Poster we can do it, femme qui montre ses muscles

« We Can Do It! » poster for Westinghouse, closely associated with Rosie the Riveter, although not a depiction of the cultural icon itself. Model may be Geraldine Doyle (1924-2010) or Naomi Parker (1921-2018) réalisé en 1942 par J. Howard Miller (1918–2004), artist employed by Westinghouse, poster used by the War Production Co-ordinating Committee. domaine public [CC-BY-NC-2.0]

Notre réponse du 10/10/2018 par Marseille BMVR de l’Alcazar 

Vous trouverez ci après les informations vous permettant de répondre à ce qui a déclenché la journée internationale de la femme

« …On peut donc considérer la pensée féministe, comme un ensemble de courants visant la lutte pour changer la situation de la femme dans la vie sociale et politique et permettre son émancipation. Mais c’est aussi un mouvement politique qui a pour objectif l’égalité homme-femme. En effet ce mouvement politique féministe insiste sur l’acquisition des droits civiques, notamment le droit de vote, le droit à l’avortement et l’égalité salariale.(…) « 

L’Apparition du féminisme

La notion du féminisme est apparue sous la plume d’Alexandre Dumas, qui empruntera le mot au langage médical pour qualifier un arrêt de développement et un défaut de virilité chez des sujets masculins. C’est alors que la politique emprunte le mot féminisme et l’utilise pour désigner les femmes qui revendiquent l’égalité hommes-femmes. La pensée féministe consiste dans l’amélioration du statut des femmes dans la société. Source : Blog TPE : le féminisme :blog est consacré au féminisme en France et à son évolution

Les figures du féminisme

Olympes de Gouges, une icône féministe

Elle va réécrire et transformer la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen, en la Déclaration des droits de la Femme et de la Citoyenne (1791). Olympes De Gouges est une femme révolutionnaire qui fréquente assidument les écrivains et les intellectuels de l’époque. Dans sa Déclaration, elle prône l’émancipation de la femme et l’égalité totale et inconditionnelle des tous les citoyens sans distinction de sexes, de couleur ou de religion. Elle demande l’instauration du divorce (seul et premier droit conféré aux femmes par la Révolution, selon Wikipédia), la suppression du mariage religieux et la reconnaissance des enfants nés hors mariage. Elle s’oppose aussi à l’esclavage, à la peine de mort et à toutes les formes de violence. Cependant une femme révolutionnaire, une femme engagée, une femme qui se bat pour ses droits représente un danger pour l’état et tous les hommes. Accusée de remettre en cause le principe républicain, elle est morte guillotinée à Paris le 3 novembre 1793. Site : Blog TPE : le féminisme. Le féminisme est-il toujours d’actualité?

Olympes De Gouges et Les Droits De La Femme 
Sophie Mousset. Édition Pocket, 2003

Olympe de Gouges
Muller, Cathy [Bruxelles] ; [Paris] : Casterman, impr. 2012

Olympe de Gouges : non à la discrimination des femmes
Solal, Elsa. Arles (Bouches-du-Rhône) : Actes Sud junior, 2014 

Les sources sur la journée de la femme

La journée internationale des femmes existe depuis 1910. 
C’est à Copenhague (Danemark), au congrès de la IIe Internationale socialiste en août 1910 que Clara Zetkin, une dirigeante du parti socialiste allemand, fait approuver une résolution présentée par des militantes américaines proclamant le 8 mars Journée internationale des femmes. 
Cette date fut retenue en souvenir d’un débrayage des travailleuses du textile qui eut lieu le même jour. Le 8 mars 1911 marque donc la première journée internationale des femmes. À travers le monde, elle fut célébrée avec éclat aussi bien en Allemagne, en Autriche, au Danemark, en Suisse qu’aux États-Unis et est vite devenue un congé férié dans les pays socialistes.
Source : Site Le Réseau de diffusion des archives du Québec

L’idée d’une Journée Internationale des Femmes…

C’est à la conférence internationale des femmes socialistes de 1910 que l’idée d’une « Journée Internationale des Femmes » est lancée.

À Copenhague (Danemark) en août 1910 a lieu la 2e conférence internationale des femmes socialistes qui réunit des centaines de femmes venues de 17 pays. La première a eu lieu en 1907, à l’initiative de la journaliste allemande Clara Zetkin qui dirige depuis 1890, Die Gleichheit (L’égalité), importante revue comptant jusqu’à 125 000 abonné·e·s.

Source : Site 8 mars 2018, journée internationale de lutte des femmes pour leurs droits

Des dates en France (Source : Site 8 mars 2018, journée internationale de lutte des femmes pour leurs droits)

1947 Le droit de vote accordé aux femmes
1981 En France, le MLF soutient la gauche et contribue à l’élection de François Mitterrand, président qui tient ses promesses et créé le premier Ministère des Droits des Femmes qui travaille dans la continuité des luttes du mouvement.

Yvette Roudy
Ministre chargée des Droits de la femme de 1981 à 1985
Première ministre aux Droits de la femme, Yvette Roudy a promulgué pas moins de six lois contre l’inégalité des sexes.
Quelques uns de ses ouvrages : À Cause d’elles (1985) itinéraire personnel et politique, et Mais de quoi ont-ils peur ? (1995) contre la misogynie des milieux politiques en France.
Source : Site 8 mars 2018, journée internationale de lutte des femmes pour leurs droits

Journée internationale des femmes
Qui a inventé la journée de la femme ?
À la suite d’une proposition de Clara Zetkin en août 1910, l’Internationale socialiste des femmes célèbre le 19 mars 1911 la première « Journée internationale des femmes » et revendique le droit de vote des femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail.
Source Wikipedia 

Comment le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, a déclenché la Révolution russe par Anna Breteau dans Marianne.net, le 8 mars 2018.Le 8 mars célèbre la « journée internationale des droits des femmes ». Une journée dont l’idée est attribuée à raison à la socialiste féministe allemande Clara Zetkin mais dont la date s’est fixée au tout début de la révolution de Russie. Source Magazine hebdo Marianne.net

Journée internationale des femmes : à la poursuite d’un mythe
Le 8 mars est célébré de par le monde comme la journée des femmes. Cette date, disait-on, commémore une grève des couturières, à New York en 1857. Il n’y a pourtant aucune trace d’un mouvement d’ouvrières à cette date dans l’histoire américaine. La Conférence Internationale des femmes socialistes, qui a décidé en 1910, d’organiser cette célébration annuelle, n’a ni fait référence à un tel événement, ni fixé la date du 8 mars. C’est plus tard, dans les années 1950 que la légende des couturières new yorkaises a pris forme et s’est diffusée. Cet article expose les étapes et les résultats de l’enquête qui a permis cette mise au point et s’interroge sur les motivations des femmes socialistes en 1910 et sur celles qui ont amené plus tard d’autres femmes à donner une origine nouvelle à cette ancienne célébration.

« Journée internationale des femmes : à la poursuite d’un mythe » par Françoise Picq,  revue Travail, genre et sociétés, vol. 3, no. 1, 2000, pp. 161-168. Consultable en ligne sur la base en SHS Cairn Info à la bibliothèque.

Vidéod’Archives en ligne

INA : La Journée Internationale de la femme 
Source Fresques INA / Institut national de l’audiovisuel

Sur le Site du ministère de la Culture : Du 5 au 16 mars 2018, retrouvez une sélection de vidéos et de ressources en ligne sur l’histoire des droits des femmes et du féminisme de sa naissance à nos jours… Une série à suivre au quotidien et proposée par la mission Égalité/Diversité du ministère à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

Programme :
L’histoire du féminisme et du MLF / Archive INA, 3 mn 27s, 1998
En guise d’introduction aux événements prévus au ministère autour du 8 mars, une vidéo qui retrace l’histoire du féminisme de 1945 à 1998, pour se rafraîchir la mémoire, et où l’on pourra constater que les écarts de salaire et la difficulté des femmes à obtenir des postes de direction n’ont pas beaucoup bougé depuis 30 ans …Extrait de « 13 heures le journal » de France 2 du 7 septembre 1998 présenté par Marie Hélène Bonnot , sujet diffusé à l’occasion du 30ème anniversaire du « Women’s lib » aux États-Unis, rétrospective des grandes dates du mouvement des femmes.
Simone Veil présente la loi IVG à l’Assemblée Nationale / Archive INA, 2 min 14s, 26 novembre 1974
Qui était Simone De Beauvoir ? / Archive INA, 2 min 26s, 14 avril 1986
Comment la journée internationale du droit des femmes est née ? / Libé Zap, 1 min 37s, 2017
Le Manifeste des dix / Journal de 20H de France 2, 1 min 59s, 06 juin 1986
Inégalités homme-femme : « nous allons aller à la racine des problèmes » / Europe 1, 7 min 33s, 30 novembre 2012
L’édito politique de Marc Fauvelle : « 70 ans après le droit de vote des femmes, la parité en pente douce » / France Inter, 2 min 52 s, 29 Avril 2015
Inégalité des sexes : « Liberté, Égalité, Adelphité » – #DATAGUEULE 71 / France 4, 12 min 28 s, 6 mars 2017
La grande librairie saison 10 : En marche vers l’égalité hommes/femmes ? / France 5, 7 min, 2 février 2018
Un plan pour l’égalité professionnelle Hommes-Femmes / CNews, 1mn 13s, 7 mars 2018
Source Ministère de la Culture / égalité des chances 

Cordialement,
Eurêkoi – BMVR Marseille vous remercie.

Thème(s) :   

Vous aussi vous avez une question ? 

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION