l’évolution des PME, dont voici une synthèse ci-dessous.
« La France compte plus de 3 millions de microentreprises, soit 95 % des entreprises implantées dans le pays. Leur activité relève du petit Commerce, des Services et de la Construction, tandis que les PME se répartissent entre toutes les activités et que les ETI se concentrent dans l’Industrie. Si l’économie sociale et solidaire (ESS) est composée à 99 % de TPE et de PME, près d’une ETI ou grande entreprise sur cinq localisée en France a développé une activité dans ce domaine…
L’AGEFI Hebdo
L’Enquête, jeudi 16 avril 2015, p. 32
EnquêteMobilisation autour de la transmission d’entreprise
Yves Rivoal
Fermetures faute de repreneurs, employés licenciés… Les difficultés rencontrées sur ce marché risquent de s’imposer comme un réel enjeu de société.Il y aura sur le marché des professionnels et des TPE 600.000 entreprises à céder dans les dix prochaines années. « Or aujourd’hui, 45 % des cédants ne trouvent pas de repreneurs au moment de transmettre leur entreprise », rappelle Jean-François Rinfray, directeur du marché des professionnels de Crédit Agricole SA. Cette difficulté à faire se rencontrer cédants et acheteurs constitue pour Jean-Luc Scemama, président du réseau interprofessionnel « Transmettre et Reprendre », un véritable enjeu de société : « On estime en effet à plus de 50.000 le nombre d’emplois détruits chaque année dans les entreprises qui ferment leurs portes, faute de repreneurs. »…
Charente Libre Région, samedi 24 mai 2014, p. 3
Pierre-Emmanuel Boissis, Déclic Bois, ChassenonMichel Fraisse, Fraisse Miroitier, Angoulême
Entreprises: des clés pour bien céder Une formation en management Je dois améliorer deux choses. 89 entreprises à vendre en Charente
Lénaëlle SIMON

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION