J’étudie les rapports entre la musique festive et les friches industrielles du point de vue de l’architecte urbaniste. 
 

photo de friche industrielle à Détroit

Pour trouver des informations sur les rapports, les influences entre la musique techno et les friches industrielles, je vous suggère de consulter tout d’abord ArchiRès, portail francophone des bibliothèques d’écoles d’architecture et de paysages accessible gratuitement sur Internet. 
ArchiRès propose des ressources documentaires à consulter en bibliothèque mais aussi des ressources en ligne sur les friches industrielles et les pratiques artistiques, les cultures urbaines, la musique, l’émergence de la musique techno. 

Ressources consultables en bibliothèque

Parmi les ressources disponibles, je peux vous suggérer une conférence sur la ville de Détroit :

La ville de Detroit et ses ruines industrielles
Jacqueline Caux, Christian Garrier, Gwen Rouvillois, Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette, 2014
Présentation et projection-débat du film Detroit : Cycles of the Mental Machine : « Il est question de capitalisme, de crise sociale, de délocalisations, d’abandon d’une ville entière, d’émergence de la musique techno, de la création de labels indépendants ».
Cette conférence, enregistrée le 21 mai 2013, est accessible à la vidéothèque de la bibliothèque de l’ENSA de Paris-La Villette.

Jacqueline Caux a également publié un article :
« L’inconscient machinique de Détroit »
Art Press, n° 260, septembre 2000
[lire l’article]

Ressources en ligne 

ArchiRès

En cliquant sur « Ressources », vous avez accès à une sélection de revues et plateformes de revues, livres et revues numérisées.
 
« Spectacles spécifiques »
Louis Jacob, Sociologie et sociétés, volume 37, n° 1, 2005, pp. 125-150
L’article attire l’attention sur un ensemble de pratiques artistiques qui relèvent de l’« intervention », de la « performance » et de l’« installation » et qui entendent déconstruire le spectacle des villes. Les interventions artistiques en milieu urbain remettent en question les catégories usuelles de l’art et du spectateur, mais aussi celles de l’action culturelle, de l’interaction et de la communauté. Partant de l’hypothèse générale que les « œuvres d’art » – qui ne sont pas nécessairement des « objets » – sont des configurations signifiantes, on examine les discours critiques et esthétiques qui concourent à la définition du genre, puis les éléments clés du champ de l’intervention artistique : la revitalisation urbaine, les politiques culturelles, les réseaux artistiques, les nouveaux espaces publics et les formes de participation.
[consulter le document]

Cairn

Dans Cairn, base de données en sciences humaines et sociales, consultable en bibliothèque, la recherche « friches industrielles », « friches urbaines » et musique techno donne des résultats susceptibles de vous intéresser. Je vous suggère en particulier l’article suivant :

« Les raves ou la mise à l’épreuve underground de la centralité parisienne » 
Renaud Epstein, Mouvements, n°13, 2001, pp. 73-80
[lire en ligne]

Irma

Sur le site de l‘Irma, Centre d’information et de ressources pour les musiques actuelles, vous trouverez des références d’ouvrages, des articles, des évènements sur la musique techno et l’organisation de Festivals, mais pas du point de vue architectural. 

Internet

De nombreuses ressources sont accessibles sur Internet, je vous conseille notamment :

La musique techno : une relecture utopique de l’urbanité  
7 th Doctoral and Post­doctoral Seminar on Musical Semiotics, juin 1999
Guillaume Kosmicki, spécialiste en musique électronique, auteur de Musiques électroniques : des avant-gardes aux dance floors (2009) et Free party : une histoire, des histoires (2010).
[lire la présentation]

« Cities : mixed, pour une esthétique de la collision »
Thomas Wessel-Cessieux
L’article donne de nombreux exemples de friches industrielles reconverties en lieux culturels en Europe et évoque les usages de ces lieux : squats d’artistes, organisation de rave/free party… 
[lire le document]

Cordialement,

Eurêkoi – Bibliothèque Publique d’Information

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION