Écologie : comment faire pour devenir débroussailleur avec des animaux (ânes, chèvres, moutons…) ?

Bibliothèque publique d’information, notre réponse du 21/02/2020.

Image par David Mark de Pixabay

Le terme professionnel de cette démarche est l’écopastoralisme ou éco-pâturage

Pour vous accompagner, j’ai cherché des professionnels de l’orientation : 

Maison de l’emploi de la métropole nantaise : dont la mission première est d’accueillir, orienter et accompagner les chercheurs d’emploi, les créateurs d’entreprise et les salariés.
À titre d’exemple (pas dans votre secteur géographique), une offre de Pôle Emploi avec le terme éco-pâturage.


J’ai ensuite utilisé le terme éco-pâturage et Nantes : rien de tel que de rencontrer des personnes qui ont lancé leur activité.

Les moutons de l’Ouest : un projet de Quentin Noire

Ecomouton : Le projet de Sylvain Girard.

Patures&Co : une entreprise qui fonctionne avec des moutons d’Ouessant et des chèvres des fossés.

Entretien nature et territoire depuis 2009, Entretien Nature & Territoire est un centre de ressources dédié à la pratique de l’éco-pâturage en France, il accompagne des projets.


Selon La fiche Wikipedia sur l’ecopastoralisme ou ecopaturage :
« En France, se sont tenues en 2012 les premières rencontres de l’écopastoralisme en tant que solution alternative de gestion écologique des espaces verts par des herbivores issus de races rustiques, organisée par l’association « Entretien Nature & Territoire ». »


Selon cet article, il y aurait aussi des expérimentations avec des ânes. 
« Nantes: L’éco-pâturage se développe dans l’agglomération nantaise » de Adrien Chauvin, 20 minutes, 13/04/2016.
Bien que le mouton soit l’animal phare de l’éco-pâturage, il existe aussi d’autres bêtes pour tondre la pelouse. Certaines entreprises, comme Aux ânes proposent d’y installer des ânes, des vaches ou encore des chèvres.


La société Ecoterra propose des études (faune, flore), des diagnostics (phytosanitaires), des formations (professionnels et particuliers), des animations (écoles, centres ou foyers), des conférences, des plans de gestion différenciée, etc.
Vous trouverez sur leur site Internet de très belles illustrations de leurs actions et beaucoup d’informations professionnelles concernant l’écopaturage et les animaux.


Pour finir, un article très complet accompagné d’ une infographie des animaux à choisir selon le type de terrain :
«Écopastoralisme : quel animal choisir pour entretenir un espace vert ?» par Christophe Darpheui et Daniel Curt, sur Paysalia, le 28 mars 2019.


…et un témoignage vidéo : Environnement : le retour de l’éco-pâturage à découvrir sur la chaîne YouTube de France3 : Pays de la Loire.

Environnement : le retour de l’éco-pâturage

Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information
www.bpi.fr

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *