Réponse apportée le 10/19/2011  par STRASBOURG Médiathèques de la ville et communauté urbaine – Fonds régional, Illustration, Arts du spectacle (danse)

Nous avons effectué nos recherches principalement sur Electre et sur Internet et saisissant les mots-clés « macarons dans les romans » ou « macarons dans la littérature ».
Beaucoup de résultats pointaient évidemment sur les livres de pâtisseries, mais peu sur des romans. Une des façons de répondre à la question était de chercher le terme macaron en titre, ou le plus souvent dans le résumé.
La liste suivante contient des romans dans lesquels il est plus ou moins question de macarons. Nous ne pouvons pas assurer que le macaron aura vraiment une place importante, il se peut qu’il soit simplement mentionné.

– Clémence Boulouque, Au pays des macarons, Mercure de France, avril 2005
« A travers l’histoire du macaron, Clémence Boulouque rend hommage à sa grand-mère qu’elle adorait et qui réalisait de délicieuses pâtisseries. Ce gâteau est par ailleurs prétexte à un retour sur l’ébauche de son propre destin, comme un élément clé d’une généalogie sensuelle et sensitive. »

– Claire Mazard, Macaron citron, Syros Jeunesse (JEUNESSE)

« Macaron citron…Avez-vous déjà goûté au magnifique livre de Claire Mazard ?Colline vient d’avoir seize ans. Elle n’aime ni le sport ni les maths, déteste l’anglais, déteste la prof’ d’anglais, mais qu’est-ce qu’elle aime ?
Jean-Jacques Goldman, les macarons citron et, depuis deux mois, Sara.
Le premier amour de Colline est une fille de dix-sept ans au regard bleu « pull-marine ».Claire Mazard a extrêmement bien écrit son histoire. Colline ainsi que Sara sont deux personnages à croquer, on a envie de les connaître.
L’histoire est réaliste et originale car les récits parlant d’homosexualité sont peu courants dans la littérature jeunesse.On déguste vraiment ce court roman avec beaucoup de gourmandise.Un livre qu’on dévore sans le vouloir… »

– Valérie Tong Cuong, Providence, Stock, 2008
« Un chien, un macaron à la violette, un suicide raté et l’explosion d’un immeuble vont réunir les protagonistes dans un hôpital et modifier leur destin. Prix Version Femina-Virgin Megastore 2008. »

– Luc Turlan, Le secret des macarons, Geste, 2010
« Les amis de la ferme se rendent à Montmorillon, la cité de l’écrit, pour acheter un livre à Cabriole, la biquette qui n’a plus rien à lire. Comme Crapoto a faim, les amis s’arrêtent à la boulangerie acheter la spécialité locale : les macarons. Mais l’oie, la boulangère, ne retrouve pas sa recette secrète. Elle se demande si le sans-abri à qui elle a donné quelques biscuits ne la lui a pas volée. »

– Séverine Vidal, Comme une plume, Oskar Jeunesse, 2011 (JEUNESSE)
« Bestiole, une adolescente de 14 ans, tient son journal intime. Elle y raconte, avec ses mots et son humour bien à elle, sa vie, ses parents divorcés, sa grand-mère Nonna un peu loufoque, son amour pour le beau Ismaël et surtout son amitié avec Rose. Cette dernière souffre d’anorexie. Bestiole et Ismaël parviennent, à l’aide de macarons guérisseurs, à redonner le sourire à Rose. »

– Claire Dûsolier, Comment rencontrer l’amour à Paris ?, Le Manuscrit, 2008
« Émilie, jeune citadine pas vraiment branchée et légèrement dégoûtée de l’amour, apprend du jour au lendemain qu’elle va devoir réaliser une nouvelle chronique sur les rencontres amoureuse à Paris pour le magazine «Paris et Vous». Soutenue par sa meilleure amie, Émilie va sortir de son nid douillet et courir à travers toute la capitale à la recherche du sujet parfait. Elle devra également faire face à sa nouvelle rédactrice en chef, Miss perfection et à un charmant étranger rencontré près d’un rayon de crevettes. Heureusement, les macarons au chocolat et les vitrines de chaussures de rêve sont là pour la réconforter. »

– Loredan, Crimes, gondoles et pâtisseries, Fayard, 2011
« Dix espions de la police vénitienne sont chargés de retrouver un livre mystérieux, en plein carnaval de l’hiver 1763. Leonora, agent secret de la Sérénissime, se lance dans la course, de bibliothèques en pâtisseries, de librairies en salles de banquet : l’ouvrage tant convoité est un traité de cuisine dont les recettes succulentes sèment la mort sur leur passage. À travers les explosions de farines et les éboulements de petits fours, Leonora tente de résister à l’attrait fatal des pièces montées et des pyramides de macarons à la vénitienne. […] »

Nous n’avons pas trouvé d’autres résultats. Si vous souhaitez approfondir les recherches, vous pouvez également poser la question au Guichet du Savoir, un autre service de Question/Réponse à distance.
http//www.guichetdusavoir.org/>

En espérant avoir répondu à votre question,

Cordialement,

Eurêkoi.org, médiathèques de la ville et communauté urbaine de Strasbourg
http//www.Eurêkoi.org
http//www.mediatheques-cus.fr

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION