Numérique : Comment expliquer l’essor de Zoom face à Skype? Comment juger de la qualité des différents logiciels pour effectuer des appels vidéo ?

Tags :
image_pdfimage_print

Bibliothèque francophone multimédia de Limoges – notre réponse du 06/07/2020.

visioconférence © Chris Montgomery / unsplash


De nombreux titres de la presse généraliste et spécialisée évoquent, en effet, l’énorme succès de l’outil de visioconférence, Zoom, notamment pendant le confinement :
« Tirant profit de la crise actuelle, Zoom est l’application la plus téléchargée dans 77 pays (dont la France, les États-Unis ou la Russie) sur iOS (système d’exploitation mobile d’Apple) et dans 32 pays sur Android (Google), selon l’index App Annie. » relayé dans Ouest France.


Pourquoi un tel engouement ?

Un outil engageant ?

Les raisons qui sous-tendent cet engouement ne sont pas si facilement identifiables :
-Est-ce la possibilité de rajouter un arrière-plan masquant son intérieur, le rendant de fait plus exotique ?
-Est-ce la présence d’un filtre de beauté pour enjoliver son visage ?
-La publicité induite par le Premier Ministre britannique Boris Johnson qui, pour inciter la population à rester à la maison, a publié une photographie où on le voit présider sa première réunion de cabinet sur Zoom ?

Ces différentes options et la publicité faite par cette personne publique a, sans aucun doute, participé au succès de Zoom.


Un outil performant ?

Plus techniquement, diverses options en font un outil de travail très intéressant :
-la possibilité d’être nombreux, jusqu’à 100 personnes, dans la même conversation
– la facilité d’utilisation
-des outils de collaboration intégrés : plusieurs participants peuvent partager simultanément leur écran et co-annoter pour plus d’interactivité.
– le fait qu’il fonctionne sur toutes les plateformes (iOS, Androïd, Microsoft)
– l’ouverture de comptes gratuits pour les établissements scolaires, comme relayé dans Le Temps, peut également être une raison du succès de ce logiciel.
On peut aussi imaginer que Skype étant très connu et un peu « daté », les gens ont voulu se tourner vers un logiciel plus récent, plus « tendance ».


Des inconvénients ?

Il n’en reste pas moins que l’utilisation de Zoom pose de nombreuses questions de confidentialité. Ainsi, certains médias conseillent même de ne pas l’utiliser :

Zoom, Houseparty : peut-on se fier à toutes les applications de visioconférence ? par Julien Baldacchino, France Inter.fr, le 07/04/2020
Extrait :
Pourtant, depuis que son utilisation s’est répandue comme une traînée de poudre, les problèmes s’accumulent. Le « ZoomBombing » est l’un des phénomènes qui illustre le mieux les failles de sécurité de l’application : en pleine réunion, des images pornographiques, ou des propos racistes, viennent s’incruster parmi les participants. Le site spécialisé Motherboard a repéré que l’application fournissait des données notamment à Facebook, sans le mentionner clairement dans ses conditions d’utilisation. Et ce week-end, le journal Washington Post a identifié des failles qui permettaient d’accéder à des enregistrements de conversations et de réunions privées. 

Le magazine spécialisé O1net donne également 5 bonnes raisons pour ne pas l’utiliser.


…et pour les agents de l’État ?…

Plus officiellement la Direction Interministérielle numérique (administration en charge de la transformation numérique de l’État) déconseille également cet outil, bien que le Sénat, l’Assemblée nationale et l’Éducation nationale l’aient téléchargé.

Pour les agents qui travaillent dans les administrations de l’État, une liste de logiciels de webconférence à privilégier a même été dressée.


D’autres solutions ?

Pour juger du meilleur outil à télécharger, vous retrouverez ici plusieurs comparatifs, et la question de la qualité vidéo n’est au final peut-être pas l’argument principal.

Sur les Numériques, (site spécialisé dans les outils et matériels numériques et multimédia) les meilleures applications de visioconférence sont proposées.
Quelles applications de vidéoconférence gratuites utiliser ? par Régis Jehl, les numeriques.com, le 25/03/2020, mis à jour le 08/11/2020.

Via le site de vulgarisation scientifique, Futuratech, une présentation de 3 logiciels de visioconférence : Skype, Google Hangouts et Zoom.

Sur Clubic (site grand public sur l’actu multimédia), un comparatif plus étoffé de logiciels gratuits est proposé.

Sur Cnet (site ayant une équipe de journalistes spécialisés high-tech), une sélection en fonction de vos besoins (travail, appel de groupe, famille…).


Recommandations à suivre…

Pour utiliser en toute confiance des outils de visioconférence, suivez les recommandations de la CNIL  (Commission nationale de l’informatique et des libertés) et celles indiquées sur le site référence service-public.fr . 


Eurêkoi – Bibliothèque francophone multimédia de Limoges
http://bfm.limoges.fr/


Tags :

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

4 commentaires sur “Numérique : Comment expliquer l’essor de Zoom face à Skype? Comment juger de la qualité des différents logiciels pour effectuer des appels vidéo ?”

  1. Bonjour,
    Arrivée ici par le Fil Good du Monde, je suis enchantée et reviendrai.
    Une question supplémentaire sur ce sujet : qu’utilise Doctolib comme application ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *