Histoire : Qui a choisi les sept merveilles du monde antique ?

TAGS :
image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 12/04/2006. (Actualisée le 21/07/2021)

Pyramide de Kheops à Memphis
© Wikimédia Commons CC-BY-SA-3.0

« Les voyageurs de l’Antiquité avaient établi la liste des sept merveilles du monde, les sept édifices les plus spectaculaires jamais construits. Ces constructions remarquables se trouvent toutes autour de la Méditerranée. La liste a pu légèrement varier au cours des siècles. »
Les sept merveilles du monde antique sur Passerelles BnF.
Alors qui est à l’origine de cette liste des sept merveilles du monde antique ?


À l’origine des sept merveilles du monde antique

Quelles sont les sept merveilles du monde antique ? par Émeline Férard, Géo, 2021.
Extrait :
« L’origine de cette liste reste floue et plusieurs variantes semblent avoir existé au fil des siècles. Néanmoins, de nombreux écrits et récits de voyageur notamment attestent de l’existence de ces sept monuments dont un seul subsiste à l’heure actuelle. »

Les 7 merveilles du monde antique et moderne : liste complète et photos par Maelenn Le Gorrec, Internaute, 2019.
Extrait :
« On doit à Philon de Byzance une première liste des sept Merveilles. Mais cette liste primitive évoluera au fil du temps, alimentée par différents auteurs. »

Un dossier consacré aux sept merveilles du monde antique est proposé par Eduscol qui précise l’auteur à l’origine de ce choix.
Extrait :
« L’auteur à qui l’on a attribué l’œuvre, Philon de Byzance, qui avait le surnom de μηκανικός, a vécu au IIsiècle avant notre ère ; cette attribution paraissait naturelle, dans la mesure où ce dernier s’attarde sur de nombreux détails techniques et insiste sur la « prouesse » plus que sur des critères esthétiques pour expliquer le choix de ces monuments antiques. »

Universalis précise également qui est l’auteur des sept merveilles du monde antique.
Extrait :
« Cette notion de merveille du monde apparaît pour la première fois dans le De septem orbis miraculis, généralement attribué à Philon de Byzance (IIIe s.). La liste de ces monuments très célèbres comprend : le mausolée d’Halicarnasse, la pyramide de Khéops, le phare d’Alexandrie, le colosse de Rhodes, les jardins suspendus de Babylone, la statue de Zeus Olympien à Olympie et, enfin, le temple d’Artémis à Éphèse. »


Pour aller plus loin

Le patrimoine monumental : sources, objets et représentations
Jean-Yves Andrieux et Fabienne Chevallier, Presses universitaires de Rennes, 2014.
Résumé :
« La notion de « monument » a connu des significations très différentes tout au long de l’histoire. Elle est liée à l’idéologie et au goût propres à chaque époque. Les auteurs retracent l’histoire de la perception de la valeur du monument, depuis les prémices dans le monde antique (liste des sept merveilles du monde) jusqu’à l’inflation des classements qui suit 1981. »

Les 7 merveilles du monde antique et les autres
Sandrine Mirza et Reno Marca, Milan, 2013.
Résumé :
« Pour partir sur les traces des sept merveilles du monde, cet ouvrage est conçu comme un carnet de voyage permettant de voir et comprendre l’évolution de l’architecture. Chacune des sept parties propose une grande carte, la reconstitution aquarellée d’une merveille antique et des photos de constructions s’en inspirant. »


Sur un sujet proche


EurêkoiBibliothèque publique d’information


Thème(s) :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *