Dans beaucoup de recettes de grand-mère on utilise les limaces pour faire disparaitre les verrues, à l’inverse, j’ai entendu que toucher une limace peut donner des verrues ! Pourriez-vous me dire s’il existe réellement un lien entre les deux ?

InsoliteRéponse apportée le 06/23/2012  par METZ – Lorraine, Sarre, Luxembourg ; Fonds régional ; Science fiction ; Illustration, image, vérifiée le 23/10/2015


D’après Le livre des superstitions d’Eloïse Mozzani (Laffont  Bouquins), la limace a des vertus pour soigner les verrues, mais également beaucoup d’autres maux  :

 Selon un usage très répandu en France, il faut frotter les verrues avec une limace. Une fois l’opération terminée, il faut :
-suspendre le mollusque dans un endroit aéré (bocage vendéen)
-le piquer dans un arbrisseau épineux (Anjou)-l’enterrer (Loiret)
-l’embrocher sur une tige de céréale (Bretagne)… dans tous les cas, une fois la limace desséchée, la verrue disparaît.
Introduite dans l’oreille, la limace (ou sa bave) guérit également de la surdité, la purée de limace rouge traite l’infertilité et manger à jeun de grosses limaces protège de la grippe et empêche les enfants de faire pipi au lit.

Les méthodes « naturelles » ne manquent pas pour soigner les verrues (ail, banane citron..). Il suffit de consulter différents forums sur internet, par exemple forum sport-santé.
Mais est-il nécessaire de soigner une verrue puisque, d’après le site Passeport santé :

La plupart des verrues disparaissent sans traitement au bout de quelques mois. Plusieurs études ont montré que les deux tiers des verrues disparaissent sans traitement en moins de 2 ans. (…) L’effet placebo est assez puissant dans le traitement des verrues. En effet, l’application de solutions placebo affiche des taux de guérison variant de 0 % à plus de 70 % (avec une moyenne de 27 %).

La limace peut-elle donner des verrues ?

Le site d’information de la dermatologie française  nous donne cette définition de la verrue :

Les verrues, encore appelées papillomes viraux, sont des lésions cutanées bénignes, c’est-à-dire sans gravité, correspondant à des excroissances de peau. Elles sont liées à l’infection de la peau par un virus appelé human papillomavirus.

Ces virus étant spécifiques à l’être humain, ni la limace ni son mucus (composé à 98% d’eau) ne semblent donc être responsables de l’apparition des verrues.

Toutefois, il reste des questions sans réponses car (toujours sur ce site) :

on ne sait pas comment expliquer la contamination de certains professionnels comme les bouchers ou les vétérinaires par exemple par manipulation de la viande, de la volaille ou du poisson.

Cordialement,
Eurêkoi – Bibliothèques Médiathèques de Metz

 

Cette question-réponse a été vue 54 fois dont 1 fois aujourd'hui

J’aimerais connaître l’origine de la présence d’un médaillon situé en façade du bâtiment place du marché à Metz

à côté du fleuriste Fleurêve. Sculpté dans la pierre de Jaumont, il représente des abeilles….merci beaucoup de me renseigner.
Notre réponse du 02/13/2015

Le médaillon est donc situé Place Jean-Paul II, et représente cinq abeilles autour d’un rayon de miel.

D’après le « Dictionnaire historique des rues de Metz » de Sébastien WAGNER (2009), les maisons situées en face du Marché Couvert ont été édifiées par l’architecte Pierre Sylvestre JAUNEZ (1756-1844). Leur construction s’acheva en 1824.

Elles furent ornées de bas-reliefs de Pierre DENY (1789-1844), sculpteur et architecte, qui a laissé de nombreuses traces de ses œuvres dans Metz. Il se peut donc que ce grand médaillon soit l’œuvre de ce sculpteur messin, même s’il nous manque la référence qui puisse l’attester formellement.

L’abeille est un symbole du Premier Empire, qui s’est retrouvé dans les armes de nombreuses grandes villes françaises sous Napoléon.

Un « chef de gueules à trois abeilles d’or » sur les armoiries des villes récompensa celles dont le maire avait assisté au couronnement de l’empereur; elles eurent accès au rang de « Duchesses » et considérées comme « bonnes villes »! Metz figurait parmi ces cités

Il est donc possible d’y voir un (discret?) rappel d’une allégeance au régime impérial, tout autant qu’une allusion au caractère industrieux de la préfecture de la Moselle.

BiblioSésame – Bibliothèques Médiathèques de Metz
http://www.bibliosesame.org

Cette question-réponse a été vue 70 fois dont 1 fois aujourd'hui

Comment définir l’art contemporain?

Réponse apportée le 10/10/2014  par METZ – Lorraine, Sarre, Luxembourg ; Fonds régional ; Science fiction ; Illustration, image ; Littéra

Bonjour,

En dehors des définitions que vous pouvez trouver vous-même dans les dictionnaires classiques, l’art contemporain se démarque en ce qu’il est l’art qui se fait. Il n’est pas à confondre avec l’art moderne qui lui est accompli et lié essentiellement au 20 e siècle.

Pour en savoir plus, consultez les articles :

Art contemporain, pages 58-60 dans le Dictionnaire critique et raisonné des termes d’art et
d’archéologie : a l’intention des amateurs, chercheurs et curieux de Jacques Girard
disponible à la salle de documentation de la Médiathèque du Pontiffroy (cote USUEL 703 GIR)
Art moderne / art contemporain page 54 dans le Dictionnaire des arts plastiques modernes et
Contemporains de Jean-Pierre DELARGE
disponible à la salle de documentation de la Médiathèque du Pontiffroy (cote USUEL 709.2 DEL)
Si vous ne pouvez vous déplacer, vous pouvez consulter en ligne :
Portail de la bibliothèque Kandinsky (MNAM)
http//bibliothequekandinsky.centrepompidou.fr

Portail unique pour l’interrogation du catalogue de la bibliothèque Kandinsky (art 20-21e siècle), l’accès aux ressources du Centre Pompidou et une interrogation simultanée des catalogues de plusieurs bibliothèques spécialisées et de ressources extérieures.

Guide-annuaire de l’art contemporain
http://www.cnap.fr/guide-annuaire
Plus de 2500 lieux de l’art contemporain.

Annuaire commenté des principales structures de l’art contemporain : lieux de diffusion, résidences d’artistes, aides, prix, bourses, organismes professionnels… Disciplines : arts plastiques, arts du feu, BD illustration, design, film, vidéo, graphisme, métiers d’art, mode, nouvelles technologies, photographie, créations sonores. Recherche possible par région, département, ville

Eurêkoi /METZ Bibliothèques Médiathèques
Réponses à distance

Cette question-réponse a été vue 51 fois dont 1 fois aujourd'hui

Bonjour, je réalise un TFE sur les théories de science-fiction et plus précisément sur l’apocalypse, les mondes post-apocalyptiques et les dystopies. Cela devient un genre très répandu en littérature et au cinéma, mais j’ai beaucoup de mal à trouver de la documentation théorique sur ce sujet. Passez une bonne journée, bien à vous.

Réponse apportée le 10/19/2013  par METZ – Lorraine, Sarre, Luxembourg ; Fonds régional ; Science fiction ; Illustration, image ; Littéra

J’ai interrogé pour votre recherche notre base professionnelle Electre (elle permet une interrogation par mots sujets sur un ensemble titre résumé) : vous trouverez une réflexion et des références sur ces thèmes dans :

* Apocalypses ! une brève histoire de la fin des temps, d’Alex Nikolavitch Racunica
Editeur : Les moutons électriques, Lyon: 2012
Résumé : Essai sur les récits de fin du monde contemporains et leurs sources historiques et scientifiques. L’auteur revient sur les résurgences et variations du mythe et ses significations dans les époques et cultures, ses relations avec les religions, les discours qui lui sont liés. Godzilla, l’Antéchrist, la crise financière, le calendrier maya, les super-héros sont notamment évoqués.

* L’homme fabriqué : récits de la création de l’homme par l’homme, textes rassemblés par Jean-Paul Engelibert
Editeur : Garnier, Paris: 2000
Résumé : De la mythologie à l’ère industrielle, des automates aux androïdes, du monstre créé par Frankenstein aux créatures artificiellement procrées d’Huxley, ce recueil offre un parcours inédit à travers la littérature de l’homme artificiel.
Tous les textes présentés sont en version intégrale. D’autres textes, sous forme d’extraits, sont donnés en annexe et présentent les origines mythiques du thème.
Exemples de textes réunis : « Les automates » , « L’homme au sable » d’E.T.A. Hoffmann ;
« Frankenstein ou Le Prométhée moderne » de Mary Shelley ;
« Le joueur d’échecs de Maelzel » , « L’homme qui était refait » d’Edgar Poe ;
« L’automate » de Ralph Schropp ;
« L’Eve future » de Villiers de L’Isle-Adam ;
« La manufacture d’hommes » d’Oskar Panizza ;
« R.U.R. » de Karel Capek ;
« Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley …

Pour localiser ces ouvrages, vous pouvez consulter le SUDOC (Système Universitaire de Documentation) : ce catalogue permet de localiser un document dans les bibliothèques universitaires françaises, de l’emprunter directement ou par le prêt entre bibliothèques (PEB); il vous permet aussi de connaître les horaires et fermetures annuelles de ces bibliothèques. <http://www.sudoc.abes.fr/>
Il suffit de cliquer sur l’onglet « Où trouver ce document ? », présent dans le bandeau supérieur des notices bibliographiques.
A titre d’exemple, je vous propose de suivre le lien grâce à l’identifiant pérenne de cet ouvrage :
* Apocalypses sans royaume : politique des fictions de la fin du monde, XXe-XXIe siècles,
de Jean-Paul Engelibert
Editeur : Garnier, Paris : 2013
Résumé : Cet ouvrage traite des fictions ayant pour thématique la fin du monde et réfléchit sur ces représentations de l’histoire achevée, qui inventent des tragédies où l’humanité est placée sous son propre regard critique.
Identifiant pérenne : <http://www.sudoc.fr/170161447>

Le catalogue de la Bpi peut également vous offrir des ressources intéressantes, d’un point de vue théorique.
Voici une sélection de titres obtenus après interrogation, à l’adresse : <http://www.bpi.fr ; onglet "Recherche documentaire" * Titre : Science-fiction : les frontières de la modernité Auteur(s) : Colson, Raphaël ; Ruaud, André-François Editeur : Mnémos, Saint-Laurent d’Oingt (Rhône): 2008 Résumé : Histoire de la science-fiction envisagée du point de vue d'une culture touchant à la fois la littérature, la télévision, la BD, les comics et mangas. L'étude la replace de façon systématique au sein de son contexte historique, politique, social, culturel et éditorial. La science-fiction est analysée comme fruit de l'époque qui l'a vue naître. Localisation - Cote : 81-61 RUA Niveau 3 - Langues et littératures * Titre : Les nouvelles formes de la science-fiction [actes du colloque de Cerisy, 2003] Auteur(s) : Bozzetto, Roger ; Menegaldo, Gilles ; Martinière, Stephan Editeur : Braguelonne, Paris: 2006 Résumé : Réunissant universitaires, écrivains, éditeurs et critiques de SF fantasy, ce colloque a montré que la science-fiction se distancie des utopies, des idéologies et des mythes de l'ancien âge d'or en revisitant les univers archaïques, les mythes et les légendes, comme le démontre l'essor de la fantasy. Ces questions sont abordées à travers la littérature, le cinéma et le film d'animation. Localisation - Cote : 81-61 NOU Niveau 3 - Langues et littératures * Titre : Le cinéma de science-fiction : histoire et philosophie Auteur : Eric, Dufour Editeur : A. Colin, PAris: 2011 Résumé : Histoire et philosophie de la science-fiction. Telles sont les deux approches qui constituent le corps de cet ouvrage destiné aux amateurs et passionnés du genre. Car la science-fiction, au-delà des simples effets spéciaux, exprime un regard porté sur l'homme et la société et nourrit les fantasmes du spectateur. Analyse et décryptage. Localisation - Cote : 791.15 DUF Niveau 3 - Arts, loisirs, sports * Titre : Critique de la Science-fiction Auteur : Goimard, Jacques Editeur : Pocket, Paris: 2002 Résumé : Une sélection d'articles de J. Goimard sur la science-fiction. [pour plus de détails sur les thèmes abordés dans cet ouvrage, voir la page ci-contre : <http://rernould.perso.neuf.fr/IMAGINAIRE/GoimaSF.html%5D Localisation - Cote : 81-61 GOI Niveau 3 - Langues et littératures La Bpi propose également la consultation des enregistrements des conférences et débats tenus au sein de son établissement. Voici quelques références des archives sonores ayant pour thème la littérature de science-fiction : * Le prisme fantastique/ avec Marie Darrieussecq, Viktor Pelevine, Patricia Martin, Bertrand Leclair Date : 19.06.2000 Résumé : Si la littérature fantastique se revendiquant comme telle a peu ou prou déserté les librairies, dans le même temps que la science fiction entrait dans le déclin, des écrivains apparus ces deux dernières décennies ont résolument adopté un prisme fantastique qui leur permet d'éclairer le monde contemporain sous un angle inédit. Témoignant aussi de l'influence grandissante de Kafka, ils usent de leur infinie liberté de romanciers non pour fuir le monde dans un imaginaire autonome, mais pour le saisir de manière inattendue, le surprendre, et donner ainsi un caractère visible, lisible, à ce qui d'ordinaire reste de l'ordre du non-dit, de l'invisible, dissimulé dans les caves du paraître. * Science-fiction et philosophie/ avec Roger Bozzetto, Gérard Klein, Guy Lardreau, Denise Terrel, Daniel Riché Date : 05.03.1997 * Que recouvre la violence des images de la procréation dans les films de science-fiction ? / avec Marika Moisseeff, Elsa Dorlin, Eric Fassin Date : 19.01.2007 Résumé : Dans le cadre du colloque "Des femmes et des hommes, le genre de la reproduction", Marika Moisseeff projette quelques scènes emblématiques de films de science-fiction (la trilogie Alien, Starship troopers, la Mutante...). Elle analyse et commente à travers ces extraits la vision de la procréation telle qu'elle y est représentée, de la manière souvent particulièrement violente propre à ce registre de films. Vous trouverez également des ressources internet susceptibles de répondre à vos interrogations en suivant les liens suivants : * Pearltrees d'A. Neng sur la littérature/ les genres en science-fiction : <http://www.pearltrees.com/t/science-fiction/id4111040>

* Références d’auteurs incontournables dans le domaine de la SF : Les essentiels
<http://branchum.perso.neuf.fr/essentiel.htm>

* Site de la Revue d’études sur la science-fiction : ReS Futurae
<http://resf.revues.org/>
Ce site est en ligne sur la plateforme OpenEdition : elle recense environ 350 revues universitaires en texte intégral (revues.org), des collections de livres en sciences humaines et sociales, des carnets de recherche (hypotheses.org), un agenda scientifique.
Sans abonnement la consultation est libre en format HTML.
Res Futurae propose également via hypotheses.org son carnet de recherche, pour accompagner la revue d’études :
<http://resf.hypotheses.org/977>

* Pour les dystopies, consultez le blog de Miss Media :
<http://missmediablog.fr/que-disent-les-dystopies>
où l’essentiel est dit avec des pistes et des références à exploiter.

Avec nos salutations les meilleures,
Eurêkoi – Bibliothèques Médiathèques de Metz
<http://www.eurekoi.org

Cette question-réponse a été vue 31 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je pratique la calligraphie latine et participe à une exposition collective sur le thème « Jardins ». Je cherche donc des textes courts à calligraphier sur les jardins, réels, imaginaires ou secrets. Poésie, citation littéraire, extrait de romans, etc…Merci de votre aide

Réponse apportée le 08/31/2012  par METZ – Lorraine, Sarre, Luxembourg ; Fonds régional ; Science fiction ; Illustration, image ; Littéra

Voici deux liens qui vous ouvriront sur des textes plus ou moins courts : à vous d’en extraire phrases ou paragraphes.

Le CNDP de l’Académie de Versailles
http://www.lettres.ac-versailles.fr/spip.php?rubrique70>

Une association de la région d’Orléans
http://jardingues.org/spip.php?rubrique29>

deux liens également vers des citations littéraires :
http://www.princejardinier.fr/magazine/spip.php?article286>

http://www.citations.com/litterature-et-jardin/citations-et-phrases-celebres-pour-jardin-266-1.htm

une liste de chansons françaises sur le thème du jardin :
http://www.paroles2chansons.com/recherche.php?q=jardin&lng=fr&t=chanson>

Quelques poèmes et haïkus :
http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/recherche.php>
taper « jardin » dans la zone titre

Une sélection de seize haïku de printemps traduits du japonais sur le site Haiku.net
http://www.haikunet.org/pages/02_haiku_printemps_japon.htm

Enfin quelques références d’ouvrages que vous pouvez trouver en bibliothèque (notamment à Metz) ou en librairie

Je vois des jardins partout
Didier Decoin
Paru le 21 mars 2012
Disponible, Broché 14,50 EUR
1 vol. (229 p.) ; 19 x 13 cm
éd : Lattès

« L’auteur se souvient des jardins qui l’ont enchanté et bouleversé, qui lui ont appris l’essentiel de la vie. »

L’année du jardinier
Karel Capek
traduit du tchèque par Joseph Gagnaire
illustrations de Josef Capek
Paru le 6 octobre 2011
Disponible, Broché 6,60 EUR
1 vol. (153 p.) ; illustrations en noir et blanc ; 18 x 11 cm
10/18 n°3142

« Un monument à la gloire des jardins, par un romancier, dramaturge et essayiste tchèque (1890-1938). Les saisons y défilent, avec les travaux à effectuer, la poussée des plantes, les tailles et fumures. Dans le jardin de Capek on s’amuse, car l’auteur sait se moquer de lui-même. »

Dialogue avec mon jardinier
Henri Cueco
Paru le 18 juin 2004
Disponible, Broché 6,30 EUR
1 vol. (220 p.) ; 18 x 11 cm
Points n° 1234

« Ce dialogue entre un jardinier et un dessinateur évolue d’une certaine raideur à une tendresse confiante. Sous prétexte de parler de salades, de poireaux ou de citrouilles, ils parlent de la vie, de la mort, de la jalousie, de l’art, de la maladie, du bonheur, des voyages, de l’argent, des rêves et des peurs »

Les jardins secrets
Gaëtane Lamarche-Vadel
Paru le 13 mai 2004
Disponible, Broché 4,30 EUR
1 vol. (107 p.) ; 16 x 11 cm
Mercure de France : le petit mercure

« Une évocation littéraire et philosophique de l’espace enchanteur devenu mythique, le jardin, à travers les textes de F. Pétrarque, F. Colonna, N. Audebert etc. »

Le goût des jardins
Jacky Barozzi
Paru le 18 mai 2006
Manque provisoirement, Broché 5,90 EUR
1 vol. (122 p.) ; 16 x 10 cm
Mercure de France : le petit mercure

« L’ouvrage invite à découvrir les jardins à travers un choix d’extraits de textes littéraires provenant d’auteurs et d’époques très divers. Chaque texte est accompagné d’une présentation de l’auteur et d’un commentaire sur les points d’histoire et de culture abordés. »

J’espère que cette sélection, bien loin d’être exhaustive, vous apportera matière.

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèques Médiathèques de Metz

Home


http:bm.metz.fr

Cette question-réponse a été vue 174 fois dont 1 fois aujourd'hui

J’habite rue des basses quémines.Que sont « les quémines »?

Réponse apportée le 04/03/2012  par METZ – Lorraine, Sarre, Luxembourg ; Fonds régional ; Science fiction ; Illustration, image ; Littéra

Bonjour, La Condamine, la Condomine et la Contamine correspondent au bas latin Condamina et Condomina, qui désignait primitivement une terre seigneuriale de la grande aristocratie ou des grandes abbayes; ils sont formés de dominium, domaine, avec le préfixe cum et représente une idée d’amplification ou d’agrégation. Les Condamines, dans le principe, étaient souvent indivises entre plusieurs seigneurs, qui avaient investi pour bonifier des terres jusque là humides et incultes. dans les régions soumises à l’influence de la phonétique franque (Champagne, Wallonie, Lorraine) condomina est devenu cumina dès le VIIe siècle. On peut envisager par la suite un télescopage de cumina et de communis. Dans la toponymie champenoise et lorraine cumina a eu pour descendance cumine/cumène/cumenne/kemine/quemène/ quemenne/quemaine/ quemine voir notamment P-H Billy, la condamine, institution agro -eigneuriale, la Haye Niemeyer, 1997

Eurêkoi – Bibliothèques Médiathèques de Metz

Home


http:bm.metz.fr

Cette question-réponse a été vue 64 fois dont 1 fois aujourd'hui