Bonjour! Combien Deutsche Telekom a-t-elle de concurrents et qui sont-ils? Merci d’avance

Réponse apportée le 11/30/2011  par STRASBOURG Médiathèques de la ville et communauté urbaine – Fonds régional, Illustration, Arts du spectacle (danse)

Nous avons dans un premier temps effectué une recherche dans le catalogue des médiathèques de Strasbourg mais n’avons trouvé aucun document traitant du marché de la téléphonie en Allemagne. Notre recherche a été élargie au CCFr (Catalogue Collectif de France, ) en utilisant les mots-clés « téléphonie + Allemagne » mais n’a donné aucun résultat. En utilisant les mots-clés « Deutsche Telekom » la recherche aboutit à de nombreux résultats mais qui renvoient à des ouvrages édités avant 2007 et traitant de l’économie de la société et non de ses concurrents. Nous avons également effectué une recherche dans nos bases de données sur la presse PRESSENS et CD-Rap mais aucun article référencé n’aborde vraiment le marché de la téléphonie allemande dans son ensemble. De nombreux articles, parus notamment dans Les Echos en 2008, traitent des difficultés rencontrées par la Deutsche Telekom suite à une restructuration mais n’abordent pas le sujet de la concurrence.

Les informations trouvées proviennent donc essentiellement d’Internet.
La Deutsche Telekom AG est la plus grande société allemande et européenne de télécommunications. Elle était une entreprise gouvernementale, filiale du monopole d’État Deutsche Bundespost, qui fut divisée en trois parties avant d’être privatisée en 1996.
Toutes les branches ont un nom commençant par « T- ». T-Com, couvrant le réseau de téléphone conventionnel ; T-Mobile, pour le téléphone mobile ; T-Online, pour l’internet dont faite partie AutoScout24 et l’ensemble des sites du groupe Scout24. T-Systems, pour les grands clients d’affaire, comprenant aussi le département de recherche et développement (Deutsche Telekom Laboratories). Deutsche Telekom détient aussi des intérêts substantiels dans d’autres sociétés de téléphone, notamment dans les pays d’Europe de l’Est.

Le monopole historique allemand des télécommunications, Deutsche Telekom, a été contraint par la justice de son pays à ouvrir à ses concurrents une partie de son réseau. Le tribunal avait été saisi par l’opérateur qui contestait une décision du 27 juin 2007 du régulateur allemand des télécommunications. En 2009, la Commission européenne a demandé à l’Allemagne d’améliorer la compétitivité de la fourniture de ses lignes de téléphonie fixe.

Il existe quatre grands fournisseurs de téléphonie mobile et réseau en Allemagne :
T-Mobil : (D1, www.t-mobile.de) : opérateur de téléphonie portable fournie par Deutsche Telekom.
Vodafone : (D2, www.vodafone.de) : ex-Mannesmann, le réseau D2 a été racheté par l’opérateur britannique Vodafone.
E-Plus : (www.eplus.de) : cet opérateur est la propriété de KPN, la plus importante société de télécommunications néerlandaise.
O2 : (www.o2online.de) : ex-filiale de British Telekom, O2 appartient désormais à l’opérateur espagnol Telefonica.

[Source : Le marché des technologies de l’information et de la communication en Allemagne (logiciel, télécommunications et microélectronique) / Développement économique, Innovation et exportation Québec, disponible à l’adresse suivante :

Selon le site Techno-science, la répartition des abonnés entre ces 4 opérateurs est la suivante :

Rang -Opérateur-Technologie -Abonnés(en millions) – Propriété
1 – T-Mobile – UMTS, GSM – 30,5 (juin 2006) -Deutsche Telekom
2 -Vodafone – UMTS, GSM – 29,444 (juin 2006) – Vodafone
3 – E-Plus – UMTS, GSM – 11,852 (juin 2006) – KPN
4 -O2 -UMTS, GSM -10,3 (juin 2006) -Telefónica

79,182 millions d’abonnés au total, soit un taux de pénétration de 96% (décembre 2005).

[Source :< http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=10755>

Le site Le Journal du Net présente quant à lui les chiffres-clés du marché de la téléphonie mobile pour l’année 2008 :

En espérant que ces informations pourront vous aider dans vos recherches,

Cordialement,

Eurêkoi.org, médiathèques de la ville et communauté urbaine de Strasbourg

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION