Notre réponse du  14/04/2016

En consultant l’ouvrage suivant on peut lire ceci qui répond à votre question :

Brève histoire de la musique du Moyen Age
Olivier Cullin Fayard 2002
Une synthèse historique et esthétique du « Guide de la musique du Moyen Âge ». Propose un parcours théorique et technique de dix siècles de musique
: questions de styles et de composition, panorama des oeuvres significatives, philosophie de la tradition musicale. Etude comparative de la musique et
des autres arts, notamment la littérature, et analyse de son rôle au sein de la société.
Niveau 3 – Musiques et documents parlés 78(091) »04/14″ CUL

« Il y a un lien entre le point d’orgue de la notation et l’instrument, mais ce n’est pas celui qu’on croit.
Le signe traduisant le fait de tenir toutes les notes d’un accord procède de l’organum médiéval, qui désigne le chant polyphonique primitif (avec une teneur et des mélismes dans sa version la plus récente).
L’« organum puncti », plus tard traduit par point d’orgue (quel que soit l’effectif instrumental), est donc antérieur à l’instrument appelé « orgue », qui porte ce nom probablement en référence à la tradition vocale grégorienne, mais aussi tout simplement parce qu’en grec cela signifie « outil » ou « instrument ». »

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION