Proche-Orient : Je cherche des documents sur la culture natoufienne

Étiquette :

image_pdfimage_print

Bibliothèque de l’Institut du monde arabe – notre réponse du 03/05/2022.

La grotte de Shuqba dans le Wadi en-Natuf  ayant une occupation du Natoufien récent, site où la culture natoufienne a été identifiée en premier

Les Natoufiens sont un groupe qui vivait il y a environ 12.000 ans au Proche-Orient et dont la culture s’étendait de la Palestine à la Syrie.
Voici une sélection de ressources documentaires non exhaustive pour en savoir plus sur la culture natoufienne.

Ressources et articles sur le web

La page Wikipédia  sur le natoufien
Extrait :
« Le Natoufien est une culture archéologique de l’Épipaléolithique, attestée au Levant entre 14500 et 11500 avant le présent ( 12550 – 9550 av. J. -C.). Elle est caractérisée par la mise en place des premières expériences de sédentarisation et donc par l’apparition des premiers villages. »

Les Natoufiens sur le blog revolutionneolithique.wordpress.com
Extrait :
« (…)les Natoufiens sont avant tout les premières populations à avoir tenté de se sédentariser .
Le terme « natoufien » provient d’un village de Palestine, Ouadi el-Natouf. Sa définition varie selon les auteurs. Pour certains, ce terme désigne une région strictement délimitée entre la Jordanie, la Palestine et Israël, qui englobe le mont Carmel, la Galilée et les collines et le désert de Judée [Belfer-Cohen, 1991].
»

Unesco : sites de l’évolution humaine du mont Carmel : les grottes de Nahal Me’arot / Wadi el-Mughara inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.
Extrait :
« Des témoignages des pratiques funéraires natoufiennes et des premières manifestations de l’architecture en pierre illustrent la transition d’un mode de vie de type chasseur-cueilleur vers l’agriculture et l’élevage. À ce titre les grottes sont devenues un site essentiel du cadre chrono-stratigraphique de l’évolution humaine en général et de la préhistoire du Levant en particulier. »

Une chamane de 12.000 ans découverte en Israël !, par Laurent Sacco, site Futurasciences, le 27/11/2008, modifié le 01/01/2021.
Présentation : Les Natoufiens sont un groupe qui vivait il y a environ 12.000 ans au Proche-Orient et dont la culture s’étendait d’Israël à la Syrie. Ils annoncent le néolithique avec une sédentarisation partielle qu’ils ont peut-être été les premiers à effectuer. La découverte récente d’une tombe suggère fortement qu’ils ont aussi été parmi les premiers à posséder des chamanes.

Il y a 14 400 ans, la Jordanie fleurait le bon pain, par Christophe Lafontaine, site Terre sainte.net, le 24/07/2018.
Extrait :
« Mais une découverte sur un site archéologique en Jordanie fouillé entre 2012 et 2015 indique que les chasseurs-cueilleurs de la méditerranée orientale savaient fabriquer du pain bien avant l’ère agricole.
Contrairement aux idées reçues qui considéraient jusqu’à présent que la plus ancienne preuve de pain datait de 9 100 ans et provenait d’un site  en Turquie. A Çatal Höyük exactement.
Ainsi, les miettes du pain retrouvé dans le « désert noir » au nord-est de la Jordanie sur le site de Shubayqa 1, d’époque natoufienne (Paléolithique final au Proche-Orient), l’institueraient comme le plus vieux du monde.
»

Les Natoufiens, les premiers écologistes, blog de Samuel Laroque « la folle histoire de Samuel« , le 28/04/2020.
Extrait :
« Entre -12 000 et -10 000 avant J.-C, vivait au Proche-Orient, la culture des Natoufiens (de la vallée de Wady-Natouf en Cisjordanie). ls sont considérés par certains historiens, comme les premiers villageois, c’est-à-dire qu’ils se sédentarisent. Fini pour eux de dormir aux abords d’une grotte ou sous une tente en peau de zébu ! »

Découverte : le pain est antérieur à l’agriculture, site Euronews, le 19/07/2018.
Extrait :
« Ce ne sont que des miettes de pain carbonisées, mais on ne regardera plus notre baguette de pain carbonisées comme avant. Les plus vieilles preuves de l’existence du pain ont été trouvées dans un site de fouilles pré-historiques, dans un désert de Jordanie.
D’après les chercheurs danois et britanniques qui les ont sortis de terre, les restes de pain ont environ 14 400 ans, soit environ 4 000 ans de plus que l’avènement de l’agriculture, précisent-ils dans la revue scientifique « Proceedings of the National Academy of Sciences » (PNAS).
»


Revues universitaires

Quelques réflexions concernant la recherche sur le Natoufien, par Christophe DelageBulletin du Centre de recherche français à Jérusalem.
Article de synthèse de l’état de la recherche sur le natoufien, avec une riche bibliographie à la fin de l’article (principalement en anglais)

The Natufian in the Levant, par Anna Belfer-Cohen, Annual Review of Anthropology 1991.
L’article est téléchargeable en pdf.

Naissance des divinités, naissance de l’agriculture la révolution des symboles au néolithique par Jacques Cauvin- CNRS éditions, 2013.
Compte-rendu d’Eric Maigret paru dans Archives de Sciences Sociales des Religions, p.55, 1997.


Ouvrages disponibles à la Bibliothèque de l’IMA

Vous trouverez dans le catalogue de la BIMA, des ouvrages d’archéologie (en libre consultation et empruntables), notamment : 

La Naissance du néolithique au Proche- Orient ou le paradis perdu
Olivier Aurenche et Stéfan Kozlowski, éd. Errance, 1999.

Art et archéologie: les civilisations du Proche- Orient ancien
Agnès Benoit et Ecole du Louvre, éd. Ecole du Louvre : Réunion des musées nationaux, 2003.

La Djéziré et l’ Euphrate syriens : de la protohistoire à la fin du IIème millénaire av. J. -C. : tendances dans l’ interprétation historique des données nouvelles , du Centre européen de recherches sur la Haute Mésopotamie (Bruxelles)Turnhout, éd. Brepols, 2000.

Les Civilisations antiques du Proche- Orient et de la Méditerranée
John Haywood, éd. Larousse, 2000.

Earliest civilizations of the Near East
James Mellaart, éd. Thames and Hudson, 1978.

Le Moyen- Orient arabe : le milieu et les hommes
Paul Sanlaville, éd. Armand Colin, 2000.


Eurêkoi –  Bibliothèque de l’Institut du monde arabe


Vous aussi, vous avez une question ?

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.