Société : qu’est-ce que le travailleur-pair ?

Étiquettes:
image_pdfimage_print
Photo by Noah Buscher on Unsplash

Bibliothèque publique d’information, notre réponse du 24/02/2020.

Quand vous parlez des travailleurs pair, vous voulez sans doute parler de ce qu’on appelle la pair-aidance.

Dans un rapport sur la pair-aidance disponible en ligne sur le site gouvernement.fr, on lit cette définition :

« L’approche par les pairs s’inscrit dans une dynamique d’intervention fondée sur la ressemblance entre l’individu portant le rôle d’intervention et celui portant le rôle de bénéficiaire. »
La ressemblance provient notamment d’expériences communes (parcours de rue, addiction, mauvaise santé mentale…). Un pair affiche son parcours. La dynamique d’intervention est construite entre autre grâce à la proximité entre pair et communauté cible de l’intervention.
La pair-aidance. Document de travail
Réalisé par Thomas Gesmond, stagaire à la Dihal. 13 juillet 2016


On constate dans cette définition que le travailleur pair se rapproche des médiateurs sociaux ou de santé.

Voici les missions du médiateur social que l’on trouve sur la page du CIDJ (Centre d’Information et de Documentation Jeunesse) : « Le médiateur de santé facilite l’accès des personnes en difficulté auprès des services de santé. »

Voici, par exemple, une formation de « Médiateur de santé/pair » à l’Université  Paris 13 et avec le CCOMS (Centre collaborateur de l’organisation mondiale de la santé) de Lille. 


En consultant ISIDORE, le moteur de recherche en SHS (Sciences humaines et sociales), vous trouverez de nombreux documents sur la pair aidance :
« La reconnaissance des savoirs expérientiels dans la formation de pairs aidants. Analyse d’un dispositif de formation au sein de l’IRTS* à Montrouge–Neuilly-sur-Marne » de Bonnami Alain, Vie sociale, 2019/1 (n° 25-26), p. 225-242.
DOI : 10.3917/vsoc.191.0225.
Disponible en ligne sur la base Cairn Info.
*IRTS = Institut Régional de Travail Social.

« L’objectif de cette contribution est de resituer l’impact de la pair-aidance dans le champ de l’inclusion et du travail social. Les travailleurs pairs deviennent en effet aujourd’hui, dans ce domaine, des acteurs essentiels de la formation et au plus près de la lutte contre l’exclusion. En conséquence, cet article rend compte et fournit des éléments d’analyse d’un dispositif innovant de formation de travailleurs pairs ancré dans le secteur de l’inclusion et de l’urgence, mis en œuvre à l’Institut régional de travail social de Montrouge-Neuilly-sur-Marne avec la Fondation de l’Armée du Salut et dans le cadre des États généraux du travail social (2015). »

« La pair aidance en santé mentale : l’expérience québécoise et française » de Cloutier Guylaine, Maugiron Philippe, L’information psychiatrique, 2016/9 (Volume 92), p. 755-760.
Dans cet article, nous aborderons la pratique innovante de l’intégration de pairs aidants certifiés ou médiateurs de santé pair au sein des secteurs de la psychiatrie ou du médico-social au Québec et en France.
DOI : 10.1684/ipe.2016.1545.
Disponible en ligne sur la base Cairn Info.


Des ouvrages :

L’expérimentation des médiateurs de santé-pairs : une révolution intranquille
[sous la direction de] Jean-Luc Roelandt, Bérénice Staedel. Montrouge : Doin éditeurs, Éditions John Libbey Eurotext, DL 2016.

L’accompagnement et le soutien par les pairs
Ève Gardien. Fontaine : Presses universitaires de Grenoble, DL 2017.

Le pair-aidant : un nouvel acteur du travail social ? : nouveaux enjeux, nouvelle approche du soutien et de l’accompagnement
Alain Bonnami. Montrouge : ESF éditeur, DL 2019.



Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information
www.bpi.fr

Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

1 commentaire pour “Société : qu’est-ce que le travailleur-pair ?”

  1. Pour préciser un peu, la pair-aidance procède de l’ensemble des pratiques d’accompagnement par les pairs (bénévoles, salariés, indépendants), tandis que le travail pair désigne la forme salariée ou indépendante, mais toujours rémunérée, de la pair-aidance.
    Les enjeux ne sont pas les mêmes selon qu’on est salarié ou bénévole, notamment les enjeux de légitimité, aussi bien auprès des professionnels de l’accompagnement médico-social, que des publics concernés. La distinction entre travail pair et pair-aidance est donc importante, la notion de pair-aidance entretenant une certaine confusion et ne permettant pas de penser les enjeux de l’intervention paire selon les contextes et la condition faite aux pairs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *