Quelle est l’étymologie précise et complète du mot ‘picard’ ?

 
projet de blason picard

By Spedona Blazon Project of the French Wikipedia [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Notre réponse du 16/06/2016

La première mention de « picard » apparaît au XIe siècle mais c’est avec le croisé Willelmus Picardus qu’il devient commun.
La source la plus fiable est le CNRTL (Centre national de ressources textuelles et lexicales) :

« Étymologie et Histoire :
A. Adjectif ca 1285 langage pickart, langage pikart (Coutumes Lilles, éd. R. Monier, p.35).

B. Substantif début du XIVes. [ms.] Picart «habitant de Picardie» (Raimbert de Paris, Ogier le Danois [var. du ms. B.N. 24403), éd. J. Barrois, t.1, p.543, note 7).
Dérivé de la région de Picardie [région du Nord de la France].
Déjà attesté comme nom propre en 1285 (Jacques Bretel, Tournois chauvency, éd. M. Delbouille, 2094: A ce mot parole Pikart).
Cf. aussi le latin médiéval Picardus d’abord attesté comme nom propre (1099-1101, Willelmus Picardus d’apr. R. Dubois, Le Domaine picard, 1957, p.1), puis comme nom commun au sens de «habitant de Picardie» (av. 1142, Latham et 1229, Mathieu Paris dans Du Cange, s.v. Picardia: Qui enim seminarium tumultuosi certaminis moverunt, erant de partibus conterminis Flandriae, quos vulgariter Picardos nominamus). […] »

Le mot picard semble être du patois désignant un paysan laboureur comme indiqué sur le site Flandre-Artois :

« Le mot « picard », lui, n’apparaît dans les textes qu’à la fin 11e siècle, sous sa forme latine « picardus ». Mais il ne devint fréquent qu’à partir du 13e siècle: peut-être parce que les écrits étaient plus fréquents au 13e qu’au 11e siècle. Néanmoins la plus ancienne trace écrite du mot « picardus » date du 11e siècle, et apparaît dans le Livre n°10 des « Gesta Francorum et aliorum Hierosolimitanorum », chronique écrite entre 1099 et 1101; on y parle d’un certain Willelmus Picardus mort lors de la 1re croisade.

Au 11e siècle les noms de famille n’existaient plus dans les Gaules depuis la fin de la culture romaine (ils referont leur apparition au 13e siècle, croissance démographique oblige), et Picardus faisait plutôt office de surnom distinctif: Willelmus Picardus signifiait Guillaume le laboureur, ou déjà Guillaume du Vermandois, ou encore un peu les 2: Guillaume le laboureur du Vermandois. En effet, à l’origine le mot picard signifiait piocheur / laboureur dans la langue romane du nord du royaume, c’est-à-dire la future langue picarde. Les Parisiens et les habitants du domaine royal surnommaient Picards les agriculteurs vivant au nord du domaine royal, c’est-à-dire au-delà de Senlis, dans ce qui correspondait alors au comté du Vermandois. Puis le terme Picard s’est généralisé et a désigné les habitants du Vermandois en général, ainsi que leur langue. »

Cette origine se retrouve sur plusieurs sites, on peut donc estimer qu’elle est la plus fiable.
La recherche dans les dictionnaires étymologiques proposés par Lexilogos confirme l’origine du mot.
Eurekoi – Valenciennes
 
La réponse que vous avez déjà reçue et ajoutée à votre question me semble solide.
Je vous apporte en complément les définitions données par le dictionnaire de la langue française du 19e et du 20e siècle, Trésor de la langue française informatisé.
« Eytmologie et histoire :
A. Adjectif circa 1285. Langage pickart, langage pikart (Coutumes Lille, éditions R. Monier, page 35)
B. Substantif, début du XIVe siècle. Picart « habitant de Picardie » (Raimbert de Paris, Ogier le Danois, éditions J. Barrois, tome 1, page 543, note 7).
Dérivé régressif. de Picardie [région du Nord de la France]. Déjà attribué comme nom propre en 1285 (Jacques Bretel, Tournois chauvency, éditions M. Delbouille, 2094).
Cf. aussi le latin médiéval Picardus d’habitude attribué comme nom propre (1099-1101. Willelmus Picardus d’après R. Dubois, Le Domaine picard, 1957, page 1) puis comme nom commun au sens de « habitant de Picardie » (avant 1142, Latham, et 1229, Mathieu Paris dans Du Cange, Picardia : qui enim seminarium tumultuosi certaminis moverunt erant de partibus conterminis Flandriae, quos vulgariter Picardos nominus) »

Dans le Grand dictionnaire de la langue française, publié chez Larousse, il est indiqué

« Adjectif et nom (origine obscure, XIII siècle, Roman de Renart, écrit Piqart comme nom propre ; écrit picard comme adjectif,
au sens actuel, vers 1460, Villon [dialecte picard, 1877, Littré – le picard, même sens, 1875, Larousse].
Relatif à la Picardie ; habitant ou originaire de cette région
Dialecte picard et substantif, le picard, dialecte de langue d’oïl parlé en Picardie et dans une partie du Hainault belge. »
J’espère que ces éléments complémentaires vous satisferont.
Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

65f42c2d0c2659980de36699b07a4aac

Cette question-réponse a été vue 60 fois dont 1 fois aujourd'hui

Je recherche un livre retraçant l’ histoire de Valenciennes

Réponse apportée le 05/28/2008  par VALENCIENNES BM Multimedia – le Hainaut

L’ouvrage le plus récent est celui de Philippe Guignet, paru chez Privat, en 2006, dans la collection Histoire des villes: Nouvelle histoire de Valenciennes. Prix: 30 €

Nous vous remercions d’avoir utilisé le service Biblioses@me

Eurêkoi
Réponses à distance
Bibliothèque Multimédia de Valenciennes

Cette question-réponse a été vue 53 fois dont 1 fois aujourd'hui

Bonjour. Je voudrais savoir combien coûte l’accès aux livres. Existe-il une carte annuelle d’accès ? Est-il possible d’offrir une telle carte à une tierce personne

Réponse apportée le 11/21/2007  par VALENCIENNES BM Multimedia – le Hainaut

L’accès à la bibliothèque de Valenciennes est gratuit. Pour pouvoir emprunter des documents, 2 formules sont proposés :
1) Abonnement livres: 10 livres dont 1 nouveauté, 4 périodiques et 3 partitions;
2)abonnement multimédia: 10 livres dont 1 nouveauté, 4 périodiques, 2 documents audiovisuels (DVD et/ou VHS), 5 disques compacts, 3 cédéroms, 3 partitions.
Le prêt est limité à 3 semaines; attention le prêt des nouveautés et documents audiovisuels est réduit à 8 jours.

Un tarif réduit, sur pièce justificative, est accordé aux étudiants, aux jeunes Valenciennois de moins de 18 ans, aux Valenciennois retraités, aux jeunes scolarisés à Valenciennes, aux élèves de l’Ecole de musique de Valenciennes, aux Valenciennois handicapés, aux employés du Phénix et aux membres de la Société des Amis du livre …

grille des tarifs
Adultes

abonnement livres : 9,20 € (tarif réduit 6,10 €)

abonnement multimédia : 19,40 € (tarif réduit 13,30 €)

non Valenciennois, abonnement livres : 17,30 €

non Valenciennois, abonnement multimédia : 39,80 €

Jeune public

abonnement livres : gratuit

abonnement multimédia : gratuit

non Valenciennois, abonnement livres : 9,20 €

non Valenciennois, abonnement multimédia : 17,30 €

Pour vous inscrire, il faut vous munir: d’une pièce d’identité, d’un justificatif de domicile (dernière quittance de loyer ou E.D.F.).

Les horaires d’ouverture de la bibliothèque sont les suivants:
les mardi et jeudi: 14h-18h30;
les mercredi et samedi: 10h-12h; 14h-18h30;
le vendredi: 10h-20h.

Nous vous remercions d’avoir utilisé le service Biblioses@me. Eurêkoi
Réponses à distance
Bibliothèque Multimédia de Valenciennes

Cette question-réponse a été vue 55 fois dont 1 fois aujourd'hui

bonjour, avez-vous des uncunables ?

Réponse apportée le 11/17/2007  par VALENCIENNES BM Multimedia – le Hainaut

Le terme exact est incunable. Il vient du latin « cunabulum » qui signifie « berceau ». Il désigne tous les ouvrages imprimés, durant les cinquante premières années qui ont suivi l’invention de l’imprimerie en Europe par Gutenberg, c’es-à-dire entre 1450 et 1500.
Les collections valenciennoises comprennent 136 incunables ou livres imprimés avant le 1er janvier 1501 qui témoignent des premiers âges de la typographie et qui constituent le second des fonds anciens les plus précieux de la bibliothèque.

La plupart de ces incunables sont issus des confiscations effectuées durant la Révolution française, principalement dans la bibliothèque de l’abbaye de Saint-Amand et dans les collections du duc de Croÿ à Condé. Les fonds Bénézech, Bauchond et Serbat en contiennent également quelques uns.

L’incunable valenciennois le plus ancien est un commentaire de Johannes Marchesinus sur la bible, dans une édition de Peter Schoeffer, ancien associé de Gutenberg (Mammotractus super Bibliam…, Mayence, 1470).

Les incunables illustrés de gravures sur bois sont particulièrement intéressants. Les plus célèbres sont deux exemplaires des Chroniques de Nuremberg de l’éditeur nurembergeois Anton Koberger, illustrées de plus de deux mille gravures, ou les livres d’heures édités à Paris pour le grand libraire Simon Vostre, considérés comme des chefs-d’oeuvre.

La plupart de ces livres sont rares comme le Compost et calendrier des bergiers imprimé à Paris en 1493, seul exemplaire conservé en France.

Nous vous remercions d’avoir utilisé le service Biblioses@me.

Eurêkoi
Réponses à distance
Bibliothèque Multimédia de Valenciennes

Cette question-réponse a été vue 50 fois dont 1 fois aujourd'hui

Etant nouveau venu dans la ville je souhaiterai prendre une carte a la bibliotheque, quelle démarche suivre et combien coute l’abonnement annuel? merci

Réponse apportée le 01/17/2007  par VALENCIENNES BM Multimedia – le Hainaut

L’accès à la Bibliothèque de Valenciennes est gratuit pour tous pour la consultation sur place.
La bibliothèque propose actuellement 2 formules de prêt à domicile:
1) Imprimés: 10 livres + 4 revues + 3 partitions = 9 €/an;
2) Multimédia: 10 livres + 4 revues + 3 partitions + 5 disques + 2 films + 3 cédéroms = 19 €/an.

La durée de prêt est de 3 semaines à l’exception des nouveautés (signalées par une pastile dorée sur le document) et les films dont la durée est d’une semaine. Le lecteur a droit à une nouveauté par support (livres, disques, etc).

Le prêt est gratuit pour les enfants de moins de 15 ans valenciennois ou inscrits dans un établissement scolaire de Valenciennes.

L’abonnement Imprimés est gratuit pour les Rmistes et les demandeurs d’emploi. L’abonnement Multimédia est de 13 € pour cette dernière catégorie.
Pour vous inscrire, vous devez présenter: 1 pièce d’identité + 1 justificatif de domicile datant de moins de 3 mois (quittance de loyer ou EDF).

La bibliothèque est ouverte les mardi et jeudi, de 14h à 18h30; les mercredi et samedi, 10h-12h, 14h-18h30 et le vendredi, 10h-20h.

Eurêkoi
Réponses à distance
BM multimedia de Valenciennes

Cette question-réponse a été vue 85 fois dont 1 fois aujourd'hui