Culture orientale : Quel « expert » trouver pour découvrir le personnage de Nasr Eddine Hodja ?

Étiquettes:
image_pdfimage_print

Bibliothèque de l’Institut du monde arabeNotre réponse du 07/10/2020

Statue de Nasreddin Khodja
Statue de Nasreddin Khodja© Faqscl, CC BY-SA 3.0
via Wikimedia Commons

Nasr Eddine Hodja, tout comme son « homologue » maghrébin Juha, est un personnage incontournable de la culture populaire musulmane, de l’Europe balkanique à l’Asie centrale. Ses histoires prodiguent des enseignements à caractère philosophique et se sont diffusées dans de nombreuses langues (turque, persane, arabe, serbo-croate, russe, grecque…).
Cette brève présentation faite, quel expert pourrait aider à approfondir la connaissance de ce personnage ?


Des écrits d’experts

Nous avons fait une recension de tous les ouvrages publiés autour de Nasr Eddine Hodja dans le fonds documentaire de la Bibliothèque de l’IMA (Institut du Monde Arabe).
Contes des sages et facétieux Djeha et Nasreddine Hodja par Jean Muzi, éd. du Seuil, 2009.
Présentation de l’éditeur :
« Ce nouveau volume des « Contes des sages » met en scène un personnage que l’on retrouve dans la tradition orale de tout l’Orient musulman et qui porte, suivant les pays, le nom de Djeha ou de Nasreddine Hodja. L’ouvrage le suit pas à pas et nous conte les mille et une aventures de ce sage-fou aux semelles trouées, entre ruse et débrouillardise.
Sous des dehors parfois niais, Djeha se montre suprêmement habile. Il mystifie ses semblables ou les berne pour vivre à leurs dépens. Fertile en expédients, il est capable par son esprit d’à-propos de se tirer des situations les plus délicates. Petit paysan, modeste, marchand ou simplement journalier, il possède parfois un lopin de terre et promène son âne. Presque sage, du moins homme avisé, Nasreddin se fait parfois philosophe.
Et au travers de ces contes arabo-turco-persans de « sagesse facétieuse », il convie le lecteur à un plaisant voyage, dans un islam à la liberté frondeuse
. »

Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja
Recueillies et présentées par Jean-Louis Maunoury, éd. Libretto, 2014
Présentation de l’éditeur :
« Édition établie et présentée par Jean-Louis Maunoury (XIIIe-XVe siècle) Nasr Eddin Hodja, héros légendaire qui a peut-être vécu en Turquie au XIIIe siècle (on y montre son tombeau… mais il a toujours été vide) est célèbre dans tout le monde musulman, de l’Albanie au Sinkiang, de la Crimée jusqu’à l’Inde.
Jean-Louis Maunoury a passé dix ans de sa vie à inventorier, classer et traduire plus de 500 des historiettes qui le mettent en scène… Il les rassemble ici, pour la première fois, en un volume unique, et en propose une lecture à double ou triple fond. Si Turcs, Arabes et Persans font en effet proférer au « divin Hodja », depuis bientôt dix siècles, toutes les insanités possibles et imaginables, ce serait en large part pour assouplir le carcan de la religion officielle, les insanités en question se trouvant être, quand on y regarde d’un peu près, empreintes d’une bizarre sagesse. (…) »


Expert de l’INALCO dans le domaine des contes

À l’INALCO (Institut national des Langues et Civilisations orientales, Paris) vous pouvez aussi contacter :
Aboubakr Chraibi
Ses thèmes de recherche sont, d’après sa présentation sur le site de l’INALCO :
– Les Mille et une nuits (sources manuscrites, traductions et influences)
– La littérature arabe médiane
– Les contes et les traditions narratives arabes
– La circulation internationale des thèmes et des motifs


En savoir plus sur Nasr Eddine Hodja

Les contes de Nasreddine Hodja sont disponibles en écrits sur Internet Archive (en accès ouvert).

Ils sont disponibles également en vidéos, sur la plateforme YouTube :
nasreddin hodja 1 : 3 histoires courtes par Marc Seriancof (lecteur de ces histoires), le 11/04/2017.
Présentation :
« Trois très petites histoires pour donner un aperçu du personnage mythique de Djeha Hodja Nasreddin. On le dit l’équivalent de notre Toto national, mais Nasreddin (Dja’a au Magrheb) est plus malicieux et se révèle tantôt un grand sage tantôt un coquin, selon qu’il est Oulema (Imam) Cadi. »

Nasreddin Hodja 4 et 5 par Marc Seriancof (lecteur de ces histoires), le 27/04/2017.
Présentation :
« Deux autres petites histoires de Nasreddin, où l’on découvre un Djeha mari miséricordieux et un père pédagogue. »

Nasreddin Hodja 6 par Marc Seriancof (lecteur de ces histoires), le 02/05/2017.
Présentation :
« Le salaire du bûcheron. Dans cette petite histoire, Nasreddin est assistant du juge. »

Les contes de Nasr Eddine Hodja sont également en ligne sur ce blog :
http://nasreddinhodja.unblog.fr/


 La Bulac (Bibliothèque universitaire des langues et civilisations orientales) a organisé en 2018 une exposition sur Nasr Eddin :
Voyager avec Nasr Eddin Hodja


Eurêkoi – Bibliothèque de l’Institut du monde arabe


Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *