Nature : Pourquoi les vaches paissent-elles souvent toutes dans le même sens ?

Étiquettes:
image_pdfimage_print

Bibliothèque publique d’information – notre réponse du 19/10/2019.

2 vaches qui regardent la même direction
Image par ChiemSeherin de Pixabay

Selon une étude de chercheurs européens aux États-Unis, les vaches, les moutons et les cervidés auraient en effet tendance à brouter et à se reposer avec leur corps orienté selon un axe nord-sud.
Cette étude a été publiée, le 25/08/2008, dans les Annales de l’Académie nationale américaine des sciences (En anglais : PNAS = Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America )
La  PNAS est la revue américaine publiant des comptes-rendus de l’Académie américaine des sciences.
Cette recherche (en langue anglaise) est librement consultable et téléchargeable: https://www.pnas.org/content/105/36/13451

Sabine Begall, du département de zoologie de la faculté de biologie et géographie de l’Université de Duisburg-Essen en Allemagne est l’une des co-auteurs de cette recherche.
Elle nous explique que :
« Dans la mesure où la direction du vent et l’exposition au soleil varient énormément selon les différents endroits, on conclut que le champ magnétique terrestre est un facteur commun expliquant le comportement similaire de ces animaux sur différents points du globe. »


Un article de presse rédigé en français précisent l’organisation de cette recherche et ses principales conclusions :

Les bovins, ovins et cervidés vivent selon un axe nord-sud par L’Obs, le 26/08/2008.
Extrait :
« Pour montrer que de gros mammifères ne dérogent pas à la règle, les chercheurs ont analysé des images sur Google Earth de 8.510 bovins dans 308 pâturages et plaines autour du globe ainsi que des données sur 2.974 cervidés dans plus de 225 zones en République Tchèque. »

Outre ce sens géo-magnétique qui agit donc comme une boussole intérieure, la vision de la vache pourraient également être un élément d’explication à votre question.


Pour aller plus loin…

La thèse d’ Alexandre DIMBERTON, 1999 qui traite de la vision des bovins. Cette thèse comporte différents schémas expliquant le fonctionnement oculaire des bovins. 
Thèse en accès libre sur le site du syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) :
https://www.snof.org/encyclopedie/la-vision-des-bovins
Sélection de quelques explications scientifiques issues de cette thèse :  

La vache est, en effet, un animal qui vit en troupeau, ce qui suppose tout un comportement en relation avec ce mode de vie. 
Les vaches établissent, ainsi, entre elles des règles de vie leur permettant de prévenir et de résoudre, au moyen de signaux et de postures la plupart des situations de conflit. 
La cohésion du groupe et sa structure sociale seraient donc essentiellement influencés par la vie de groupe.
Les vaches protègent l’intégrité du troupeau en lui évitant le maximum de stress grâce notamment à leur vision particulière :
« La position latérale des yeux et la pupille de forme rectangulaire confèrent aux bovins une vision panoramique à dominante monoculaire. 
Un champ de vision de 330° leurs permet de voir tout ce qui se passe autour d’eux sans même bouger la tête. 
Les herbivores peuvent ainsi détecter plus facilement les prédateurs.

L’aire centrale en forme de strie de la rétine des bovins leurs permet de déceler des mouvements imperceptibles pour l’homme. 
De plus le fait de paître dans le même sens permet de garder un contact visuel avec le reste du troupeau, cela augmente la vitesse de réaction du troupeau face au danger.
»


Eurêkoi – Bibliothèque publique d’information


Thème(s) :  

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *